1. //
  2. //
  3. // Retrait de la CAN 2015 au Maroc

Top 10 : Forfait illimité vers l'Afrique

Le Maroc souhaitait reporter la CAN 2015 à cause d'Ebola, la CAF a préféré lui retirer l'organisation et l'interdire d'y participer. Un nouvel épisode dans la longue liste de forfaits et de suspensions qui colle à la Coupe d'Afrique des nations, faisant écho à l'histoire mouvementée du continent et de son football.

Modififié
14 19
  • Afrique du Sud - 1957

    Lancée en 1956 par les quatre seuls pays africains alors affiliés à la FIFA (Afrique du Sud, Égypte, Éthiopie et Soudan), l'idée d'une Confédération africaine de football aboutit en 1957, en même temps que celle d'un tournoi continental. La première CAN a donc lieu à Khartoum, trois ans avant le premier Euro, et accueille trois équipes. Trois ? Oui, l'Afrique du Sud, qui applique l'Apartheid depuis 1948 et vient de retirer le droit de vote aux Noirs, voulait bien présenter une équipe toute blanche ou toute noire, mais pas multiethnique, et s'est donc exclue elle-même de la compétition.

  • République arabe unie - 1965

    Qualifiée automatiquement, l'Égypte - qui se promène alors sous le nom de République arabe unie - refuse finalement de participer à la CAN 1965, organisée en novembre en Tunisie. Une décision qui fait suite au discours de Jéricho prononcé par le président tunisien Habib Bourguiba, le 3 mars 1965, dans lequel il appelait à la reconnaissance d'Israël par les pays arabes. Le Soudan est appelé en remplacement mais, en pleine guerre civile et pas forcément plus chauds que leurs voisins diplomatiquement, les Faucons de Jediane refusent également la proposition, laissant la place au Congo-Léopoldville (ancêtre de la RDC). Des éliminatoires houleux qui auront également vu le Kenya se faire disqualifier pour avoir aligné deux Ougandais dans son équipe.

  • Tunisie - 1978

    Le 16 mars 1978, au Sports Stadium d'Accra, le Nigeria égalise (1-1) à la 42e minute de la petite finale contre la Tunisie. Les Aigles de Carthage protestent, clament que le but n'était pas valable, puis, voyant que l'arbitre togolais Théophile Lawson-Hétchéli ne revient pas sur sa décision, décident de quitter le terrain. Ceux que l'on n'appelle pas encore Super Eagles remportent la médaille de bronze sur tapis vert et la Tunisie est suspendue par la CAF pour deux ans. Les aigles ne volent pas avec les aigles.

  • Égypte - 1982

    En pleine parade militaire, le 6 octobre 1981 au Caire, des militaires membres du Jihad islamique égyptien balancent des grenades lacrymogènes, crient « Mort au Pharaon » et tirent dans le tas, tuant sept personnes, dont le président Anouar el-Sadate, cible de l'attentat. Une raison suffisante pour provoquer le retrait des éliminatoires de la CAN 1982 de l'équipe d'Égypte, qui n'assistera donc pas au one-man-show de Mouammar Kadhafi durant le tournoi organisé par sa Libye.

  • Zambie - 1988

    Grand fan de football, Kenneth Kaunda, président de la Zambie depuis 1964, parvient à décrocher l'organisation de la cuvée 88 de la CAN. Problème : à l'époque, le pays a l'une des dettes publiques les plus élevées au monde et le FMI ne se prive pas de le lui rappeler. La mort dans l'âme, le pays doit abandonner le statut de pays-hôte au Maroc et déclarer forfait. Dommage : quelques mois plus tard, aux JO de Séoul, les jeunes Zambiens créent la surprise en passant un 4-0 à l'Italie avant de se faire sortir par l'Allemagne de l'Ouest.

