1. // Spéciale Saint-Valentin

Top 10 : Ils ont fait l'amour à un joueur adverse

On a tendance à l'oublier, mais les footeux dégueulent avant tout d'amour. Notamment sur un terrain de football. Bien souvent, ils ont même des coïts en plein match, avec le ballon entre les godasses et un joueur adverse entre les jambes. Parfois, c'est sale. Très sale.

Modififié
2 107
1 - Fernando Redondo contre Manchester United

Fernando Redondo est sans aucun doute le joueur le plus élégant de toute l'histoire de ce sport. Buste haut, tête droite et pied gauche de velours. Dommage pour lui, et surtout pour nous, sa carte Vitale fonctionnait mieux que son système immunitaire. Mais entre deux blessures, l'Argentin aura laissé une trace indélébile dans nos mémoires et sur les reins de Henning Berg, le lourdeau défenseur norvégien de Manchester United. C'était un soir de Ligue des champions. Une de ces soirées où le divin s'est invité dans le game. Un dribble-talonnade unique. Merci pour tout, Fernand.

Youtube

2 - Mancini contre Lyon

Alessio Mancini est ce qu'on appelle un bipolaire. Un mec a priori sans emmerde, mais capable de folie sans prévenir. Comme un soir de derby de Rome où il claque une Madjer aérienne. Ou c'est autre fois, à Gerland, où il décide de casser les reins d'Anthony Réveillère devant les caméras du monde entier. Une noria de passements de jambe et le Français part chercher sa mère. Derrière, le Brésilien décide de perforer la lucarne de Grégory Coupet. Sale.

Youtube

3 - Riquelme contre River Plate

À un moment donné, il faudra bien finir par l'avouer : Juan Roman Riquelme avait un Lionel Messi dans chaque orteil. Classe, vision, dégaine, parcours. Tout chez l'Argentin donne envie de tomber amoureux d'un mec forcément passé à côté d'une énorme carrière. Pour vous en convaincre, ce dribble de malade mental, un soir de match contre River Plate. Un petit pont venu d'ailleurs. De loin, très loin. Le plus beau geste d'amour depuis La boum avec Sophie Marceau.

Youtube

4 - Blanco contre la Corée du Sud

Sans aucun doute le dribble le plus ridicule de l'histoire du football. Même son nom frôle la honte : « le coup du crapaud » . Et contre des Coréens en plus. Mais force est de constater que le Mexicain Cuauhtémoc Blanco a su faire parler de lui et entrer ainsi dans la postérité. Comme quoi, pas besoin de se faire chier avec la technique. L'imagination suffit.

Youtube

5 - Okocha contre Arsenal

Jay-Jay restera à jamais un diamant brut que personne n'a vraiment réussi à polir. Que ce soit en Turquie, en Allemagne, au PSG ou à Bolton, le Nigérian a été parfois exceptionnel, mais n'a pas gagné grand-chose. Une honte compte tenu du talent intrinsèque du bonhomme. On le voit d'ailleurs sur cette action où il se permet d'humilier la défense des Gunners avec le sourire aux lèvres. Putain, Jay-Jay...

Youtube

6 - Cafu contre Nedvěd

Et un sombrero. Et deux sombreros. Et trois sombreros. Et un bisou sur les fesses. En moins de cinq secondes, le Brésilien Cafu a fait de Pavel Nedvěd - pas encore Ballon d'or - sa petite pute. Une technique et une finesse incroyable au service du plus grand derby d'Italie. Dans ces cas-là, on applaudit et on savoure. Nedvěd s'en fout. Il gagnera un Ballon d'or, lui.

Youtube

7 - Neymar Vs Ronaldo

Neymar, ce balai à chiotte monté sur des Nike, n'a rien inventé. Il a tout pris au meilleur : Ronaldo. Le seul, le vrai, l'unique. Sauf qu'à l'époque du meilleur buteur de Coupe du monde, YouTube ne servait qu'à reluquer du porno et non à faire la promotion du futsal. À y regarder de plus près, les dribbles des deux Brésiliens sont les mêmes. On peut parler d'hommage. Neymar a payé cher pour apprendre, puisqu'il prend un coup de savate à la sortie de son dribble. Bien fait.

