En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Top 10 : Guardiola de Serie A

Depuis que Pep a tout raflé en 2009 pour sa première expérience d’entraîneur à seulement 37 ans, les présidents de Serie A ont tenté de dupliquer le modèle donnant naissance au « guardiolisme » . Inzaghino et Brocchi sont les derniers exemplaires en date, mais qu’ont donné les autres ? Et bien pas grand-chose.

Modififié

Ciro Ferrara, Juventus (mai 2009-janvier 2010)


Pep credibility à l’époque : 60 %. Les premiers effets du « Guardiolisme » . Le Barça vient de remporter coup sur coup Liga et Coupe du Roi et le 18 mai, les dirigeants bianconeri décident de virer Ranieri après un gros coup de mou (8 matchs sans victoire). C’est Ciro, alors responsable de la formation, qui lui succède. Depuis sa retraite quatre ans plus tôt, il a également été collaborateur de Marcello Lippi en sélection. Deux victoires suffisent pour finir la saison second et être confirmé dans ses fonctions. Lâché petit à petit par ses joueurs, il tiendra 21 journées, se faisant sortir par Bordeaux en Ligue des champions, par l’Inter en coupe et laissant une Vieille Dame à la 6e place.

Pep credibility maintenant : 1 %. Après deux ans avec les espoirs italiens et une autre expérience avortée à la Samp, le sympathique Napolitain s’est prudemment replié sur un poste de consultant star dans les locaux de Mediaset Premium.

Leonardo, Milan (juillet 2009-juin 2010)


Pep credibility à l’époque : 85 % Bras droit de Galliani depuis sa retraite de joueur et décisif dans les recrutements de Kaká, Pato et Thiago Silva, « Leo » est désigné comme successeur d’Ancelotti. Un choix surprenant, des résultats en dents de scie, quelques coups d’éclat (comme un succès 3-2 au Bernabéu) et une équipe assez spectaculaire disposée en « 4-2-fantaisie » qui conclut le championnat à la 3e place (battue à la différence de but par la Juve). De quoi insister, mais le Brésilien pose sa dem’ pour « incompatibilité de caractère et de style » avec Berlusconi dont il était pourtant un genre de fils prodigue.

Pep credibility maintenant : 15 %. À eu une seconde et dernière expérience à l'Inter qui a eu pour seule conséquence d’être renié par le peuple rossonero. Araujo s’est rangé des bancs de touche et profite de la vie même si son profil Twitter mentionne le terme « coach » .

Vincenzo Montella, Roma (février 2011-juin 2011)


Pep credibility à l’époque : 30 %. Une défaite 4-3 au Genoa (après avoir mené 3-0) est fatale à Ranieri. À 36 ans, c’est l’aeroplanino qui est propulsé entraîneur alors qu’il a tout juste eu le temps de prendre en main les U14 durant 18 mois. La Roma est sixième, il la classera... sixième après 7 victoires, 3 nuls et 3 défaites. Le retour au 4231 spalettien n’aura pas fait de miracles non plus dans les autres compétitions (élimination en demi de coupe contre l’Inter et 8e de CL contre le Shakhtar), mais les prémices étaient tout de même encourageantes.

Pep credibility maintenant : 90 % Après une superbe année à Catania et une triple 4e place à la Fiorentina, il a opté pour la Sampdoria. Pas le plan de carrière parfait, mais bien un avion de chasse du banc de touche.

Luis Enrique, Roma (juillet 2011-juin 2012)


Pep credibility à l’époque : 75 %. L'histoire retiendra que la première décision des néo-propriétaires américains est de congédier Montella pour Luis Enrique. Là on est dans du Guardiolisme haut de gamme. En recrutant le Gijónais qui a connu que trois - mais belles - saisons avec le Barça B, les étatsuniens s’imaginent déjà importer le tikitaka et les résultats qui vont avec. Pour LE, la saison débute par une élimination en préliminaires de l’EL, contre le Slovan Bratislava, et se termine par une 7e place et un boulgi-boulga tactique rarement vu. Conscient de son échec, il rend son tablier.

Pep credibility maintenant : 100 % Comme dirait Daniel Lauclair « Est-ce outile dé précissé ? »

Andrea Stramaccioni, Inter (avril 2012-juin 2013)


Pep credibility à l’époque : 70 %. Visiblement, le Guardiolisme est la réponse au Ranierisme, déjà le 3e cas d’école. Vainqueur de la NextGen Series, ancêtre de la Youth League, Strama a conquis Moratti qui l'assied sur le banc du 8e de Serie A. Son bagou (on le surnomme StraMou) et sa fraicheur fonctionne, 5 victoires, 2 nuls et 1 défaite dans le sprint final envoient l’Inter en Ligue Europa. Confirmation méritée. La suite sera une des pires saisons de l’histoire du club avec à la clé le licenciement d’un coach un poil arrogant et bien trop sûr de son fait.

Pep credibility maintenant : 50 %. Après une année difficile à l’Udinese qui pensait avoir trouvé le profil parfait pour couver ses jeunes, le Romain est parti danser le syrtaki au Panathinaïkos en novembre dernier sans vraiment influer sur le rendement de son nouveau club.

