En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Top 10 : Entraîneurs portugais

Ils ont des poils, parfois même une moustache, une grande gueule, sont doués et tous très modestes, sauf un. Eux, ce sont les entraîneurs portugais. Top 10 des coachs lusitaniens qui ont fait rêver leur patrie et animé les conférences de presse aux quatre coins du monde.

Modififié
José Mourinho

Il s'est fait jeter comme une merde de Benfica, il s'est vengé en amenant Porto au sommet de l’Europe. Le Barça n'a pas voulu de lui, il s'est fâché, a pris sa revanche avec l'Inter et tente désespérément de récidiver avec le Real Madrid depuis l’année dernière. Il incarne le côté obscur du football et l’assume pleinement. Le Mou est un despote du football, l’antithèse parfaite du gentil Pep Guardiola. C’est également le seul manager capable de mieux célébrer les buts que ses joueurs. Bref, José Mourinho est déjà le plus grand entraîneur portugais de tous les temps et bien sûr le chouchou des tabloïds anglais. Il est tellement bon en conférence de presse qu'on en oublierait presque qu'il a gagné une C3 avec Porto et une C1 avec les dragons et l'Inter, sans parler des trophées nationaux. C'est aussi un sorcier. Deco, Drogba et Sneijder ne seraient pas grand-chose sans lui. Son dernier cobaye s’appelle Karim Benzema, et apparemment, ça fonctionne pas mal.

Artur Jorge

Bruce Lee réussissait à canaliser toute son énergie dans ses poings, Artur Jorge concentrait tout son charisme dans sa légendaire moustache en code barre. Non, Artur Jorge n’a jamais eu le physique de Guardiola ni la classe de Cruyff, mais il s’en tape, son CV est là pour lui. Mieux vaut avoir l’air d’un clochard et gagner la C1 contre le Bayern en finale, plutôt que d’être clean comme Vitor Pereira et réussir à flinguer une équipe de Porto qui gagnait tout en 2011. Mais son image a toujours nui à sa crédibilité et son taff n’a jamais vraiment été reconnu à sa juste valeur. Pour avoir lancé Rai et gagné la D1 avec le PSG en jouant de manière peu spectaculaire, la capitale lui a vomi dessus. Ironie du sort, presque 20 ans plus tard, Paris signerait bien pour obtenir un titre de manière dégueulasse et engager le nouveau Rai.



Humberto Coelho

Sans doute le plus gros loser de la liste. Grand pote d’Eusébio et joueur d’exception en son temps, la carrière d’entraîneur de l’ancien du PSG aurait pu être un flop total s’il n’avait pas mené le Portugal en demies de l’Euro 2000. Un sacré exploit pour un mec qui avait arrêté d’entraîner pendant dix ans avant de reprendre les rênes de la Selecçao en 1998. Son Portugal, celui de Figo, Rui Costa et Abel Xavier, celui qui crachait sur l’arbitre du France-Portugal, fut l’un des plus beaux depuis la dream-team de 1966. Bon ok, le reste de sa carrière est dégueulasse, mais c’est pas tous les jours que le Portugal bat l’Angleterre 3-2 et l’Allemagne 3-0. Il paraît que Paulo Bento chercherait même à l’engager pour l’Euro 2012.



José Maria Pedroto

« Lui, c’est le meilleur entraîneur avec qui j’ai travaillé » . Pinto da Costa avait de quoi apprécier Pedroto, puisque c’est ce dernier qui lui a permis de remporter ses premiers titres en temps que président des Dragons. A ses côtés, il fait aussi connaissance avec la Juve de Platini, contre qui il perd injustement la finale de la C2 en 1984. Pour ses talents de tacticien et son discours hargneux, il est très souvent associé à Mourinho. Mais à la différence du Mou, Pedroto est un jouisseur qui s’éclatait en dehors des terrains, à tel point qu’avant de crever, il aurait jeté ses dernières forces dans un verre de whisky et une clope pour savourer son dernier souffle.

