1. // Mondial 2014
  2. //
  3. // Blessure de Mandanda

Top 10 : ils se sont blessés avant la Coupe du monde

Ils en rêvaient, mais n'ont pas pu y aller. Ces joueurs, souvent stars ou membres essentiels de leur sélection, ont loupé la plus grande compétition du monde à cause d'un bobo. Retour sur les histoires de dix malheureux.

Modififié
24 20
Djibril Cissé (2006) :

Quelques jours avant de s'envoler pour l'Allemagne, l'équipe de France dispute un dernier match de préparation face à la modeste sélection chinoise. Une rencontre a priori sans danger qui s'avérera néanmoins fatale pour le tibia de Djibril. Au duel avec Zheng Zi, l'attaquant français tombe avec fracas sur la pelouse et crie sa douleur face à son os brisé. Un coup dur pour le joueur qui avait déjà subi la même blessure à la jambe droite deux ans auparavant. Djib' aux os de verre.

Youtube

David Beckham (2010) :

Après avoir quitté l'Europe pour rejoindre la MLS (championnat nord-américain), David Beckham n'a qu'un rêve : disputer une dernière Coupe du monde avec l'Angleterre à 34 ans. De retour au Milan AC pour augmenter ses chances de sélection, il se rompt le tendon d'Achille sur une simple passe. Tant pis pour l'Afrique du Sud, privée bien malgré elle du Spice Boy et de ses caleçons incroyables.

Youtube

Santiago Cañizares (2002) :

Dans la catégorie « blessure idiote » , j'appelle Santiago Cañizares. Sélectionné avec l'équipe d'Espagne pour garder les cages de la Roja en Corée du Sud, Santiago ne trouve rien de mieux que d'essayer de ralentir avec son pied la chute d'une bouteille de parfum. Résultat : un tendon coupé et une place de titulaire laissée à Iker Casillas. Une idée qui ne sentait pas bon.

Michaël Ballack (2010) :

Si l'Allemand a loupé le Mondial 2010, il le doit en grande partie à Kevin-Prince Boateng. Coupable d'un tacle assassin lors du match entre Chelsea et son club de Porsmouth, le Ghanéen a surtout éveillé les soupçons. Le tirage au sort de la compétition avait en effet placé l'Allemagne et le Ghana dans la même poule. De là à dire que le geste de Boateng était intentionnel…

Youtube

Emerson (2002) :

Le poste de gardien de but n'est pas à mettre entre toutes les mains. En 2002, le Brésilien Emerson s'y est pourtant essayé à l'entraînement et en a payé le prix fort. Au terme d'une parade, il retombe mal et se luxe l'épaule. Au revoir Coupe du monde 2002, bonjour plâtre puant.

Angelo Peruzzi (1998) :

« Je pensais que c'était une blague, puis j'ai réalisé. » En ce dernier dimanche de mai 1998, le docteur Ferretti vient d'apprendre à Angelo Peruzzi, titulaire indiscutable entre les perches de la Squadra Azzurra depuis quatre ans, qu'il ne serait finalement pas du voyage, la faute à une blessure musculaire presque anodine. Le début de la fin pour le bel Angelo qui devra attendre 2006 pour être d'un Mondial. À 36 ans et donc forcément sur le banc.

Alfredo Di Stéfano (1950, 1954, 1962):

Défendre les couleurs de deux grandes nations comme l'Argentine et l'Espagne au cours d'une même carrière est déjà rare. Tout faire pour porter le maillot d'une troisième, ennemie de la première, ça en devient limite pervers. Le pire, c'est qu'Alfredo n'arrivera même pas à disputer une seule Coupe du monde. Privé de Brésil 1950 avec l'Argentine pour raisons politiques, de Suisse 1954 avec la Colombie pour cause de suspension, Di Stéfano passera également son tour en 1962 au Chili des suites d'une déchirure musculaire. La poisse, la vraie.

Romário (1998):

Tout le monde comprend l'importance du moment quand Mario Zagallo, alors sélectionneur du Brésil, et Romário se présentent devant la presse en ce 2 juin 1998. Les larmes du joueur viendront assez vite confirmer le ressenti général. Forfait pour la Coupe du monde, Romário (32 ans) sait qu'il va louper sa toute dernière chance de défendre le maillot auriverde en compétition internationale. Tout ça à cause d'une petite blessure au mollet droit.

Youtube

Robert Pirès (2002):

Champion du monde, mais remplaçant en 1998, Robert Pirès se voyait bien tout faire exploser sur son couloir droit en 2002. Statufié à Arsenal et adulé en France depuis son débordement rageur en finale de l'Euro 2000, Robert Pirès avait tout pour être LE Bleu de 2002. C'était sans compter sur une cruelle rupture des ligaments croisés du genou intervenue à la fin mars. La France du foot comprendra bien vite que c'est sur Sylvain Wiltord qu'elle devra reporter ses espoirs. Mais Sylvain ne remplacera jamais vraiment celui qui était devenu le chouchou de Roger Lemerre.

Daniel Passarella (1986):

En 1978, Passarella est le fier capitaine d'une génération argentine dorée emmenée par Mario Kempes. Huit ans plus tard, au Mexique, Passarella doit déchanter. Pris d'un méchant virus, le Gran Capitan perdra plusieurs kilos et sera bien incapable d'accompagner Diego Maradona dans ses chevauchées folles vers un nouveau sacre. C'est donc de l'hôpital d'abord, du banc de touche ensuite, que l'Argentin suivra les performances du tout nouveau capitaine de l'Albiceleste.

