1. // Euro 2016
  2. // 8es
  3. // Galles-Irlande du Nord

Top 10 : faits d’arme de Kyle Lafferty

Kyle Lafferty marque des buts, aime la nuit et a son succès auprès de la gent féminine. À tel point que l’Irlande du Nord voit en lui un « Baby Best » . Retour sur les faits d’armes du chouchou (avec Will Grigg) de la Green and White army.

Modififié
367 5

Lafferty, le buteur


Rapide, habile des deux pieds, redoutable du haut de son mètre 93 : s’il n’a pas encore trouvé le chemin des filets à l’Euro, Kyle Lafferty a été l’artisan en chef de la qualification des Nord-Irlandais – une première depuis 1986 en compétition internationale. En 10 matchs, l’avant-centre a planté sept fois. Dont quelques réalisations splendides et une égalisation salvatrice à la 90e+3 face à la Hongrie, à Belfast, dans la course à la qualification. Retrouvailles en quarts de finale ?

Youtube

Lafferty, le blagueur



À l’heure de commenter la qualification de l’Irlande du Nord, Lafferty joue les trolls au micro de Sky News. « Quelle équipe j’aimerais bien affronter lors de l’Euro ? L’Argentine de Messi ou le Brésil de Neymar. En fait, peu importe… » L’esquisse d’un sourire aux lèvres, le Nord-Irlandais réussit à garder son sérieux. Et le plus fou arrive lorsque le journaliste s’apprête à rendre l’antenne : Lafferty se roule par terre pour finir par moquer les chaussures de l’intervieweur ! Tout ça pour faire marrer ses potes à côté. C'était une vieille connaissance, en fait.





Le jour où Carroll a joué deux matchs en 17h30





Lafferty, le chasseur



Après des débuts fracassants chez les Rangers, l’attaquant tente sa chance en Suisse (à Sion), avant de rejoindre Palerme, en 2013-14. 12 buts au compteur, Lafferty participe grandement à la remontée des Rosanero en Serie A. Pourtant, Maurizio Zamparini le fout dehors manu militari. « Sur le terrain, c’est un super joueur, il donne tout ce qu’il a, mais en dehors, il est incontrôlable, justifie alors le président Zamparini. C’est un homme à femmes ingérable, un Irlandais sans limites ! Un mec qui peut disparaître une semaine pour partir "à la chasse aux gonzesses" à Milan. » Et les Siciliennes, alors ?

Lafferty, le déclic




6 septembre 2013, l’Irlande du Nord accueille le Portugal. 2-1 à la 67e, Lafferty entre en jeu. Une minute plus tard, CR7 égalise sur corner, laissé libre par… Kyle Lafferty. Moins d’un quart d’heure après être entré en jeu, Lafferty prend un carton rouge pour un découpage en règle sur João Pereira. Score final : défaite 2-4 de l’Irlande du Nord ! Devant la presse, le sélectionneur Michael O'Neill accuse son attaquant d’avoir « laissé tomber ses coéquipiers » . Le lendemain, les deux hommes ont une discussion entre quatre yeux. « Ce jour-là, il m’a réveillé, reconnaissait Lafferty avant l'Euro dans le Guardian. Je ne sais pas si j’en serais là aujourd’hui s'il n’y avait pas eu ce match contre le Portugal. (…) L’équipe et le pays ont besoin du Kyle Lafferty avec la tête sur les épaules, pas d'un clown. »

Lafferty, le tombeur




Le kilt bleu et noir, les chaussettes remontées jusqu’aux genoux, une rose jaune dans la poche gauche de la veste. Le 1er juin 2012, Kyle Lafferty se marrie dans la plus pure tradition écossaise avec Nicola Mimnagh, alias Miss Écosse 2010. Un homme de goût, donc. Si l’idylle n’a pas fait long feu, le Nord-Irlandais s’est retrouvé une nouvelle supportrice numéro 1, qui porte fièrement son numéro 10 dans les tribunes des stades de l’Hexagone. En effet, Lafferty s’est marié une deuxième fois juste avant l’Euro 2016 avec une autre Écossaise, Vanessa Chung. Sans le kilt cette fois-ci.

Lafferty, le paradoxe


« Je ne peux pas rester éternellement le clown de service en étant bon une fois sur trois sur le terrain. » Kyle Lafferty l’assure, à 28 ans, il a pris en « maturité » . Mais derrière l’homme providentiel du système de Michael O’Neill, l'attaquant peine à franchir un cap dans sa carrière en club. Pire, depuis qu’il a quitté Palerme en 2014, de Norwich à Birmingham en passant par Çaykur Rizespor, le buteur ne marque plus : 5 fois seulement, sur les deux dernières saisons.

