1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus-Real Madrid

Top 10 : ils ont joué pour la Juve et le Real

Dix joueurs, deux entraîneurs : c’est le nombre d’éléments passés dans les bras des deux finalistes de cette Ligue des champions. Certains sont entrés dans la légende d’un des deux clubs, quelques rares dans les deux, d’autres dans aucun... Panorama en noir et blanc.

Modififié

Luis Del Sol - Real Madrid (1960-1962), Juventus (1962-1970)


Le pionnier. Révélé au Betis à la fin des années 1950, il débarque dans un Real en fin de cycles, avec des stars parties (Kopa) ou vieillissantes (Di Stéfano, Puskás). « Postino » est quand même de la finale de Coupe des champions 1960 et des deux nouveaux titres nationaux qui suivent, avant de partir pour la Juventus, devenant le premier Espagnol de l'histoire du club. En Italie, le « facteur » devient « l’homme aux sept poumons » (plutôt pratique pour ce fumeur invétéré), remplaçant au milieu de terrain un autre fameux étranger de la Vieille Dame, John Charles. En huit saisons, Del Sol enrichit son palmarès d’un titre de champion d’Italie et d’une coupe nationale. Il reste une figure marquante des deux clubs.


Michael Laudrup - Juventus (1985-1989), Real Madrid (1994-1996)


Si la Juve acquiert Laudrup dès 1983, ce n’est que deux ans plus tard et après un prêt prolongé du côté de la Lazio qu’il commence à y jouer. Sa responsabilité est lourde : remplacer numériquement Boniek puis Platini à l’animation offensive lorsque ce dernier prend une retraite anticipée. Quelques moments sublimes viennent éclairer une période italienne mitigée, avant un départ nettement plus convaincant pour l’Espagne, à Barcelone d’abord, puis au Real. Le Danois réussit la performance de se faire apprécier chez les deux ennemis jurés, à Madrid surtout en étant notamment partie prenante du 5-0 infligé au Barça de Cruyff, Guardiola, Stoichkov et Hagi – ses anciens entraîneurs et coéquipiers – en janvier 1995.


Rétro : le casting cinq étoiles de la finale de 1998


Robert Jarni - Juventus (1994-1995), Real Madrid (1998-1999)


Il y a eu neuf clubs dans la carrière de Robert Jarni et les deux qui nous concernent sont les plus prestigieux. La Juve est la troisième expérience italienne du Croate, après Bari et... le Torino. Aux côté de Ravanelli, de Vialli, de Baggio, de Deschamps, de Ferrara, de Peruzzi (aka « une p... d’équipe » ), il remporte le doublé coupe-championnat. Jarni a l’art de faire partie d’équipes magnifiques : après cette Juve de dingos et dans la foulée d’un Mondial 98 où sa sélection brille de mille feux (Šuker, Boban, Asanović, Bilić, Simić, Štimac...), il rejoint Raúl, Seedorf, Mijatović, Redondo, Hierro, Roberto Carlos (qui lui barre une place de titu), Panucci et consorts du côté de Madrid pour une unique saison ponctuée d’une Coupe intercontinentale.


Zinédine Zidane - Juventus (1996-2001), Real Madrid (2001-2006)


Cinq saisons à la Juve, cinq également du côté du Real – comme joueur, importante précision – : tel est le bilan comptable de Zidane avec les deux clubs. Pour ce qui est du palmarès, il n'est pas loin d’être égal en « poids » également : deux titres nationaux contre un seulement avec le Real, mais une Ligue des champions 2002 qui pèse du côté du Real, d’autant plus avec son chef-d’œuvre de but marqué en finale face au Bayer Leverkusen. Distributeur de caviars pour Del Piero, Inzaghi puis Trezeguet à Turin, Zizou a été l’une des pièces maîtresses du plan « galactique » de Florentino Pérez. Il est resté chez les Merengues faire ses gammes d’entraîneur, prenant depuis un an et demi les rênes de l’équipe première avec le succès que l’on sait.



