1. //
  2. // 3e tour préliminaire
  3. // Zurich/Lille

Top 10 : ces préliminaires qui se terminent mal

Quand on n'a pas la chance d'être directement qualifié en Ligue des champions ou en Ligue Europa, il faut en passer par les préliminaires. Un ou plusieurs tours fin juillet-début août qui peuvent s'avérer fatales. Certains clubs français peuvent en témoigner.

Modififié
18 32

C1 : Metz – Helsinki 1998


Août 1998, la France n'en finit plus de fêter son titre de champion du monde. Dans ce climat d'euphorie, personne ne prête vraiment attention aux aventures finlandaises du FC Metz. Quelques semaines plus tôt, les Lorrains sont passés à une frappe près de Yohan Lachor d'un titre de champion de France. Et même avec un Pirès parti à l'OM, Metz imagine déjà ses soirées Ligue des champions sur TF1. Tenus en échec à Helsinki à l'aller, les hommes de Joël Muller concèdent bêtement l'ouverture du score par le dénommé Savara. Meyrieu redonne l'espoir sur penalty à la 79e, mais les Finlandais s'accrochent à ce 1-1 synonyme de qualification pour eux. « Ce n'est pas la fin du monde » , préfère relativiser le bon président Molinari. Une façon de voir les choses.

C1 : Lyon – Maribor 1999


Ne prononcez jamais le nom de Maribor devant Bernard Lacombe. « C'est la page la plus sombre de l'histoire du club. Je n'aime pas parler de ces deux matchs. C'est le pire souvenir de ma carrière d'entraîneur. » Depuis, Bernard Lacombe est devenu le conseiller très influent de Jean-Michel Aulas mais n'a pas oublié cette élimination face à des Slovènes dont l'OL devait faire une bouchée. Avec l'arrivée de Pathé et la signature pour 120 millions de francs (une fortune à l'époque) de Sonny Anderson, Lyon affiche ses ambitions et se projette déjà contre la crème européenne. Mais une défaite 1-0 à Gerland dans les dernières minutes suivie d'un autre revers 2-0 au retour et Lyon de connaître son bizutage. Quelques années et quelques titres après, il paraît qu'on entendait encore les Stéphanois crier « Maribor, Maribor » . Dur pour Bernard.

Youtube

C3 : Sedan-Ardennes - FC Marila Příbram


En 200/2001, pour leur deuxième saison en Ligue 1, les Sangliers, emmenés par leur carré magique Quint-De Block-N'Diefi-Mionnet, sont en surrégime complet. Ils tapent notamment l'OM 2-0 et surtout le PSG 5-1 (le fameux match où les Parisiens auraient lâché Bergeroo), et se retrouvent même seconds à la trêve. Ils craquent le printemps venu, mais finissent tout de même par arracher l'UEFA. Où on leur propose les Tchèques de Pribram. Sauf que Quint s'est barré à Nantes, De Block à Auxerre et Mionnet en CFA après un genou pété par Nicolas Gillet. Seul reste l'homme-sans-cou : Pius. Du coup, Pribram se fait une battue à l'aller et s'impose 4-0. Au retour au stade Louis-Dugauguez, les Sedanais mènent 3-1 à la 54e (un but du Pius, un doublé du Belge Tony Brogno) mais ne parviennent pas à renverser la vapeur.

C1 : Monaco – Bétis Séville 2005


Les Monégasques digèrent tout juste leur finale perdue contre Porto qu'ils doivent raccourcir leurs vacances pour assurer leur qualification pour la phase de poules de la C1. Si les Slovènes de Gorica sont balayés sans sourciller, le Bétis Séville pose un tout autre problème. Surtout quand Guillaume Warmuz doit remplacer Flavio Roma dans les cages. Battu 1-0 en Andalousie, Monaco se tire une balle dans le pied d'entrée après le but d'Oliveira. Obligés de marquer trois buts pour se qualifier, les hommes de Didier Deschamps croient en l'exploit après les buts de Gerard et… Maoulida. Mais Oliveira vient tuer tout espoir en fin de match. Monaco redescend sur terre, Deschamps claque la porte le 19 septembre et laisse sa place à Francisco Guidolin. Le début des emmerdes.

