1. //
  2. // 2e journée
  3. // Empoli/AS Roma

Top 10 : Ils sont passés par Empoli

De retour en Serie A après six années d'absence, Empoli a le parfait profil de l'équipe qui redescendra à la fin de la saison. Avec ses dix participations à la Serie A, ce sympathique club toscan a pourtant vu passer de sacrés clients au cours de son histoire. Florilège.

Modififié
  • 1. Walter Mazzarri (1983-1988)

    Avant d'être coach à Livourne, au Napoli ou encore à l'Inter, Walter Mazzarri a été joueur de foot. Un joueur de foot honnête, « ni brillant, ni mauvais » , de son propre aveu. Le bon Walter a tout de même eu le temps de vivre un moment historique, avec le maillot d'Empoli sur les épaules. En 1986, il contribue à la toute première montée du club parmi l'élite, au terme d'une saison 1985-86 ponctuée à la quatrième position, mais auréolée d'une promotion grâce à l'exclusion de Vicenza, troisième, pour son implication dans le scandale du Totonero. Mazzarri va également vivre un superbe moment lors de la saison 1986-87. Son Empoli se déplace au San Paolo, pour y affronter le Napoli de Maradona. Auteur d'une faute sur le Pibe, Mazzarri va indirectement entraîner le premier but napolitain, sur coup franc. Mais au cours de la rencontre, il va également se distinguer en dribblant Maradona. Voilà peut-être ce qui lui a valu d'être tant respecté à Naples, lors de son mandat d'entraîneur.

  • 2. Eusebio Di Francesco (1985-1991)

    Di Francesco a véritablement eu trois clubs au cours de sa carrière : Empoli, son club formateur, la Lucchese et la Roma. C'est bien avec Empoli qu'il fait ses grands débuts en Serie A, à l'âge de 18 ans. Une véritable consécration pour celui qui avait intégré le centre de formation du club en 1985, à l'âge de 16 ans. Mais son aventure à Empoli ne va pas franchement être heureuse : relégation en Serie B en 1988, et relégation en Serie C1 en 1989. Ses deux bonnes saisons en tant que titulaire en troisième division vont toutefois lui permettre de se faire repérer par la Lucchese puis, plus tard, par l'AS Roma. Où il décrochera le titre de champion d'Italie en 2001. Comme quoi, il ne faut jamais désespérer.

  • 3. Vincenzo Montella (1986-1995)

    Né à Pomigliano d'Arco, dans la province de Naples, devenu star à la Sampdoria, et consacré à la Roma, Vincenzo Montella a pourtant tout appris à Empoli. Il intègre le centre de formation à la même époque que Di Francesco, en 1986, et va impressionner les entraîneurs des équipes de jeunes. Il fait ses débuts professionnels en troisième division à l'âge de 16 ans, et commence déjà à marquer des pions. Toutefois, l'Aeroplanino va passer à côté de l'âge d'or d'Empoli. Il quitte le club en 1995, après neuf saisons passées là-bas, dont cinq consécutives en Serie C1. Un an après son départ, Empoli remonte en Serie B. Et la saison suivante, c'est le retour en Serie A. Chat noir ?

  • 4. Luciano Spalletti (1991-1998)

    Le vrai coach d'Empoli, c'est lui. Luciano Spalletti dispute une discrète carrière de joueur entre Castelfiorentino, Entella Bacezza et Spezia. Puis, en 1991, le milieu de terrain décide d'aller terminer sa carrière à Empoli, en D3. Là-bas, il croise un certain Vincenzo Montella, qui le suivra tout au long de sa carrière (Sampdoria, puis Roma). Très vite, Spalletti raccroche les crampons, et vient s'asseoir sur le banc du club toscan. C'est la révélation. Spalletti apporte un nouveau souffle à l'équipe, et lui permet d'obtenir une double promotion en 1995 et 1996. Mieux, pour le retour d'Empoli parmi l'élite (1997-98), et par conséquent pour sa première expérience personnelle sur un banc de Serie A, Spalletti parvient à obtenir le maintien avec une journée d'avance. Il est alors débauché par la Sampdoria. Privé de son guide, Empoli redescend en Serie B au terme de la saison suivante. Un seul être vous manque…


  • 5. Carmine Esposito (1995-1998)

