En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 21e journée
  3. // Lens/Lyon

Top 10 : Ils ont joué à Lens et à Lyon

Lyon-Lens, évidemment, c'est l'histoire d'un match : cette finale du championnat 2002 où l'OL souffle le titre aux Lensois lors de l'ultime journée. Mais Lyon et Lens sont aussi deux clubs qui ont compté dans la carrière de certains joueurs. Petite rétrospective sur ces mecs qui ont joué dans les deux camps.

Modififié
  • Tony Vairelles

    L'homme qui symbolise le mieux ce top 10 est incontestablement Tony Vairelles. Après quatre saisons de haut niveau avec les Sang et Or, période durant laquelle il glanera notamment le titre de champion en 1998, Tony l'anguille souhaite changer d'air en signant avec l'équipe montante du moment : l'Olympique lyonnais. Si le choix est pertinent, rien ne se passera comme prévu. Incapable de retrouver son niveau nordiste, le seul vrai rockeur du foot n'arrivera jamais à s'imposer entre Rhône et Saône. À tel point qu'il enchaînera les prêts à Bordeaux, Bastia et même au… RC Lens. Petite consolation, son passage lyonnais lui aura tout de même permis d'ajouter un trophée de champion sur son étagère. C'est déjà ça.

  • Éric Carrière

    À l'été 2001, c'est fraîchement auréolé d'un titre de champion de France avec le FC Nantes qu'Éric Carrière débarque à l'Olympique lyonnais. Le choix est judicieux puisque ce changement de club permet à l'ancien Nantais de conserver le trophée en participant activement à la conquête du premier titre de champion de l'OL de son histoire. Et tant pis s'il avait juré fidélité au FCN. Après trois saisons et autant de titres du côté de Lyon, le milieu de terrain décide de filer vers le Nord, direction Lens. Le choix est moins stratégique cette fois, et Carrière n'arrive pas à remporter un cinquième titre de champion consécutif. Finis les trophées, d'ailleurs, Éric retrouve le combat pour le maintien et les matchs à l'enjeu moins exaltant. Mais l'histoire n'en est pas moins belle, puisque l'homme qui a découvert le foot pro à 23 ans restera tout de même quatre années au RC Lens, avec en point d'orgue une finale de Coupe de la Ligue, en 2008, perdue de justesse contre le PSG (2-1).

  • Marc-Vivien Foé

    Après avoir fait ses armes chez lui, au Cameroun, avec le Canon Yaoundé, Foé débarque dans le Nord de la France en 1994 pour squatter le stade Félix-Bollaert. L'histoire d'amour durera cinq années, avec en point d'orgue la saison 1997-1998 qui verra le RC Lens marcher sur la France du foot. Après cette belle période lensoise, le Camerounais tentera sa chance en Angleterre, à West Ham, mais l'expérience ne durera qu'un an. En 2000, Foé revient dans l'Hexagone, mais un peu plus au sud cette fois, car après Lens, Marco découvre Lyon. Un choix gagnant, puisque Foé remporte un championnat et une Coupe de la Ligue. Lors de la saison 2002-2003, en manque de temps de jeu, Foé est prêté à Manchester City où il réalise une saison pleine. Malheureusement, pendant la Coupe des confédérations qui se dispute cette année-là, il s'éteint en plein match, à Gerland, d'un arrêt cardiaque. Depuis, comme tous les lions, Marc-Vivien Foé dort.

  • Jacek Bak

    Le Lyon-Lens de 2002 est clairement le match de Jacek Bak. À l'OL depuis 1995, le Polonais signe durant l'hiver 2002 à Lens. Un choix plutôt intéressant, puisque le club nordiste est alors en tête de la Ligue 1 et va même le rester jusqu'au dernier match de la saison face à… l'OL, alors dauphin. Alors que les Lensois débarquent à Gerland en leaders, les Lyonnais vont bien s'imposer, assez facilement, 3-1. Jacek Bak, à qui un accord oral entre les deux clubs ne devait pas permettre de jouer ce match, était bien sur la pelouse, ce soir-là. D'ailleurs, ironie de l'histoire, c'est lui qui réduira le score à la 26e minute de jeu d'un coup de casque sur corner, ce qui n'empêchera pas la défaite des siens. Petite consolation pour le longiligne défenseur : ayant disputé un match avec l'OL cette saison-là, le Polonais est tout de même sacré champion de France. En revanche, on ne sait pas s'il est allé fêter ça dans les vestiaires lyonnais.

  • Christophe Delmotte

    Pour Christophe Delmotte, il y a deux clubs dans sa carrière : le RC Lens et l'Olympique lyonnais. Le premier, il s'y est révélé de 1991 à 1997, une période entrecoupée par des prêts à Sedan et à Cannes. C'est durant ces années que le grand Christophe a trouvé son jeu, tout en puissance et en débordements. Puis, à partir de 1997, il y a l'OL. Une histoire fusionnelle qui durera sept longues années. Celles de la confirmation. Une période qui le verra soulever une Coupe de la Ligue et trois titres de champion. Sept années dorées, quoi. Après ça, le natif de Comines, en Belgique, ira balancer ses frappes lourdes du côté de Reims, où il mettra un terme à sa carrière en 2006.


