Top 10 : Entraîneurs portugais

Ils ont des poils, parfois même une moustache, une grande gueule, sont doués et tous très modestes, sauf un. Eux, ce sont les entraîneurs portugais. Top 10 des coachs lusitaniens qui ont fait rêver leur patrie et animé les conférences de presse aux quatre coins du monde.

Modififié
José Mourinho

Il s'est fait jeter comme une merde de Benfica, il s'est vengé en amenant Porto au sommet de l’Europe. Le Barça n'a pas voulu de lui, il s'est fâché, a pris sa revanche avec l'Inter et tente désespérément de récidiver avec le Real Madrid depuis l’année dernière. Il incarne le côté obscur du football et l’assume pleinement. Le Mou est un despote du football, l’antithèse parfaite du gentil Pep Guardiola. C’est également le seul manager capable de mieux célébrer les buts que ses joueurs. Bref, José Mourinho est déjà le plus grand entraîneur portugais de tous les temps et bien sûr le chouchou des tabloïds anglais. Il est tellement bon en conférence de presse qu'on en oublierait presque qu'il a gagné une C3 avec Porto et une C1 avec les dragons et l'Inter, sans parler des trophées nationaux. C'est aussi un sorcier. Deco, Drogba et Sneijder ne seraient pas grand-chose sans lui. Son dernier cobaye s’appelle Karim Benzema, et apparemment, ça fonctionne pas mal.

Artur Jorge

Bruce Lee réussissait à canaliser toute son énergie dans ses poings, Artur Jorge concentrait tout son charisme dans sa légendaire moustache en code barre. Non, Artur Jorge n’a jamais eu le physique de Guardiola ni la classe de Cruyff, mais il s’en tape, son CV est là pour lui. Mieux vaut avoir l’air d’un clochard et gagner la C1 contre le Bayern en finale, plutôt que d’être clean comme Vitor Pereira et réussir à flinguer une équipe de Porto qui gagnait tout en 2011. Mais son image a toujours nui à sa crédibilité et son taff n’a jamais vraiment été reconnu à sa juste valeur. Pour avoir lancé Rai et gagné la D1 avec le PSG en jouant de manière peu spectaculaire, la capitale lui a vomi dessus. Ironie du sort, presque 20 ans plus tard, Paris signerait bien pour obtenir un titre de manière dégueulasse et engager le nouveau Rai.



Humberto Coelho

Sans doute le plus gros loser de la liste. Grand pote d’Eusébio et joueur d’exception en son temps, la carrière d’entraîneur de l’ancien du PSG aurait pu être un flop total s’il n’avait pas mené le Portugal en demies de l’Euro 2000. Un sacré exploit pour un mec qui avait arrêté d’entraîner pendant dix ans avant de reprendre les rênes de la Selecçao en 1998. Son Portugal, celui de Figo, Rui Costa et Abel Xavier, celui qui crachait sur l’arbitre du France-Portugal, fut l’un des plus beaux depuis la dream-team de 1966. Bon ok, le reste de sa carrière est dégueulasse, mais c’est pas tous les jours que le Portugal bat l’Angleterre 3-2 et l’Allemagne 3-0. Il paraît que Paulo Bento chercherait même à l’engager pour l’Euro 2012.



José Maria Pedroto

« Lui, c’est le meilleur entraîneur avec qui j’ai travaillé » . Pinto da Costa avait de quoi apprécier Pedroto, puisque c’est ce dernier qui lui a permis de remporter ses premiers titres en temps que président des Dragons. A ses côtés, il fait aussi connaissance avec la Juve de Platini, contre qui il perd injustement la finale de la C2 en 1984. Pour ses talents de tacticien et son discours hargneux, il est très souvent associé à Mourinho. Mais à la différence du Mou, Pedroto est un jouisseur qui s’éclatait en dehors des terrains, à tel point qu’avant de crever, il aurait jeté ses dernières forces dans un verre de whisky et une clope pour savourer son dernier souffle.

Jaime Pacheco

Aujourd’hui, la quatrième roue du carrosse de la Liga Sagres se nomme Braga. A la fin du siècle dernier et au début du nouveau millénaire, elle s’appelait Boavista, actuellement à l’agonie, et à l’époque dirigée par Pacheco, doté d’un physique à mi-chemin entre Di Matteo et Pantani. Grâce à lui, Boavista a fait chuter le « Big Three » lusitanien en 2001, pour la première fois en 55 ans et le sacre de Belenenses en 1946. Pendant deux ans, il a remis en cause l’hégémonie du FC Porto sur la ville « invicta » . Mais Pacheco ne s’est pas limité à ses frontières, il a fait connaître son club aux yeux de l’Europe. Insolent, il passe la première phase de poules de la C1 en 2001-02, et surtout, un an plus tard, il atteint les demi-finales de la C3. Aujourd’hui, pendant que son ancienne équipe se désintègre, il traîne en Chine où il continue de gagner des titres. Balèze.