    Une vraie tronche. Une vraie figure du football italien des années 90. Carmine Esposito, c'est ce joueur qui n'a jamais joué dans un grand club, mais qui, à l'instar d'un Dario Hubner, a toujours fait le bonheur des petites équipes. De 1995 à 1998, il plante 38 buts en 86 rencontres. Esposito atteint son apogée footballistique lors de la saison 1997-98, celle du retour en Serie A. Il inscrit 14 buts en championnat, et contribue grandement au maintien du club. Le bon vieux Carmine a mis un terme à sa carrière en 2012, avec le maillot des amateurs de Bo.Ca. Calcio, à l'âge de 42 ans. Un ancien.

  • 6. Antonio Di Natale (1999-2004)

    Ah, Toto ! Le capitaine de l'Udinese continue de marquer des buts avec le maillot frioulan. Il en est aujourd'hui à 195, et pointe à la septième place du classement des buteurs de l'histoire de la Serie A. Mais ses premiers buts en première division, Antoine De Noël les a bien marqués avec le maillot d'Empoli. C'était en 2002. Toto a 25 ans et découvre pour la première fois l'élite, après avoir connu les divisions inférieures avec Iperzola, Varese et, donc, Empoli. Pour sa première expérience, il inscrit 13 buts en Serie A, et contribue à la 12e place du club. La saison suivante, Toto s'écroule, n'inscrit que 5 réalisations, et Empoli redescend en Serie B. L'attaquant, lui, file à l'Udinese. Mais le cœur, lui, est resté en Toscane.

  • 7. Massimo Maccarone (2000-2002, depuis 2012)

    Le Big Mac a décidé de venir terminer sa carrière à Empoli. C'est tout à son honneur. Et surtout, ce choix a payé. Au club entre 2002 et 2002, Maccarone avait pris à l'époque une drôle de décision : il avait quitté Empoli pour Middlesbrough, alors que le club venait d'obtenir sa montée en Serie A. Dix ans plus tard, il revient en Toscane, à nouveau en Serie B. En deux saisons là-bas, il inscrit 33 buts (!) et permet à l'équipe de retrouver la Serie A. Et cette fois-ci, pas question de partir. Big Mac vient de fêter ses 35 ans, et a bien l'intention de rattraper le temps perdu.


  • 8. Tommaso Rocchi (2001-2004)

    Aujourd'hui, Tommaso Rocchi joue à Haladas, modeste 13e du championnat hongrois. Ce qui est un peu triste lorsque l'on repense à la carrière du chauve, passé par l'Inter, la Lazio, et Empoli. Il pose ses bagages en Toscane en 2001, à l'âge de 24 ans. Une époque où il avait encore des cheveux. Un an plus tard, Empoli est promu en Serie A et Rocchi se met à marquer des buts avec continuité. Son chef-d'œuvre a lieu en janvier 2004. Le 18, il inscrit le seul but du match lors de l'historique victoire d'Empoli à San Siro, face à l'Inter. La semaine suivante, il claque un triplé face à la Juventus, lors d'un incroyable match ponctué sur le score de 3-3. Quelques mois plus tard, il signe à la Lazio, dont il deviendra le capitaine. Ce qui est plus glorieux que de jouer à Haladas, c'est sûr.

  • 9. Claudio Marchisio et Sebastian Giovinco (2007-2008)

    Fait rare : Empoli devient carrément l'une des hypes de Serie A au milieu des années 2000. En 2006, le club termine à la 8e position, et en 2007, il réalise le meilleur résultat de sa carrière en s'octroyant la 7e place. Alors, les dirigeants se disent que, pourquoi pas, il y a un coup à tenter. Lors de l'été 2007, le club va ainsi piocher chez les jeunes de la Juventus, et recrute en prêt un certain Claudio Marchisio, 21 ans, et Sebastian Giovinco, 20 ans, tous deux issus du centre de formation bianconero. Les deux joueurs réalisent une bonne saison sur le plan personnel, mais sur le plan collectif, c'est la cata. Empoli termine à la 18e place, et est relégué en Serie B. Mais Marchisio et Giovinco s'en tapent. Ils rentrent à Turin, bien décidés à devenir titulaires. L'un y parviendra. L'autre, un peu moins.