Youtube

8 - Berbatov contre West Ham

On le dit lent, nonchalant, faussement technique et très con. Certes, mais le Bulgare de Manchester United a un toucher de balle tout en souplesse. Contre West Ham, il ridiculise son défenseur le long de la ligne de sortie avant de caviarder Cristiano Ronaldo. Et comme en Angleterre, on est plutôt radin niveau geste technique, c'est d'autant plus appréciable.

Youtube

9 - Zidane contre le Brésil

90 minutes de kiff et de bonheur. Un putain de récital. À 34 ans, Zinedine Zidane a sans douté livré son meilleur match de football contre le Brésil lors de la Coupe du monde 2006. Le numéro 10 des Bleus a mis sur le pré tout son savoir-faire : contrôle orienté, passement de jambe, crochet, râteau, roulette, changement de direction. Du bonheur en 16/9. Ou comment partouzer tout un pays.

Youtube

10 - Svensson contre le Sénégal

Avant Ibrahimović, on ne s'intéressait pas trop aux Suédois. C'est con. À l'image d'un Svensson qui sort une roulette en pleine surface pour briser le mental de toute la défense sénégalaise en pleine Coupe du monde 2002, la Suède a toujours eu quelque chose de latin dans son jeu. Dommage que derrière il n'enquille pas sur un caramel. C'eut été parfait.

Youtube

Bonus tracks

Mata à l'entraînement

Ça se passe de commentaires. Raúl Albiol est humilié en direct et Mata ne cache même pas sa joie.

Youtube

Kerlon et son otarie

Un dribble à la con. D'ailleurs, pour l'arrêter, les défenseurs ont trouvé une astuce : un coup de pompe dans la gueule.

Youtube

Chanson cachée :

Le best of de Ronaldinho

Que dire de plus ? Ronnie est sans doute le dernier joueur à avoir inventé autant de dribbles. La virgule, c'est lui. Les quadruples sombreros, c'est encore lui. Les triples crochets, c'est toujours lui. Un best of du plus grand dribbleur de tous les temps. Un gamin qui joue avec une balle. Le football comme on l'aime. Entre samba et sourires.

Youtube


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 5
Le but de Mancini me laisse sans voix.Humiliation...
Argh, j'aurais bien aimé voir Blanco mais c'est 2 fois Riquelme...à rectifier! Sinon, super article, du grand art!
dommage pour la diarrhée auditive pour la vidéo sur Ronnie !
Sinon Henry qui dit que faire l'amour à ses adversaires c'est Français... On le voit bien en ce moment
Que c'est bon de voir Ronnie lors de ses belles années catalanes.

Je pense quand même que certains extraits de la prestation d'Il Fenomeno lors de la finale de la C3 contre la lazio auraient mérité de figurer dans ce top 10 (qui est très bien par ailleurs, cela dit en passant).
L'action qui a détruit la carrière de Yepes (la victime du petit pont de Riquelme) en Argentine. Du coup ben direction Nantes. 10 ans plus tard lors d'un Argentine - Colombie, en tribune, des chants lui étaient encore dédiés pour lui remémorer cet instantané de viol footballistique. (le Mario aurait eu droit à la plus grosse session de baffes jamais réalisée si c'était un petit pont-baston)
Je suis un grand amateur du Barça depuis bien longtemps, et je suis admiratif devant ce qu'ils réalisent depuis 2-3 ans, c'est vraiment incroyable de maîtrise,
Mais même s'il gagnait moins, et moins systématiquement, ce Barça avec Ronnie était tellement plus bandant*! C'est ça le foot qu'on veut voir, c'est de la magie, du dribble, des reins cassés, des gestes improbables, de l'improvisation. J'adore Leo Messi, il est d'une efficacité et d'une régularité incroyable, mais Mon Dieu Ronaldinho m'a donné plus de frissons et m'a fait pousser plus de cris de joie en 1 match que Leo en 1 an...
I miss you Ronnie.
Cafu :D, incroyable pour un défenseur de sortir ce genre de geste technique.
Et lui on le sechait pas contrairement à ce pauvre Kerlon !
le truc que fait jay jay c'est tellement brutal qu'il doit s'excuser à la fin...héhé.
sinon faut arreter avec zidane contre le brésil en 2006, le match est flingué et les brésiliens sont beaucoup trop présomptueux face à une équipe physiquement et tactiquement au point, c'est juste un coup de pied arreté qui fait la différence.
au vrai, c'est meme l'antithèse de zidane ce match, des grigris à la c.on, des pertes de balle et peu d'influence sur le jeu, alors qu'en réalité ce gars fut vraiment un génie, un type si fort qu'il changeait le jeu des équipes dans lesquelles il jouait (équipes que j'exècre pourtant au plus haut point) sans jamais tirer la couverture à lui.
bref, kiffer zidane en 2006, c'est limite verser dans le révisionnisme tant le gars représentait autre chose que des dribbles qui ne servent à rien quand il était top.
en bref, zidane c'était pas jay jay...
RHHAH je suis chaud ce matin!
Et même si j'ai beaucoup de doutes à son propos, j'adorerais voir Neymar sous le maillot blaugrana, car c'est le genre de joueur qui peut apporter cette magie, qui peut 'décoincer' un peu cette mécanique intransigeante qu'est le jeu actuel du Barça
labriquerouge Niveau : District
Un diamant brut...
Je suis plutôt d'accord, comment Jay-Jay a-t-il pu faire une carrière si moyenne ?

