1. // 150 ans du football

Top 10 : Ces règles qui ont changé le visage du foot

Cette année, le football fête ces 150 ans. Un amusement parmi d'autres qui allait conquérir le monde et assurer son empire sur l’industrie des loisirs. Pourtant, pour en arriver là, il a fallu apporter quelques petites modifications à ce banal jeu censé occupé sainement les fils de l'élite britannique et autres gentlemen des collèges anglais. Voici les dix amendements aux tables de la loi qui ont fabriqué le football actuel.

Modififié
38 29
1867 : Le nombre de joueurs est fixé à 11

Cette décision est peut-être aussi importante que le choix initial et séminal d’interdire le porté de la balle à la main. Elle définit finalement l’espace du jeu et la nature de la confrontation, en gros l'identité de ce sport. Et un triste soir de 1990, Gary Lineker finira par lâcher, après une abominable demi-finale de Coupe du monde : « Le football est un sport simple : 22 hommes poursuivent un ballon pendant 90 minutes et à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent. »

1877 : Autorisation d’effectuer la rentrée de touche dans toutes les directions

C'est en 1877 que l' « association » et le rugby achèvent de se séparer. Avant, une remise en jeu devait se réaliser perpendiculairement à la ligne de touche, comme chez les sautillants frères ennemis de l’Ovalie. Maintenant, le foot, le vrai, sera porté vers le but, le regard tourné vers le goalkeeper, et donnera naissance à cet étrange poste, l’avant-centre. Imaginez le Brésil sans cela.

1890 : Première utilisation des filets de but

Du moment qu’ils ne sont pas troués, cet embellissement anodin et pratique (vérifier simplement et de visu la validité du but) a démontré son utilité et surtout son rôle dans la « spectacularisation » de ce sport. Sans les filets, les retransmissions télé et maintenant les jeux vidéos, tel Fifa 14, y perdrait grandement en théâtralité. L'avantage d'une innovation, c'est qu'on ignore en général à qui elle va profiter.

1891 : Introduction du penalty dans les lois du jeu

Comment dire ? Est-il possible de penser le football sans ce moment étrange où le match se suspend pour instaurer ce face-à-face titanesque entre un tireur et le gardien. Et à quoi servirait les journalistes sportifs et autres consultants s'il fallait se passer des pénos imaginaires et des décisions contestables. Et puis en 1976, Antonin Panenka put ainsi d'un geste « prolétaire » éponyme venger la Hongrie de 54 et quasiment tous les adversaires malheureux de la Mannschaft.

1896 : Les décisions de l’arbitre sont sans appel

Inventés en 1891, l’arbitre et ses deux assesseurs gagnent enfin leur fonction de juges suprêmes. Auparavant, ils ne pouvaient sanctionner que si l’équipe adverse les interpellait. Si cet amendement pouvait laisser croire à une belle promotion au sein de la famille du foot, elle se révélera un terrible cadeau empoisonné et le début de la malédiction pour les hommes en noir. Jusqu’à cette soirée de 1982 où la France rencontrera l'Allemagne sous le ciel de Séville ...

1907 : Fin du hors-jeu dans son propre camp

Certaines expressions comme défendre haut ou aller chercher l'équipe adverse dans sa propre moitié de terrain n'existerait simplement pas si la ligne médiane n'avait servi dès lors à délimiter une sorte d'espace de Schengen sur la pelouse.

1924 : Il est permis de marquer directement sur corner

Plus que la distinction tardive entre coup franc direct et indirect, cette possibilité accentue encore davantage la fonction évidente du corner : empêcher le gardien d'y voir clair. Même le grand Lev Yachine, l'araignée noire qui fit les beaux jours de la sélection soviétique, paya son tribut sur l'autel de cet exploit brossé. C'était en 1962 contre la Colombie, son bourreau s'appelait Marcos Coll. On entre dans l'histoire comme on peut.

1935 : Expérimentation d’un match dirigé par deux arbitres à West Bromwich

Cette petite révolution n'a toujours pas réussi à convaincre les notables du foot mondial, largement éclipsée par le serpent de mer du débat sur le vidéo-arbitrage. Avec le sentiment dominant que ce serait seulement doubler le risque d'erreurs humaines. Les partisans misent au contraire sur la proximité du jeu et la concertation. Les anciens contre les modernes ?