Youtube

C3 : Marseille – Boleslav 2007


Cinquième l'année précédente pour la première saison de Franck Ribéry, l'OM doit passer par l'Intertoto pour se hisser en C3. Après avoir sorti les Young Boys de Berne en tour préliminaire, les hommes de Jean Fernandez se retrouvent opposés au 1er tour au Mladá Boleslav, modeste équipe tchèque qui dispute sa première compétition européenne. A l'aller, Marseille s'impose tranquillement au Vélodrome grâce à un but de Bamogo, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Au retour, devant 4000 spectateurs, tout va bien : un coup franc de Taiwo permet aux siens de mener 2-1 à l'heure de jeu. Mais les Tchèques finissent par s'imposer 4-2 avec un but dans le temps additionnel. S'en suivra le moment le plus gênant de l'histoire du commentaire footballistique, avec Avi Assouly dans le rôle-titre et cette fameuse phrase : « Ils me font douter ces Tchèques » .

Youtube

C 3 : Sochaux – Panonios 2008


Qualifiés grâce à leur victoire en Coupe de France aux dépens de l'OM (merci Ronald Zubar), les Sochaliens comptent sur l'Europe pour retrouver un peu de joie de vivre. Parce que Frédéric Hantz, remplaçant d'un Perrin parti chercher la gloire à Lyon, n'arrive tout simplement à rien en championnat, avec un effectif orphelin de la technique de Leroy et Ziani. Le terrible Panionios, petit club d'Athènes, se présente en victime expiatoire. D'autant plus que les Grecs n'ont disputé qu'un seul match officiel, le championnat ayant été retardé par de violents incendies. Sauf qu'à Bonal, Rafik Djebbour, alors au début de son aventure hellène, ouvre le score, et Dario Fernandez, un obscur milieu argentin, l'alourdit. Les Lionceaux tentent de sauver leur peau au retour, mais ne parviennent s'imposer que 1-0. Quelques jours plus tard, Hantz est prié de faire ses bagages. Ce sera à Gillot de jouer les pompiers.

C1 : Toulouse – Liverpool 2008


Qualifié par miracle pour ce tour préliminaire de Ligue des champions (merci les supporters nantais et la tête de Nicolas Fauvergue), le TFC hérite au tirage au sort de Liverpool. Face aux finalistes en titre, les Toulousains font illusion au Stadium avec une défaite 1-0. Mais personne ne donne cher d'eux au retour à Andfield Road. La preuve, seule W9 se porte candidat pour diffuser ce qui va ressembler à un massacre. Elie Baup improvise un 3-5-2 avec Gignac en ailier droit. Toulouse prend sa leçon et peut s'estimer presque heureux de ce 4-0. La marche était trop haute pour une équipe qui assurera son maintien lors de la 38e journée cette saison-là.

Youtube

C3 : Guingamp – Hambourg 2010


Le 9 mai 2009, l'EAG, pensionnaire de Ligue 2, bat (déjà) le Stade Rennais FC en finale de la Coupe de France et s'offre une participation en UEFA. Manque de pot, le tirage au sort les envoie à l'abattoir contre Hambourg. Fidèles à leur réputation, les Allemands font de la boucherie : 5-1 au Roudourou (triplé de Petric), 3-1 au Volksparkstadion. Tout de même, parce qu'il y a une justice dans ce bas monde, à la 90e, Mouritala Ogunbiyi remonte le ballon et décale Lionel Mathis, qui envoie une saucisse, déviée par un défenseur. Et but. Les Bretons peuvent sortir la tête haute. La suite sera moins rose. A l'issue de la saison, le club est relégué en National.

C1 : Lyon – Real Sociedad 2013


Quand l'OL tire les Basques de la Real Sociedad pour ce dernier tour préliminaire, c'est le soulagement qui prévaut. Quatrième surprise de la dernière Liga, la Sociedad n'a rien d'un épouvantail. Les Lyonnais ont l'expérience et la force de l'habitude pour eux pense-t-on. Sauf que sur le terrain, la réalité est bien différente. Emmenés par un Antoine Griezmann inspiré face à son club de cœur, les Espagnols surclassent la formation de Rémi Garde (2-0 à l'aller et au retour). Une défaite et un manque à gagner de 20 à 25 millions d'euros dans les caisses. Autant dire que Jean-Michel Aulas n'a pas goûté ces préliminaires.

