1. // Euro 2012
  2. //
  3. // Altercation Nasri/AFP

Top 10 : Déclarations des Bleus

Samedi soir à l’issue de France-Espagne, Samir Nasri a copieusement injurié un journaliste de l’AFP. Cette sortie du milieu de terrain de Manchester City rejoint le panthéon des déclarations célèbres des Bleus à travers les années. Florilège.

Modififié
188 38
Éric Cantona à Henri Michel, en août 1988 : « Un sac à merde, je pense qu’Henri Michel n’en est pas loin. »

Titulaire contre l’Espagne en mars 1988, Éric Cantona n’est pas retenu par Henri Michel pour affronter la Tchécoslovaquie le 24 août de la même année en match amical. Une non-sélection que l’attaquant marseillais vit très mal. « Je dis tout simplement que j’ai prouvé qu’il (Henri Michel) pouvait fonder quelques espoirs en moi et que, s’il pensait que j’étais en méforme, ou il ne fait pas les déclarations qu’il a faites, ou il m’avertit, ou il discute avec moi. Il ne l’a pas fait. Je lisais un truc de Mickey Rourke, parce que c'est un gars que j'adore, et qui disait que celui qui s'occupait des Oscars à Hollywood était un sac à merde. Je pense qu'Henri Michel n'en est pas loin. » Cantona ne portera plus le maillot de l’équipe de France jusqu’au 16 août 1989 et un match amical contre la Suède.

Youtube

Gérard Houllier à David Ginola, le 17 novembre 1993 : « David Ginola a commis un crime contre l’équipe. »

Face à la Bulgarie, la France n’a besoin que d’un nul pour se qualifier pour le Mondial 1994 aux États-Unis. Il reste 15 secondes dans le temps réglementaire, le score est de 1-1. David Ginola perd bêtement un ballon en centrant au lieu de jouer la montre. Sur le contre, Emil Kostadinov crucifie la France pour ce qui restera l’un des plus grands échecs de son histoire. En conférence de presse d’après-match, Gérard Houllier ne mâche pas ses mots contre Ginola. « David Ginola a envoyé un exocet à travers le cœur du football français. Il a commis un crime contre l'équipe. Je le répète, un crime contre l'équipe. » Houllier démissionnera huit jours plus tard.



Christophe Dugarry aux médias français, le 12 juin 1998 : « Je vous ai tous niqués. »

Entré en cours de première période contre l’Afrique du Sud (3-0) à la place de Stéphane Guivarc’h, Christophe Dugarry inscrit le premier but de la rencontre de la tête sur corner. L’attaquant de l’OM célèbre son but en tirant la langue aux journalistes présents dans le stade, coupables selon lui de l’avoir beaucoup trop critiqué avant le début de la Coupe du monde. Après le match, dans sa chambre, pour le documentaire Les yeux dans les Bleus, Dugarry explique ce qu’il a ressenti après son but. « De la joie et de la haine. Dans ma tête, je me dis "Putain, je vous ai tous niqués, je vous ai tous niqués !" Dans la tribune tu les vois, tous ces putain de journalistes. Et je me dis "Putain, je vous ai tous niqués !" »


Nicolas Anelka à Jacques Santini et Roger Lemerre, 14 août 2003 : « Qu’il s’agenouille devant moi, s’excuse d’abord, et après je réfléchirai. »

Appelé par Jacques Santini pour remplacer Sidney Govou, blessé de dernière minute, Nicolas Anelka refuse d’honorer sa sélection, car il ne veut pas jouer les « bouche-trous » . « Qu’il s’agenouille devant moi, s’excuse d’abord, et après je réfléchirai. » « Je fais mon chemin sans l’équipe de France. Au fond, je remercie aussi son prédécesseur (Roger Lemerre, ndlr) de ne pas m’avoir sélectionné pour le Mondial en Asie, vu la catastrophe qui s’est produite. J’ai au moins évité ça. »



Raymond Domenech sur M6, le 17 juin 2008 : « Je n'ai qu'un seul projet, c'est d'épouser Estelle. »

La France vient de se faire éliminer de l’Euro après une piteuse défaite contre l’Italie (2-0). Interrogé à l’issue de la rencontre, Raymond Domenech ne trouve rien de mieux à faire que de demander la main de son amie Estelle Denis. « Je n'ai qu'un seul projet, c'est d'épouser Estelle, c'est aujourd'hui que je lui demande. Je sais que c'est difficile, mais c'est dans ces moments-là qu'on a besoin de tout le monde et moi, j'ai besoin d'elle. » Estelle Denis, qui animait l’émission 100% Foot ce soir-là, était ravie…


Raymond Domenech face à la presse, le 9 septembre 2008 : « L’odeur du sang vous intéresse. »

