Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Tous championnats
  2. // Bons tuyaux

Top 10 des paris à se lancer entre amis cette saison

Regarder du foot, ça se passe avant tout entre potes. Comme pour le cinéma, l'intérêt c'est parfois même le débat qu'il y a juste après. Sur la saison à venir, il y a donc dès maintenant des camps à choisir. Et des paris à faire. Parce qu'à la fin, c'est sûr, l'histoire ne retiendra que ceux qui ont eu raison...

Modififié
  • Oui ou non, le PSG va-t-il atteindre le dernier carré de la Ligue des champions ?


    Désormais un grand classique. Ça fait quatre ans que le PSG se casse les dents en quart de finale de la Ligue des champions. Une fois avec Ancelotti à sa tête contre Barcelone, puis en Blanc contre Chelsea, le Barça à nouveau, et enfin Manchester City. Du coup, Lolo White a beau tout avoir gagné, sans forcer, sur le territoire national, il s'est fait débarquer cet été. Place à Unai Emery, qui a été recruté pour sa capacité à gagner des finales de Coupe d'Europe avec Séville. Du coup, cette année, Paris va patienter sagement jusqu'au printemps en enfonçant Stéphane Ruffier. Mais pour réussir sa saison, il faudra se qualifier au bout de ses fameux deux matchs. Vont-ils le faire ?

  • Qui va finir devant l'autre en Premier League, Pep Guardiola ou José Mourinho ?


    Si l'on y regarde bien, Pep Guardiola et José Mourinho ne se sont affrontés que deux saisons sur les bancs de Barcelone et du Real Madrid. Ils ont eu un championnat chacun, mais ont marqué l'histoire d'une décennie. Le Catalan peut toujours rappeler l'issue de son premier affrontement en Clásico (5-0 au Nou Camp), ou la rouste à Bernabéu en demie de Ligue des champions avec un slalom de Messi depuis le milieu de terrain. Mais le Portugais peut brandir son chef-d’œuvre à lui, la demie retour avec l'Inter toujours en Ligue des champions en 2010 qui sort le Barça avec une défense de tous les instants. Ce jour-là, Guardiola avait même subi la colère de son propre attaquant, qui l'accusait de se vider face à Mourinho. Un certain Ibrahimović qui retrouve le Mou à Manchester United alors que Guardiola sera à City. Un choc des titans où il n'y aura qu'un vainqueur : celui qui finit devant l'autre en Premier League.


  • Oui ou non, Ousmane Dembélé va-t-il marcher sur la Bundesliga ?


    Les images de son humiliation sur Rojo en match amical ont déjà fait le tour d'internet. C'est bien simple, rien que sur les matchs de préparation, le best-of de ses bonnes actions peut remplir un disque dur. Jusqu'où ira-t-il ? À la faveur d'un triplé contre Nantes ou d'un viol sur Nkoulou au Vélodrome, il avait déjà prouvé en six mois qu'il n'avait plus rien à faire en Ligue 1. Et pour la Bundesliga ? Plus que de compter les vues Youtube en fin d'exercice, il y aura un moyen efficace pour être fixé : regarder son nombre de titularisations. S'il démarre 35 rencontres dans une équipe où l'on trouve Nuri Şahin, Mario Götze, Marco Reus, Sebastian Rode, Shinji Kagawa, Julian Weigl, André Schürrle, Emre Mor et Pierre-Emerick Aubameyang, c'est qu'il faudra voir encore plus grand pour lui la saison prochaine.


  • Qui aura le Ballon d’or, Cristiano Ronaldo ou quelqu'un d'autre ?


    Avant, le Ballon d’or, c'était pour le joueur phare de l'équipe qui gagnait les trophées les plus importants. Depuis 2010 et la fusion avec le trophée de joueur FIFA de l'année, c'est soit Messi soit Cristiano Ronaldo. Cette année, CR7 devrait donc être peinard puisqu'il a gagné la Ligue des champions avec le Real Madrid et l'Euro avec le Portugal. Oui mais ce n'est pas vraiment comme s'il s'était illustré lors des finales. De quoi tout remettre en cause ? Si Neymar s’assoit sur les JO et le rouste derrière en Liga, il peut y avoir match. L'affrontement entre les deux ogres du championnat espagnol va une nouvelle fois valoir son pesant de cacahuètes.

  • Est-ce que, oui ou non, l'OM va trouver un nouveau repreneur cette saison ?


    Avant, la direction de l'OM, c'était Labrune et sa garde rapprochée. Des mecs en costard qui avaient beaucoup trop regardé Reservoir Dogs. Désormais, c'est Ciccolunghi, moustache et polo rentré dans le pantalon, Gunter Jacob, qui ne partage que le mystère autour de sa personne avec son homonyme dans LOST, ou encore l'inimitable Franck Passi. Le club est en pleine transition, MLD ayant choisi de reprendre les choses en main pour faciliter la vente. Ce petit monde devrait donc faire place nette en attendant le nouveau repreneur. Vraiment ? En 2011, la femme d'affaires avait déjà fait le coup en débarquant Dassier. Vincent Labrune devenait alors président, mais, promis, il ne devait pas rester longtemps. Juste le temps de remettre le club à flot financièrement. Ça, c'était avant de tomber sur Football Manager, installé sur le PC du bureau présidentiel. Reste donc à savoir si le club va être vendu cette année ou si Ciccolunghi va lui aussi finir par se prendre au jeu et tout bloquer pour rester.