Diego López, Cagliari (octobre 2012-avril 2014)


Pep credibility à l’époque : 20 %. Uruguayen de naissance mais Sarde d’adoption grâce à douze saisons passées au club en tant que joueur et une reconversion immédiate au sein des équipes de jeunes. Deux points en six matchs ont raison de Ficcadenti, le président Cellino promeut ainsi le coach de sa Primavera en compagnie d’Ivo Pulga, un duo qui redresse la barre et sauve le club six journées à l’avance. Il est reconduit seul et tient presque toute la saison suivante mais est finalement remplacé par... Pulga alors qu’il n’y avait aucune urgence.

Pep credibility maintenant : 65 %. Une expérience somme toute réussie qui lui vaut un contrat à Bologne grand favori de Serie B l’an passé mais qui s’en sépare là-aussi sans raisons valables. Bref, on ne se fait pas trop de soucis pour Di-Lo.

Christian Bucchi, Pescara (mars 2013-juin 2013)


Pep credibility à l’époque : 20 %. Quand Bergodi saute, Pescara a 5 points de retard sur le premier non-relégable à 11 journées de la fin. Mathématiquement, tout est encore possible mais la direction a plus ou moins décidé de s'enterrer. La promotion de Bucchi a surtout un but, faire débuter le max de jeunes possibles, c’est ce qu’il fait avec dans le lot Di Francesco Jr, maintenant dans le viseur de la Juve. 35 ans à l’époque, ancien buteur, et précédemment en charge de la Primavera, l’intérim est brutal avec une seule unité engrangée

Pep credibility maintenant : 45 %. Après des expériences à Gubbio et Torres en Lega Pro, il prend les commandes du promu Maceratese, toujours en D3, qu’il est en train de qualifier pour les Play-offs de la montée. En voilà un qui a su sagement repartir d’en bas.

Fabio Liverani, Genoa (juillet 2013-septembre 2013)


Pep credibility à l’époque : 50 %. Un merveilleux cas d’école mais souvent oublié. L’Italo-somalien a 37 ans, rangé des terrains depuis deux et à la tête des U16 du Genoa depuis la quille. Le président Preziosi la joue intuitive et le nomine coach de l’équipe une alors qu’il n’en a pas encore les diplômes. Fabio se met au turbin, en vain. 4 points, 4 défaites en 6 journées et une élimination en coupe d’Italie contre une D2, la victoire 3-0 dans le derby ne peut contrebalancer. Fin de la mascarade, Gasperini est rappelé.

Pep credibility maintenant : 5 %. Appelé à la rescousse, il n’a pas réussi à éviter une relégation en D4 au Leyton Orient l’an passé. Depuis, il répond à quelques coups de fil pour donner son avis sur la toile.

Clarence Seedorf, img src='/images/drapeaux/06 Italie/milan.png' Milan (janvier 2014-juin 2014)


Pep credibility à l’époque : 90 %. Parti donner des leçons de football au Brésil (seul lui en est capable), le Néerlandais raccroche les crampons alors qu’il en avait encore dans le slip. C’est que l’appel du Milan ne se refuse pas. Clarence est un pari de Berlusconi qui voit en lui un futur Sacchi. Bilan des courses : 35 points à 22 face à Allegri (chacun a dirigé un demi-championnat) mais aussi des éliminations en coupe d’Italie et Ligue des champions. Sa recette ? 4231 avec Taarabt à la baguette et une grosse envie de révolutionner l’effectif. « Opopop la Panthère, c’est pas toi qui décide de ça, la sortie est par là » , lui aurait répondu Silvio.

Pep credibility maintenant : 50 %. Il dispense sa classe à travers le monde, notamment lors des rencontres entre vieilles gloires qu’il survole.

Filippo Inzaghi, Milan (juillet 2014-juin 2015)


Pep credibility à l’époque : 80 %. Du coup, c’est Inzaghi qui le remplace, yesman en puissance et toutou de Galliani. Un mythe qui s’effrite plus qu’il ne s’effondre. Retraité en 2012, il avait enchaîné direct avec les U16 et U19 du club. 10e place finale, aucune ligne directrice, 33 joueurs utilisés pour une année sans Europe. On lui laisse gentiment finir la saison pour ne pas trop égratigner la légende. L’accord pour une rupture de contrat à l’amiable (il lui restait un an) n’est même pas trouvé, il est donc aussi viré manu militari.

Pep credibility maintenant : 20 %. Selon son frangin, il a pris une année sabbatique, mais personne ne se bouscule au portillon pour lui proposer du boulot. Superpippole emploi.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:56 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta il y a 18 minutes Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) il y a 1 heure Les joueurs des championnats uruguayens en grève il y a 1 heure Le premier club de foot de l'Histoire fête ses 160 ans 4
il y a 1 heure Philadelphie recrute un tatoueur 1 il y a 2 heures Jefferson se fait braquer sa voiture 8 il y a 4 heures Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 3
Partenaires
Olive & Tom
Hier à 20:30 Giroud remporte le prix Puskás 40 Hier à 19:32 Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 4 Hier à 17:55 Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 9 Hier à 15:14 L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 7 Hier à 14:52 Record de points pour le Toronto FC en MLS 11 Hier à 12:32 Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 Hier à 11:59 Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2
dimanche 22 octobre David Neres claque un geste « à la Berbatov » 5 dimanche 22 octobre Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 69 dimanche 22 octobre Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 52 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport)