1. //
  2. // Faits divers

Top 10 : Family affair

La famille, ce n'est pas toujours facile à gérer. Surtout pour les footballeurs. Retour sur les plus gros faits divers intimes qui ont pollué la vie de nos stars préférées, entre racket, histoires de sorcellerie et prises de becs enflammées.

Modififié
13 32

1) Felipe Anderson dit au revoir à son père


Sale début d'année pour Felipe Anderson. Déjà brisée par un petit pont de Francesco Totti lors du derby, la révélation de la Lazio doit maintenant composer avec les problèmes de son père, Sébastia Tomé Gomes, impliqué dans une grave affaire de moeurs au Brésil. Visiblement très jaloux, ce dernier a voulu s'expliquer avec l'ex-fiancé de sa compagne, qui a essayé de s'enfuir en moto face à la menace. Peine perdue, Sébastia a décidé de le prendre en chasse, au volant de sa Fiat, engageant une course poursuite intense pour rattraper et punir son rival. Lancés à toute vitesse dans le trafic, les deux hommes ont perdu le contrôle de leur véhicule dans des circonstances encore floues, pour finir encastrés dans une maison. L'amant est mort sur le coup, tout comme une pauvre sexagénaire qui dormait tranquillement dans son salon. Accusé de double homicide, le père de Felipe risque trente ans de prison. C'est ce qui s'appelle finir au trou.

2) Godwin Okpara traite sa fille adoptive comme une esclave


Parce qu'il a voulu lui offrir « une existence de rêve » , le père de Tina lui fait quitter le Nigeria à l'âge de 13 ans, dans l'espoir qu'elle devienne infirmière. Il fait adopter l'adolescente par Godwin Okpara, le joueur du PSG. « Godwin Okpara était quelqu'un que je respectais beaucoup et en qui mon père avait confiance. C'est sa famille que mes parents connaissaient et non celle de Linda. » Linda, c'est la femme du joueur, visiblement pas très heureuse de voir débarquer sa nouvelle « fille adoptive » . Placée sous les ordres de la mégère, Tina s'occupe à plein temps des quatre autres jeunes enfants du couple. Après les avoir amenés à l'école, elle exécute sans relâche les tâches domestiques et dort sur un matelas râpé à la cave. « Rien ne me fait plus souffrir que de ne pas avoir été à l'école. C'était pour cela que mon père m'avait fait venir en France. » Régulièrement torturée et humiliée, la jeune femmes est privée de tout, d'amis, de liberté, de nourriture. L'année de ses 15 ans, son nouveau père, Godwin, la viole pour la première fois. « Les viols ont commencé deux ans après mon arrivée en France. Ils sont ensuite devenus quotidiens. Un jour, je lui ai posé la question : "Il y a plein d'autres filles, pourquoi moi ?" Il m'a répondu que moi, j'étais à la maison et que dehors, il y avait les maladies. (…) Lorsque ma mère adoptive a surpris son mari en train de me violer, elle m'a torturée pour se venger. À l'aide d'un rasoir, elle m'a mutilé le vagin. » En août 2005, Tina parvient à s'enfuir et trouver refuge chez des voisins. Trois ans plus tard, Godwin Okpara et sa femme Linda sont respectivement condamnés par la cour d'appel des Hauts-de-Seine à 10 et 15 ans de prison pour viols, torture et asservissement.

3) Lionel Messi fraude le fisc espagnol avec son père


Accusés d'avoir caché au fisc espagnol une grosse partie des revenus tirés du droit à l'image du joueur entre 2006 et 2009, le quadruple Ballon d'or et son père Jorge Horacio se sont présentés au tribunal en septembre 2013. « Je suis très tranquille. Je suis en dehors de ça, tout comme mon père. Nous avons nos avocats et nos conseillers qui s'occupent de ces choses-là » , avait déclaré Messi en juillet, alors que son père versait en août cinq millions d'euros au titre de « paiement d'intérêts dans le cadre de la procédure en cours » . Dans la tourmente, père et fils ont tenté de s'exonérer de toute responsabilité en accusant Rodolfo Schinocca, leur ancien agent. D'après un courrier obtenu par le quotidien catalan El Periodico, Jorge estime que Schinocca s'est chargé de « la structure et la gestion » des revenus de Messi liés à ses droits à l'image. L'ex-agent a, pour sa part, souligné qu'il avait cessé de travailler avec les Messi en 2006, soit avant la période dont il est question, et a accusé à son tour Jorge Messi d'avoir voulu se servir d' « un compte offshore » pour gérer ces revenus. En attendant le dénouement de cette histoire, Lionel Messi est devenu en 2014 le premier contribuable d'Espagne avec près de 56 millions d'euros délestés, en partie grâce à son redressement fiscal. Un nouveau record qui n'est pas prêt de tomber.

