En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Top 10 des sauvetages de Totti à la Roma

Francesco Totti a sauvé sa Roma bien-aimée d’une probable défaite, mercredi soir contre le Torino, en plantant deux buts en trois minutes. Mais ce n’est pas la première fois qu’Er Pupone revêt la cape du sauveur. Il faut dire qu'en 297 buts avec les Giallorossi, il a eu l’occasion de sauver les fesses de ses équipiers plus d’une fois.

Modififié

Roma 3-3 Fiorentina - saison 1996/1997


Avec Carlos Bianchi aux commandes, la Roma ne commence pas mal la saison, mais les résultats ne sont pas suffisamment convaincants pour siéger à une meilleure place que la cinquième à la 12e journée. Balbo ouvre la marque pour les Giallorossi sur penalty après un quart d’heure avant que la Fiorentina ne revienne à la charge avec une remontée signée Rui Costa et Batistuta (2-1). À la manière d’un épisode d’Olive & Tom, Totti et Delvecchio semblent tirer en même temps sur un ballon perdu dans la surface, mais c’est ce dernier qui la touche bien avant que Batigol ne renchérisse. Vêtu du maillot numéro 17, Totti arrache alors un point inespéré à la 87e, d’un tir opportuniste à hauteur du point de penalty. 3-3.

Vidéo

Roma 2-1 Fiorentina - saison 1998/1999


En 1998, Totti, entraîné par le spectaculaire Zdeněk Zeman, possède le fameux numéro qui sera sien pour la bonne quinzaine d’années à venir et c’est de nouveau la Fiorentina qui fait les frais de son efficacité. Juste derrière le leader florentin au classement, les Lupi sont obligés de remporter les trois points pour s’affirmer en ce début de championnat et revenir à deux points de leur adversaire du jour. L’éternel Batistuta se charge en premier de calmer les ardeurs des Romains après une demi-heure. Par la suite, la tension monte et l’arbitre expulse coup sur coup Di Biagio et Candela pour la Roma, ainsi que Falcone pour la Fio. À neuf contre dix, tout est encore possible et Alenichev s’en va chercher le partage à une minute du terme. Comme il y a deux ans, Totti se coiffe de sa casquette de rabat-joie et réalise un 2-1 de folie alors que le tableau d'affichage de l’Olimpico affiche la 94e minute.

Vidéo

Roma 1-0 Zurich et Zurich 2-2 Roma - saison 1998/1999


La même année, la Roma effectue en parallèle son parcours en Coupe UEFA avec trois tours bien gérés avant de chuter contre l’Atlético en quart. Après avoir battu Silkeborg lors des 32es de finale et Leeds en 16e, les hommes de Zeman affrontent les Suisses de Zürich. La partie est longue et le score reste vierge pendant toute la durée du temps réglementaire lors de l’aller à l’Olimpico. Finalement, un penalty inespéré est sifflé et Totti le transforme pour faciliter le prochain déplacement en Suisse. Et là-bas, Er Pupone aura pratiquement le même rôle. Delvecchio rassure le public en premier, mais Zürich parvient à inscrire un doublé qui peut faire basculer l’issue de la rencontre à tout moment. De nouveau, Francesco répond présent et détruit les espoirs adverses dans les derniers instants.

Vidéo

Roma 3-2 Brescia - saison 2002/2003


Le début de saison 2002/2003 n’est pas aisé pour Fabio Capello. On peut même dire qu’il est inquiétant, vu les trois seuls petits points ramassés en autant de journées. Le Brescia de Roberto Baggio est alors la cible idéale pour enfin lancer la saison. Si, jusque-là, Totti a toujours sauvé son équipe ou au moins permis de rester tranquille, il va ici se charger de ramener la victoire tout seul, comme un grand. À la demi-heure, il va débloquer le score sur un penalty transformé et double la mise dix minutes plus tard sur un coup franc imprenable, tiré à l’entrée de la surface. Baggio répond avant la pause et laisse un scénario encore ouvert. Encore une fois, le numéro 10 romain s’occupe sans souci de mettre à couvert sa Roma sur une action personnelle conclue par une frappe surpuissante, à dix minutes du coup de sifflet final. Et heureusement, car Schopp réduit la marque peu de temps après.