Nicolas Anelka - Real Madrid (1999-2000), Juventus (2013)


Un autre Français pour une trace autrement plus discrète laissée chez l’un comme l’autre club. Arrivé comme une star montante au Real en 1999, Nico Anelka ne parvient pourtant pas à s’intégrer dans une équipe où Raúl et Morientes tournent pleine balle. Il reste néanmoins comme le double buteur décisif – à l’aller et au retour – de la double confrontation en demi-finale de C1 face au Bayern, avant d’être aligné au coup d’envoi de la finale face à Valence (3-0), sans réussir à marquer. Sa pige à la Juve est plus discrète encore : un temps de jeu famélique, le temps de participer très modestement au titre de champion d’Italie 2013 entre son périple chinois et sa dernière expérience en Premier League avec WBA.


Fabio Cannavaro - Juventus (2004-2006, 2009-2010), Real Madrid (2006-2009)


Venu à la Juve reconstituer la charnière en béton armé de Parme avec Buffon et Thuram, Fabio Cannavaro participe grandement aux deux titres de champion d’Italie conquis en 2005 et 2006... avant que ceux-ci ne soient invalidés par l’affaire du Calciopoli. Putain de Lance Armstrong. Transféré au Real quand la Vieille Dame tombe en Serie B, il réalise trois saisons pleines en Espagne, se trouvant les trois saisons dans le top cinq des joueurs du Real ayant le plus de temps de jeu. Le niveau du Ballon d’or 2006 commence néanmoins à décliner les derniers temps à Madrid, une impression qui se confirme lors d’un retour quasi anecdotique pour une seule saison à la Juve en 2009/2010.



Emerson - Juventus (2004-2006), Real Madrid (2006-2007)


Le Brésilien a lui aussi participé activement aux deux titres 2005 et 2006 de la Juve invalidés dans la foulée, lui aussi a fui l’Italie pour le Real quand son ex-employeur s’est fait pincer par la justice. Mais contrairement à Cannavaro, Emerson n’a porté qu’une saison les couleurs de la formation madrilène, le temps de glaner un titre de champion d’Espagne, certes, et d’y participer là aussi activement, mais sans recevoir les honneurs du public de Bernabéu : le style besogneux du milieu défensif ne cadrait pas vraiment avec la flamboyance de la Maison-Blanche...


Gonzalo Higuaín - Real Madrid (2007-2013), Juventus (2016-...)


Lorsqu’il débarque de River Plate au Real en 2007, la concurrence est imposante sur le front de l’attaque madrilène. Il met une saison à la dompter, profitant de la blessure de Ruud van Nistelrooy et passant devant Huntelaar dans la hiérarchie des buteurs. 2009/2010 est sa meilleure saison sur le plan comptable, mais l’Argentin ne parvient jamais complètement à conquérir le cœur des fans. À Naples, son club d’après, c’est tout le contraire... jusqu’à la trahison et ce transfert controversé d’il y a un an pour la Juve où, malgré un petit bidon désormais assumé, Pipita continue d’enquiller les pralines (32 depuis le début de saison).



Álvaro Morata - Real Madrid (2008-2014), Juventus (2014-2016)


Si José Mourinho le lance chez les pros en 2010 au Real, Álvaro Morata peine à franchement s’imposer dans le club où il a achevé sa formation. Alors il part à la Juve, contre vingt millions d’euros et une prime au retour que la formation madrilène va activer l’été dernier. Son passage en Italie est ponctué de blessures et de coups d’éclat, notamment sur la scène européenne. Avec vingt buts, il est actuellement le deuxième attaquant le plus performant du Real, toutes compétitions confondues, derrière Ronaldo bien sûr, mais devant les dix-neuf de Benzema, dont le temps de jeu est pourtant bien supérieur.


Sami Khedira - Real Madrid (2010-2015), Juventus (2015-...)


Arrivé au Real avec Mesut Özil dans la foulée de son excellent Mondial 2010, Sami Khedira finira par en partir cinq ans plus tard, barré par un autre compatriote, Toni Kroos. Cinq saisons dont trois pleines, sous Mourinho, avant que les blessures et Ancelotti ne l’écartent progressivement de l’équipe type. Redevenu titulaire avec la Juve, il est sorti sur blessure après moins de dix minutes de jeu lors de la demi-finale retour face à Monaco, mais devrait pouvoir tenir sa place samedi à Cardiff.



Bonus : les entraîneurs


Deux entraîneurs ont posé leur séant sur le banc des deux clubs. Le premier, Fabio Capello, a d’abord été joueur de la Juve avant d’en devenir coach entre 2004 et 2006, pour deux titres annulés du fait du Calciopoli. Il emmènera alors dans ses bagages Cannavaro et Emerson pour revenir entraîner le Real Madrid, club qu’il avait connu lors de la saison 1996-1997. Son bilan en Espagne est propre : deux saisons à dix ans d’écart pour deux titres de champion. Carlo Ancelotti, lui, a d’abord entraîné la Juve en 1999 et 2001, entre deux mandats de Lippi. Son bilan est moins glorieux : deux deuxièmes places et... une Coupe Intertototo 1999 remportée contre Rennes. Au Real aussi, il n’est resté que deux saisons, laissant un petit goût d’inachevé avec au bilan une Ligue des champions, mais pas de championnat.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur la finale de Ligue des champions





    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    A noter que Laudrup avait également participé au 5-0 de la saison précédente (1993/1994 donc), sous les couleurs du Barça, avec le triplé de Romario ...
    VanBaston Niveau : DHR
    Aah Laudrup, le modèle d'Iniesta à montrer dans toutes les écoles ... Le roi de la passe dé et de la pre-assist.
    Des trajectoires de passes hallucinantes, même à travers le petit écran. Grand joueur sous estimé...
    Garrincha7 Niveau : CFA2
    Il y a une compil de passes de Laudrup sur Youtube de 1h23 (!). Les passes sont complètement dingues, et toutes les surfaces du pied y passent: talonnade, aile de pigeon, coup du pied, exter' ...
    4 réponses à ce commentaire.
    j'avais complètement oublié le passage d'anelka à la Juve.
    Note : 5
    Lui aussi
    Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
    Note : 6
    La Juve aussi
    Je crois bien qu'il s'agit d'une amnésie collective...
    Cela va même encore plus loin que l'on puisse penser... J'ai un ami extra-terrestre qui vient me rendre visite une fois par an et je suis toujours surpris qu'il soit au courant de tout ce qui se passe sur terre durant son absence.
    Mais en discutant foot, la dernière fois, je me suis rendu compte que lui aussi avait oublié ce bref passage de l'attaquant Français dans le Piémont; c'est dire l'ampleur de la trace qu'il y a laissée.
    Shakiri à moitié dans ton lit Niveau : District
    Tant que tu lui donnes de la soupe au choux il est content!
    6 réponses à ce commentaire.
    Note : 1
    Ah ah la tête du mec à droite sur la photo de Higuain ^^

    Dommage pour le sympathique Robert Jarni, il est passé juste à côté des saisons de victoire en C1.
    Ce commentaire a été modifié.
    Regarde un peu Hagi c'est pire.. entre real et barca il a raté tous les titres a un an pres
    Oui mais Hagi il était pas très sympathique, contrairement à Robert, donc ça me touche moins ^^

    (Franchement, je connais pas bien ce joueur. Je me souviens de sa mine en CM94, et basta)
    Hagi ? C'était déjà une méga star du foot dès la fin des années 80 grâce à ses exploits dans le championnat roumain et en coupe d'Europe avec le Steaua. Il est nommé à ce moment là "Le Maradona des Carpates". Il va faire une 1ère saison plutôt convaincante au Real après le mondial 90 mais ce sera plus compliqué par la suite à cause de blessures récurrentes. Il signe à Brescia en 92 où il reste pendant 2 ans. Après le mondial 94, il signe au barça dans un club en phase descendante et Hagi l'intermittent du spectacle, comprend à ce moment là qu'il veut être la star d'une équipe et que le jeu doit tourner autour de lui. Il signe donc à Galatasaray où il est non seulement la star d'un club ambitieux où le jeu tourne autour de lui, mais aussi la star n°1 du championnat turc, où il va finir par gagner la coupe UEFA en 2000 contre Arsenal. Et avec la Roumanie, il va être dans toutes les compétitions internationales de 1990 à 2000 (excepté l'euro 92).