  • Égypte - 1990

    Décidément, l'Égypte a toujours une bonne raison de faire la gueule. Cette fois-ci, c'est le barrage retour des qualifs pour le Mondial 90 qui est en cause. Au Caire, le 17 novembre 1989, les Égyptiens décrochent leur billet pour l'Italie contre l'Algérie, mais l'après-match dégénère en baston générale, durant laquelle Lakhdar Belloumi balance un verre à la tronche d'un médecin égyptien, qui perd un œil dans la bataille. L'Égypte porte plainte et Belloumi est condamné par contumace à de la prison ferme et à 3 millions d'euros d'amende, avec un mandat d'arrêt d'Interpol en prime qui arrivera finalement à échéance en avril 2009. La CAN 1990 étant organisée par l'Algérie, et l'Égypte ayant été placée dans le même groupe que son ennemi juré, les Pharaons menacent de déclarer forfait, puis décident d'envoyer une équipe de réservistes et d'espoirs qui sort dès le premier tour avec trois défaites.

  • Nigeria - 1996

    Enfin autorisée à participer à la CAN, après la fin de l'Apartheid, l'Afrique du Sud récupère même l'organisation de l'édition 1996 suite au désistement du Kenya. Une solution de repli qui ne conviendra finalement pas au Nigeria. La dictature du général nigérian Sani Abacha n'a pas accepté les critiques de Nelson Mandela suite à la pendaison de neuf militants ogoni - dont l'écrivain Ken Saro Wiwa - en lutte contre la façon dont la société Shell exploite le pétrole dans leur région. En guise de représailles, le régime décide donc d'annuler au dernier moment la participation au tournoi des Super Eagles, qui seront donc suspendus par la CAF pour quatre ans et manqueront ainsi deux CAN de suite.

  • Zimbabwe - 2000

    Après avoir dû annuler l'inspection du stade de Mutare car la rénovation venait à peine de débuter, la Confédération africaine de football décide, en février 1999, de retirer au Zimbabwe l'organisation de la CAN 2000. Un mal pour un bien : après avoir organisé le premier tournoi continental en 1957, l'Afrique grille à nouveau la politesse à l'Europe en offrant au monde la première compétition co-organisée (par le Ghana et le Nigeria), quelques mois avant l'Euro aux Pays-Bas et en Belgique et deux ans avant la Coupe du monde en Corée du Sud et au Japon.

  • Togo - 2010

    Deux jours avant le début de la CAN 2010 en Angola, le car de la sélection togolaise est mitraillé par des autonomistes de la province du Cabinda, qui tuent deux membres du staff. Rapatriés par leur gouvernement, les Éperviers déclarent forfait au dernier moment. Suffisant pour que la CAF, tout en délicatesse, les suspendent pour les deux CAN suivantes, avant de revenir sur sa décision.

  • Libye 2013 et 2017

    Ironie du sort : alors que Mouammar Kadhafi méprisait le foot, sa chute coïncide avec la perte du statut de pays-hôte pour la Libye. Le 28 septembre, un mois avant la mort du Guide, la CAF annonce en effet qu'en raison de l'insurrection, l'organisation de la CAN 2013 passe des mains de la Libye à celles de l'Afrique du Sud. À l'époque, ce n'est que partie remise, puisque le pays récupère le bébé pour 2017. Sauf que trois ans plus tard, force est de constater que la situation ne s'est pas vraiment stabilisée. Le 23 août dernier, la CAF a donc à nouveau retiré son jouet à la Libye. Pour le moment, sept pays sont candidats pour reprendre le flambeau, mais aucune décision n'a été prise. Et puis à près tout, pourquoi pas le Maroc ?

    Par Thomas Pitrel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Très bon article
    J'ai appris un tas de trucs merci! On voit bien que le continent a bien de problèmes dans l'organisation d'événements sportifs, et que mis à part l'Afrique du Sud, je vois pas un seul autre pays susceptible d'organiser une coupe du monde dans un avenir proche... L'Egypte aurait pu mais là c'est un peu chaud, le Maroc à la limite mais leur retrait me semble quand même vachement douteux, je suis sûr qu'Ebola n'est pas la seule cause. L'Algérie peut éventuellement y penser pour dans une vingtaine d'années.
    DocteurHappy Niveau : CFA
    L'histoire de l'écrivain pendu pour avoir dénoncé les agissement de Shell , ça me dégoute sérieux , pauvre Africa .
    M.Manatane Niveau : CFA
    La première photo date de la période gay-friendly de Patrice Evra.
    Merci pour cet article très intéressant !
    Pour avoir vécu plusieurs années en Afrique, je peux vous dire que les seuls pays capable d'organiser une manifestation de cette ampleur sont l'Afrique du Sud et le Maroc (et la Tunisie avant qu'elle ne sombre).

