1. // En route vers l'Euro
  2. // Top 100 Angleterre
  3. // n°5

Top 10 : Ils ont parlé de Paul Scholes

Paul Scholes ne parlait pas beaucoup de lui-même, mais d'autres ne se sont pas privés pour le faire à sa place. Amis, ennemis, avec lui sur le terrain, depuis le banc, tout le monde a observé le roux. Et les avis sont plutôt unanimes.

Modififié
831 42

À Manchester, les légendes parlent des légendes


  • Ryan Giggs, Capo di tutti les capés de Manchester United : « Je voterais pour Scholesy comme étant le plus grand joueur de l'histoire du club. Je l'ai vu faire des choses qu'aucun autre joueur ne peut faire. La façon qu'il avait de contrôler le tempo des matchs, sa palette de passes, c'était incroyable. Nous avons vu au fil des années que les joueurs n'étaient juste pas capables d'atteindre son niveau. Et il est aussi impossible d'oublier ses buts. »

  • Sir Bobby Charlton a fait son choix : « Tant de grands joueurs ont porté le maillot de Manchester United. Des joueurs comme Daniel Law ou George Best, que j'ai tant appréciés comme coéquipiers, et aujourd'hui des joueurs que j'observe de très près depuis l'ère Alex Ferguson. Dans tous les cas, Paul Scholes est mon favori. » Ou encore : « Il exhale l'esprit de Manchester United et tout ce qu'il y a de bon dans le football. »

  • Sir Alex Ferguson, qui n'y va jamais par quatre chemins : « Je n’ai eu que quatre joueurs de classe internationale. Éric Cantona, Paul Scholes, Ryan Giggs et Cristiano Ronaldo. » Et ce constat : « C'est l'un des plus grands cerveaux de football que Manchester United a jamais eus. »

    Les adversaires


  • Zinédine Zidane, refusant la couronne, quand on lui demande ce que ça fait d'être le meilleur milieu de terrain d'Europe : « Je ne sais pas, allez demander à Paul Scholes. » Un avis plusieurs fois martelé : « Mon adversaire le plus dur ? Paul Scholes. Il est le milieu de terrain complet par excellence. Scholes est sans aucun doute le meilleur milieu de sa génération. » Et le moment larme à l'œil : « Un de mes regrets, c'est de n'avoir jamais eu la chance de jouer à ses côtés durant ma carrière. »

  • Xavi, en pleine réunion au sommet avec Xabi Alonso : « C'est le meilleur milieu axial des quinze ou vingt dernières années, le plus complet. J'en ai souvent parlé avec Xabi Alonso. Scholes a absolument tout : il peut marquer des buts, faire la dernière passe, il est fort physiquement, il ne perd pas la balle. S'il avait été espagnol, il aurait été davantage estimé. »

  • Alan Hansen, légende de l'ennemi de toujours, Liverpool : « Un des trois ou cinq meilleurs joueurs à avoir jamais joué en Premier League. Ses passes, ses mouvements et sa technique servent d'exemple pour tout le monde. »

    L'œil des coachs


  • Pep Guardiola, qui ne pouvait s'empêcher de lorgner du côté l'Old Trafford : « Parmi l'effectif de Manchester United, je choisirais Paul Scholes. C'est le meilleur milieu de terrain de sa génération. »

  • Marcello Lippi, fantasmant à voix haute : « Paul Scholes aurait été un de mes premiers choix pour construire une grande équipe. (…) J'ai toujours eu une immense estime pour lui. »

    Le coéquipier frenchy


    Laurent Blanc, sans touillette, car bouche bée : « Je le dis à tous ceux qui me le demandent : Paul Scholes est le meilleur joueur anglais, et de loin. Intelligence, technique, force, il a toutes les qualités. À Manchester, j'ai vu ce qu'il réalisait à l'entraînement, et tout ce que je peux dire, c'est wow ! »