André Villas Boas

Un mec avec des cojones qui à 18 piges donne des leçons de coaching à Sir Bobby Robson. AVB c’est un Mourinho made in China, mais pas si bidon que ça non plus. Certes, il n'a pas réussi à s'exporter en Angleterre comme Abramovich l'espérait le jour où il a aligné 15 millions d'euros pour s'offrir ses services. Mais un an avant de se faire bizuter à Chelsea par des vieux de son âge, Villas Boas a eu le temps de marquer l'histoire du foot portugais et même celle de la C3. Pour sa première saison complète en tant qu'entraîneur d'une vraie équipe - les Îles Vierges, ça compte pas - il a réalisé un inédit quadruplé supercoupe-championnat-coupe-Ligue Europa avec le FC Porto. Prends ça, José ! Et même si dans 50 ans, il s’avèrera qu’en fait, ce fut le seul fait d’arme de sa carrière, il aura laissé son empreinte. Mieux vaut trop tôt que jamais.



Manuel da Luz Afonso

Si José Mourinho est le genre de coach à éclipser ses propres joueurs à son profit, da Luz Afonso est son exact opposé. A part les sexagénaires et au-delà, très peu se souviennent de celui qui est encore, statistiquement, le meilleur entraîneur de la Selecçao 15 victoires, deux nuls et trois défaites). Manuel da Luz Afonso, pour baisser le voile, est le nom de l’homme qui a conduit le Portugal de 1966 à la troisième place de la Coupe du monde anglaise. Oui, il y avait un homme derrière « os magriços » menés par l’illustre Eusébio, ainsi que les grands Coluna et Simoes. Il s’est barré un mois après le Mondial aussi discrètement qu’il était arrivé, en bon homme de l’ombre qu’il était.

Augusto Silva

Il est à classer dans la catégorie des fossiles. C’est le premier entraîneur portugais à avoir réalisé un exploit majeur, en 1946, quand Eusébio et Pinto da Costa avaient 4 ans, celui de mener Belenenses au titre de champion du Portugal en gagnant 18 matchs en 20 journées. Performance que le club n’a rééditée que quand le championnat lusitanien comportait 20 équipes. D’où son statut de héros à Belém.

Manuel José de Jesus

Équivalent portugais de Philippe Troussier, en mieux, pour qui visiblement le Portugal n’était pas assez au Sud. Son pays, c’est l’Egypte et son club Al-Ahly. A vrai dire, sa patrie d’origine ne lui sert plus que d’asile, comme après la tragédie de Port-Said où il a bien failli y laisser la peau. Vu le culte que lui vouent les supporters égyptiens, le pharaon n’a légitimement pas envie de retrouver une vie de simple mortel. Surtout qu’il a bien mérité son statut. Avec quatre Ligue des Champions africaines et six titres de champion d’Egypte, Manuel José n’a pas grand-chose à envier au Mou.

Jorge Jesus

Par son palmarès il ne mérite pas forcément sa place dans la liste, lui qui n’a remporté « qu’une » seule fois le championnat du Portugal, lors de sa première année à Benfica. Mais ses cheveux longs, coiffés à la manière des 80’s, ses teintures souvent ratées et sa manière de mâcher le chewing-gum le rendent incontournable au Portugal. Son sens tactique et son goût du beau jeu court y sont pour beaucoup également. C’est peut-être pour ça que Guardiola est soulagé de tomber sur Chelsea en demies de la C1 plutôt que contre la Jesus team. Et puis tant qu’il sera à Benfica, les Lisboètes gagneront toujours la Coupe de la Ligue...



Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

So Foot qui minimise le palmarès de Mourinho en lui attribuant une C3 au lieu d'une C1, on aura tout vu.
@ dieze :

Tu as du lire trop vite, puisqu'on a écrit : "une C3 avec Porto et une C1 avec les dragons et l'Inter". On ne minimise jamais !

