1. //
  2. // Littérature

Top 10 des livres sur le football

Noël approche ! Alors pour vous éviter l’énième volume d’Un Siècle de Football ou les bouses littéraires de Jean-Michel Larqué au pied du sapin, on a réuni dix livres sur le foot. Biographie ou réflexions, portraits ou fictions, les dix bouquins sélectionnés ici sont aussi cultes qu’un bon vieux Les Yeux dans les Bleus.

Modififié
100 8
1. Nick Hornby - Carton Jaune

Sans doute le livre qui a prouvé au monde entier que le football pouvait être un sérieux sujet de fiction ou de romance, et pas simplement le petit joujou marketing de quelques maisons d’édition. Nick Hornby, célébrissime auteur de High Fidelity, y décrit tout en l’interrogeant sa passion pour Arsenal : cette obsession soudaine pour un club de foot ne serait-elle pas le résultat d’une surcompensation quant au divorce de ses parents ? Une manière d’éviter ses problèmes relationnels avec les filles ? Un obstacle avec le monde réel, qui ne semble pas fait pour lui ? Il y a sans doute un peu de tout ça, mais Nick Hornby se sert surtout du football pour revenir avec brio sur l’histoire sociale de l’Angleterre dans les années soixante et quatre-vingt.

2. Alex Ferguson – My Autobiography

Un livre qui ravira les inconditionnels du foot anglais et dont Moyes ferait bien de s’inspirer pour redresser le navire mancunien, ça existe ? Oui, et il est même l’œuvre du plus grand entraîneur de ces 25 dernières années (cette phrase n’est pas du tout subjective). My Autobiography, outre la carrière de Fergie, retrace ainsi presque trois décennies de football, d’histoires obscures et de règlements de comptes – comme lorsque l’ex-entraîneur de United envoie la purée sur Rafael Benítez, qu’il décrit comme un maniaque du contrôle dont les équipes étaient « ternes » . Pas encore traduite en français malheureusement, My Autobiography s’impose d’emblée comme une des références littéraires sur le football.

3. Bill Buford - Parmi les Hooligans

Si Hooligan et Football Factory (le film, pas le livre) avaient autre chose à proposer que quelques bastons, ils auraient certainement la puissance romanesque de ce livre de Bill Buford. Aux côtés des Inter-City Jibbers, un groupe de hooligans sévissant en l’honneur de Manchester United depuis les années 70, l’écrivain participe à plusieurs émeutes, intègre des rassemblements fascistes et se fait passer à tabac par deux policiers suite à des échauffourées lors de la Coupe du monde 1990. Où comment la violence du football anglais dans les années 90 peut être parfaitement retranscrite par, comble du paradoxe, un écrivain américain.

4. John King – Football Factory

Pour éviter de tomber dans les stéréotypes du livre sur les hooligans, John King s’est fixé un défi : retranscrire au plus près de la vérité le quotidien de ces supporters pour qui bière, baston et flic riment forcément avec stade, football et samedi après-midi. Mais là où ce roman séduit, c’est qu’il va au-delà du cliché du hooligan qui ne se déplace qu’en bande pour tenter d’analyser ce qu’il devient lorsqu’il rentre chez lui, lorsque la solitude reprend le dessus. Un livre brut et authentique, à lire pour comprendre l’impact du football sur la classe ouvrière en Angleterre.

5. Philippe Auclair – Cantona, le rebelle qui voulut être roi

Plus qu’une simple trouvaille marketing, le titre de cette biographie est une véritable profession de foi : fier de son parcours, de ses racines, de son pays d’adoption et de son col relevé, le King est ici le sujet d’un portrait extrêmement documenté qui permet de mieux comprendre à la fois ses actes de violences (Michel Der Zakarian s’en souvient encore) et l’attachement que supporters et professionnels lui portent. Notamment Sir Alex Ferguson qui, chaque après-midi, lui servait personnellement son thé. Comme quoi, avoir le sang chaud, ça peut permettre aussi de se faire respecter.

6. Bernard Molinarao – Portraits légendaires du football

Plus subtil et poétique que n’importe quel calendrier des Dieux du stade prétendant faire de simples sportifs des gladiateurs des temps modernes, Portraits légendaires du football est une sublime collection de photographies de footballeurs de Bernard Molinaro, spécialiste du football anglais. Et qu’on se le dise, qu’il s’agisse des virtuoses (Pelé, Maradona…), des rois (Kopa, Garrincha…) ou des tireurs d’élite (Fontaine, Ronaldo, Van Basten…), tout est parfaitement mis en scène ici.

