Top 10 : Guardiola de Serie A

Depuis que Pep a tout raflé en 2009 pour sa première expérience d’entraîneur à seulement 37 ans, les présidents de Serie A ont tenté de dupliquer le modèle donnant naissance au « guardiolisme » . Inzaghino et Brocchi sont les derniers exemplaires en date, mais qu’ont donné les autres ? Et bien pas grand-chose.

Modififié

Ciro Ferrara, Juventus (mai 2009-janvier 2010)


Pep credibility à l’époque : 60 %. Les premiers effets du « Guardiolisme » . Le Barça vient de remporter coup sur coup Liga et Coupe du Roi et le 18 mai, les dirigeants bianconeri décident de virer Ranieri après un gros coup de mou (8 matchs sans victoire). C’est Ciro, alors responsable de la formation, qui lui succède. Depuis sa retraite quatre ans plus tôt, il a également été collaborateur de Marcello Lippi en sélection. Deux victoires suffisent pour finir la saison second et être confirmé dans ses fonctions. Lâché petit à petit par ses joueurs, il tiendra 21 journées, se faisant sortir par Bordeaux en Ligue des champions, par l’Inter en coupe et laissant une Vieille Dame à la 6e place.

Pep credibility maintenant : 1 %. Après deux ans avec les espoirs italiens et une autre expérience avortée à la Samp, le sympathique Napolitain s’est prudemment replié sur un poste de consultant star dans les locaux de Mediaset Premium.

Leonardo, Milan (juillet 2009-juin 2010)


Pep credibility à l’époque : 85 % Bras droit de Galliani depuis sa retraite de joueur et décisif dans les recrutements de Kaká, Pato et Thiago Silva, « Leo » est désigné comme successeur d’Ancelotti. Un choix surprenant, des résultats en dents de scie, quelques coups d’éclat (comme un succès 3-2 au Bernabéu) et une équipe assez spectaculaire disposée en « 4-2-fantaisie » qui conclut le championnat à la 3e place (battue à la différence de but par la Juve). De quoi insister, mais le Brésilien pose sa dem’ pour « incompatibilité de caractère et de style » avec Berlusconi dont il était pourtant un genre de fils prodigue.

Pep credibility maintenant : 15 %. À eu une seconde et dernière expérience à l'Inter qui a eu pour seule conséquence d’être renié par le peuple rossonero. Araujo s’est rangé des bancs de touche et profite de la vie même si son profil Twitter mentionne le terme « coach » .

Vincenzo Montella, Roma (février 2011-juin 2011)


Pep credibility à l’époque : 30 %. Une défaite 4-3 au Genoa (après avoir mené 3-0) est fatale à Ranieri. À 36 ans, c’est l’aeroplanino qui est propulsé entraîneur alors qu’il a tout juste eu le temps de prendre en main les U14 durant 18 mois. La Roma est sixième, il la classera... sixième après 7 victoires, 3 nuls et 3 défaites. Le retour au 4231 spalettien n’aura pas fait de miracles non plus dans les autres compétitions (élimination en demi de coupe contre l’Inter et 8e de CL contre le Shakhtar), mais les prémices étaient tout de même encourageantes.

Pep credibility maintenant : 90 % Après une superbe année à Catania et une triple 4e place à la Fiorentina, il a opté pour la Sampdoria. Pas le plan de carrière parfait, mais bien un avion de chasse du banc de touche.

Luis Enrique, Roma (juillet 2011-juin 2012)


Pep credibility à l’époque : 75 %. L'histoire retiendra que la première décision des néo-propriétaires américains est de congédier Montella pour Luis Enrique. Là on est dans du Guardiolisme haut de gamme. En recrutant le Gijónais qui a connu que trois - mais belles - saisons avec le Barça B, les étatsuniens s’imaginent déjà importer le tikitaka et les résultats qui vont avec. Pour LE, la saison débute par une élimination en préliminaires de l’EL, contre le Slovan Bratislava, et se termine par une 7e place et un boulgi-boulga tactique rarement vu. Conscient de son échec, il rend son tablier.