  • Alou Diarra

    On a tendance à l'oublier, mais Alou Diarra a 19 ans quand il s'engage avec le Bayern Munich. Deux ans et zéro match plus tard, le milieu défensif s'engage avec Liverpool, mais là encore, il ne jouera pas. Alors il enchaîne les prêts : Le Havre, Bastia et Lens. C'est d'ailleurs là, dans le Nord, qu'il va enfin se révéler. Le club Sang et Or lève l'option d'achat et Alou rempile pour une saison de plus. Et il confirme. À tel point que l'OL, qui vient d'enchaîner cinq titres de champion, décide d'en faire sa sentinelle. Si l'idée est belle, la mayonnaise ne prend pas et Alou ne parvient pas à s'imposer au sein du milieu de terrain lyonnais. Après une seule et petite saison du côté de Gerland, Diarra s'envolera pour Bordeaux. Avec la réussite qu'on lui connaît. Enfin, pour un temps.

  • Loïc Rémy

    Formé à l'OL, Loïc Rémy fait ses premiers pas sous les couleurs lyonnaises lors de la saison 2006-2007. Barré par la concurrence, le jeune ailier doit se contenter de bouts de match pour montrer sa valeur. Lassé de cette situation, Loïc décide d'aller tâter du terrain du côté de Lens où il est prêté à l'hiver 2008 pour une durée de six mois avec option d'achat. Si les choses se passent plutôt bien pour lui chez les Ch'tis, il ne peut empêcher la relégation du club à la fin de la saison. Lens en Ligue 2, Loïc décide de revenir à Lyon. Pour quelques semaines seulement, car le même été, il s'engage avec Nice. Un au revoir définitif, cette fois.

  • Pierre-Alain Frau

    Le PAF est surtout l'homme d'un club : le FC Sochaux. De 1997 à 2004, l'attaquant a régalé les supporters doubistes avec ses buts en pagaille. Ses performances ne passent pas inaperçues et surtout du côté de Lyon, où Jean-Michel Aulas le fait venir à l'été 2004. Malheureusement pour lui, les choses ne seront pas aussi joyeuses du côté rhodanien. PAF peine à retrouver le niveau qui était le sien lors de sa période sochalienne. Remplaçant la plupart du temps, Frau décide d'aller grappiller un peu de temps de jeu en se faisant prêter au RC Lens à l'hiver 2005. Après six mois concluants, l'attaquant revient à Lyon pour définitivement s'imposer. Mais, là encore, tout ne se passera pas comme prévu. D'ailleurs, au terme de la saison 2005-2006, Frau s'en va définitivement de Lyon pour rallier la capitale. Oui, le PSG n'a pas toujours joué avec le Z en attaque.

  • Joseph-Désiré Job

    Formé à l'OL, l'homme au formidable prénom intègre le groupe pro au cours de la saison 1997-1998. Après deux saisons passées à l'OL, alternant entre une place sur la pelouse et une autre sur le banc, Job décide de quitter Lyon à l'été 1999. Pour donner un nouvel élan à sa carrière, le Camerounais prend le TGV direction Lens. Là-bas, Job va s'amuser et réaliser une saison pleine, enfin. Ses bonnes performances ne passent pas inaperçues, même en Angleterre où Middlesbrough décide de le recruter à l'issue de la saison. Un club où il restera cinq ans avant d'enchaîner un marathon des clubs, puisqu'il en découvrira sept autres avant de raccrocher définitivement les crampons en 2011.

  • Pierre Laigle

    Né à Auchel, dans le Nord-Pas-De-Calais, Pierre Laigle intègre tout naturellement le centre de formation du RC Lens pour tenter de devenir footballeur professionnel. Et le pari est gagnant, car c'est là, dans son club de cœur, que Laigle va tracer sa carrière. Devenu pro, le milieu de terrain glane une place de titulaire dans l'effectif Sang et Or. Après six années au club, Laigle tente le pari de l'Italie en signant pour la Sampdoria. Il restera trois saisons là-bas, avant de revenir en France, mais du côté de Lyon, cette fois-ci. On est en 1999, et l'OL est en passe d'écrire les plus belles lignes du football français, du moins sur la scène nationale. Laigle en fait partie, bien sûr. Il sera d'ailleurs l'un des principaux artisans du premier titre de champion de l'OL. Le 4 mai 2002, c'est même lui qui inscrit le 3e but lyonnais synonyme de titre national pour le club. Ironie du destin, c'était face au RC Lens. Son RC Lens.


    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
    Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7
    samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32