1970 : Autorisation du remplacement des joueurs blessés

Qui n'a pas entendu son père ou son papy raconter que si l'équipe de France de Kopa et Fontaine avait eu le droit en 1958 de remplacer un Jonquet blessé lors de la demi-finale contre le grand Brésil de Pelé, le premier titre mondial des Bleus aurait fêté ses 40 ans en 1998. Et le destin du foot français aurait été tout autre. #uchronie

1998 : Le tacle par derrière est interdit, du moins dans les consignes de la FIFA

Vous désirez un exemple d’une révolution culturelle ? Malgré les réticences de l’International Board, très anglo-saxonne dans sa conception de la rudesse du jeu, la FIFA décide de mettre un terme au découpage de jambes en traître. Mais cette nouvelle attention à la santé des joueurs n'a semble-t-il pas toujours forcément eu l'impact espéré sur le jeu offensif durant les 90's...

2006 : Il est possible d'inscrire un but sur le dégagement des six mètres

Soucieuse de coller à l'évolution technologique et à ce monde 2.0, le foot décide de fournir à Youtube et autres émissions d'après-match un peu de matériel vidéo gag (ou d'exploits, selon le point de vue). Seule nouvelle rassurante, lors de ce coup de pied de but, le gardien ou le joueur qui l'effectue ne peuvent pas marquer contre leur camp. Une volonté de lutter contre les matchs truqués ?

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

1970 : Autorisation du remplacement des joueurs blessés

Magique
Pour moi la règle qui a le plus changé la face des matchs c'est que la gardien ne puisse plus prendre la balle à la main lors d'une passe d'un coéquipier...

Pour les anciens, j'sais pas si vous vous souvenez à quel point les matchs pouvaient être saoulant dans les années 80 quand les mecs gardaient la balle 18 minutes en la refilant au goal !!!
Mouais, pour ma part, il manque tout de même une règle qui a modifié certains comportements sur le terrain, c'est l'instauration de la règle interdisant la passe en retrait à son gardien en 1992 (enfin surtout le fait que ce dernier ne puisse plus la prendre à la main, hein, on se comprend :))
Note : 1
et la règle qui permet de faire une quantité illimitée de changements (Voir même de faire re-rentrer un jouer sorti) en district ?

Le petit "vas-y mec j'suis carbo là"
Et la passe en retrait au gardien?! réforme voulue pour accélérer le rythme des (fins de) rencontres au départ, mais qui a aussi transformé le profil et le rôle des défenseurs (centraux comme latéraux) dans la construction du jeu...
Mr Parigo Niveau : DHR
Et L'autorisation du "hors jeu passif?"
Le temps effectif, comme au basket, faisant stopper le chrono à chaque fois que le jeu est arrêté; en instaurant par exemple deux mi-temps de trente minutes, entraînerait moins de simulations, de pertes de temps abusives, etc...mais je conçois que le système serait difficile à appliquer en raison notamment du diktat horaire des chaînes de télévision diffusant l'événement puisqu'on ne pourrait savoir à l'avance la durée réelle du match.
Message posté par Al Bundy
Pour moi la règle qui a le plus changé la face des matchs c'est que la gardien ne puisse plus prendre la balle à la main lors d'une passe d'un coéquipier...

Pour les anciens, j'sais pas si vous vous souvenez à quel point les matchs pouvaient être saoulant dans les années 80 quand les mecs gardaient la balle 18 minutes en la refilant au goal !!!



Tu as tout a fait raison. Je me rappelle étant gamin, en poussin même, les gardiens n'arrivaient pas à lever le ballon sur un "six mètres",dû notamment aux ballons parpaing, c'est donc naturellement qu'un petit une-deux avec le défenseur s'exécutait devant moi,non sans un petit "c'est pas du jeu" et très heureux le peu de fois que j'arrivais tout de même à leur piquer pour le mettre au fond du filet avec bien sur, sur la touche, leur entraîneur levant les yeux au ciel!!!

Merci pour ce souvenir
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@iz15
Il me semble que c'est encore faisable en poussin ça... Enfin y'a 15 ans de ça, il me semble que ça se faisait encore la passe en retrait au gardien...
Message posté par iz15



Tu as tout a fait raison. Je me rappelle étant gamin, en poussin même, les gardiens n'arrivaient pas à lever le ballon sur un "six mètres",dû notamment aux ballons parpaing, c'est donc naturellement qu'un petit une-deux avec le défenseur s'exécutait devant moi,non sans un petit "c'est pas du jeu" et très heureux le peu de fois que j'arrivais tout de même à leur piquer pour le mettre au fond du filet avec bien sur, sur la touche, leur entraîneur levant les yeux au ciel!!!