Par Raphael Gaftarnik et Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
entorse du mollet ? j'ai mal a mon dictionnaire médical
Johnny Equerre Niveau : District
Romario, son "entorse au mollet", c'est pas que c'est une blessure à la con, c'est que c'est une blessure qui n'existe pas. Un petit mot sur le claquage de l'oeil droit qui a failli priver Zidane de Coupe du Monde en 98 ?
Donc Raphael et Martin ne sont pas plus médecins que journalistes.
Mais alors pourquoi écrire un article sur les blessures?

Sinon pour Robert, "Statufié à Arsenal et adulé en France". On dit "starifié", non?
Quand Cissé s'est blessé en 2006, j'étais vraiment dég. Pour moi c'était LE joueur qui allait apporter quelque chose en plus. Et puis en fait, non.
entorse du mollet ?! Sinon t'as déjà vu un mec plâtré après une luxation de l'épaule... J'aimerai bien voir la gueule du plâtre...
Message posté par Inzaghi
Donc Raphael et Martin ne sont pas plus médecins que journalistes.
Mais alors pourquoi écrire un article sur les blessures?

Sinon pour Robert, "Statufié à Arsenal et adulé en France". On dit "starifié", non?


Ou cocufié pour Raymond D.
Ah la blessure de Robert en 2002. J'ai pleuré ce jour la...

Et Zidane qui se blesse quelques temps après contre la Corée.

Année de merde je vous dis.
"En 2006, le Brésilien Emerson s’y est pourtant essayé à l’entraînement..... Au revoir Coupe du monde 2010"

4 ans pour une luxation de l'épaule ? Hé bé ...
Message posté par nainfort
Quand Cissé s'est blessé en 2006, j'étais vraiment dég. Pour moi c'était LE joueur qui allait apporter quelque chose en plus. Et puis en fait, non.


Quand Cissé s'est blessé en 2006, cette tanche de Domenech le faisait jouer à droite, avec Vieira derrière lui. Sa blessure a permis de rééquilibrer l'équipe, c'est orrible à dire mais c'est comme ça.
*horrible pardon
Le renard des prés Niveau : District
Ah on est d'accord que cette blessure de Romario, personne n'en a jamais entendu parlé ?! J'etais jeune en 98, mais j'ai toujours cru savoir que la non-selection de Romario était un choix de l'entraineur, me trompe-je ?
La blessure de Pirès en 2002 a clairement été préjudiciable pour les bleus. Je ne dis pas que l'élimination au 1er tour aurait été évité mais il marchait clairement sur l'eau à cette époque, comme le reste de l'équipe d'ailleurs, et son absence a brisé une dynamique. Ajoutez à cela celle de Zizou (qui aurait pu figurer au palmarès, car au final il a joué le 3ème match mais sur une jambe) et c'est tout une équipe qui se retrouve sans solution...
En 82, Roberto Bettega, international titulaire indiscutable, rate la coupe du monde qui aurait fait de lui un champion du monde, à cause d'une blessure.

La question que je me pose: s'il n'avait pas été blessé et s'il avait donc joué, l'Italie aurait-elle remporté le morceau?

Si l'on modifie ne serait-ce qu'un détail à un ensemble, obtient-on le même résultat?

Vous avez quatre heures.
C'était d'autant plus con pour Cissé, qu'il avait raté l'Euro 2004 pour un rouge chez les Espoirs. Cé ton destain.
En 2006 avec les potes on esperait tellement avant le match que Cissé se fasse une petite blessure pour qu'il perde sa place de titulaire ... J'ai eu mal pour lui quand j'ai vu son genou mais c'est à partir de là que j'ai pensé qu'on pouvait faire une belle coupe du monde ( Ribery titulaire ) .
Vous en avez oublié un lourd de conséquences pour les Bleus : André Rey avant la Coupe du Monde 1978. Le gardien de Metz avait éclaté cette saison-là et avait enfin apporté constance et sûreté à un poste où les Bleus étaient mal lotis (Baratelli et Bertrand-Demanes, les deux autres, n'inspiraient pas vraiment confiance, Bats débutait à peine sa carrière et Dropsy n'était encore titulaire qu'en Espoirs). Manque de bol, Rey se casse le poignet à l'entraînement un mois avant le Mundial et doit céder les gants à Bertrand-Demanes qui ne laissera pas un souvenir impérissable.

Dans le même registre, il y a aussi Daniel Éon, gardien du FC Nantes champion de France, qui se rompt le tendon d'Achille à la dernière journée de D1 1965-66 (en sautant de joie pour fêter un but nantais, la classe) et laisse sa place de titulaire en Coupe du Monde à Marcel Aubour, là aussi pour le pire plutôt que le meilleur.
Passarella était là en 1986, il n'a pas vraiment manqué la Coupe du Monde. Et puis surtout il détestait Maradona, et la condition pour que Maradona soit content c'était de retirer le brassard de Passarella et qu'il joue le moins possible. Donc peut être qu'il était vraiment malade, mais c'est surtout la politique interne qui l'a condamnée.
Le France-Chine de 2006, tout ce que j'en retiens, c'est la reprise de volée fabuleuse du défenseur Chinois.
Lemerre et son chouchou Pires... Je mes souviens à Léuro 2004, l'équipe ne tournait pas, Pires n'était pas très bon mais Lemerre refusait de faire jouer un Rothen au sommet de sa forme. Qu'est ce qu'il a pu m'enerver le Lemerre
Arf, c'était Santini pas Lemerre évidemment
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Corchia, héros malgré lui
24 20