1. //
  2. // 21e journée
  3. // Lens/Lyon

Top 10 : Ils ont joué à Lens et à Lyon

Lyon-Lens, évidemment, c'est l'histoire d'un match : cette finale du championnat 2002 où l'OL souffle le titre aux Lensois lors de l'ultime journée. Mais Lyon et Lens sont aussi deux clubs qui ont compté dans la carrière de certains joueurs. Petite rétrospective sur ces mecs qui ont joué dans les deux camps.

Modififié
  • Tony Vairelles

    L'homme qui symbolise le mieux ce top 10 est incontestablement Tony Vairelles. Après quatre saisons de haut niveau avec les Sang et Or, période durant laquelle il glanera notamment le titre de champion en 1998, Tony l'anguille souhaite changer d'air en signant avec l'équipe montante du moment : l'Olympique lyonnais. Si le choix est pertinent, rien ne se passera comme prévu. Incapable de retrouver son niveau nordiste, le seul vrai rockeur du foot n'arrivera jamais à s'imposer entre Rhône et Saône. À tel point qu'il enchaînera les prêts à Bordeaux, Bastia et même au… RC Lens. Petite consolation, son passage lyonnais lui aura tout de même permis d'ajouter un trophée de champion sur son étagère. C'est déjà ça.

  • Éric Carrière

    À l'été 2001, c'est fraîchement auréolé d'un titre de champion de France avec le FC Nantes qu'Éric Carrière débarque à l'Olympique lyonnais. Le choix est judicieux puisque ce changement de club permet à l'ancien Nantais de conserver le trophée en participant activement à la conquête du premier titre de champion de l'OL de son histoire. Et tant pis s'il avait juré fidélité au FCN. Après trois saisons et autant de titres du côté de Lyon, le milieu de terrain décide de filer vers le Nord, direction Lens. Le choix est moins stratégique cette fois, et Carrière n'arrive pas à remporter un cinquième titre de champion consécutif. Finis les trophées, d'ailleurs, Éric retrouve le combat pour le maintien et les matchs à l'enjeu moins exaltant. Mais l'histoire n'en est pas moins belle, puisque l'homme qui a découvert le foot pro à 23 ans restera tout de même quatre années au RC Lens, avec en point d'orgue une finale de Coupe de la Ligue, en 2008, perdue de justesse contre le PSG (2-1).

  • Marc-Vivien Foé

    Après avoir fait ses armes chez lui, au Cameroun, avec le Canon Yaoundé, Foé débarque dans le Nord de la France en 1994 pour squatter le stade Félix-Bollaert. L'histoire d'amour durera cinq années, avec en point d'orgue la saison 1997-1998 qui verra le RC Lens marcher sur la France du foot. Après cette belle période lensoise, le Camerounais tentera sa chance en Angleterre, à West Ham, mais l'expérience ne durera qu'un an. En 2000, Foé revient dans l'Hexagone, mais un peu plus au sud cette fois, car après Lens, Marco découvre Lyon. Un choix gagnant, puisque Foé remporte un championnat et une Coupe de la Ligue. Lors de la saison 2002-2003, en manque de temps de jeu, Foé est prêté à Manchester City où il réalise une saison pleine. Malheureusement, pendant la Coupe des confédérations qui se dispute cette année-là, il s'éteint en plein match, à Gerland, d'un arrêt cardiaque. Depuis, comme tous les lions, Marc-Vivien Foé dort.

  • Jacek Bak

    Le Lyon-Lens de 2002 est clairement le match de Jacek Bak. À l'OL depuis 1995, le Polonais signe durant l'hiver 2002 à Lens. Un choix plutôt intéressant, puisque le club nordiste est alors en tête de la Ligue 1 et va même le rester jusqu'au dernier match de la saison face à… l'OL, alors dauphin. Alors que les Lensois débarquent à Gerland en leaders, les Lyonnais vont bien s'imposer, assez facilement, 3-1. Jacek Bak, à qui un accord oral entre les deux clubs ne devait pas permettre de jouer ce match, était bien sur la pelouse, ce soir-là. D'ailleurs, ironie de l'histoire, c'est lui qui réduira le score à la 26e minute de jeu d'un coup de casque sur corner, ce qui n'empêchera pas la défaite des siens. Petite consolation pour le longiligne défenseur : ayant disputé un match avec l'OL cette saison-là, le Polonais est tout de même sacré champion de France. En revanche, on ne sait pas s'il est allé fêter ça dans les vestiaires lyonnais.

