1. //
  2. //
  3. // Retraite de Juninho

Top 10 : Coups francs de Juninho

Ça y est, c'est fait : sur RMC, Juninho vient d'annoncer officiellement qu'il mettait un terme à sa carrière. S'il l'a terminée au Vasco de Gama, son club de cœur au pays, Juni restera à jamais l'homme d'un seul club en Europe : l'OL. Le milieu de terrain a laissé une telle empreinte entre Rhône et Saône qu'il mériterait sa statue place Bellecour, au même titre que Louis XIV. À 38 ans, le Brésilien range donc définitivement ses crampons, ceux-là même qui lui ont permis de claquer une ribambelle de coups francs sous le maillot des Gones. L'occasion de revoir dix de ses plus beaux coups de génie. Chapeau, l'artiste.

Modififié
1. Ajaccio - OL : 1-3 (04-03-2006)

Nous sommes en 2006, l'OL est encore le maître incontesté d'une Ligue 1 qu'il domine depuis 2002. En déplacement sur la pelouse d'Ajaccio, les hommes de Gérard Houllier n'arrivent pas à débloquer le match. Il faut donc, comme bien souvent, s'en remettre au coup de génie de Juninho. À l'heure de jeu, le Brésilien s'élance pour botter un coup franc de plus de 35 mètres, et envoie un véritable missile qui vient transpercer les filets corses. Stéphane Porato s'en souvient encore. Sans doute l'un des coups francs les plus fous du maître.

Vidéo
2. Bayern Munich - OL : 1-2 (05-11-2003)

Saison 2002-2003, l'OL et le Bayern sont dans la même poule en Ligue des champions. Au match aller, les deux équipes s'étaient neutralisées, à Gerland, sur le score de 1-1. Mais lors de ce match retour, en Bavière, Juninho et les siens ont bien l'intention de prendre les 3 points et par la même occasion la tête du groupe. En bon leader, Juni montre la voie à ses copains en ouvrant le score. Et de quelle manière ! À une trentaine de mètres des cages allemandes, le milieu de terrain balance un caramel qui vient nettoyer la lucarne d'un Oliver Khan totalement impuissant. #génie

Vidéo
3. OL - Real Madrid : 3-0 (13-09-2005)

C'était la folle époque. Celle où les Lyonnais n'avaient peur de personne dans leur antre de Gerland. Toutefois, lorsque les Galactiques du Real débarquent à Lyon pour la première journée de la Ligue des champions, édition 2005-2006, il y a forcément de quoi avoir peur. Bah pas tellement, en fait. Car ce sont bien les boys de Gérard Houllier qui vont donner une véritable leçon footballistique à des Madrilènes complètement dépassés. Bien entendu, le symbole de cette victoire sera une fois de plus l'immense Juninho. Quatre minutes après avoir déposé un ballon sur le crâne de Carew pour l'ouverture du score, le Brésilien se charge d'un coup franc lointain. Sa frappe est pure, limpide, splendide. Casillas, lui, est battu. Ce soir l'OL est au-dessus des étoiles. Et Juni encore plus haut, dans une autre galaxie.

Vidéo
4. OL – Toulouse : 4-0 (05-02-2005)

25e journée de Ligue 1. Ce 5 février 2005, l'OL se dirige vers son quatrième titre de champion consécutif. Autant dire que les Toulousains savent à quoi s'attendre en arrivant à Gerland, ce jour-là. Pas de chance pour eux, l'arbitre siffle un coup franc pour l'OL dès la 2e minute de jeu. Et ça a beau être le début du match, Juninho n'est pas là pour déconner. Il pose délicatement le cuir à l'endroit de la faute, puis le violente soudainement pour l'envoyer violer les filets de Revault. On ne sait toujours pas si l'ancien gardien du TFC a vu passer le ballon. Coquin, Juni se permettra de lui en remettre un autre dans le match. Quitte à humilier quelqu'un, autant le faire comme il faut, hein !

5. OL – Sochaux : 1-1 (20-10-2001)

Juninho est arrivé à l'OL depuis deux mois à peine, ce 20 octobre 2001. Et ce soir-là, l'OL est en train de perdre à domicile contre des Sochaliens venus sans complexe en terres lyonnaises. Mais alors qu'ils pensent repartir avec les 3 points de la victoire, les Franc-Comtois vont faire connaissance avec le pied droit de la nouvelle recrue des Gones. À la 82e, Juni enroule un coup franc à l'entrée de la surface et permet aux siens d'arracher le nul. À ce moment-là, personne ne sait encore que l'OL file droit vers le premier de ses sept titres. Personne ne sait non plus que le petit Brésilien va encore marquer 43 fois sur coup franc avec la liquette de Lyon sur les épaules.