    Concernant le Maroc, il a demandé le report de la CAN, pas son annulation. C'est la CAF qui lui a retiré l'organisation et l'a sanctionnée. Sanction que je trouve complètement stupide et dénué de bon sens.

    Issa Hayatou est aussi corrompu que n'importe quel autre membre décisionnaire de la CAF; et la raison pour laquelle la CAF a lui tous les 2ans est très simple : plus d'argent à se mettre dans les poches.
    Les raisons du Maroc (qui évoque un principe de précautions sanitaires) sont infondées et ne sont motivées que par la volonté de rassurer sa clientèle touristique occidentale. En réalité la CAN n'est pas la cdm où n'importe quel quidam peut prendre un vol pour aller supporter son pays. C'est très généralement des groupes de supporters (une centaine de personnes) subventionnés par des instances publiques donc faciles à contrôler. Cet argument est d'autant plus fallacieux qu'un mois avant le Maroc va organiser la cdm des clubs où le flux des supporters sera plus difficile à contrôler et que Royal air Maroc continue allègrement ces vols en destination des capitales des pays sub-sahariens. Cette sanction de la CAF est justifiée et pour une fois je dis félicitations à ce gros cocorrompu d'Hayatou.
    L'histoire glauque de Shell me fait penser à la compagnie Firestone qui au Libéria contamine pour le bien de sa production de pneus l'eau utilisée par la population locale. Ce qui me fait marrer c'est qu'ici ces marques ont l'indécence (ou la décense, jurisprudencense Déhu) de diffuser des pubs glorifiant leur marque et pire, leurs valeurs et engagements....

    Sinon article très intéressant qui montre surtout que c'est bien le bordel là-bas. On voit qu'il y a de braves types toujours prêts au combat, organisant des compéts pas chères mais tout ça manque quand même cruellement d'organisation et d'intelligence globale, et de vision. Il leur faudrait un Occidental, un chef avec un sens inné de la tactique, un leader avec un certain sens des valeurs , estampillé pourquoi pas type nordique, c'est bien les nordiques.
    Bref ne cherchez plus j'ai trouvé l'homme de la situation http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2011/05/ … 34x430.jpg
    L'histoire glauque de Shell me fait penser à la compagnie Firestone qui au Libéria contamine pour le bien de sa production de pneus l'eau utilisée par la population locale. Ce qui me fait marrer c'est qu'ici ces marques ont l'indécence (ou la décense, jurisprudencense Déhu) de diffuser des pubs glorifiant leur marque et pire, leurs valeurs et engagements....

    Sinon article très intéressant qui montre surtout que c'est bien le bordel là-bas. On voit qu'il y a de braves types toujours prêts au combat, organisant des compéts pas chères mais tout ça manque quand même cruellement d'organisation et d'intelligence globale, et de vision. Il leur faudrait un Occidental, un chef avec un sens inné de la tactique, un leader avec un certain sens des valeurs , estampillé pourquoi pas type nordique, c'est bien les nordiques.
    Bref ne cherchez plus j'ai trouvé l'homme de la situation http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2011/05/ … 34x430.jpg
    CAN: compétition organisée tous les deux ans par différents pays en proie à des troubles civils, dont l'organisation échoit finalement toujours alternativement au Maroc et à l'Afrique du Sud, et durant laquelle l'Egypte déclare forfait.

    sinon, l'article est informatif, synthétique et bien écrit. C'est parfait.
    Dieudoquenelle Niveau : CFA
    La CAN c'est de la merde en barre !! Je le dis en tant que tunisien !! Cette compétition n'a absolument aucun intérêt sportif !! C'est un salon d'exposition de joueurs africains pour agents véreux qui placent certains de leur poulains à la tête de certaines sélections afin de convoquer certains de leurs joueurs !! Une compétition continentale qui a lieu tous les deux ans !! Les plus gros scandales d'arbitrage que j'ai vu dans le football je les ai quasiment tous vus durant des CAN !! De la merde cette coupe !!