Pep credibility maintenant : 100 % Comme dirait Daniel Lauclair « Est-ce outile dé précissé ? »

Andrea Stramaccioni, Inter (avril 2012-juin 2013)


Pep credibility à l’époque : 70 %. Visiblement, le Guardiolisme est la réponse au Ranierisme, déjà le 3e cas d’école. Vainqueur de la NextGen Series, ancêtre de la Youth League, Strama a conquis Moratti qui l'assied sur le banc du 8e de Serie A. Son bagou (on le surnomme StraMou) et sa fraicheur fonctionne, 5 victoires, 2 nuls et 1 défaite dans le sprint final envoient l’Inter en Ligue Europa. Confirmation méritée. La suite sera une des pires saisons de l’histoire du club avec à la clé le licenciement d’un coach un poil arrogant et bien trop sûr de son fait.

Pep credibility maintenant : 50 %. Après une année difficile à l’Udinese qui pensait avoir trouvé le profil parfait pour couver ses jeunes, le Romain est parti danser le syrtaki au Panathinaïkos en novembre dernier sans vraiment influer sur le rendement de son nouveau club.

Diego López, Cagliari (octobre 2012-avril 2014)


Pep credibility à l’époque : 20 %. Uruguayen de naissance mais Sarde d’adoption grâce à douze saisons passées au club en tant que joueur et une reconversion immédiate au sein des équipes de jeunes. Deux points en six matchs ont raison de Ficcadenti, le président Cellino promeut ainsi le coach de sa Primavera en compagnie d’Ivo Pulga, un duo qui redresse la barre et sauve le club six journées à l’avance. Il est reconduit seul et tient presque toute la saison suivante mais est finalement remplacé par... Pulga alors qu’il n’y avait aucune urgence.

Pep credibility maintenant : 65 %. Une expérience somme toute réussie qui lui vaut un contrat à Bologne grand favori de Serie B l’an passé mais qui s’en sépare là-aussi sans raisons valables. Bref, on ne se fait pas trop de soucis pour Di-Lo.

Christian Bucchi, Pescara (mars 2013-juin 2013)


Pep credibility à l’époque : 20 %. Quand Bergodi saute, Pescara a 5 points de retard sur le premier non-relégable à 11 journées de la fin. Mathématiquement, tout est encore possible mais la direction a plus ou moins décidé de s'enterrer. La promotion de Bucchi a surtout un but, faire débuter le max de jeunes possibles, c’est ce qu’il fait avec dans le lot Di Francesco Jr, maintenant dans le viseur de la Juve. 35 ans à l’époque, ancien buteur, et précédemment en charge de la Primavera, l’intérim est brutal avec une seule unité engrangée

Pep credibility maintenant : 45 %. Après des expériences à Gubbio et Torres en Lega Pro, il prend les commandes du promu Maceratese, toujours en D3, qu’il est en train de qualifier pour les Play-offs de la montée. En voilà un qui a su sagement repartir d’en bas.

Fabio Liverani, Genoa (juillet 2013-septembre 2013)


Pep credibility à l’époque : 50 %. Un merveilleux cas d’école mais souvent oublié. L’Italo-somalien a 37 ans, rangé des terrains depuis deux et à la tête des U16 du Genoa depuis la quille. Le président Preziosi la joue intuitive et le nomine coach de l’équipe une alors qu’il n’en a pas encore les diplômes. Fabio se met au turbin, en vain. 4 points, 4 défaites en 6 journées et une élimination en coupe d’Italie contre une D2, la victoire 3-0 dans le derby ne peut contrebalancer. Fin de la mascarade, Gasperini est rappelé.

Pep credibility maintenant : 5 %. Appelé à la rescousse, il n’a pas réussi à éviter une relégation en D4 au Leyton Orient l’an passé. Depuis, il répond à quelques coups de fil pour donner son avis sur la toile.

Clarence Seedorf, img src='/images/drapeaux/06 Italie/milan.png' Milan (janvier 2014-juin 2014)


Pep credibility à l’époque : 90 %. Parti donner des leçons de football au Brésil (seul lui en est capable), le Néerlandais raccroche les crampons alors qu’il en avait encore dans le slip. C’est que l’appel du Milan ne se refuse pas. Clarence est un pari de Berlusconi qui voit en lui un futur Sacchi. Bilan des courses : 35 points à 22 face à Allegri (chacun a dirigé un demi-championnat) mais aussi des éliminations en coupe d’Italie et Ligue des champions. Sa recette ? 4231 avec Taarabt à la baguette et une grosse envie de révolutionner l’effectif. « Opopop la Panthère, c’est pas toi qui décide de ça, la sortie est par là » , lui aurait répondu Silvio.

