1. //
  2. // 3e tour préliminaire
  3. // Lucerne-Sassuolo

Top 10 : derniers débutants italiens en Coupe d’Europe

Ce jeudi, à Lucerne, Sassuolo sera le 24e club transalpin à disputer une rencontre sous l’égide de l’UEFA. l’occasion de voir jusqu’où sont allés les dix derniers pensionnaires de Serie A lors de leurs premières joutes européennes. Tous ont d’ailleurs débuté par la C3 et ont souvent été trop courts.

Modififié
910 3

Vicenza 1978-79


Vice-champion d’Italie derrière la Juve en tant que promu l’année précédente, le « Lane » mené par Pablito Rossi s’offre l’aventure européenne. L’adversaire des 32es est le Dukla Prague, une défaite 1-0 à l’aller et un nul 1-1 au retour sous un déluge. Les Tchécoslovaques égalisent sur un coup franc dévié tandis que Callioni loupe un penalty pour Vicenza. Pour ne rien arranger, la saison se terminera par une relégation. Les images d’archives sont en ligne sur youtube, mais on préfère la vidéo de ce grand malade qui a refait le match sur PES 2013 en imitant la voix de Bruno Pizzul aux commentaires.

Youtube

Pérouse 1979-80


Là encore, des vice-champions d’Italie, sans perdre un seul match et derrière le Milan cette fois. Là encore, on retrouve Pablito Rossi en buteur attitré. Le Griffon sort la Dinamo Zagreb au premier tour (1-0 sur l’ensemble des deux matchs via un CSC). Au second tour, l’adversaire s’appelle Aris Salonique, après un bon nul 1-1 en terre hellène, c’est un cuisant revers 0-3 à domicile. Pérouste.

Youtube

Hellas 1983-84


Avant de remporter le plus inattendu des scudetti, les Véronais se sont échauffés en Coupe de l’UEFA suite à une bonne 4e place lors du championnat précédent. À un ou deux noms près, l’équipe type est celle qui sera titrée un an plus tard. L’Étoile rouge de Belgrade, pas une tasse de thé, en baptême du feu pour une double victoire 1-0 ; 3-2. Au tour suivant, le Sturm Graz accroche un nul 2-2 au Bentegodi, suffisant pour passer avec la règle du but à l'extérieur.

Youtube

Genoa 1991-92


On peut compter 9 scudetti dans sa besace et faire ses débuts européens plus de 30 ans après la création des tournois continentaux, c’est ce qui se arrive lorsqu’on a flambé dans le foot des pionniers. Néanmoins, cela valait le coup d’attendre, coaché par un Bagnoli déjà à l’œuvre lors du paragraphe précédent, le Genoa s’offre un parcours triomphale. Le Real Oviedo, Dinamo et Steaua Bucarest tombent sous les coups de boutoir du duo Skuhravy-Aguilera. En quart, le Griffon (oui lui aussi) est même le premier club italien à s’imposer à Anfield Road, Liverpool est d’ailleurs battu deux fois. Le parcours s’arrête en demi face à l’Ajax et sous les holà du public. C’est le meilleur Genoa d’après-guerre.

Youtube

Parme 1991-92


Première saison parmi l’élite et qualification immédiate pour une Coupe d’Europe, du jamais vu encore. Ignare, l’Italie ne sait pas qu’elle va pouvoir compter sur un nouveau grand d’Europe dans ses rangs, encore moins suite à la rapide élimination face au CSKA Sofia. Après le 0-0 en Bulgarie, Parushev inscrit le but du 1-1 au Tardini à la 89e durant une rencontre où les gialloblu loupent un penalty et touchent deux fois les montants. Parme se refera la cerise remportant la Coupe des coupes dès l‘année suivante.

Youtube

Udinese 1997-98


Tout l’inverse pour les Frioulans qui doivent patienter 24 saisons pour une qualif européenne. Défaits 1-0 à Lodz, tout s’arrange au retour avec un large succès 3-0. On n’est pas loin du même scénario en 16e face à l’Ajax, mais cette fois, la victoire ne suffit pas, puisqu’après les réalisations de Poggi et Bierhoff, le Géorgien Arveladze crucifie les zebrette à la 80e. Ils se reprendront avec une excellente 3e place en championnat au terme de la saison.

Youtube

Chievo 2002-03


Le petit Chievo réédite la performance des Parmesans avec un billet pour l’Europe à leur dépucelage en Serie A. Plusieurs des héros de la saison précédente sont partis, ça ne se ressentira pas en championnat avec encore une belle 7e place, en revanche, l’Europe arrive probablement trop tôt. Comme pour les cousins, le premier adversaire s’appelle l’Étoile rouge, le nul 0-0 à Belgrade était pourtant une bonne opération, mais c’est une défaite 2-0 au retour. Le Chievo reverra une fois l’Europe, les préliminaires de la Ligue des champions. Rien que ça.

Youtube

Palermo 2005-06


De retour en Serie A après 31 ans d’absence, les Siciliens obtiennent une superbe 6e place et une qualification européenne. L’effectif de Gigi Delneri comprend quatre futurs champions du monde, de quoi réitérer la performance en championnat (5e) et d’aller chercher un joli 8e de C3. Anorthosis Famagouste en préliminaires, Maccabi Petach Tikva, Lokomotiv Moscou, Espanyol et Brøndby en poules. Le Slavia Prague en 16es et Schalke pour finir. Vainqueur 1-0 à l’aller, les rosanero (c'est invariable) s’inclinent 3-0 à Gelsenkirchen. Dommage, car avec le recul, ce Palermo avait une belle tête de vainqueur.

Youtube

Livorno 2006-07


Calciopoli remonte les Toscans de trois places et leur offre l’aventure européenne sur un plateau. Pas préparé, Livourne l’honorera tout de même. Les Autrichiens de Pasching sont éliminés au 1er tour, puis, dans le 4e chapeau pour le tirage des poules, les labronici perdent à la maison face aux Rangers, égalisent chez le Partizan grâce à leur gardien champion du monde Amelia et concèdent un nul à la 93e face au Maccabi Haifa. Pas le choix, il faut gagner à Auxerre, ce sera fait avec un but de Lucarelli. Devant surtout se maintenir, la suite n’est que du bonus et l’élimination contre l’Espanyol en 16e arrive sans regrets (1-2, 0-2).

Youtube

Empoli 2007-08


Les voisins sont allés chercher leur qualifs sur le terrain eux. Une équipe quasiment composée que d’Italiens et entraînée par Gigi Cagni. L’aventure européenne avec Marchisio, Giovinco et Abate tourne court. Pourtant vainqueur 2-1 à l’aller, l’Empoli s’incline 3-0 chez le FC Zurich. Un adversaire suisse et donc en forme très tôt dans la saison, comme celui que rencontrera Sassuolo.

Youtube


Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

La Sampdoria aussi a attendu 1985 pour découvrir l'Europe (sans compter les coupes bidons genre Mitropa, villes de foire, etc...).
un petit mot sur cagliari aurait été sympa aussi
sympa l'article !
A noter qu'à titre de comparaison la France à envoyer environ 40 représentants différents au cours des 60 années de coupe d'europe.
Des coups d'un soir comme le Stade Français, Sedan, Troyes, Laval, RC paris, Guegnon, Chateauroux , Angouleme ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
910 3