    Vous ne verrez jamais un joueur refuser d'aller à l'Euro, en Afrique on est presque étonné qu'un joueur convoqué qui fait une bonne saison en club accepte de venir !! Tout ça avec des fédés complètement incompétentes et corrompus, des sélectionneurs sans aucun pouvoir, qui se contentent d'encaisser leurs chèques et des joueurs plus ou moins payés, des stades aux 3/4 vides, des problèmes de logistique, des arbitres plus que corrompus, des pelouses où sur chaque appui tu te demande si tu vas pas y laisser ta cheville etc...!! Le Maroc a tout a fait raison de ne pas organiser cette mascarade !! L'Afrique n'a pas le temps d'organiser des compétitions dignes de ce nom !! Beaucoup trop de soucis qui gangrènent ce continent !!
    Bah c'est un peu le reflet de la situation politique dans sa généralité. Malheureusement, y'a absolument aucun espoir pour qu'un jour les choses changent. Pauvre Afrique.

    PS : SoFoot vous nous pondez un super article, merci!
    a titre perso...tant que Brahimi ne vas pas a la CAN c est tout bon
    y a un championnat a gagner et une deux phase de champions league

    la CAN qui la fasse ts les 4 ans pour commencer
    Ça fait une belle brochette d'ignorants qui se pensent légitimes pour donner leur avis sur une compétition qu'ils ne connaissent que très peu. D'abord la CAN n'a pas attendu l'exode massif des joueurs africains vers l'Europe pour être organisée. Les transferts auxquels on assiste après la cdm feraient de celle-ci une foire mondiale d'exposition de footballeurs? Le principe d'une organisation chaque deux ans aussi discutable soit-il répond à la nécessité d'une meilleure exposition d'un football peu vu dans le monde et c'est le même qui opère dans les sports mineurs où les compétitions internationales ont la même périodicité. Bon, si ce forum était un lieu où on cherchait à comprendre avant de critiquer ça se saurait.
    Dieudoquenelle Niveau : CFA
    La CAN est clairement un expo pour les joueurs africains !! Alors à l'origine cette compétition nous révélait de temps à autres (au même titre que les JO) les stars de demain etc... mais aujourd'hui le système s'est développé à l'extrême jusqu'à la manipulation des liste des convoqués !! Le fait qu'elle soit organisée tous les 2 ans veut de toute manière tout dire !!

    Bref je ne reviendrai pas sur la comparaison avec la CDM !! Et concernant ma "méconnaissance de la CAN" je te signal que j'ai perdu plus de 15 ans à la mater tous les 2 ans avec déception sur déception !!
    Il Ragno Nero Niveau : CFA2
    Message posté par DocteurHappy
    L'histoire de l'écrivain pendu pour avoir dénoncé les agissement de Shell , ça me dégoute sérieux , pauvre Africa .


    Sans blague, le pétrole, c'est sale, et pas seulement à la pompe quand tu t'en fous sur les mains...

    9 morts, ça reste de petits "dégâts collatéraux" dans cet univers. En Birmanie, les autorités n'ont pas hésité à massacrer les Karens qui refusaient qu'un oléoduc traverse leur territoire. Un oléoduc que son propriétaire, la société Total, tenait absolument à construire...
    la berlinoise est douce en avril
    Peut-être que j'idéalise les CAN de mon enfance mais j'ai quand même l'impression que le niveau global de cette compet' a largement baissé sur les 3 ou 4 dernières éditions.
    Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
    Hormis quelques cas politiques bien particuliers la plupart du temps on voit bien que le foot subit les délires de dirigeants totalement à la rue...

    Pauvre Afrique.
    pinpin666 Niveau : DHR
    La régularité de l'organisation d'une compétition aussi populaire dans un continent pauvre et saturé de conflits en tout genre est en soi une réussite. la coupe du monde a aussi connu son lot de forfait. Je rappelle pour exemple que l'inoubliable coupe du monde 1986 au Mexique est due au désistement du président colombien Bettencourt.
    pinpin666 Niveau : DHR
    * president betancur cuartas
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    14 19