    Mais ça reste quand même un véritable artiste du ballon rond, un joueur à découvrir ou à redécouvrir. Si un jour So Foot fait un article le concernant, je lui rendrai un bel hommage à ma façon ...
    GreatestShowOnField Niveau : DHR
    Il avait d'ailleurs envoyé une boulette contre Monaco en C1 avec le Gala.
    Quel joueur.
    Le genre à te changer le visage d'une équipe.
    La victoire face à Arsenal en 2000 (qui avait éliminé Lens en demi) était l'un des plus gros upset de l'histoire.
    Peu de gens s'attendaient à une victoire du Gala.

    Ils avaient aussi remporté la Super Coupe d'Europe face au Real Madrid.
    gaucherforever Niveau : CFA2
    Hagi était un genie..comme les années 90 en comptaient .je l ai adore tout comme les gauchers de l Est caracteriels genre Stoichkov (mon numero 1) ,Savisevic,Mijatovic,Zahovic...
    En parlant de Jarni, il avait mis un très beau but en C1 lors de sa saison au Real Madrid contre le Sturm Graz:


    Mais ce qui m'a le plus marqué, c'est ce match Croatie-Yougoslavie en 1999, dernier match de qualif de l'Euro 2000. Une ambiance hyper tendue évidemment, la guerre était encore dans toutes les mémoires et du coup on a assisté au plus beau "serre-couille" de l'histoire du foot entre Jarni et Mirkovic:

    Spéciale Dédicace à O Alegria Do Povo, je sais que t'es fan de l'ami Robert !
    Note : 1
    Maréchal Tito likes this

    (quelle déception de ne pas voir ces Croates à l'Euro 2000, mais connaissant l'irrégularité des équipes Yougoslaves, rien de surprenant hélas)
    Note : 1
    Les yougo avaient quand meme une equipe fabuleuse meme si ils se dechirent en quart contre les pays bas. Mijatovic et milosevic soutenus par stankovic.. sans parler des mihajlovic et co.
    Sacré fournisseur de patates l'ami Jarni !

    C'est d'ailleurs lui qui avait lancé le festival croate en 98 contre l'Allemagne :
    https://youtu.be/3xs1WpqEWEM

    Pas une énorme praline comme l'autre mais sacrément bien placée !
    GreatestShowOnField Niveau : DHR
    C'est plutôt son but face à l'Allemagne en quart de finale de France98 qui me reste en mémoire.
    Une bonne frappe de l'extérieur du gauche bien placé dans le petit filet...
    Et puis voir l'Allemagne se prendre 3-0 m'avait littéralement chamboulé tout en me faisant un plaisir indescriptible.
    Bel hommage à Jarni!

    Je l'avais complètement oublié. Genre de joueurs hyper utiles, titulaires dans de grandes équipes sans en être la star.
    gaucherforever Niveau : CFA2
    J ai cru lire ou entendre une fois qu il était le joueur le plus rapide du monde...était ce le cas ?
    Ce commentaire a été modifié.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    Le plus rapide, je sais pas. Y'avait aussi de sacrés dragsters à l'époque, mais dans ses meilleures années, Jarni avait une foulée magnifique, à la fois véloce et élégante, une vraie foulée d'ailier.

    Le Croazia Express qu'on l'appelait.