Lafferty, le célébrateur fou


À l'époque où il enquillait les pions chez les Rangers, Kyle Lafferty s'est pris d'une passion pour les célébrations toutes plus improbables les unes que les autres. À commencer par sa « célébration robot » qui finit par la dégustation d'un soda imaginaire. Ou ce n’importe quoi après un coup franc direct inscrit sous les couleurs du FC Sion.

Youtube

Youtube

Lafferty, le simulateur


La scène date de 2009, lorsque Lafferty et sa queue de rat commencent à se faire un nom du côté de Glasgow. Les 'Gers affrontent Aberdeen, l’attaquant se retrouve au duel avec Charlie Mulgrew. Un tacle rugueux plus tard, la tension monte entre les deux. L’Écossais demande des comptes à Lafferty, qui s’écroule lorsque son adversaire rapproche sa tête de la sienne. La simulation est grotesque, mais l’arbitre tombe dans le panneau. Carton rouge pour Mulgrew sous les applaudissements d’Ibrox Park. Un Oscar pour Kyle.

Youtube

Lafferty, l’aéroport


Combien de footballeurs peuvent se vanter d’avoir un aéroport en leur honneur ? Kyle Lafferty en fait partie. Le 12 juin dernier, l’aéroport George Best de Belfast a été renommé officiellement en l’honneur de son « successeur » . Ainsi, les supporters qui ont voyagé en France pour assister au premier match de la sélection contre la Pologne ont décollé du Kyle Lafferty Belfast City Airport. « George Best est l’un des plus grands footballeurs de tous les temps. Nous espérons que ce changement de nom va inspirer Kyle à briller dans le tournoi » , expliquait un porte-parole de l'aéroport. Ça n’a duré qu’une journée, mais c’est déjà pas mal.


Lafferty, l’idole


« Kyle Lafferty ! Kyle Lafferty ! He has seven foot and he plays the flute ! Kyle Lafferty ! » Quand ils ne chantent pas à la gloire de Will Grigg ou George Best, les supporters nord-irlandais s’époumonent pour Baby Best. Et la Green and White army ne manque jamais d’imagination pour concocter des drapeaux géniaux en l'honneur de la star. Sur l’un d’entre eux, tout spécialement conçu pour l’Euro en France, Lafferty trône aux côtés de Marianne et de l’allégorie de la Justice : « Liberté, Égalité, Lafferté » .

Bonus : Le portrait de Vanessa sur le bras gauche


Il y a un an, Kyle Lafferty postait sur les réseaux sociaux une photo de son bras, tatoué à l'effigie celle qui n'était pas encore sa femme. Une belle preuve d'amour, à moins que ce ne soit une énième blague de notre homme. Le fait est qu'il joue tout le temps en manches longues, et qu'il n'est pas à un tatouage près.




Par Florian Lefèvre Propos de Kyle Lafferty tirés du Guardian
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Pour le point chasseur, à la question "pk pas les siciliennes? " tout simplement, quand on les connais , on pose plus la question! :)
Message posté par camouf57
Pour le point chasseur, à la question "pk pas les siciliennes? " tout simplement, quand on les connais , on pose plus la question! :)


Ah bon pourquoi?
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2


Hahaha c'est vilain !
Hier à 17:27 Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! Hier à 10:20 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy
Hier à 20:41 Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match Hier à 17:00 Une bicyclette en D5 belge Hier à 16:33 Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi Hier à 16:15 Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:05 CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas Hier à 15:34 Acheampong fête la victoire sur un adversaire Hier à 15:06 Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort Hier à 14:43 Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine Hier à 13:47 L'entraîneur d'America joue le douzième homme Hier à 12:08 Le poirier du coach des Rangers Hier à 11:29 Une sacrée quetsche en D2 belge
Hier à 11:25 Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu Hier à 11:00 Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln Hier à 11:00 La chevauchée fantastique de Mavididi Hier à 10:35 Berbatov cherche un club Hier à 10:33 Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée Hier à 10:19 Un joli coup franc du milieu de terrain Hier à 10:06 Les golazos de Youri Tielemans Hier à 09:35 Superbe geste technique raté au Mexique Hier à 01:15 Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala
367 5