Maintenu par le conseil fédéral de la FFF après l’échec de l’Euro 2008, Raymond Domenech subit de nombreuses critiques de la part de la presse. Des critiques encore plus appuyées après la défaite en Autriche (3-1) lors du premier match des qualifications à la Coupe du monde 2010. À la veille de France-Serbie (2-1), le sélectionneur de l’équipe de France nous gratifie de l’une de ses plus belles sorties. « Il y a du monde aujourd'hui. Ah oui, c'est vrai. L'odeur du sang vous intéresse. Je suis content d'une seule chose : les lois d'exception et la guillotine n'existent plus. Sinon, certains se feraient un malin plaisir de me mettre sur l'échafaud. Je n'ai tué personne. Si j'avais tué quelqu'un, je serais peut-être mieux servi. J'aurais eu des circonstances atténuantes. »


Nicolas Anelka à Raymond Domenech, 17 juin 2010 : « Va te faire enculer, sale fils de pute ! »

À la mi-temps de France-Mexique (0-0), premier tour de la Coupe du monde 2010, Raymond Domenech reproche à Nicolas Anelka de trop dézoner et menace de le remplacer. C’est alors que l’attaquant lance cette insulte à son sélectionneur qui lui ordonnera de quitter le vestiaire avant de le remplacer par André-Pierre Gignac. Anelka sera exclu du groupe avant la fin du Mondial et écopera de 18 matches de suspension.



Franck Ribéry sur le plateau de Téléfoot, le 20 juin 2010 : « Il faut faire honneur à l'équipe de France. »

Trois jours après la défaite contre le Mexique (2-0), Franck Ribéry arrive à l’improviste sur le plateau de Téléfoot. Ému, le milieu du Bayern explique sa souffrance. « Ça a explosé, bien sûr que ça a explosé. Je suis en train de souffrir. Tout le monde est en train de se foutre de nous dans le monde. (...) J'ai les boules parce qu'on ne joue plus au foot. L'équipe de France, c'est un rêve d'enfance, mais depuis l'Euro 2008, je suis en train de souffrir. Il reste encore un match, il faut faire honneur à l'équipe de France et jouer ce match. Là, on est en train de faire n'importe quoi. » Quelques heures plus tard, Ribéry sera l’un des meneurs de la grève de l’entraînement de l’équipe de France…

Youtube

Patrice Évra sur TF1, le 25 juin 2010 : « J’ai été interdit de la liberté d’expression. »

Suite à la défaite de l’équipe de France contre l’Afrique du Sud (2-1), Patrice Évra avait promis de grandes révélations suite aux insultes d’Anelka, le « traître » du vestiaire, et à l’épisode du bus. Interrogé sur TF1, le capitaine de l’époque ne donne finalement aucun scoop, mais montre l’étendue de ses lacunes en français. « Sortir si un tel avait fait ça, ça se serait passé mieux. » - « Donc, à partir de là, tout le monde sera tiré de droite à gauche pour donner quelques informations. » - « J’ai été interdit de la liberté d’expression. » - « Je devais me présenter à cette presse pour faire les excuses de notre geste maladroit. » - « Et donc c’est quelque chose que j’ai entretenu avec Mme la ministre. » – « C’est pour ça que la douleur a été doublement. » - « Plus que les Français quand ils ne m’ont pas vu sur le terrain n’a fait que confirmer les « on-dit » . » - « J’ai fait mon rôle. »

Youtube

Samir Nasri à un journaliste de l’AFP, 23 juin 2012 : « Va te faire enculer, va niquer ta mère, sale fils de pute »

À l’issue du quart de finale de l’Euro 2012 entre l’Espagne et la France, Nasri refuse d’abord de répondre aux questions d’un journaliste : «  Vous cherchez toujours à écrire de la merde sur nous. » Le journaliste lui rétorque alors « Casse-toi !  » Le milieu de terrain de Manchester City revient vers le journaliste pour cracher son venin. « Tu me dis casse-toi ? Viens, on va régler ça là-bas… Va te faire enculer, va niquer ta mère, sale fils de pute. Va te faire enculer, comme ça tu pourras dire que je suis mal élevé. »



Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La palme du grotesque revient à Evra.
Ce qui est fou, c'est qu'en 2004 Anelka insulte déjà tout son monde, et que 6 ans plus tard il joue à la "pointe" de notre équipe en Af'Sud. Rien ne change. Je vois bien Nasri capitaine à l'Euro2016. Dans le mur qu'on va, dans le mur.
on notera l'évolution de la langue française entre Canto et Nasri
Ah l'amour du maillot...
Note : 6
On en a tellement qu'on a de quoi faire un top 10, c'est hallucinant...
Ca rappelle qu'il n'y a rien de nouveau côté insultes...
C'est clair que les joueurs sont fautifs, mais je n'aime pas pour autant l'attitude des journalistes qui cherchent à remuer la m...
Y'a pas à dire, ça va en regressant. Je ne me souvenais pas des déclarations d'Anelka. Ca montre son implication en EDF. S'il se considère comme un bouche trou, c'est qu'il n'a rien compris aux sports co.
En même temps, il s'attendait à quoi, le dit-journaliste, en rétorquant "casse-toi" à Samir ?!

