Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Italie

Top 10 : France-Italie

Une finale de Coupe du monde et une finale de l’Euro mythiques, des tirs au but épiques, des buts de classe et des raclées à l’époque mussolinienne, en 38 confrontations depuis 1910, la France et l’Italie ont bâti un classique.

Modififié

France 2-2 Italie, 11 juin 1997

Tournoi de France 1997 (amical), Paris

Puisque la Coupe des confédérations se déroule en hiver, autant inviter les meilleurs dans l'Hexagone. France, Brésil, Angleterre, Italie : voilà le plateau du tournoi de France à l’été 1997, la répétition générale du Mondial 1998. Où Roberto Carlos mystifie Fabien Barthez avec un coup franc venu d’une autre planète (mesuré à 30 mètres/seconde, avec une rotation à 10 tours/seconde, quand même). Où Lilian Thuram envoie une ouverture délicieuse vers Zidane. Où Youri Djorkaeff claque une chiche splendide dans les filets. Score final : 2-2. C'est l'Angleterre qui remportera le tournoi en chocolat.

Vidéo


Royaume d’Italie 9-4 France, 18 janvier 1920

Amical, Milan

Allons-nous arriver à temps à Milan ? Les joueurs français se posent la question tant cette traversée des Alpes ressemble à un périple interminable. Les Bleus ont rendez-vous avec l’équipe d’Italie, mais on annonce des travaux sur le tronçon suisse. Résultat : la sélection manque sa correspondance à Lausanne, passe une petite nuit à Brigue, dans le Valais, et repart à l’aube pour arriver finalement à destination à une petite heure du coup d’envoi de la rencontre. Le temps d’avaler une tranche de jambon et de boire un porto-flip (cocktail porto et jaune d’œuf), et les voilà sur le terrain. Avec quarante heures de voyage dans les jambes, les Français se font dérouiller 9-4. Même pas le plus gros écart entre les deux équipes, puisqu'en 1925, les Italiens s’imposent 7-0.


France 0-0 (4-3 t.a.b.) Italie, 3 juillet 1998

Quart de finale de la Coupe du monde 1998, Saint-Denis

« Oh ! Oh ! Regarde la mine ! La mineee qu’il va mettre... Il va tirer au-dessuuus ! » Vincent Candela connaît bien son Luigi Di Biagio, ils sont potes à la Roma. La France mène 4-3 aux tirs au but (Lizarazu et Albertini ont manqué leur tentative), après 120 minutes de jeu sans but, au bout d’un quart de finale tendu. Alors, quand l’Italien s’avance vers le point de penalty en tant que cinquième tireur, le Français prend à témoin la caméra de Stéphane Meunier – qui est en train de réaliser Les Yeux dans les Bleus. Di Biagio s’élance, fracasse la barre, et le ballon s’envole dans le ciel dionysien. Sur le banc tricolore, c’est la délivrance. La France file dans le dernier carré. Et dire que la bande vidéo aurait sûrement fini à la poubelle si les Bleus n’avaient pas gagné la Coupe du monde...

Vidéo



Italie 2-1 France, 2 juin 1978

Coupe du monde 1978, Mar del Plata

32 secondes. Le temps qu’il a suffi aux Bleus pour entrer dans leur Mundial argentin. Didier Six déborde côté gauche et centre vers Bernard Lacombe, qui trompe Dino Zoff. Face à l’Italie, l’équipe de France porte un maillot blanc estampillé Adidas, mais pas de trace des trois bandes sur les chaussures. En signe de protestation contre le refus de la marque allemande d’augmenter les primes, les joueurs tricolores ont passé un coup de pinceau noir sur leurs pompes pour masquer le sigle Adidas. Toujours est-il que les Italiens vont l’emporter 2-1, en marquant sur un coup de billard (en six bandes, cette fois) dont profite le jeune Paolo Rossi, puis une gouache à ras de terre signée Zaccarelli. Un beau tableau.

Vidéo


France 1-3 Italie, 12 juin 1938

Quart de finale de la Coupe du monde 1938, Colombes

Rénové et agrandi à 60 000 places spécialement en vue d’accueillir la troisième Coupe du monde, le stade olympique Yves-du-Manoir de Colombes est le théâtre de la victoire des Bleus au premier tour contre la Belgique (3-1), puis du quart de finale contre l’Italie. Pendant la rencontre, quelques spectateurs des tribunes populaires se mettent à caillasser les photographes qui leur bouchent la vue. Une fois les pierres ramassées dans la surface italienne, le jeu peut reprendre. Heisserer répond à l’ouverture du score de Colaussi. Mais en seconde période, Silvio Piola rajoute deux pions en faveur de l’Italie. Victoire 3-1 des Azzurri. En demi-finales, le sélectionneur brésilien laisse au repos Leônidas face aux Italiens en vue de la finale. Mauvaise idée, l’Italie de Meazza s’impose et s’apprête à remporter la compétition.

Vidéo



France 3-1 Italie, 6 septembre 2006

Qualifications pour l’Euro 2008, Saint-Denis

Des six années de l’ère Domenech à la tête de la sélection, c’est peut-être le seul match de phase de qualification où la France a fait un match palpitant. Deux mois plus tôt, l’Italie a gagné une finale de Coupe du monde épique, Zidane est parti à la retraite après avoir foutu un coup de boule à Materazzi et le tube Coup de boule est devenu disque de platine en France. Au Stade de France, Sidney Govou claque un doublé, mais il est trop sonné par un choc avec le futur Ballon d’or Fabio Cannavaro pour célébrer. La France s’impose 3-1, obtient le nul 0-0 à Milan au match retour, mais c’est bien l’Italie qui terminera première du groupe.

Vidéo


France 0-2 Italie, 17 juin 2008

Euro 2008, Zurich

Un air de huitième de finale. Ni l’Italie (défaite 0-3 face aux Pays-Bas, 1-1 contre la Roumanie avec un penalty de Mutu stoppé par Buffon), ni la France (0-0 médiocre face à la Roumanie, fessée 1-4 infligée par les Pays-Bas) n’ont réussi leur Euro jusque-là, pourtant ce troisième match de poule peut lancer l’une des deux équipes. Et ce sera l’Italie, vainqueur 2-0 sur un penalty de Pirlo et un coup franc de De Rossi contré par le mur tricolore. La France est piteusement éliminée. Raymond Domenech va-t-il démissionner ? Au micro de M6, le sélectionneur national affirme qu’il ira au bout de son contrat... et demande Estelle Denis en mariage.

Vidéo


France 2-0 Italie, 17 juin 1986

Huitième de finale de la Coupe du monde 1986, Mexico

Manu Amoros récupère, Luis Fernandez remonte la balle et sert Dominique Rocheteau, qui mystifie la défense italienne en servant Platini dans la surface. Le numéro 10 contrôle et fait passer le cuir au-dessus du gardien italien. Les Bleus d’Henri Michel sont pimpants et leur beau jeu est récompensé. Yannick Stopyra va en rajouter une couche après la pause de ce huitième de finale du Mondial mexicain. Les champions d’Europe en titre éliminent les champions du monde en titre 2-0 et s’apprêtent à disputer un match ultime avec le Brésil de Sócrates.

Vidéo


Italie 1-1 (5-3 t.a.b.) France, 9 juillet 2006

Finale de la Coupe du monde 2006, Berlin

Quand Florent Malouda s’écroule dans la surface au contact de Materazzi à la 6e minute de la finale, difficile de déterminer si le geste du défenseur italien est répréhensible, mais l’arbitre siffle penalty. Quand Zambrotta découpe Malouda à la 54e au bout d’un contre mené par Ribéry et Zidane, la faute paraît évidente, sauf que cette fois-ci, l’arbitre ne siffle pas penalty. En première période, Zizou a rentré sa panenka, Materazzi s’est rattrapé d’un coup de tête puissant à la réception d’un corner de Pirlo. Et ce n’est que le début d’une soirée légendaire. En prolongation, Zidane termine sa carrière en se faisant expulser après avoir asséné un coup de tête sur la poitrine de Materazzi – qui a échappé à l’arbitre principal, mais repéré a posterio par le quatrième arbitre sur un écran au bord du terrain. Aux tirs au but, Trezeguet envoie une chiche sur la barre. L’Italie soulève la Coupe du monde. Le lendemain, sur le perron de l’Élysée, le Roi David essuie ses larmes dans le costard de Titi Henry.

Vidéo



Italie 1-2 France, 2 juillet 2000

Finale de l’Euro 2000, Rotterdam

C’est une rangée de survêtements Kappa qui se tiennent par la manche, prêts à exulter pour le deuxième sacre européen de l’Italie après celui de 1968. Ce soir de finale à Rotterdam, les Azzurri mènent 1-0 depuis l’ouverture du score de Marco Delvecchio. Les trois minutes de temps additionnel sont quasiment écoulées quand Fabien Barthez balance un dégagement de la dernière chance. Trezeguet, entré un quart d’heure plus tôt, dévie de la tête pour Wiltord, lui aussi entré en cours de jeu... La frappe croisée du futur joueur d’Arsenal attrape le petit filet de Toldo. Le banc italien peut se rasseoir, bientôt, Trezegol va marquer le but en or.

Vidéo


Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

International - Amical - France-Italie




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 26 dimanche 12 août La célébration musclée de Jürgen Klopp 8 dimanche 12 août La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 64 dimanche 12 août Le boulet de canon de Peterson qui assomme l'Ajax 1