Vidéo
6. ASSE - OL : 2-3 (03-10-2004)

S'il est important de marquer des buts dans n'importe quel match, il est indispensable d'en planter dans les grands rendez-vous, ceux que les supporters attendent impatiemment. Comme un derby, par exemple. En ce mois d'octobre 2004, Lyonnais et Stéphanois s'affrontent dans un Chaudron en ébullition. Et comme bien souvent dans ce genre de contexte, celui qui vient débloquer la situation s'appelle Juninho Pernambucano. À la demi-heure de jeu, le Brésilien enroule un amour de coup franc qui vient mourir dans le petit filet de Janot. La fin de match sera totalement dingue, puisque l'OL, mené 2-1, parviendra à s'imposer dans les ultimes instants du match. Avec bien sûr, un autre but de l'ami Juni. Le genre de gars qui aurait pu jouer avec une cape de super héros !

7. Werder Brême – OL : 0-3 (23-02-2005)

Lyon domine la Ligue 1 depuis maintenant trois ans et demi. C'est donc tout naturellement que les Gones veulent désormais s'imposer sur la scène européenne. Cette année 2005 peut être la bonne pour une équipe déterminée à montrer qu'elle ne vient pas en Ligue des champions pour faire de la figuration. En huitième de finale aller, l'OL se déplace sur la pelouse du Werder Brême. La rencontre tourne à la véritable démonstration, puisque les hommes de Paul Le Guen s'imposent facilement 3-0. Mais pour que la soirée soit vraiment belle, il fallait, bien entendu, que Juninho nous offre un petit bijou. C'est chose faite à dix minutes du terme, lorsque l'ancien de Vasco vient assurer le nettoyage de la lucarne allemande sur un maître coup franc. Un chef-d'œuvre, une fois de plus.

8. Dynamo Kiev - OL : 0-3 (17-10-2006)

Ligue des champions toujours. L'OL se déplace en Ukraine pour la troisième journée de cette LDC saison 2006-2007. En pleine bourre, les Lyonnais glanent une troisième victoire en autant de matchs au pays de Nicolas Gogol. Et comme d'habitude, Juninho est l'un des grands artisans de cette victoire, avec un but et une passe décisive. Son but ? Oh rien d'extraordinaire, juste un enroulé sur coup franc à l'entrée de la surface. Une caresse de l'intérieur du pied sur le ballon, et ce dernier qui vient délicatement finir sa course dans la lunette ukrainienne. Beaucoup d'amour et de tendresse dans ce but.

Vidéo
9. OL - Sedan : 1-0 (07-05-2008)

Demi-finale de Coupe de France, à Gerland, entre l'Olympique lyonnais et Sedan. Les deux équipes se neutralisent, 0-0, et filent droit vers la prolongation. D'ailleurs, c'est sûrement ce qui serait arrivé si l'OL n'avait pas compté dans ses rangs l'homme aux pieds magiques. À la 87e minute de jeu, alors que tout le monde redoute ces fameuses trente minutes supplémentaires, Juninho se concentre pour botter un coup franc, à 37 mètres des buts adverses. Le Brésilien s'élance et catapulte un ballon flottant, tout simplement imparable. Ça fait but, ça fait qualification, ça fait finale au Stade de France. Et au final, ça fait doublé coupe-championnat.

10. OM-OL : 1-3 (17-05-2009)

Dans quelques semaines à peine, Juninho s'apprête à annoncer son départ de l'OL. C'est la fin de la saison 2008-2009, la fin du règne lyonnais aussi, puisque l'OL cède, pour la première fois depuis sept ans, son trône aux Girondins de Bordeaux. Au Vélodrome, et malgré un titre déjà perdu, l'OL vient faire le boulot, en s'imposant 3-1. Mais le plus important n'est pas la victoire. Non, le plus important c'est cette 90e minute, quand Juninho balance une petite friandise sur coup franc qui vient, à l'aide d'un malin rebond, tromper Steve Mandanda. Pour célébrer ça, Juninho s'en va devant le parcage lyonnais, enlève son maillot, et l'expose aux supporters rhodaniens. Comme une offrande. Comme un adieu. Ce coup franc restera donc à tout jamais comme le dernier de l'artiste. Le maître. Le génie. L'extraterrestre. Ju-Nin-Ho Lalalalala Per-Nam-Bou-Ca-No, Lalalalala !



Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Un top 50 ca aurait été cool aussi
el santino Niveau : DHR
haaaaaaaaa la la, les belles années...
Note : 17
C'est celui contre Sedan le plus dingue, le ballon change deux fois de direction
J'ai un peu la flemme donc je copie-colle mon message de tout a l'heure. En tous cas, merci Sofoot pour ce florilege!

Le plus beau selon moi c'est le coup-franc de plus de 37m face a Sedan le 7 mai 2008, la balle part a droite puis change totalement de direction en pleine course pour se loger a l'oppose.