    L'avis du Brésilien

    Sòcrates, démocrate corinthien, mais pas daltonien : « Il était assez bon pour jouer avec le Brésil. J'adore regarder jouer Scholes, le voir faire des passes, le boy avec les cheveux rouges et le maillot rouge. »

    Bonus, Le rebelle


    Arsène Wenger, ronchon et pas fan des tacles un peu trop appuyés de Scholes : « Pour moi, il n'était pas un joueur juste. Il y a un petit côté sombre en lui, que je n'ai pas toujours aimé. Je le respecte immensément pour ses qualités de joueur, mais il y a certaines choses qu'il a faites sur le terrain et que je n'ai pas aimées. »



    Par Alexandre Doskov
  • Modifié

    Dans cet article

    Denis Law, et non Daniel Law.
    L'avis de tonton Arsène qui fait un peu tâche avec toutes ces éloges !
    Wenger est tellement habitué aux défaites qu'il ne sait pas tirer le bon côté des choses dans certaines situations.
    I want to pass like him. Who taught him how to do that?

    Ronaldinho
    DonAndresVerratti Niveau : District
    Immense joueur, une technique brésilienne, une qualité de passe Espagnole, une intelligence tactique tactique italienne et surtout une qualités de frappe et une hargne typique des grands milieux de terrains anglais des 2000'. Pour quelqu'un de ma génération (né en 94) il est de cette génération de Mancheste m'ayant rêver, avec Ryan Giggs, le jeune Cristiano Ronaldo, Rio Ferdinand, RVN, Gary Neville, Rooney puis vinrent les Vidic, Carrick, Valencia, Berbatov, coaché par le grand manitou Sir Alex et son éternel chewing-gum, la double confrontation dantesque contre Madrid en 2003, un de mes premiers grands frissons d'amoureux du football, puis celle 4 saisons plus tard contre le Milan du Kakà ballon d'or. Et puis surtout revenir de sa retraite pour aider son club de toujours puis finalement le quitter sur une derniere Couronne de champion. La sélection restera dans doute une éternelle frustration comme pour toute cette superbe generation 92. Mais au final quel palmarès, à la hauteur du talent du bonhomme. Merci à SoFoot pour ce classement plus que justifié dans son aura sur la PL fut grande.
    Note : 4
    "Quand j'étais à l'entrainement, j'avais l'habitude de faire beaucoup de dribbles ou de jongles que personne d'autre ne pouvait faire. Une fois, j'ai montré mes dribbles à Scholes. Quand j'ai eu fini, il a pris la balle et m'a montré un arbre à plus de 50 mètres. Il a dit, 'Je vais le toucher en une seule fois'. Il a pris le ballon, tiré et a touché l'arbre. Il m'a demandé de faire la même chose. J'ai essayé une dizaine de fois, mais je n'ai jamais réussi. Il a souri et est parti" a confié Cristiano Ronaldo.
    "Je le respecte immensément pour ses qualités de joueur, mais il y a certaines choses qu'il a faites sur le terrain et que je n'ai pas aimées". Comme faire en sorte de battre Arsenal?
    David "Coupfranc,costard,colgate" Beckham Niveau : District
    Pas Besoin d'articles juste de video

    Le plus talentueux de la classe 1992

    Un paradoxe à lui tout seul

    Esthète du ballon rond et sécateur du milieu de terrain

    Un mix entre Roy Keane et Xavi
    ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1


    https://m.youtube.com/watch?v=jqRk3lauH3I

    Juste sa qualité de passe wow.
    Message posté par David
    Pas Besoin d'articles juste de video

    Le plus talentueux de la classe 1992

    Un paradoxe à lui tout seul

    Esthète du ballon rond et sécateur du milieu de terrain

    Un mix entre Roy Keane et Xavi


    oui c'est un peu ça...mais il n'avait pas la mechanceté de cet abruti de keane...lui c'etait une agressivité positive.

    l'un des meilleurs joueurs du monde
    Hölderlin Niveau : DHR
    Mon meilleurs joueur de tout les temps. Moi je l'aurais classé en n°1 mais le foutre en 5ème position ca me va très bien.