Vidéo

Roma 4-3 Cagliari - saison 2005/2006


Le premier passage de Spalletti est un succès pour le club giallorosso qui bataille férocement dans le haut du tableau pendant une bonne partie de la saison. Totti est au top de son art et enchaîne les buts, dont un doublé incroyable contre Cagliari, juste avant une terrible blessure qui le maintiendra hors course pour le restant de la saison. Contre toute attente, les Sardes ouvrent le score grâce au fameux David Suazo, imité juste après par Langella. Mais il est hors de question pour Il Capitano de perdre à domicile et il multiplie les occasions. Sa grinta porte ses fruits, et Perrotta, puis De Rossi parviennent à égaliser juste avant la pause. Cagliari n’a cependant pas dit son dernier mot et signe le 2-3 avec Conti. Armé de son sang-froid dans les moments importants, Totti va chercher le 3-3 à la 79e, avant de récidiver dans les arrêts de jeu, à chaque fois sur penalty.

Vidéo

Roma 2-1 Milan - saison 2006/2007


La saison suivante, Spalletti est toujours là et compte bien mettre des bâtons dans les roues de l’Inter, championne en titre. En début de saison, il faut pourtant aussi compter sur une excellente équipe de Palerme qui joue des coudes avec les Nerazzurri dans le haut du tableau. Et le chemin des Romains vers l’objectif Scudetto passe par le San Siro aux couleurs du Milan, à la 11e journée. Sans trop tarder, Totti punit les Rossoneri sur une perte de balle dans le milieu de terrain pour ouvrir le score après sept minutes. Brocchi lui répond en deuxième mi-temps et on pense alors que la partie va sur un partage. C’est mal connaître le capitaine romain, qui s’illustre encore en fin de match, sur une reprise de volée qui ne laisse aucune chance à Dida. Le champion des 2-1, vous dites ?

Vidéo

Roma 2-1 Cagliari - saison 2009/2010


Seuls deux petits points séparent la Roma de l’Inter en cette fin de saison 2009/2010. Pendant que les Nerazzurri multiplient les crises cardiaques dans un match de folie contre le Chievo Vérone, les Giallorossi vont également se faire peur contre Cagliari. Sans le moindre but jusqu’à la 73e, Lazzari surprend les gars de Ranieri qui doivent dès lors réagir pour continuer de coller au train des Milanais. Et qui de mieux que Totti pour s’en occuper ? Un tir croisé et un penalty converti plus tard, la Roma repart avec les trois points. Encore sur le score de deux buts à un…

Vidéo

Roma 3-2 Bayern - saison 2010/2011


Encore sous les commandes de Ranieri, les Romains vont effectuer une prestation cinq étoiles contre le Bayern, en phase de groupes de la Ligue des champions. Il fallait s’y attendre, c’est le terrible Mario Gomes qui châtie Totti et ses compagnons en première période, avec un doublé qui laisse présager le pire pour la suite de la rencontre. Mais c’est sous-estimer le courage des gladiateurs romains que de les enterrer si tôt. Borriello apporte ainsi un but qui relance toute la partie, juste après la pause, suivi tardivement par De Rossi, qui récupère un ballon, seul face au but. Et pour donner une bonne leçon aux Allemands, Er Pupone choisit les dix dernières minutes, son moment préféré, pour marquer à hauteur des 5,5 mètres. Mémorable.

Vidéo

Roma 1-0 Juventus - saison 2012/2013


Complètement lâché en championnat, à la huitième place, le groupe du toujours aussi spectaculaire mais pas moins inefficace Zdeněk Zeman surprend toute l’Italie en battant la grande Juventus d’Antonio Conte. Les Bianconeri sont évidemment les grands favoris et le score peut à plusieurs reprises basculer en leur faveur au cours de la confrontation. Mais ce n’est pas pour autant que les Giallorossi n’ont pas leur mot à dire et Totti le démontre bien un peu avant l’heure de jeu. Récupérant un ballon de Pjanić repoussé à l’entrée de la surface de réparation, le capitaine sort une frappe de mule qui manque bien trouer les filets de Buffon. Émotion x 1000.

Vidéo

Roma 2-2 Lazio - saison 2014/2015


À presque la moitié du championnat, la Roma accueille le grand rival laziale dans un derby à double enjeu. Le premier étant évidemment l’honneur et le second pour ne pas lâcher la Juventus, à seulement un petit point. Mais ça se passe d’abord très mal pour les hommes de Rudi Garcia, qui encaissent un but de Mauri, puis de Felipe Anderson, dans la foulée. La deuxième période sera donc synonyme de remontée. Et quitte à gâcher la journée de la Lazio, autant le faire à travers Totti. Le premier but du capitaine arrive tout de suite après la reprise. Quant au deuxième, il faut patienter une petite vingtaine de minutes pour qu’il fasse trembler les filets grâce à une reprise de volée de toute beauté et arrache le nul. Ça vaut bien un petit selfie, non ?

Vidéo


Par Giuliano Depasquale
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 17 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24