Pour le plus emblematique, ca se complique, j'hesite entre son but face au Werder, face au Bayern de Kahn, ou le Real de Casillas. Trois buts somptueux.

http://www.youtube.com/watch?v=NesfdRNtwsE

Il a ete la cle de voute de la supremacie lyonnaise, et dans le parcours europeen, au point d'inspirer peur aux equipes et gardiens adverses. Faire faute a moins de 30m c'etait l'equivalent d'un penalty! La liste de ses victimes est vraiment incroyable, des gardiens d'envergure mondiale : Casillas, Kahn, Valdes (x2, dont un de 45m!), Mandanda, Carasso (non je plaisante)...

Pour moi le meilleur tireur de coups francs au monde, car le plus efficace et le plus complet. CRonaldo, Beckham, sont excellents mais n'ont qu'un registre : nettoyer la lucarne.
Juninho sait tres bien faire ca aussi, de tous les cotes, mais c'est aussi et surtout sa specialite du "ballon flottant" qui le rend unique.

D'ailleurs pas etonnant que de nombreux joueurs s'inspirent de lui voire le copient (du moins essaient!) : Bale, Pirlo, Neymar, meme Messi, etc.

Bref, ses coups francs vont nous manquer.
A Lyon, on aime bien sortir les compilations de coups-francs de Juninho du grenier
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Juninho mérite bien plus sa statue place Bellecour que Louis XIV.
En 11 et 12 j'aurais bien mis les deux coups-francs face au Real!

Le premier des 45m!
http://www.youtube.com/watch?v=IYUI6oleKv0

Et le second dans un angle super ferme pour un CF direct, aussi improbable que superbe!
http://www.youtube.com/watch?v=UXk_mUwdzfk
Je me rappelle de la réaction d'un joueur d'Ajaccio après le match où Juni marque de 40 mètres : "Le coach nous avait dit de pas commettre de faute dans les trente derniers mètres car ça risquait de faire but".

Putain, quel joueur
Note : 2



Bel hommage au joueur clef de la suprématie lyonnaise des années 200. Je crois que si j'apprécie l'OL c'est en bonne partie grâce à Juninho, meilleur tireur de coup franc en son temps, le seul je pense à faire retenir la respiration de tout un stade lorsqu'un coup franc était sifflé à moins de 40 mètres.
Celui contre Sochaux est assez je trouve aussi !
M'enfin, rien à redire si ce n'est CHAPEAU l'artiste, tout simplement !!!

Le plus grand joueur que j'ai vu jouer pour mon équipe, assurément !
Il te débloquait une situation, il faisait le spectacle avec des buts venus de la 88e dimension et en plu, il était très très sympatique !

Merci Juni, reviens à Lyon et à l'OL quand tu veux !!!!!!!!!
Ta place sur le banc te sera réservée !
rockin'squat Niveau : DHR
Jamais pu le blairer Junhi (je sais pas trop pourquoi mais il m'énervait , c'est physique comme on dit ) mais bordel jamais vu un tireur de CF pareil !!
Le pied droit de Juninho pue le foot.
Message posté par Kanmen
En 11 et 12 j'aurais bien mis les deux coups-francs face au Real!

Le premier des 45m!
http://www.youtube.com/watch?v=IYUI6oleKv0

Et le second dans un angle super ferme pour un CF direct, aussi improbable que superbe!
http://www.youtube.com/watch?v=UXk_mUwdzfk


Remplacer Real par Barca. My bad.
Mais pas de jaloux, Casillas a pris sa prune aussi.
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par TapasLoco
Le pied droit de Juninho pue le foot.


A mon avis, après un match, le pied droit de Juninho pue tout cour.
Note : 18
Le coup franc angle fermé contre le Barça avait largement sa place.
Et comme par hasard il y a celui contre le Real.
#probarça #complot #unicef
LaPaillade91 Niveau : Loisir
J'ai une préférence pour celui contre le Real mais ce joueur était vraiment bluffant.

En revanche, faut diminuer l'alcool avant de voir un ballon "changer deux fois de direction".
Ce bon vieux Vincent Fernandez dans les bois, ça nous rajeunit pas tout ça!
tuvasmniquerlabatterie Niveau : Loisir
Rah putain cette nostalgie.
En temps que supporter lyonnais c'était le joueur parfait à avoir dans son équipe.
Du talent et de la hargne sur le terrain. Il était capable de mettre des petits coups de **** à la Van bommel et également de te claquer un CF de 30-40 mètres sans problème.

Vivement qu'il revienne sur le banc lyonnais.
Mattnirrep Niveau : CFA2
Message posté par TapasLoco
Le pied droit de Juninho pue le foot.


STOP.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)