Bonnes lectures,

PM
Les Dragons ("Dragões") = FC Porto
L'article avait disparu entre temps donc je ne saurais dire si j'ai lu trop vite ou si vous avez corrigé trop vite.
Mais au temps pour moi si je me suis trompé (je veux bien le croire).
A part Mourinho, y'a pas de grands cadors.

C'est pas pour minimiser, c'est juste une constatation.

Les coachs de Benfica 61/62 étaient des hongrois si je me souviens.
Sepp Blatter Niveau : District
Sans l'affiche marketing revee, souhaitee et imposee par l'UEFA, c'est la Jesus Team qui serait en demie et aurait degomme sans probleme l'UEFA team...
mixmaster Niveau : DHR
Mourinho n'a pas été viré de Benfica, il a démissionné parce que le nouveau président élu en cours de saison n'a pas voulu le prolonger tout de suite. Mourinho avait à peine fait 11 matches.
Peut être que Carlos Queiroz aurait pu être inclu dans cette liste,principalement pour ses 2 coupes du monde junior et surtout son rôle d'adjoint de Fergie a Manchester United.Et puis même si c’était furtivement,il a entrainé le Real Madrid le Monsieur ....
Pas faux PatXIV. Sauf qu'au RM, il n'est pas resté longtemps et n'a pas fait grand chose. Et avec la selecção, je crois qu'il a bouffé tout le capital sympathie gagné avec ses deux CdM junior : pas de chance, mais il a vraiment été très mauvais... Et je préfère voir un nom comme celui de Manuel José à sa place dans cette liste, un mec qui d'ailleurs aurait pu se voir au moins proposer les rennes des Tugas.

Après, je suis pas ok avec tout, je ne les connais même pas tous, mais c'est bien bon à lire ce genre d'articles.

Mario, ok pour Mourinho. Quoique niveau L1, Artur n'est pas mal, lui qui a gagné une C1 avec Porto, non? A titre d'exemple, y'a quoi comme cadors de son gabarit comme entraîneurs français? Ou encore de celui de Villas-Boas? Ok, pas de Sacci par exemple, mais tout de même...

Et oui, l'entraîneur du Benfica 61-62 était hongrois , Béla Lugo... Euh, Guttman. C'est d'ailleurs lui aussi qui a fait planer le mauvais oeil sur le SLB. 5 ou 6 finales jouées depuis cette date, toutes perdues! Comme quoi, l'était pas si loin de Lugosi, le sorcier!
à en croire l'article, on dirais que le fcb regrette d'avoir choisi du pep au lieu du mou
Mourinho a bien été licencié de Benfica parce que le nouveau président avait en tête de prendre un entraîneur qui lui convenait à lui.
Mourinho n'était rien à ses yeux...
Tant mieux il est parti à Leiria où il a fait un très bon parcours les plaçant 3e du championnat avant de signer à Porto et de ravir cette troisième place synonyme de Coupe Uefa qu'il gagnerait plus tard.

Après pour les coachs, moi je mettrais bien Leonardo Jardim (Braga) qui montre le bien qu'on pensait de lui et qui fait très bien jouer cette équipe.
Il y en a d'autres mais à part des places honorifiques en championnat, y a pas grand chose..
J'aimerais voir Domingos Paciencia signer à Porto moi..
T'as l'air d'en connaître un morceau Deco10 et c'est sympa parce que ça met la puce à l'oreille sur les noms à surveiller, même si ça fait déjà un moment qu'on en entend plus ou moins parler en bien. Maintenant, Paciencia et Jardim ont pas vraiment confirmé : le premier a déjà été viré d'une équipe qui fait depuis un bon parcours avec son remplaçant tandis que le second est à la place du premier et joue sur ses bases... A voir d'ici quelques années peut-être?

Ah oui, et le coach du Mans-sélectionneur du Burkina, il aurait pu être nommé aussi finalement. Mais je trouve le choix du rédacteur pertinent pour ce que j'en connais.
Merci Hem69
Pour compléter, l'entraineur qui a pris la place de Mourinho à benfica était Toni (ancien joueur du club).
En entraîneurs qui peuvent apporter quelque chose, il y a aussi Jorge Costa a cluj actuellement, Pedro Emmanuel à coimbra ou même Sergio conceicao. Sa Pinto me surprend vraiment...
Après domingos à peut être subi la même chose que vilas boas, à savoir un manque de cohésion et d'adhésion au projet.
À suivre Paulo alves de gil vicente! Pas de moyens et une victoire face à chaque "Grand" aux matchs retour!
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2