En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Fêtes de Noël
  2. // Détox

Top 10 : Ils ont grossi pendant les trêves

C'est notre lot à tous après les fêtes : la prise de poids. Inévitable, même pour certains sportifs de haut niveau. En élargissant le champ aux trêves d'été, tout en excluant les classiques comme Maradona, Adriano ou Ronaldo, voilà une petite sélection de joueurs du genre à se gaver. Petite, mais costaude.

Modififié
Samuel Eto'o

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Samuel Eto'o se laisse aller à l'occasion. Début 2012, le Camerounais, qui réalisait de bons premiers pas avec l'Anzhi, aurait affiché quelques kilos en trop. Guus Hiddink, nommé coach courant février, ne manquera pas de le remarquer : « J'ai revu nos matchs, et après la trêve, tous ont pris du poids, Samuel Eto'o y compris. Personne n'avait rien remarqué. » À peine un mois plus tard, le technicien déclarera avoir réglé la situation.



Mathieu Bodmer

Pendant les dernières vacances d'été, Mathieu Bodmer a dû se taper le fameux combo binouze/pizza devant les J.O. Parce qu'à la reprise des entraînements, il est apparu avec un embonpoint assez scandaleux. Depuis, il n'a disputé que six rencontres. Ok, il y a de la concurrence. Mais bon…



Fabrizio Miccoli

L'an dernier, Fabrizio Miccoli avait débuté en trombe, avec un doublé face à l'Inter. De quoi faire oublier sa nouvelle coupe iroquoise et un bide plutôt voyant. Mais après la saison folle durant laquelle il portera Palerme à bouts de bras (16 buts et 14 assists), celui dont le plat préféré est une assiette de pâtes arrosée de fromage râpé, reviendra de ses vacances d'été tout aussi arrondi. Ce que le président Maurizio Zamparini fait remarquer, dès la reprise des entraînements : « Miccoli, je l'ai vu très motivé, mais avec quatre kilos en trop. Je lui ai dit qu'il devait donner l'exemple en tant que capitaine. » Réponse de l'intéressé : « Si j'avais rejoint Zenga aux Émirats (il a été dragué tout l'été par l'Al Nasr, ndlr), avec le Ramadan, j'aurais peut-être mangé davantage. » Et vlan.



André-Pierre Gignac

Forcément. Après un premier exercice plutôt décevant avec l'OM, André-Pierre Gignac apparaît trop enveloppé aux yeux de coach Didier Deschamps, à la fin de l'été 2011. Lequel l'enverra en cure d'amaigrissement dans la station thermale de Merano, en Italie. Plus tard, Big Mac reviendra sur cet épisode avec un brin de mauvaise foi : «  Je n'étais pas en surpoids, contrairement à ce qui a été dit. J'ai rencontré des personnes compétentes qui m'ont conseillé pour mieux manger. » Mais oui Dédé, mais oui.



Wayne Rooney

Dans son autobiographie parue en septembre dernier, le bon Wayne avoue qu'à la reprise des entraînements avec Manchester United à l'été 2009, il s'était pointé devant Fergie avec trois kilos de trop sur la balance. « Quand je suis arrivé à Carrington le premier jour, ce fut un choc. La balance a affiché trois kilos de trop, bien plus que ce à quoi je m'attendais. Après, je me suis souvenu que j'avais un peu bu durant mes vacances. Mais je ne suis pas comme Giggs, fait uniquement d'os et de muscles, je prends du poids facilement. » C'eut été plus drôle s'il avait cité les cheveux en excuse.



Ronaldinho

Arrivé en 2008 au Milan AC, Ronaldinho est globalement décevant pour sa première campagne rossonero. Critiqué pour son goût trop développé pour les sorties nocturnes, il apparaît d'ailleurs en surpoids à la reprise des entraînements à l'été 2009. Avec cinq kilos de trop, Ronnie sera mis à la diète par Leonardo. Ce qui lui réussira plutôt bien.



Nicklas Bendtner

Indésirable à Arsenal, Nicklas Bendtner a été sommé de trouver un nouveau club cet été. Pour ce faire, Arsène Wenger lui a même donné la permission de rater une grande partie du stage de pré-saison des Gunners. Si le Danois a finalement trouvé chaussure à son pied avec la Juventus, le staff bianconero a rapidement mis le holà, en jugeant l'attaquant « trop gros » . Chose qu'il confirmera lui-même courant septembre sur son compte Twitter : « Si je suis en surpoids ? Oui, c'est terrible pour moi. Il me faudra 4-5 mois pour revenir au top » . Depuis, il a disputé seulement dix matchs, pour pas un but. Mais selon ses calculs, il sera au top seulement début janvier. Après tout...



Benedict McCarthy


Le 1er février 2010, Benni McCarthy est transféré depuis Blackburn vers West Ham. Déjà apparu à court de forme auparavant, le buteur sud-africain est tout simplement gros, lorsqu'il se pointe chez les Hammers. 5-6 kilos en trop, qui lui vaudront une longue cure. Il atteindra les objectifs dictés par le staff, mais celui-ci ne lui accordera pas davantage de temps de jeu. Et après avoir raté la Coupe du monde organisée dans son pays, l'ancien du FC Porto quittera West Ham en avril 2011. Il n'aura joué que 14 matchs en faveur des Hammers, sans avoir marqué le moindre but.



Antonio Cassano

Qu'on se le dise, Antonio Cassano est en surpoids depuis sa période romaine. Mais il y a quelques pics dans la prise de bourrelets. Comme à son arrivée au Real Madrid, en janvier 2006. Après quinze jours d'inactivité, Cassano pèse quasiment dix kilos de trop, et tente tant bien que mal d'atteindre l'objectif fixé par le staff madrilène, à savoir 78 kilos. Il n'y parviendra jamais, en témoigne son surnom de Gordito (petit gros) qui lui restera collé à la peau durant sa période espagnole. À raison, évidemment.



Artur Boruc

Artur Boruc a une carrure impressionnante. Mais le portier polonais, assez porté sur la vodka un temps (il avait d'ailleurs, une fois, pris comme résolution d'arrêter d'en boire, avant de se faire virer de la sélection pour des sorties arrosées...), est également un adepte de la malbouffe. Le genre de type à se pointer systématiquement avec des kilos en trop, à son retour de vacances. Ou de weekends, même.



Et...Sébastien Frey

« En deuxième partie de saison dernière, on disait que j'avais deux kilos de trop. Eh bien, j'en ai perdu douze. » Sans vouloir faire du tort à Sébastien Frey, ça ne se voit pas du tout. La fameuse « ossature lourde » , peut-être.



Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 2
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17