4) Les parents de Stig Tofting s'entretuent


Longtemps réputé pour son agressivité, l'ancien international danois Stig Tofting n'a pas connu une enfance heureuse. Le 29 juillet 1983, Stig a seulement treize ans quand il rentre de l'école : « Au moment d'ouvrir la porte de l'appartement, notre chienne, Lady, se précipite vers moi. Visiblement, quelque chose ne va pas. J'avance dans l'appartement, et la chienne me suit. Je rentre dans le salon et j'aperçois un peu plus loin quelque chose à terre, comme une forme humaine. Je me rapproche, c'est mon père. À quelques centimètres de sa tête, il y a un pistolet dont il se sert normalement pour la chasse. Il est mort. Je n'ai pas le temps de hurler. Plus loin, dans la cuisine, je vois ma mère. Elle aussi est à terre. Mes deux parents sont morts. Tout de suite, je sais que mon père a tiré sur ma mère avant de se suicider. Je panique, je pleure. Au lieu de décrocher le téléphone et de demander de l'aide, j'attrape Lady, la chienne, et cours aussi vite que possible vers la maison de mes grands-parents, qui habitent trois rues plus loin. Sur le chemin, je hurle aussi fort que possible. Est-ce un cauchemar ou la réalité ? » La réalité, c'est que dix-huit heures plus tard, le joueur se fait remarquer lors d'un match régional qui lancera par la suite une carrière honorable. « Il fallait que je joue. Aucun de mes coéquipiers n'avait été prévenu de la mort de mes parents, je ne voulais pas. C'était un bon match, nous gagnons la finale de la coupe régionale, et Sepp Piontek, le sélectionneur, me désigne meilleur joueur. » Comme dirait l'autre, le football n'est pas une question de vie ou de mort, c'est bien plus sérieux que ça.

5) Neymar obligé de faire croquer son radin de père


En mai 2014, les confessions de Luis Alvaro Ribeiro, le président de Santos, écornent l'image déjà discutée du père de Neymar : « Les 90 millions d'euros qu'aurait payés le Barça comprenaient les cafés du père de Neymar et une orgie à l'hôtel Picadilly de Londres  » lâche-t-il d'emblée aux médias, avant d'ajouter : « Je lui ai payé les 200 cafés que nous avons pris ensemble. Il ne veut rien payer et n'a jamais rien payé. C'est un menteur qui ne pense qu'à l'argent. » Au total, la société du père de Neymar aurait touché plus de 40 millions d'euros dans le cadre du transfert de la star brésilienne en 2013, comme il a dû s'en expliquer en janvier 2014 devant le tribunal de Madrid. Visiblement pas suffisant pour se retirer du game, puisque le journal A Folha de São Paulo accuse dans la foulée le père de la star d'être impliqué dans un trafic international de revente de faux billets de match de la Coupe du monde, à quelques semaines du coup d'envoi de la compétition, au même titre que d'autres noms connus du football, tels que Dunga, Junior Baiano, Carlos Alberto et même Roberto de Assis, le manager de Ronaldinho. Un membre de la FIFA serait également impliqué dans l'affaire, même si, depuis ses révélations, l'enquête patine. La famille de Neymar s'est fendue d'un communiqué pour démentir en bloc ces accusations. Luis Álvaro Ribeiro a, lui, conclu l'éloge unanime : « Je le croyais mon ami. Mais je ne veux pas me retrouver en face de sa voiture parce que je pourrais presser sur l'accélérateur. »

6) Le frère d'Antonio Cassano se prend une balle en cambriolant une villa


Les Cassano ne sont pas des gens comme les autres. Frère aîné du génie italien de la Sampdoria, John Cassano s'est retrouvé mêlé en octobre 2009 à une sombre affaire de cambriolage. Alors qu'il passe une agréable soirée dans sa superbe villa de Noicattaro, l'entrepreneur Giuseppe Di Fino réalise que plusieurs hommes mal intentionnés se sont infiltrés dans sa maison. Barricadé dans sa chambre, il tire finalement à travers la porte et atteint l'un des voleurs, nommé Luigi Bartoli, en plein sternum. Abandonné par ses complices à l'extérieur de l'hôpital San Paolo, ce dernier décède finalement aux urgences, à seulement 44 ans, tandis que ses partenaires prennent la fuite. Peine perdue, la voiture utilisée par les voleurs, une Break Ford Focus, est retrouvée brûlée dans la campagne de Bari. La police remonte finalement la trace jusqu'à la société de location du véhicule qui lui livre le nom de John Cassano. Retrouvé blessé à l'épaule droite, le frère de l'international italien est rapidement appréhendé par la police avant d'être hospitalisé sous surveillance.