    Je parlerais juste de son retour en PL après sa première retraite en 2012. A l'époque MU était dans le ventre mou du classement et les premières carrance du Manchester vieillsant commencaient à se montrer. City était en tête de la PL et luttait avec Arsenal...

    Scholes est revenu en milieu de saison et MU remonta le classement aussi vite que la bite d'un gamin de 12 ans devant une bimbo. A la fin Arsenal et Chelsea étaient évincés de la course au titre et le final se jouait entre les deux Manchester...

    Scholes à lui seul a fait remonter MU du milieu de classement jusque la première place en a peine quelques semaines. Au final MU perdra le titre à la dernière journée et à cause d'un GA en faveur de City, pour le gagner l'année d'après en 2013 avec plus de 10 points d'avance sur le 2ème...


    Scholes n'a jamais été aussi décisif que durant ses deux dernière saisons à MU c'est dire...

    Tout simplement incroyable quand on connait sa carrière.
    David "Coupfranc,costard,colgate" Beckham Niveau : District
    Message posté par pezronf
    oui c'est un peu ça...mais il n'avait pas la mechanceté de cet abruti de keane...lui c'etait une agressivité positive.

    l'un des meilleurs joueurs du monde


    Il était pas méchant mais très très engagé

    Je me rappelle d'un tâcle sur Marouane chamakh époque Arsenal

    Il avait retourné le pauvre mec en Arrachant la balle

    Et 2 min Apres il balançait une transversale de 70 m qui créait une occasion de but

    Un paradoxe total
    Tellement beau ce Manchester Utd 2007-2011: Van Der Saar, Evra, Ferdinand-Vidic, Neville, Scholes, Giggs, Park, Rooney, Tevez, et Cricri qui était à l'époque encore un joueur romantique et pas un robot décisif... Bien sûr emmené par le maître Sir Alex !
    J'avais à l'époque une petite préférence pour le Barca de Pep (surtout le premier, Messi-Eto'o-Henry), mais faut avouer que ce Man Utd était très très fort !
    Hölderlin Niveau : DHR
    le MU 2007-2011 c'est le meilleurs MU de l'Histoire de MU...

    4 championnats dont 3 d'affilé, 3 finale de C1 dont 1 gagnée, un mondial des clubs, 2 community Sheild, une des meilleurs défense du monde et un ballon d'or.
    Message posté par Hölderlin
    Mon meilleurs joueur de tout les temps. Moi je l'aurais classé en n°1 mais le foutre en 5ème position ca me va très bien.

    Je parlerais juste de son retour en PL après sa première retraite en 2012. A l'époque MU était dans le ventre mou du classement et les premières carrance du Manchester vieillsant commencaient à se montrer. City était en tête de la PL et luttait avec Arsenal...

    Scholes est revenu en milieu de saison et MU remonta le classement aussi vite que la bite d'un gamin de 12 ans devant une bimbo. A la fin Arsenal et Chelsea étaient évincés de la course au titre et le final se jouait entre les deux Manchester...

    Scholes à lui seul a fait remonter MU du milieu de classement jusque la première place en a peine quelques semaines. Au final MU perdra le titre à la dernière journée et à cause d'un GA en faveur de City, pour le gagner l'année d'après en 2013 avec plus de 10 points d'avance sur le 2ème...


    Scholes n'a jamais été aussi décisif que durant ses deux dernière saisons à MU c'est dire...

    Tout simplement incroyable quand on connait sa carrière.


    Non, je me souviens que les deux Manchester ont fait la course de la 1ère à la 38ème journée cette saison-là, aucune autre équipe n'arrivant à suivre le rythme.
    D'ailleurs, en faisant une petite recherche: http://www.premierleague.com/en-gb/matc … _STANDINGS

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    831 42