  • Christophe Delmotte

    Pour Christophe Delmotte, il y a deux clubs dans sa carrière : le RC Lens et l'Olympique lyonnais. Le premier, il s'y est révélé de 1991 à 1997, une période entrecoupée par des prêts à Sedan et à Cannes. C'est durant ces années que le grand Christophe a trouvé son jeu, tout en puissance et en débordements. Puis, à partir de 1997, il y a l'OL. Une histoire fusionnelle qui durera sept longues années. Celles de la confirmation. Une période qui le verra soulever une Coupe de la Ligue et trois titres de champion. Sept années dorées, quoi. Après ça, le natif de Comines, en Belgique, ira balancer ses frappes lourdes du côté de Reims, où il mettra un terme à sa carrière en 2006.


  • Alou Diarra

    On a tendance à l'oublier, mais Alou Diarra a 19 ans quand il s'engage avec le Bayern Munich. Deux ans et zéro match plus tard, le milieu défensif s'engage avec Liverpool, mais là encore, il ne jouera pas. Alors il enchaîne les prêts : Le Havre, Bastia et Lens. C'est d'ailleurs là, dans le Nord, qu'il va enfin se révéler. Le club Sang et Or lève l'option d'achat et Alou rempile pour une saison de plus. Et il confirme. À tel point que l'OL, qui vient d'enchaîner cinq titres de champion, décide d'en faire sa sentinelle. Si l'idée est belle, la mayonnaise ne prend pas et Alou ne parvient pas à s'imposer au sein du milieu de terrain lyonnais. Après une seule et petite saison du côté de Gerland, Diarra s'envolera pour Bordeaux. Avec la réussite qu'on lui connaît. Enfin, pour un temps.

  • Loïc Rémy

    Formé à l'OL, Loïc Rémy fait ses premiers pas sous les couleurs lyonnaises lors de la saison 2006-2007. Barré par la concurrence, le jeune ailier doit se contenter de bouts de match pour montrer sa valeur. Lassé de cette situation, Loïc décide d'aller tâter du terrain du côté de Lens où il est prêté à l'hiver 2008 pour une durée de six mois avec option d'achat. Si les choses se passent plutôt bien pour lui chez les Ch'tis, il ne peut empêcher la relégation du club à la fin de la saison. Lens en Ligue 2, Loïc décide de revenir à Lyon. Pour quelques semaines seulement, car le même été, il s'engage avec Nice. Un au revoir définitif, cette fois.

  • Pierre-Alain Frau

    Le PAF est surtout l'homme d'un club : le FC Sochaux. De 1997 à 2004, l'attaquant a régalé les supporters doubistes avec ses buts en pagaille. Ses performances ne passent pas inaperçues et surtout du côté de Lyon, où Jean-Michel Aulas le fait venir à l'été 2004. Malheureusement pour lui, les choses ne seront pas aussi joyeuses du côté rhodanien. PAF peine à retrouver le niveau qui était le sien lors de sa période sochalienne. Remplaçant la plupart du temps, Frau décide d'aller grappiller un peu de temps de jeu en se faisant prêter au RC Lens à l'hiver 2005. Après six mois concluants, l'attaquant revient à Lyon pour définitivement s'imposer. Mais, là encore, tout ne se passera pas comme prévu. D'ailleurs, au terme de la saison 2005-2006, Frau s'en va définitivement de Lyon pour rallier la capitale. Oui, le PSG n'a pas toujours joué avec le Z en attaque.

  • Joseph-Désiré Job

    Formé à l'OL, l'homme au formidable prénom intègre le groupe pro au cours de la saison 1997-1998. Après deux saisons passées à l'OL, alternant entre une place sur la pelouse et une autre sur le banc, Job décide de quitter Lyon à l'été 1999. Pour donner un nouvel élan à sa carrière, le Camerounais prend le TGV direction Lens. Là-bas, Job va s'amuser et réaliser une saison pleine, enfin. Ses bonnes performances ne passent pas inaperçues, même en Angleterre où Middlesbrough décide de le recruter à l'issue de la saison. Un club où il restera cinq ans avant d'enchaîner un marathon des clubs, puisqu'il en découvrira sept autres avant de raccrocher définitivement les crampons en 2011.