7. Jérôme Jessel et Patrick Mendelewitsch – La Face cachée du foot business

Pendant que les Anglais font du football un sujet littéraire à part entière, les Français, eux, préfèrent remettre en cause son fonctionnement. Sauf que pour éviter de verser dans la caricature, écueil si courant lorsqu’on s’intéresse à l’économie souterraine du football, Jérôme Jessel (journaliste à VSD) et Patrick Mendelewitsch (agent de joueur) dresse un état des lieux du paradis fiscal que représente le foot, et dont jouissent les grandes institutions ou des clubs comme Chelsea ou Marseille. L’OM, justement, a bien entendu droit à son petit chapitre, et notamment l’affaire purement politique qui oppose Robert-Louis Dreyfus et Bernard Tapie lorsque ce dernier revient à la tête du club en 2001. Sans scandales et révélations tape-à-l’œil, La Face cachée du Foot Business se lit avant tout pour sa parfaite connaissance des petites fourberies footballistiques.

8. Tim Parks – Une saison de Vérone

Universitaire anglais vivant en Italie, Tim Park décide en 2000/2001 de suivre match par match la saison de l’Hellas Vérone. Des dirigeants aux supporters (drolatique virée à Bari en début du livre) en passant par les joueurs, Parks raconte la société italienne, sonde l’âme de son pays d’adoption et raconte les mésaventures d’une équipe qui lutte pour sauver sa tête en Serie A malgré quelques jeunes prometteurs (Gilardino, Oddo, Camoranesi). Les pages où Parks discute avec son voisin de stade sont mémorables. « Mais tu penses tout le temps à l’Hellas ? » , demande l’universitaire. « Bien oui, pourquoi ? » , répond le type. Le football en un dialogue.

9. Maryse Ewanjé-Epée – Négriers du foot

Dans cette enquête fort bien menée, Maryse Ewanjé-Epée se la joue Michael Moore et évoque le sort des jeunes joueurs et joueuses du continent africain confrontés à des situations délicates une fois débarqué en Europe. Des histoires dont on ne parle pas ou peu, mais qui méritent grandement le détour. Si vous avez passé votre adolescence à écouter Saez dans une chambre où traînaient des photos de Massoud et du Che, ce livre est fait pour vous.

10. Pete Davies – All Played Out : The Full Story Of Italia

Encore un livre en anglais (désolé, mais le pays de Rooney donne l’impression de savoir parler avec soin et intelligence du football), mais certainement le meilleure bouquin jamais écrit sur la Coupe du monde 1990. Raconté d’un point de vue littéraire et non journalistique, All Played Out : The Full Story Of Italia est à la fois une plongée intense dans les coulisses de la Coupe du monde italienne et un très bon reportage sur la façon dont le football a changé en Angleterre et dans le reste du monde depuis le début de la décennie 1990.

par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On peut ajouter The Damned United de David Peace sur les 44 jours de Brian Clough à la tête de Leeds United. Ça se lit tout seul...
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
Et le cas Mourinho par Thibault Leplat ??? C'est le moment de le placer parmi ces gribouillis mainstream... ^_^
Souvent absent Niveau : Loisir
Merci pour cette liste... Je vous encourage à recenser plus régulièrement des livres sur le foot.. Il y a trop de daubes et trop peu de temps disponible pour se perdre dans des bio complètement nazes
Souvent absent Niveau : Loisir
Merci pour cette liste... Je vous encourage à recenser plus régulièrement des livres sur le foot.. Il y a trop de daubes et trop peu de temps disponible pour se perdre dans des bio complètement nazes
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Génération Supporter reste le must du must !
GaetanPUCBaseball Niveau : District
Un absent de marque : Soccernomics (ou en VF les attaquants les plus chers ne sont pas ceux qui marquent le plus) de Kuper et Szymanski. Un livre très fouillé sur les stats et l'économie du foot mais aussi le foot anglais, l'OL et de pourquoi la Norvège est le pays le plus fou de foot !
Note : 1
football factory c'est le seul que j'ai lu et il est vachement bien. Car au delà du foot, c'est toute la société brtiannique qui est analysé, ses profonds clivages, la désintégration de la classe ouvrière, les années thatcher, Londres qui devient le fer de lance du néolibéralisme, les problèmes de racisme et d'intégration... bref tous ces sujets encore d'actualité outre-Manche.
A lire absolument
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
100 8