Il était techniquement bien au dessus de tous au PSG et en prime il avait une sacré frappe de balle.
Il a peut-être rejoint Paris au pire moment, 98 c'est le début de la mauvaise période...
ToxikCheese Niveau : Loisir
la palme, c'est quand même Mancini sur Reveillere pour moi...

un moment que j'ai vu en direct et dont je me rappellerai toujours, Lyon perdait déjà 1-0 de mémoire, et la ROma nous achève là-dessus... VIolent
Merci SF ma journée de Saint Valentin ne pouvait pas mieux commencer !
Et dire que Ronnie et Jay-jay ont un temps joué ensemble à Paris ...

Et rayon humiliation, le but que Jay-jay colle a Oliver Kahn lors d'un Franckfort / Karlsruhe après l'avoir crocheté x fois dans la surface de réparation ... Une fatalité digne de Mortal Kombat !
Jérémy LEVY Niveau : Loisir
Ronaldinho a fait l'amour à la planète football à lui seul. Un pur régal !
-Jérémy LEVY, auteur de plume footballistique-
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 9
Message posté par one_of_the_amoks
le truc que fait jay jay c'est tellement brutal qu'il doit s'excuser à la fin...héhé.
sinon faut arreter avec zidane contre le brésil en 2006, le match est flingué et les brésiliens sont beaucoup trop présomptueux face à une équipe physiquement et tactiquement au point, c'est juste un coup de pied arreté qui fait la différence.
au vrai, c'est meme l'antithèse de zidane ce match, des grigris à la c.on, des pertes de balle et peu d'influence sur le jeu, alors qu'en réalité ce gars fut vraiment un génie, un type si fort qu'il changeait le jeu des équipes dans lesquelles il jouait (équipes que j'exècre pourtant au plus haut point) sans jamais tirer la couverture à lui.
bref, kiffer zidane en 2006, c'est limite verser dans le révisionnisme tant le gars représentait autre chose que des dribbles qui ne servent à rien quand il était top.
en bref, zidane c'était pas jay jay...
RHHAH je suis chaud ce matin!


Ouah une vraie chaudière one mais pour Zidane c'est de la provoc rassure moi? Parce que sur ce match , c'est une vraie sextape brésilienne, tout y passe, passement de jambes, roulettes, sombréro, ouverture du pied extérieur, du contrôle orienté et veux-tu en voila. Et c'est pas contre l'As Saint Lucien Gracien mais contre la selecao des Ronaldinho, Kaka, Roberto Carlos, Cafu, etc.. Ça a du giclé sévère dans le vestiaire après le match et même des années après Henry a toujours ce p'tit regard malicieux de celui qui a découvert l'amour ce soir là. Nous aussi.
benbecker
Riquelme!!!!!!!!!!!!
L'autre s'est pris un billet dans le string ni vu ni connu
Note : 1
La vidéo de Ronnie c'est du 5 minutes de cassages de reins en continu, c'est tellement bon.
bentamaman Niveau : DHR
Riquelme à un messi dans chaque orteil ? Tu es le fils caché de Didier Roustan d'est sa ?

J'ai rien contre le tripotage compulsif mais bon faut pas déconner non plus.

A un moment donné faudra bien reconnaitre que si messi jouait dans le championnat argentin, personne ne saurait qui est riquelme..
LibidoPostToxico Niveau : National
Le foot c'est roni, c'est du spectacle, un jeu...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 107