  • 10. Ignazio Abate (2007-2008)

    Lors de cette fameuse saison 2007-08, Marchisio et Giovinco n'étaient pas les seules futures stars à faire partie de l'effectif empolese. Pendant l'été 2007, les dirigeants réussissent également à débaucher Ignazio Abate, 21 ans, formé au Milan AC, et prêté lors des saisons précédentes à Naples, Piacenza et Modène. À Empoli, il fait ses débuts en Serie A, et se fait remarquer en tant que latéral droit. Il inscrit même son premier but parmi l'élite, lors d'une victoire 1-0 à Gênes. À la fin de la saison, Empoli lève l'option d'achat et le revend au Torino. Une opération qui lui permet d'empocher 2,2 millions d'euros. Mais pas de rester en Serie A.


    Eux aussi, ils sont passés par Empoli : Arturo Di Napoli, Simone Del Nero, Francesco Lodi, Marco Marchionni, Francesco Guidolin, Nicola Pozzi, Max Tonetto, Simone Tiribocchi, Francesco Tavano.

    Par Éric Maggiori
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    AirForceOne Niveau : CFA2
    Toto le genialisime Di Natale.

    Le jour ou il partira je chialerais
    Il Romanista Niveau : District
    Cette photo de Spalletti est magique.
    Il Ragno Nero Niveau : CFA2
    C'est évoqué avec les cas Di Francesco et Montella, mais Empoli, c'est surtout un très bon club formateur, capable de dénicher les meilleurs jeunes dans tout le pays, à l'image de l'Atalanta.

    D'ailleurs, Di Natale est arrivé à Empoli bien avant 1999. Il intègre le centre de formation au tout début des années '90 en fait, et souffre au début du mal du pays loin de sa famille et de sa Naples natale. Après une petite apparition en équipe 1 en 96-97, il est prêté à 3 clubs de divisions inférieures pendant les 2 saisons suivantes, avant de revenir au bercail en 99 et de s'imposer définitivement.

    Le transfert de Di Natale marque d'ailleurs le début d'une collaboration (plus ou moins) fructueuse entre Empoli et l'Udinese puisque Coda, Lodi, Fabbrini, Angella, Mori et Rovini ont fait le voyage de la Toscane au Frioul depuis.

    Hasard du calendrier, les 2 clubs et Di Natale ont fêté les 10 ans du transfert du capocannoniere de l'Udinese le soir de la 1ère journée et de la confrontation........Udinese-Empoli !


    Dans les autres jeunes sortis récemment et qui doivent encore confirmer, on n'oubliera pas Saponara, récupéré par le Milan AC (et qui a refusé de le prêter à son club formateur cet été).
    Je me souviens de Maccarone international espoirs avec Pirlo (qui jouait encore 10) et qu'on annonçait comme le grand attaquant de demain. On peut pas dire qu'il ait tenu toutes ses promesses.

    Effectivement, il m'a fallu un temps pour reconnaître Spaletti, il était milieu donc, n°6 travailleur "j'imagine" en voyant son allure.
    suzanelache Niveau : Loisir
    BONJOUR A VOTRE ATTENTION
    Vous qui êtes à la recherche de prêt d'argent, je ne sais pas comment vous
    faire part de ma joie car étant moi même à la recherche de prêt, je suis
    tombé sur un Mr d'affaires français. Il m'a octroyé
    un prêt de 980.000€ et j'en ai parlé à plusieurs collègues qui
    ont également reçu des prêts chez ce monsieur sans avoir de soucis.
    Particulièrement à moi, j'ai reçu ma demande de crédit par virement
    bancaire en une durée de 48 heures sans protocole et je suis tout à fait
    satisfait. Alors j'ai décidé de faire part de cette
    opportunité à vous qui n'avez pas la faveur des banques ou qui avaient eu à
    faire à des prêteurs malhonnêtes qui ne font qu'abuser de la personnalité
    d'autrui; vous avez un projet ou un besoin de financement, vous pouvez lui
    écrire et lui expliquer votre situation; il vous aidera s'il est convaincu
    de votre honnêteté son email est :

    dulonpierre09@gmail.com

    Merci
    il y a 7 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
    il y a 3 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 5 heures Brian Fernández arrive à Metz 3
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
    mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67