1. //
  2. // Dortmund/Schalke

Top 10: Derbys de la Ruhr

Le match le plus chaud de la saison en Bundesliga aura lieu ce soir à 20h30 au Signal Iduna Park (ex-Westfalenstadion). Dortmund reçoit Schalke dans le derby de la Ruhr. Le Borussia ayant suffisament d'avance pour ne pas être rattrapé, Schalke étant largué, l'essentiel est ailleurs: ne pas perdre la face contre l'ennemi intime.

2 6
Ballspielverein Borussia Dortmund 09 contre FC Schalke 04. Une rivalité séculaire. Un seul objectif: la suprématie de la Ruhr, cette ancienne région industrielle peuplée de 5 millions d'habitants, et qui représente l'une des plus grosses concentrations urbaines d'Europe (1145 habitants au km²). Exit la rivalité entre Munich 1860 et le Bayern, le derby du Rhin entre Mönchengladbach et Cologne, ou encore entre Hambourg et Sankt-Pauli. Dans l'histoire, il ne s'agit pas de derbys « équilibrés » . Le derby de la Ruhr (Revierderby, en allemand) est LE match de la saison (plus exactement « sont » , car il y a un match aller et un match retour). Pour l'Allemand amateur de football, c'est la première date que l'on regarde dans le nouveau calendrier de la saison, tout comme en France on cherche le premier choc entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille. Voilà pourquoi, en 10 dates clés :


07.09.1963 – Schalke 04 / Borussia Dortmund: 3-1

Premier match de Bundesliga entre les deux rivaux. Schalke se fait surprendre dans son antre du Glückaufkampfsbahn ( «  Glück Auf » étant une expression de mineurs, qui se souhaitaient bonne chance (Glück) avant de descendre dans la mine) d'entrée de jeu par Wosab, dès la 6e minute de jeu. Mais les Königsblauen (bleu-roi) réagissent en fin de première période par l'intermédiaire de Berz, et plient le match en seconde grâce à Gerhardt et à un but contre son camp de Geisler.



25.01.1964 – Borussia Dortmund / Schalke 04: 3-0

Match retour au Stadion Rote Erde de Dortmund, toujours lors de la première édition de la Bundesliga. Le match se décide en seconde mi-temps, grâce notamment à un doublé de Lothar Emmerich. Emmerich deviendra plus tard l'une des légendes du Borussia, où il passera neuf saisons, et où il marquera 115 buts en 183 matchs pour les Schwarzgelben (jaune et noir).



26.09.1964 – Schalke 04 / Borussia Dortmund: 2-6

La plus grosse fessée jamais enregistrée par Schalke à domicile face au rival. Tout s'est décidé en première mi-temps, le Borussia passant un set à Schalke, avec six buts en trente-six minutes. L'homme du match répond au doux nom de Friedhelm Konietzka, auteur de deux buts et d'une passe décisive.



26.02.1966 – Borussia Dortmund / Schalke 04: 7-0

La plus grosse fessée du Borussia face à son meilleur ennemi, tout simplement. Un match à sens unique, chargé de symboles: les joueurs de Schalke ont plié face à la tornade du Borussia (avec un but de Sturm, qui signifie « tempête » ), et l'homme du match s'appelle Siegfried Held (qui signifie « héros » , en allemand). Il n'y a pas de hasard dans la vie...



10.12.1985 – Schalke 04 / Borussia Dortmund: 6-1

Il ne faut pas croire que Schalke est un club de losers. Ce n'est pas parce qu'ils courent après le titre depuis 1958 et qu'ils se font fait régulièrement fesser par le Borussia qu'ils sont mauvais. Eux aussi sont capables de passer un set à leurs rivaux, grâce notamment à un doublé du mythique Olaf Thon.



19.12.1997 – Borussia Dortmund / Schalke 04: 2-2

Schalke s'en sort bien sur ce match. Le but de l'égalisation arrive dans les arrêts de jeu, grâce à...Jens Lehmann. Le portier de Schalke, monté aux avant-postes pour un corner, catapulte le ballon dans les filets. Pour savoir ce qu'il a retenu de ce match, il suffit de lire l'interview de Lehmann dans le dernier numéro de So Foot.







23.09.2000 – Borussia Dortmund / Schalke 04: 0-4

La plus grosse humiliation subie par Dortmund face à Schalke dans son Westfalenstadion. La paire Emile Mpenza-Ebbe Sand (81 buts à eux deux entre 1999 et 2003) a frappé, les deux attaquants marquant chacun un but.