  • Pierre Laigle

    Né à Auchel, dans le Nord-Pas-De-Calais, Pierre Laigle intègre tout naturellement le centre de formation du RC Lens pour tenter de devenir footballeur professionnel. Et le pari est gagnant, car c'est là, dans son club de cœur, que Laigle va tracer sa carrière. Devenu pro, le milieu de terrain glane une place de titulaire dans l'effectif Sang et Or. Après six années au club, Laigle tente le pari de l'Italie en signant pour la Sampdoria. Il restera trois saisons là-bas, avant de revenir en France, mais du côté de Lyon, cette fois-ci. On est en 1999, et l'OL est en passe d'écrire les plus belles lignes du football français, du moins sur la scène nationale. Laigle en fait partie, bien sûr. Il sera d'ailleurs l'un des principaux artisans du premier titre de champion de l'OL. Le 4 mai 2002, c'est même lui qui inscrit le 3e but lyonnais synonyme de titre national pour le club. Ironie du destin, c'était face au RC Lens. Son RC Lens.


    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Merci pour le fou rire sur "Princess Erika", grandiose !
    C'est fou cette poisse qu'à eu Lyon avec ces transferts d'attaquants, que ce soit Vairelles, PAF, Née, Baros, Carew ... Que des joueurs à leur top niveau au moment de venir à Lyon, que des échecs. A part Anderson, Lopez et dans une moindre mesure Wiltord, Aucun n'a vraiment réussi à retrouver leur niveau.
    DocteurHappy Niveau : CFA
    Princesse Erika , Mouhaha ! Promotion pour toi So Photo. !
    Note : 1

    T'oublis encore Fred, Nilmar et Piquionne
    Fred non?
    Il était loin d'être vilain à Lyon...

    Pour Carew, j'suis pas trop d'accord, il a quand même rendu quelques fiers services même si parfois (souvent?) maladroit ^^, et mis un but assez mythique à R Carlos et Casillas ^^

    Pour PAF, le doublé à MU restera gravé dans ma petite caboche !

    J'suis peut-être le seul lyonnais qui aurait bien aimé voir A Diarra percer à Lyon mais je pensais vraiment qu'il y arriverait.
    Mais le foot fait que parfois, ça passe ou ça casse, pour lui c'est cassé!

    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Ce bon vieux PAF... la tribune nord de Sochaux n'oubliera jamais ses exploits. Comme son doublé face à l'Inter par exemple... Paradoxalement partir à Lyon lui a désservi sur le long terme, vu le nombre de matchs joués...

    Et Foé ben... RIP, sa mort en direct devant les caméras c'est le genre de truc qui te marque à vie...
    Message posté par Nysay
    Fred non?
    Il était loin d'être vilain à Lyon...

    Pour Carew, j'suis pas trop d'accord, il a quand même rendu quelques fiers services même si parfois (souvent?) maladroit ^^, et mis un but assez mythique à R Carlos et Casillas ^^

    Pour PAF, le doublé à MU restera gravé dans ma petite caboche !

    J'suis peut-être le seul lyonnais qui aurait bien aimé voir A Diarra percer à Lyon mais je pensais vraiment qu'il y arriverait.
    Mais le foot fait que parfois, ça passe ou ça casse, pour lui c'est cassé!



    C'es ça qui m'énerve avec Carew, il a fait 1 match énorme, tellement énorme que ça à justifier tout son transfert, alors qu'il était plus que moyen.
    Fred étant plus ou moins perfomant, 2 saisons plutot sympa pour 2 suivantes très très moyenne.

    Le plus gros gachis pour moi ça reste Nilmar, j'ai jamais compris pourquoi les dirigeants n'ont pas insister avec lui.
    Message posté par Nysay
    Fred non?
    Il était loin d'être vilain à Lyon...

    Pour Carew, j'suis pas trop d'accord, il a quand même rendu quelques fiers services même si parfois (souvent?) maladroit ^^, et mis un but assez mythique à R Carlos et Casillas ^^

    Pour PAF, le doublé à MU restera gravé dans ma petite caboche !

    J'suis peut-être le seul lyonnais qui aurait bien aimé voir A Diarra percer à Lyon mais je pensais vraiment qu'il y arriverait.
    Mais le foot fait que parfois, ça passe ou ça casse, pour lui c'est cassé!



    C'es ça qui m'énerve avec Carew, il a fait 1 match énorme, tellement énorme que ça à justifier tout son transfert, alors qu'il était plus que moyen.
    Fred étant plus ou moins perfomant, 2 saisons plutot sympa pour 2 suivantes très très moyenne.

    Le plus gros gachis pour moi ça reste Nilmar, j'ai jamais compris pourquoi les dirigeants n'ont pas insister avec lui.
    Message posté par Laodhy


    C'es ça qui m'énerve avec Carew, il a fait 1 match énorme, tellement énorme que ça à justifier tout son transfert, alors qu'il était plus que moyen.
    Fred étant plus ou moins perfomant, 2 saisons plutot sympa pour 2 suivantes très très moyenne.

