En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // So Foot sélectionne le12èmehomme Orange

Top 10 : coups de canon

Le monde du foot se divise en deux catégories : ceux qui multiplient passes et dribbles jusqu'à entrer dans le but adverse avec le ballon, et ceux qui allument dès que l'occasion se présente. Les dix qui suivent font partie de la seconde catégorie.

Modififié
1 – Gaizka Mendieta
Le score est encore de 2-2 entre Barcelone et Valence, à la 80e minute de ce quart de finale aller de la Coupe du Roi 1999, lorsque le milieu de terrain exécute le geste parfait. Sa reprise de volée du droit, aussi belle que violente, depuis l’extérieur de la surface à la retombée d’un corner honore la lucarne gauche de Ruud Hesp, le portier du Barça. Qui ne s’en est jamais vraiment remis.


2 – Roberto Carlos
En 1997, le Tournoi de France a pour but de tester les stades, un an avant la Coupe du monde qui se déroulera dans l'Hexagone. Roberto Carlos, lui, a décidé de tester le ballon. Et il choisit de le faire au stade Gerland, avec Fabien Barthez dans le rôle de la victime. Une trajectoire folle qui voit le ballon partir à cinq mètres des buts avant de finalement finir au fond des filets. Pour les hydrodynamiciens, le phénomène n'a rien d'étonnant. Mise en équation de l'effet Magnus en fonction de la vitesse de propagation du cuir dans le fluide oblige. CQFD.

Vidéo
3 – Arie Haan
Avec un nom pareil, le défenseur des Pays-Bas, époque football total, ne pouvait envoyer que des fusées. L'histoire retient celle qu'il a lancée à trente mètres des buts italiens en 1978. Atterrissage réussi dans les filets de Dino Zoff et qualification des Oranje pour une finale que les Argentins, à domicile, n'avaient pas le droit de perdre.

Vidéo
4 - Franck Sauzée
Le Bordeaux de Claude Bez en pleine déconfiture, Bernard Tapie a besoin de se trouver un nouveau rival pour exister. Ce sera le Paris Saint-Germain. Et les hostilités débuteront en mai 1989, lorsqu'au Vélodrome, le PSG se fait estourbir par un boulet de canon de Franck Sauzée. Marseille l'emporte 1-0 et offre à son président son premier titre de Champion trois journées plus tard.

Vidéo
5 – Ronald Koeman
Une brute à la frappe aussi lourde qu'un camion chargé d'enclumes. Des victimes du défenseur néerlandais, la plus célèbre reste Gianluca Pagliuca, le gardien de la Sampdoria, exécuté sur coup franc un soir de mai 1992, à Wembley, pendant la prolongation de la finale de Coupe d'Europe des clubs champions remportée par le Barça. Ça résonne encore.

Vidéo
6 – Paul Breitner
Droitier, Paul Breitner jouait évidemment à gauche. Une manière pour le latéral allemand à l'esprit libre de repiquer dans l'axe pour placer quelques mines. Les Chiliens peuvent en témoigner, eux qui furent victime de l'un de ses plus beaux « traumtor » , inscrit de 35 mètres après une séquence de dix passes consécutives, lors de la Coupe du monde 1974.

Vidéo
7 – Bruno N'Gotty
Disparue en 1999, la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe est une compétition que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Bruno N'Gotty, lui, en a déjà 24 en mai 1996, lorsqu'il offre ce trophée au PSG en convertissant un coup franc à 30 mètres des buts du Rapid Vienne de Trifon Ivanov.


8 - Steven Gerrard
Condamné à planter trois buts à l'Olympiakos pour sortir de cette phase de poules de Ligue des champions 2004-2005, Liverpool lutte jusque dans les derniers instants. Et comme souvent, les Reds s'en remettent à leur capitaine, qui libère Anfield à la 86e d’une demi-volée des 25 mètres. Les gars de Benítez sortent du groupe à la différence de buts, avant d’atteindre et de remporter une finale mémorable face à Milan, à Istanbul.

Vidéo
9 - Zlatan Ibrahimović
100 km/h. Boum. Le 23 octobre dernier, c'est la vitesse à laquelle a été flashé le ballon expédié des 30 mètres par le Z dans la lucarne d'Anderlecht. Le troisième des quatre buts qu'il inscrira ce soir-là sous les ovations du stade du Roi Baudouin.

10 – Yoann Gourcuff
Le fils de Christian est encore le nouveau Zidane en octobre 2008, lorsque les télévisions repassent en boucle son missile envoyé sous la barre roumaine du stade de Constanta. Le premier de ses quatre buts en Bleu. Le cinquième n'est pas prévu pour tout de suite…

Envie de venir tester ta frappe de balle sur la pelouse du Parc des Princes à l'occasion de PSG-Lille ? Tente ta chance avec le TIR M4GIC sur le 12e homme. – Par Mathias Edwards/Photo: Panoramic
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60