[page]
14.05.2005 – Schalke 04 / Borussia Dortmund: 1-2

Première victoire pour le Borussia dans le Rervierderby depuis...six ans et demi. C'est Sebastian Kehl (toujours au club, toujours blessé) qui ouvrira la marque sur une passe de Tomas Rosicky (époque « Mozart du football » ) et Lars Ricken, l'idole des jeunes.



12.05.2007 – Borussia Dortmund / Schalke 04: 2-0

C'est LA défaite qui reste en travers de la gorge des supporters de Schalke. Avant cette rencontre de la 33ème journée, le club de Gelsenkirchen est leader du championnat avec un petit point d'avance sur le VfB Stuttgart. Dortmund, qui n'a plus rien à jouer à ce moment-là du championnat, remporte une victoire de prestige (grâce à Frei et Smolarek), et privera au final les Königsblauen de la victoire finale, Stuttgart s'imposant deux fois en deux journées et gagnant le championnat. Il se trouve qu'à cette époque, Rudi Assauer, ancien dirigeant de Schalke, avait tourné une pub pour une marque de bière dont le slogan est: « Nur gucken, nicht anfassen » (juste regarder, ne pas toucher). C'est ce qui arrivera aux supporters de Schalke: ils regarderont le Saladier de champion (Meisterschale), ils ne toucheront pas...







La pub en question:








19.09.2010 – Schalke 04 / Borussia Dortmund: 1-3

Cette saison, le Borussia est allé tranquillement s'imposer à la VeltinsArena. Tranquillement, car jamais les joueurs de Felix Magath n'ont été en mesure de faire quoi que ce soit contre les jeunes pousses de Jürgen Klopp. La sensation est venue de Shinji Kagawa, le jeune Japonais acheté 350 000 euros et qui vaut de l'or en barres aujourd'hui. Le joueur avait dit qu'il marquerait un doublé dans ce match. Aussitôt dit, aussitôt fait.








Bonus track: un peu de culture...

- Le FC Schalke 04 a été crée le 4 mai 1904, le Borussia Dortmund le 19 décembre 1909. Tout le monde connaît les couleurs des deux clubs. Mais, ironie de l'histoire, il en était tout autrement au début: Schalke avait le jaune comme couleur principale, et le Borussia arborait un maillot bleu et blanc...


- Le premier match entre les deux clubs a eu lieu le 3 mai 1925 à Herne, une ville située à mi-chemin entre Dortmund et Gelsenkirchen. Schalke s'imposera 4-2.


- Le nom du rival ne se prononce pas dans ces villes. Pour parler de Dortmund, les habitants de Gelsenkirchen parleront de « Lüdenscheid-Nord » (en référence à Lüdenscheid, une ville située au sud de Dortmund). De même, à Dortmund, on parle de « Herne-West » pour parler de Schalke...


- Dans l'histoire de la Bundesliga, c'est Dortmund qui a effectué les plus gros écarts de scores lors du Revierderby. Mais autrefois, Schalke était bien meilleur. A l'époque du IIIème Reich, le club de Gelsenkirchen était l'équipe favorite d'Adolf Hitler, donc, forcément, cela inspirait la crainte. Dans le championnat du Reich (Gauliga), Schalke s'est fait plaisir face à Dortmund, collant entre autres un 7-0 (en 1937), un 3-7 (1939), un 9-0 (1939, toujours) ou encore 10-0 (1940).



Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"car il y a un match aller et un match retour" sans déc' ?
Oui, article qui sert à rien. Rien sauf résumer les matchs d'avant, génial
Rien que pour la photo qui l'illustre, cet article est génial.
En plus j'ai pu refaire un peu d'allemand. Danke Ali (putain de bilingue)
Pour avoir assisté à un Borussia - Kaiserslautern (sans Djorkaeff), ça chauffe bien aussi. Mais le vrai kif, c'est qu'au Borussia, le stade est plein à chaque match et qu'au Signal Park, quand c'est plein, ça veut dire 70 000 mecs (et nanas) au taquet pendant 90mn, avec un Kop sans places assises et des chants pour chaque joueur, pour chaque équipe adverse et même pour celles qui ne jouent pas dans le même championnat. Ouais ils chantent You'll never walk alone avec l'accent teuton. Et ça fait tout drôle. A côté le Parc et le Vélodrome, c'est le Kindergarten...
C'était donc Schalke 04 le favori d'Hitler sous la guerre... merci, j'arrivais plus à m'en souvenir.
"Oui, article qui sert à rien. Rien sauf résumer les matchs d'avant, génial"

Duc a totalement raison , Ali stp la prochaine fois tu nous fais un résumé des 10 meilleurs matchs du futur, avec le fameux Dortmund Schalke de 2078 et la talonnade du petit fils d'Olaf Thon.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 6