Merci pour ce souvenir


oulala les ballons en cuir des années 80 !!!

je me souviens avoir été limite assommé en faisant une tête alors que le ballon était gorgé d'eau de pluie... rien qu'y penser j'ai encore la tête qui tourne

Tu shootais dedans de toutes tes forces et le ballon allait à deux à l'heure ^^
Gerd Müller Niveau : CFA
Même pas un mot sur la fin du but en or ? Quand l'équipe adverse avait le ballon ça te foutait une pression terrible.
loulou1931 Niveau : CFA2
2017 : la vidéo autorisée aux arbitres dans le foot
loulou1931 Niveau : CFA2
Message posté par Gerd Müller
Même pas un mot sur la fin du but en or ? Quand l'équipe adverse avait le ballon ça te foutait une pression terrible.


Trop de crise cardiaque apparemment.
Message posté par Gerd Müller
Même pas un mot sur la fin du but en or ? Quand l'équipe adverse avait le ballon ça te foutait une pression terrible.


Le but en or fût une des pires inventions du football. Tout ça parce que perdre aux tirs aux buts, c'était cruel.
Paie ton argument quand on voit la solution trouvée.
L'article ne parle malheureusement pas d'une des plus grandes révolutions du foot: la fin du hors-jeu sifflé lorsque l'attaquant et le dernier défenseur se trouvent sur la même ligne ! À partir de cette règle, pour siffler hors-jeu, il fallait que l'attaquant soit derrière le dernier défenseur. (je sais plus exactement quand, dans les 70s je crois) Sans l'abolition de cette règle, la carrière des grands avant-centre (coucou pippo) n'aurait définitivement pas été la même.
Message posté par kikette38


Le but en or fût une des pires inventions du football. Tout ça parce que perdre aux tirs aux buts, c'était cruel.
Paie ton argument quand on voit la solution trouvée.


Ouais enfin question but en or et au vue de notre passé, on a jamais eu à s'en plaindre hein?
Même si ce n'est pas une règle de jeu a proprement parlé, la loi qui pour moi a changé à tout jamais le foot c'est ce putain* d'arrêt bosman...
Fini l'"identité" de jeu d'un club, fini les pauvres qui se construisent une belle équipe...bref fini le foot d'avant! Alors je ne dis pas que c'est plus pourri maintenant mais ça n'a plus rien à voir. On le voit rien qu'en comparant les 2 grandes équipes du psg, une avec les guérin, le guen, roche, kombouaré, bref un socle de "pur jus", une dream team française et celle de maintenant une équipe mondialisé avec des stars de tout les pays (style l'école des champions)Le jeu ne peut être que différent!

Pour reprendre l'exemple de mon pseudo, la fio de l'époque avait l'équivalent d'ozil et falcao dans son équipe alors qu'il venait de monter de serie A et avait un budget bien plus petit que les cadors de seria A! Cannigia qui signe a Vérone, Ronaldo au psv, bref tout les clubs avaient le droit de voir une star passer chez eux! Maintenant 98% des top players jouent dans 15/20 clubs...Pour moi c'est vraiment le plus gros changement vécu par le foot!

Message posté par Appelle-moi Jack !!!
@iz15
Il me semble que c'est encore faisable en poussin ça... Enfin y'a 15 ans de ça, il me semble que ça se faisait encore la passe en retrait au gardien...


C'était il y a 18-19 ans à peu près pour ma part et je m'en souviens comme si c'était hier! Peut-être que chez les petits cela se fait encore
Message posté par Al Bundy


oulala les ballons en cuir des années 80 !!!

je me souviens avoir été limite assommé en faisant une tête alors que le ballon était gorgé d'eau de pluie... rien qu'y penser j'ai encore la tête qui tourne

Tu shootais dedans de toutes tes forces et le ballon allait à deux à l'heure ^^


oui il était trop dur pour nos petits pieds! Un dribble sur le "gardien de but" était le meilleur moyen de marquer !!
Message posté par Fonstave


Ouais enfin question but en or et au vue de notre passé, on a jamais eu à s'en plaindre hein?


Sauf si tu supportes depuis toujours l'Italie comme moi... ;-)
Mais même si l'Italie avait gagné avec cette règle, j'aurais trouvé cela cruel.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
38 29