7) Nicolas Nkoulou pleure son père assassiné


Quand le football tue, c'est souvent par bêtise. Quatre ans après avoir perdu sa mère, le défenseur de l'OM apprend la mort tragique de son père, retrouvé inanimé en juillet dernier à Mfou, son village natal situé à une cinquantaine de kilomètres de Yaoundé. Une disparition qui n'a malheureusement rien d'accidentel : le père du footballeur a en effet été retrouvé brûlé vif dans son véhicule calciné. Rapidement, la rumeur enfle sur les sites d'information camerounais : « Selon plusieurs indiscrétions, ce décès tragique serait directement lié à la déculottée subie par les Lions indomptables à la Coupe du monde. » Triste histoire. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les circonstances de ce drame qui restent floues... « Le club et l'ensemble des salariés présentent à Nicolas et à sa famille leurs plus sincères condoléances et leur apportent leur soutien dans cette pénible épreuve » , a finalement écrit l'OM dans un communiqué publié le samedi 12 juillet dernier.

8) Adebayor est ensorcelé par sa mère et ses sœurs


En mars 2012, le Togolais, jamais avare de bons mots, profite d'une interview au Daily Mail pour accuser sa mère de sorcellerie. « Comment pourrais-je rester en contact avec ma mère si elle est la première à me souhaiter malheur et à crier sur tous les toits que je n'irai pas loin dans la vie ? » Très remonté, l'attaquant des Spurs affirme que ses sœurs ne sont pas en reste : les vipères auraient déjà planifié le partage de ses biens à sa mort. « Il faut qu'elles arrêtent de parler comme si j'allais mourir, elles doivent cesser de pratiquer leur magie noire sur moi. Elle doivent me laisser tranquille ! Elles se sont déjà partagées le fruit de mon labeur, mes maisons, mes voitures. Elles se disent : "Cette voiture est pour toi, cette maison est pour toi", vous vous rendez compte ? » Face à ces accusations, la famille a finalement riposté par l'intermédiaire de son frère : « Emmanuel a subi un lavage de cerveau de la part des Muslim Afas, des prophètes qui lui dictent quel match jouer et quel match éviter. » Oui, et alors ? À 170 000 livres la semaine, autant s'économiser.

9) Foued Kadir se fait racketter par son cousin


Marseille, son vieux port, son pastis, ses homejacking et ses bandits… Après les frères Ayew ou Lucho González, c'est au tour de Foued Kadir d'être la cible des criminels de la Canebière au printemps 2013. Cette fois, il ne s'agit pas d'un cambriolage, mais d'une tentative d'extorsion de fonds, comme le révèle le quotidien La Provence avec moult détails. Menacé au téléphone pendant deux semaines, le joueur est sommé de débourser 50 000 euros, sous peine de représailles. Au mois de mars, le joueur s'exécute avant de logiquement porter plainte. Après rapide enquête, la police retrouve finalement le maître-chanteur : il s'agit du cousin du joueur, avec qui Foued n'entretenait plus vraiment de rapports depuis des années, et dont il n'avait pas reconnu la voix au téléphone. L'escroc a pu être démasqué grâce aux empreintes laissées sur un portable déposé dans la boîte aux lettres des parents du joueur. D'abord placé en garde à vue, l'homme a été mis en examen pour tentative d'extorsion de fonds, puis écroué samedi 13 avril à Marseille. Justice est faite.

10) Le père et la tante de Vidal sont arrêtés pour possession de cocaïne


En décembre 2011, Arturo Vidal, le joueur de la Juventus, reçoit de tristes nouvelles du Chili. Son père, Erasmo, et sa tante, Susana, ont été pris la main dans le sac par la police en possession de 154 sachets de cocaïne, qu'ils préparaient et vendaient à leur domicile de La Victoria, un quartier populaire de Santiago. C'est à l'aube que les deux membres de la famille Vidal ont été surpris dans la rue avec tout leur petit équipement. Les deux complices ont immédiatement été emmenés au commissariat, où ils ont été interrogés avant d'être logiquement écroués. Pas de quoi déstabiliser outre mesure le milieu de terrain, puisque les rapports entre le joueur et son père, qui avait quitté sa mère alors que lui-même était encore enfant, avaient la réputation d'être plus qu'épisodiques ces dernières années. C'est dommage, les fêtes de famille auraient pu être animées.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je savais la justice française laxiste mais 10 et 15 ans de prison dans l'affaire Okpara c'est rien!