    @Zizou

    Merci pour les gifs ;)
    13 réponses à ce commentaire.
    GreatestShowOnField Niveau : DHR
    La tête d'Higuian sur la photo, waw.
    C'est le genre de mec déjà sur une jambe à 22h et qui en redemande. Jusqu'à extinction des feux à minuit.
    Et là tout le monde s'amuse à le prendre en photo avec des canettes sur l'épaule, une chaussure sur la tête et des pelures d'oranges sur le pif.

    Je sais, j'ai vécu des soirées bizarres.
    Verrattinho Niveau : CFA2
    Tant qu'il se fait pas dessiner des objets interdits aux moins de 18 sur le cou, c'est qu'il aura gardé sa dignité...
    1 réponse à ce commentaire.
    Del Sol gros fumeur?

    Ce qui prouve que les pros sont avant tout des "natures". Ils ont un physique à toute épreuve. Ça ne s'acquiert pas.
    Quelques piqures bien senties aident à combler les lacunes... euh le travail et le rythme s la compétition pardon
    Treve de mauvais esprit et sans lien avec mon precedent commentaire, la progression physique de Lacazette est impressionnante depuis son debut de carrière.

    Il peinait à tenir 60 minutes et maintenant il a une sacree caisse. Le foncier ca se travaille.

    Platini par exemple a dû se bouger pour dépasser ses capacités athlétiques initialement limitées
    2 réponses à ce commentaire.
    J'avais complétement zappé que Cannavaro était revenu en 2009. Vraiment zéro souvenir
    Zapper ça veut bien dire oublier?

    Parce que je suppose qu'on l'a su à l'époque.

    Cannavaro a été victime de son ballon d'or. Il avait fait une grande coupe du monde (comme à peu près tous les joueurs italiens) mais on l'a sacré alors qu'il n'était pas le joueur clé de la victoire (pour moi : Pirlo).

    Avec ce ballon d'or en guise d'auréole et son transfert au Real, Cannavaro a cru qu'il était un joueur de légende et son fiasco a été notoire.

    A tel point qu'on a même oublié son retour (certainement raté) à la Juve.

    Grandeur et décadence d'une erreur de casting!
    Vous avez tous oublié l'affaire de la guêpe durant sa préparation estivale?
    4 réponses à ce commentaire.
    les gars c'est pas zavarov au départ que la vieille dame avait choisis pour remplacer platini?
    Après la retraite de Platoche, c'est lui qui a eu l'honneur de la première investiture en tant que successeur du Français:
    https://www.tuttomercatoweb.com/calcio2 … ini-844979
    Pour ceux qui ne l'ont pas connu ou...qui l'ont oublié:
    https://youtu.be/Ia1r1vC3g4w?t=5
    C'est par la suite que Zavarov prendra la place de Magrin mais, malgré une classe évidente, on ne remplace pas si facilement Platini.
    Ce commentaire a été modifié.
    J'irai même plus loin, je dirai que le départ de Trapattoni a été difficile à gérer l'été 86, où il part pour l'Inter. Platini ne marque que 2 buts lors de la serie A 86-87. Après ça, Aldo Serena signe à l'Inter, le niveau de Michael Laudrup va chuter, Ian Rush ne s'est jamais réellement adapté au style italien. Bref, la Juve sous Rino Marchesi (qui a entrainé Maradona à Naples saison 84-85) est une période délicate. Mais ça ira un peu mieux avec Dino Zoff.
    3 réponses à ce commentaire.
    John Charles milieu de terrain.

    Une semaine après avoir publié le top 50 de la Juve.

    Vous ne lisez don pas vos propres articles ?
    AtlanteanKodex Niveau : DHR
    Euh bilan mitigé pour Ancelotti, je suis pas d'accord, le mec ramène la Décima avec une équipe flamboyante, et l'année suivante, certes pas de titre, mais il a été devancé par un Barça monstrueux pour la première saison de la MSN. Alors mitigé pour Perez peut-être, mais pour moi, en tant que fan du Real, il restera à jamais dans mon coeur, alors que j'étais pourtant sceptique quant à son apport au début.
    Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
    Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
    lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16