Jaime Pacheco

Aujourd’hui, la quatrième roue du carrosse de la Liga Sagres se nomme Braga. A la fin du siècle dernier et au début du nouveau millénaire, elle s’appelait Boavista, actuellement à l’agonie, et à l’époque dirigée par Pacheco, doté d’un physique à mi-chemin entre Di Matteo et Pantani. Grâce à lui, Boavista a fait chuter le « Big Three » lusitanien en 2001, pour la première fois en 55 ans et le sacre de Belenenses en 1946. Pendant deux ans, il a remis en cause l’hégémonie du FC Porto sur la ville « invicta » . Mais Pacheco ne s’est pas limité à ses frontières, il a fait connaître son club aux yeux de l’Europe. Insolent, il passe la première phase de poules de la C1 en 2001-02, et surtout, un an plus tard, il atteint les demi-finales de la C3. Aujourd’hui, pendant que son ancienne équipe se désintègre, il traîne en Chine où il continue de gagner des titres. Balèze.



André Villas Boas

Un mec avec des cojones qui à 18 piges donne des leçons de coaching à Sir Bobby Robson. AVB c’est un Mourinho made in China, mais pas si bidon que ça non plus. Certes, il n'a pas réussi à s'exporter en Angleterre comme Abramovich l'espérait le jour où il a aligné 15 millions d'euros pour s'offrir ses services. Mais un an avant de se faire bizuter à Chelsea par des vieux de son âge, Villas Boas a eu le temps de marquer l'histoire du foot portugais et même celle de la C3. Pour sa première saison complète en tant qu'entraîneur d'une vraie équipe - les Îles Vierges, ça compte pas - il a réalisé un inédit quadruplé supercoupe-championnat-coupe-Ligue Europa avec le FC Porto. Prends ça, José ! Et même si dans 50 ans, il s’avèrera qu’en fait, ce fut le seul fait d’arme de sa carrière, il aura laissé son empreinte. Mieux vaut trop tôt que jamais.



Manuel da Luz Afonso

Si José Mourinho est le genre de coach à éclipser ses propres joueurs à son profit, da Luz Afonso est son exact opposé. A part les sexagénaires et au-delà, très peu se souviennent de celui qui est encore, statistiquement, le meilleur entraîneur de la Selecçao 15 victoires, deux nuls et trois défaites). Manuel da Luz Afonso, pour baisser le voile, est le nom de l’homme qui a conduit le Portugal de 1966 à la troisième place de la Coupe du monde anglaise. Oui, il y avait un homme derrière « os magriços » menés par l’illustre Eusébio, ainsi que les grands Coluna et Simoes. Il s’est barré un mois après le Mondial aussi discrètement qu’il était arrivé, en bon homme de l’ombre qu’il était.

Augusto Silva

Il est à classer dans la catégorie des fossiles. C’est le premier entraîneur portugais à avoir réalisé un exploit majeur, en 1946, quand Eusébio et Pinto da Costa avaient 4 ans, celui de mener Belenenses au titre de champion du Portugal en gagnant 18 matchs en 20 journées. Performance que le club n’a rééditée que quand le championnat lusitanien comportait 20 équipes. D’où son statut de héros à Belém.

Manuel José de Jesus

Équivalent portugais de Philippe Troussier, en mieux, pour qui visiblement le Portugal n’était pas assez au Sud. Son pays, c’est l’Egypte et son club Al-Ahly. A vrai dire, sa patrie d’origine ne lui sert plus que d’asile, comme après la tragédie de Port-Said où il a bien failli y laisser la peau. Vu le culte que lui vouent les supporters égyptiens, le pharaon n’a légitimement pas envie de retrouver une vie de simple mortel. Surtout qu’il a bien mérité son statut. Avec quatre Ligue des Champions africaines et six titres de champion d’Egypte, Manuel José n’a pas grand-chose à envier au Mou.

Jorge Jesus

Par son palmarès il ne mérite pas forcément sa place dans la liste, lui qui n’a remporté « qu’une » seule fois le championnat du Portugal, lors de sa première année à Benfica. Mais ses cheveux longs, coiffés à la manière des 80’s, ses teintures souvent ratées et sa manière de mâcher le chewing-gum le rendent incontournable au Portugal. Son sens tactique et son goût du beau jeu court y sont pour beaucoup également. C’est peut-être pour ça que Guardiola est soulagé de tomber sur Chelsea en demies de la C1 plutôt que contre la Jesus team. Et puis tant qu’il sera à Benfica, les Lisboètes gagneront toujours la Coupe de la Ligue...



Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23