  • Est-ce que, oui ou non, Canal + va arriver à nous vendre la Ligue 2 ?


    La chaîne cryptée a perdu beaucoup d'animateurs, de consultants et de programmes. Mais aussi et surtout des droits sportifs, puisque le championnat d'Angleterre file sur SFR, alors que l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne étaient déjà partis sur beIN. Du coup, le service des sports a été repeint en tricolore : trois affiches de Ligue 1 par journée, la Coupe de la Ligue, et même de la Ligue 2 et du National. Pour la première journée dans l'antichambre de l'élite, Marie Portolano faisait du bord-pelouse au stade de la Licorne d'Amiens, alors qu'Eric Huet devait ralentir le rythme aux commentaires, lui qui était habitué à la Premier League ces dernières années. Mais avec leur savoir-faire, vont-ils réussir à nous passionner pour la rivalité des deux clubs d'Ajaccio, avec « l'infernal Moussa Maazou » comme si c'était un derby de Manchester ?


  • Est-ce que, oui ou non, Claude Puel va tenir une saison sur le banc de Southampton ?


    Champion de France avec Monaco, demi-finaliste de Ligue des champions avec Lyon, Claude Puel a aussi changé en profondeur le LOSC et l'OGC Nice, avec plusieurs années passées sur les deux bancs. Il va désormais s'attaquer à un sacré challenge : faire passer un nouveau palier à Southampton, le club du sud du Pays habitué à la première moitié du tableau anglais ces dernières saisons. Puel, qui vient de recruter Jérémy Pied, va donc devoir se frayer une place entre Guardiola, Mourinho, Antonio Conte, Arsène Wenger, Jürgen Klopp, Mauricio Pochettino, son prédécesseur Koeman parti entraîner Everton, mais aussi Claudio Ranieri, Slaven Bilić ou encore un David Moyes qui peut créer la surprise. Bon courage.

  • Est-ce que oui ou non, Mathieu Valbuena va faire son retour en équipe de France ?


    Mathieu Valbuena a donc raté l'Euro en France alors qu'il était cadre des tricolores en 2014. La faute à une saison difficile à LyonMaxwel Cornet et Rachid Guezzal lui sont passés devant. Alors que Nabil Fekir, l'enfant du Rhône, va revenir à 100%, Valbuena et son salaire russe ne sont plus forcément les bienvenus. Mais Petit-Vélo, c'est Petit-Vélo. Un homme de défi, qui n'a pas peur d'être au pied du mur. Avec son caractère, il est capable de tout retourner. Et de reconquérir une place dans le groupe France avant le mois de juin prochain ?


  • Est que, oui ou non, la Juventus va faire péter la barre des 100 points en Serie A ?


    Cela fait cinq années consécutives que la Juventus est championne d'Italie. Sans trembler. La saison dernière, ils se sont dit qu'ils allaient être sympa et laisser deux mois d'avance à la concurrence. Rien n'y a fait. Dès le mois de mars, on savait déjà que c'était eux qui allaient être champions. Comme si ça ne suffisait pas, cette année, le club est allé chercher Pjanić à la Roma et Higuaín à Naples, comme pour dire à ceux qui avaient un mince espoir qu'il ne fallait même pas espérer. Pour le fun, ils ont aussi pris Dani Alves, Benatia et Pjaca, un bel espoir croate. Du coup, pour se motiver, ils pourraient tenter les cent points en championnat. Un bilan de 32 victoires, 4 nuls et 2 défaites par exemple et c'est bon. Jouable, non ?

  • Est-ce que oui ou non, Hatem Ben Arfa va craquer ?


    L'année dernière, Hatem Ben Arfa était l'un des joueurs les plus intéressants à suivre en Europe. Il venait de passer six mois à jouer en futsal avec ses potes en région parisienne, mais la rumeur voulait qu'il ait enfin mûrit. Ce qu'il a rapidement confirmé en une saison exceptionnelle avec Nice, qu'il a mené presque seul à la quatrième place. Du coup, il signe pour le PSG. Et quand il n'est finalement pas retenu par Deschamps pour l'Euro, il a une réaction des plus courtoises. C'est donc lui le plus mature de la génération 87 ? Hatem Ben Arfinho ? Ou n'était-ce qu'une passade avant de retomber dans ses travers sous la pression de Serge Aurier, de la Ligue des champions et le feu des projecteurs parisiens ?



    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 58

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    il y a 9 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 66
    À lire ensuite
    Koeman, la marche d'Everton