    Le plus gros gachis pour moi ça reste Nilmar, j'ai jamais compris pourquoi les dirigeants n'ont pas insister avec lui.



    Ouép pour Nilmar, j'ai vraiment eu du mal, le mec avait un petit truc en plus (la vivacité, ou le sens du but) mais il n'a jamais mis à contribution ses qualités...
    Alors qu'il aurait très bien pu avoir un niveau plus que correct mais...

    Fin, en étant fan de l'OL depuis petit, concrètement, il ne m'aurait laissé aucun vrai bon souvenir (si ce n'est cette déchirure contre le PSV mais ça me semble trop réducteur) ^^
    Mais avec un bon attaquant (genre rossi comme à Villareal), y'avait moyen d'avoir un bon mec sur le pré.

    Pour Carew, c'est ça, il pouvait faire un match de porc et tout croqué le WE suivant, il avait l'équipe pour jouer, planter etc mais je trouve à mon sens, plus de positivité que de choses négatives héhé.
    N'empêche que je l'aimais bien ce John !

    M'enfin bon, ma période la plus bandante ça reste le trio français : Malouda Govon Wiltord que j'ai surkiffé plus petit héhé.
    "Princesse Erika".

    Complètement HS mais en regardant l'année de son titre "faut qu'j'travaille" j'ai pris un énorme coup de vieux (1995... 20 ans !)

    C'est moche. :(
    Le seul DIARRA fut le magnifique Mahamadou "Djila" DIARRA !!!

    Alou a juste été bon à pleurer dans les médias qu'il ne comprenait pas pourquoi il ne jouait pas alors qu'il avait fait la finale de la coupe du monde ... au fait alou t'as le bonjour de la toul' ... tu sais le mec qui faisait que justement tu ne jouais jamais !

    Quoi ... oui je peux pas blairer Alou Diarra !
    ToxikCheese Niveau : Loisir
    c'est vrai qu'en attaque, on n'a pas eu le top player au bon moment.

    L'époque Houiller, tu rajoutes un Sonnygoal en pointe, un Benzema ou un Lisandro Lopez, tu peux espérer soulever la LDC.

    Bon en l'occurrence on se tapait Baros, Carew ou Fred. Dommage.

    Après concernant ce top, que des joueurs de valeur, à part Alou Diarra (cette chèvre) ... Christophe Delmotte et Eric Carrière étant mes petits préférés :)

    Et le but de Frau contre Nantes on en parle ?

    http://www.dailymotion.com/video/xa749_ … -frau_news
    Message posté par ToxikCheese


    Après concernant ce top, que des joueurs de valeur, à part Alou Diarra (cette chèvre) ... Christophe Delmotte et Eric Carrière étant mes petits préférés :)



    On a dit qu'on insultait pas les chèvres Toxikcheese ;-) !
    Message posté par ToxikCheese
    c'est vrai qu'en attaque, on n'a pas eu le top player au bon moment.

    L'époque Houiller, tu rajoutes un Sonnygoal en pointe, un Benzema ou un Lisandro Lopez, tu peux espérer soulever la LDC.

    Bon en l'occurrence on se tapait Baros, Carew ou Fred. Dommage.


    Exactement, notre seule poisse dans ces années dorées c'est avoir eu 3 grands attaquants à un moment où on ne disposait pas du meilleur collectif. Même si Wiltord faisait le job, tellement de regrets !
    Effet Méride Niveau : DHR
    "Finis les trophées, d'ailleurs, Éric retrouve le combat pour le maintien et les matchs à l'enjeu moins exaltant"

    ah ouais, le mec a fini 7ème, 4ème et 5ème les années précédant la descente, super large la notion de combat pour le maintien....

    sinon je veux bien que les footeux pensent avec leurs pieds mais voir un coup de casque pour le but de Bak à Lyon en 2002, c'est chaud, à la limite Laslandes aurait mis une tête à 15 cm du sol mais là non
    Haha Loïc Remy.
    J'étais dans un bar un soir, il était avec un pote à chiner un peu avant de partir. Le lendemain, j'apprends son départ pour Lens.
    J'étais content qu'il soit prêté mais un peu moins qu'il soit vendu l'été d'après.

    Sinon oui exceptionnels Delmotte et Carrière.

    Alou Diarra n'en parlons pas de ce mec à Lyon il n'a jamais été utile, les passes trop lentes... même de la tête il se faisait bouffer sur les 6 mètres.

    Tant mieux qu'il soit parti, et tant mieux pour Bordeaux aussi.
    il y a 3 heures Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 42
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24
    Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 7 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20