J'ai la gerbe
l'histoire de Michael Barton aurait mérité une place de choix dans ce classement
Effet Méride Niveau : DHR
on sait ce que le père Anderson boit en tout cas

https://www.youtube.com/watch?v=2iE4uEsaBF0
Rarement lu un article aussi sinistre... Heureusement qu'il y a les lunettes et le T-shirt d'Adebayor.
lucasportadise Niveau : DHR
Et les Vairelles ?! Bordel ! C'est eux les patrons !
Message posté par gggigs
Rarement lu un article aussi sinistre... Heureusement qu'il y a les lunettes et le T-shirt d'Adebayor.


Et la gov accessoirement.
Message posté par diegoel#
Je savais la justice française laxiste mais 10 et 15 ans de prison dans l'affaire Okpara c'est rien!

J'ai la gerbe


T'as acces au dossier et aux antécédants des deux ?

Si non tu dois etre un vrai extralucide pour pouvoir te pretender meilleur qu'un juge professionel sur un cas particulier.
Vous allez me prendre pour un Bisounours, mais s'il y a bien quelque chose qui me choquera toujours au plus haut point c'est tuer pour du foot. Putain d'accord ce sport a une notoriété telle qu'il a des conséquences bien plus importantes qu'un score dans un journal (économiques, politiques, culturelles...), mais de là à causer indirectement ou même directement la mort de certaines personnes...
Benzema n'est pas en procès avec sa grand-mère ?
Ben Arfa et son père c'est pas rose non plus je crois

mais les Vairelles c'est énorme c'est clair !

JustinBieber Niveau : Loisir
Message posté par diegoel#
Je savais la justice française laxiste mais 10 et 15 ans de prison dans l'affaire Okpara c'est rien!

J'ai la gerbe


Joueur du PSG, t'as oublié ce détail. On parle du club qui met SA ville à feu et à sang pour un titre de merde. Y'a immunité pour le PSG.
Mectoooooon Niveau : Loisir
Et la famille Terry ?
Il doit y en avoir de bonnes, non ?
Briggy1897 Niveau : DHR
Point Godwin atteint rapidement.

Je suis surpris de ne pas connaître plus de ces histoires, on pense connaître des joueurs, mais en fait, non.

L'histoire de Töfting, joueur que j'adorais, en particulier, est folle.
Dark Ravioli Niveau : District
Article un peu glauque mais qui change du tout venant footballistique. Par contre les coquilles, faudrait envisager de se relire ou demander l'aide d'un correcteur.
ryan giggs qui se tape la femme de son frangin ?
Bayer Leverkusec Niveau : DHR
On en parle tout de suite du BTP brésilien ?? Parce qu'une Panda, c'est pas non plus un char d'assaut...
Message posté par Patafrite
Vous allez me prendre pour un Bisounours, mais s'il y a bien quelque chose qui me choquera toujours au plus haut point c'est tuer pour du foot. Putain d'accord ce sport a une notoriété telle qu'il a des conséquences bien plus importantes qu'un score dans un journal (économiques, politiques, culturelles...), mais de là à causer indirectement ou même directement la mort de certaines personnes...


T'as bien des mecs qui tuent pour une religion
Raskolnikov Niveau : Loisir
Et le fameux Kakhaber Kaladze, l'ancien défenseur du Milan AC ? Le gazier a quand même vu son frère être enlevé (pour une demande de rançon de 600 000$) puis finalement tué et retrouvé 4 ans plus tard avec 7 autres macchabées, alors que le gentil Kakhaber était d'accord de payer la rançon... Et après ça il s'est quand même engagé dans un parti politique qui s'appelle "Rêve géorgien"
JuanSchiaffino Niveau : National
Rodion Romanovitch, je te pris de laisser Kakhaber tranquille et de t'occuper du cas de ta vieille prêteuse sur gage.

Cordialement.
DocteurHappy Niveau : CFA
J'espère qu'une chose qu'Okpara se fasse violer dans les douches par des mecs qui ont des anacondas , et que sa salope de femme se fasse excisé à vif avec un vieux rasoir rouillé .

J'assume totalement , mes propos j'exècre la pédophilie et la torture .
En lisant le titre, j'ai bien cru que sofoot avait trouvé un Coulibaly footeux.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
13 32