Pep credibility maintenant : 50 %. Il dispense sa classe à travers le monde, notamment lors des rencontres entre vieilles gloires qu’il survole.

Filippo Inzaghi, Milan (juillet 2014-juin 2015)


Pep credibility à l’époque : 80 %. Du coup, c’est Inzaghi qui le remplace, yesman en puissance et toutou de Galliani. Un mythe qui s’effrite plus qu’il ne s’effondre. Retraité en 2012, il avait enchaîné direct avec les U16 et U19 du club. 10e place finale, aucune ligne directrice, 33 joueurs utilisés pour une année sans Europe. On lui laisse gentiment finir la saison pour ne pas trop égratigner la légende. L’accord pour une rupture de contrat à l’amiable (il lui restait un an) n’est même pas trouvé, il est donc aussi viré manu militari.

Pep credibility maintenant : 20 %. Selon son frangin, il a pris une année sabbatique, mais personne ne se bouscule au portillon pour lui proposer du boulot. Superpippole emploi.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


J'ai même pas trop compris pourquoi le Milan a jeté Seedorf. 35 points pour un demi champ c'est loin d'être ridicule mais Berlu est beaucoup trop impatient et ça empêche le Milan d'avancer
Article interessant mais je ne sais pas comment vous calculer vos score de peo ceribility maintenant. Le 50% de seedorf me laisse dubitatif. J ai pas envie de faire le chieur mais mais juste envie de comprendre
Article interessant mais je ne sais pas comment vous calculez vos scores de pep ceribility maintenant. Le 50% de seedorf me laisse dubitatif. J ai pas envie de faire le chieur mais mais juste envie de comprendre
Barry Allen Niveau : CFA
Ah la Juve de Ciro, la doublette Iaquinta-Amauri...
Manyathela Niveau : DHR
Il mouille leur doigt et le tienne en l'air.
Bon je ne devrais pas jetter la pierre à sofoot non plus, on voit bien pire sur d'autres sites (les probabilités de transfert par exemple, tant que c'est en dessous de 90%, l'arcticle ne devrait même pas être écrite), mais c'est quand même assez relou cette propension à voir des pourcentages fantaisistes partout, comme si les chiffres cachaient un manque de fond.
Manyathela Niveau : DHR
Les rares fois où j'ai vu Liverani jouer, il m'a toujours paru être un joueur avec un énorme "QI footballistique", ca serait dommage qu'il ne le partage pas davantage
Ah le coach. Eternel fusible.

Quand l'équipe gagne, c'est grâce à une passe décisive lumineuse et a une demie-volée de fou.

Par contre, quand les résultats ne suivent pas, c'est l'homme en costard - ou pas - qui trinque.

Alors qu'ils leur avait dit, lui, de faire des passes décisives lumineuses et des demie-volées de fou.

Monde de merde.
Rakamlerouge Niveau : National
Le bout de html dans le titre pour Seedorf, c'est une blague, je vuex dire, il y a quelque chose à comprendre ?

On sait jamais, pour la presse sportive et la titraille, en general il n'y a pas de limites... donc si j'ai loupé un truc
Rakamlerouge Niveau : National
Taraabt a joué à Milan c'est vrai... l'effectif de ce club, depuis quelques années, c'est un album Panini de ligue 2
Message posté par Rakamlerouge
Taraabt a joué à Milan c'est vrai... l'effectif de ce club, depuis quelques années, c'est un album Panini de ligue 2


ca fait un peu les chtis au milan ac
Message posté par Rakamlerouge
Le bout de html dans le titre pour Seedorf, c'est une blague, je vuex dire, il y a quelque chose à comprendre ?

On sait jamais, pour la presse sportive et la titraille, en general il n'y a pas de limites... donc si j'ai loupé un truc


Erreur volontaire.
C'est pour montrer comme leurs fichiers sont bien classés.
il y a 2 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 5 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 24 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 28 Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 21
Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16