------------------------------------------------

Pour ma part, je hais l'équipe de France & depuis toujours (tout en adorant beaucoup de ses [ex]joueurs, de manière individuelle). Plus elle se porte mal, mieux je me sens (je ne cherche à blesser personne, c'est juste un feeling).

Ayant un regard extérieur sur cette équipe de France, il me semble que les journalistes contribuent amplement aux contre-performances de leur nation.
Bien sûr, les joueurs ne sont pas exempts de tout reproches, mais le paysage médiatique français ne place indéniablement pas sa sélection dans les meilleures conditions.

Comme le soulignait le directeur de la rédaction de SO FOOT (Franck Annese - qui, à un 's' près, perdait toute sa crédibilité) hier au grand journal : heureusement que Balotelli & Cassano ne sont pas français.
Harry Redknapp Niveau : District
Ayant un taux de haine envers Marseille inversement égale au taux de réussite de Rennes en coupe d’Europe et de surcroît étant fan des Spurs, j'aimais déjà pas bien Nasri. Mais alors là depuis que le gonz se permet d'insulter, sans aucun charisme évidemment, tous ceux qui osent supposer une amère critique sur ses matchs bien médiocre, Bah il est devenue aussi insupportable que Pierre Menes, Menez tout court ou encore lorsque toute l'équipe du Barça court derrière l'arbitre pour un penalty inexistant.
Et puis bon, lorsque Lloris se fait renvoyer chier par l'autre tête de furet, aucune réaction du capitaine ! Putin, Canto lui aurait envoyé un coup de crampon dans le dos !
burruchaga Niveau : CFA2
Avec les salaires qu'ils touchent, sans parler des primes... ces comportements sont intolérables et deux ans d'exclusion ne me semblent pas exagérés. En revanche, j'ai du mal à comprendre le mutisme de Blanc et des entraineurs en général qui ont tendance à minimiser ce genre d'écarts et à protéger leurs joueurs avec toujours la même paranoïa des médias. Je ne sais pas s'ils signent une charte de déontologie dans leur contrat... En parlant de Blanc, lui aussi surpayé et qui se donne un air de j'suis plus malin que tout le monde, je le trouve souvent cynique et pas franchement exemplaire... On en revient donc aux instances dirigeantes : jusqu'où cautionnent-ils de tels comportements (au regard des salaires et primes accordés). En fait, c'est le règne de la realpolitik jusque dans le foot...
L'article qui me fait re-re-regarder les Yeux dans les Bleus...
Ma grand-mère disait: "Plus qu'on enduit la m*rde, plus qu'elle pue"
Passer de l'"exocet à travers le coeur du football français" lancé contre Ginola par le nouveau représentant de la boisson qui donne des ailes à la bouillie d'Evra, on peut dire avec Ribéry qu'on a dur.
On ne retrouve pas la demande en mariage de Lolo Blanc à Caroline Henry ?!
ya que chez Sofoot qu'on ignore ce que tout le monde sait depuis quelque temps déjà, à savoir que Nicolas Anelka n'a jamais prononcé ces mots ???

Franchement j'aime beaucoup vous lire mais sur le coup vous valez pas mieux que ces fouilles-merde de l'Equipe.

Je cherche pas à défendre Anelka du tout mais ça sert à rien non plus d'en rajouter en retranscrivant les propos mensongers de ce torchon.

Il a dit un truc du style : "va te faire toi et ton système de merde." Évidemment ce comportement est inacceptable et indignes d'un sportif mais ces propos sont quand même moins violents que ceux qui lui ont été prêtés par la presse.
nononoway Niveau : CFA
Comme quoi Domenech était quand même un génie...
Note : 2
il y en a eu des "sales caracteres" en EDF, la difference avec nos divas actuelles c'est qu'ils avaient la "grinta".
Si c'était le règne de la realpolitik le ménage serait fait ou sur le point de l'être.
C'est juste le règne de l'argent, celui des droits télé, celui des contrats de pub, d'équipements, d'images... Tu touches pas mon athlète sur lequel j'ai investi sinon je casse le contrat de sponsoring. Il est nul et très c*n mais les gens m'achètent des chaussures parce qu'on a dit partout qu'il est super ! Donc...
Peut-être un rien de lâcheté et d'incompétence aussi.
Que d'envolées lyriques !
Heureusement qu'il y a Raymond et sa demande en mariage qui amènent un peu de tendresse dans ce monde de brutes, même si le moins qu'on puisse dire, c'est que c'était pas vraiment le moment opportun !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
188 38