Youtube

C3 : Nice – Limassol 2013


Chypre ne réussit pas au football français. Apoel Nicosie pour Lyon en 2011-2012 ou l'AEL Limassol, l'autre club de la ville, qui s'était imposé 3-0 contre l'OM en 2012. Nice n'échappe pas à la règle et encaisse un doublé de Gaston Sangoy (aucun rapport avec Israël) à l'aller. Un retard impossible à rattraper au retour malgré le but de Cvitanich. De toute façon, Limassol comptait dans ses rangs Bertrand Robert, petit frère de. Et on ne peut pas vraiment lutter contre ça.

Par Alexandre Pedro et Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Toulouse qui passe troisième et en tour préliminaire à la place des losers rennois. Je ris encore.
Et rien sur l'elimination stephanoise de l'annee derniere ? Non parceque pour moi c'est un peu plus ridicule que tomber face a liverpool ou le 4eme de la liga
Et rien sur l'elimination stephanoise de l'annee derniere ? Non parceque pour moi c'est un peu plus ridicule que tomber face a liverpool ou le 4eme de la liga
Et rien sur l'elimination stephanoise de l'annee derniere ? Non parceque pour moi c'est un peu plus ridicule que tomber face a liverpool ou le 4eme de la liga
Et rien sur l'elimination stephanoise de l'annee derniere ? Non parceque pour moi c'est un peu plus ridicule que tomber face a liverpool ou le 4eme de la liga
Kit Fisteur Niveau : Loisir
C'est long les études de journalisme ? Comment ça se passe ? Parce que si le Avi Assouly a gardé son emploi, là, j'y comprends plus rien... Je viens de découvrir à l'instant la vidéo et je crois bien qu'aucun commentateur, même Christian Jean-Pierre, ne m'a autant mis mal à l'aise.
Maître Kanter Niveau : DHR
oui, en tant que Rennois, ça m'avait bien fait mal sur le coup, et encore plus avec l'histoire des 2 points offerts sur tapis vert par ces tanches de supp' Nantois, mais ce tour preliminaire m'avait consolé (surtout le retour où un 7 ou 8-0 aurait même pas été volé)

sinon c'est une jolie liste, mais on se souviendra toujours en premier de Maribor et du Mlada Boleslav
"Avec l'arrivée de Pathé et la signature pour 120 millions de francs (une fortune à l'époque), Lyon affiche ses ambitions et se projette déjà contre la crème européenne."

la signature de qui ?

Bon c'est probablement de Sonny Anderson que vous parlez...
Niveau préliminaire ya pas mieux que la technique du pack de bière quand même, et ça se passe très bien en général après !
Fée Indouno Niveau : DHR
Message posté par JeanMimi
Et rien sur l'elimination stephanoise de l'annee derniere ? Non parceque pour moi c'est un peu plus ridicule que tomber face a liverpool ou le 4eme de la liga


Hihihi
bogossedecosse Niveau : District
c'est Albert Emon l'entraineur de l'OM contre les tcheques! Fernandez etait parti au bout d'une saison
"Apoel Nicosie pour Lyon en 2011-2012 ou l'AEL Limassol, l'autre club de la ville" ... Face Plam...

Je veux bien que ce soit une petite ile , mais Limassol et Nicosie c est quand meme 2 villes differentes...
je rajoute Mhsc-Gyor.
saison 2010-2011, Montpellier est au tour préliminaire de l'europa league
après avoir gagné 0-1 chez eux a l'aller sur un magnifique but de Giroud.
les hongrois égalisent a la Mosson, et nous sortent au tirs au but.
le match suivant l'équipe adverse ( je crois que c'etait bordeaux ) a déployé une banderolle "Gyor j'adore".
Un beau florilège de loose

autant tu sens que Guingamp et Toulouse ne pouvaient rien faire, autant Lyon et Marseille, c'est chaud...

Ca me fait marrer à chaque fin de saison quand les mecs t'annoncent sereinement que le 3e "va jouer la ligue des champions".
Comme si ce tour préliminaire était systématiquement une formalité...
Depuis Avi Assouly et devenu député PS... Comme quoi on aime les incompétents chez les socialos... Euh euh
AlexLacazette Niveau : District
Le match entre le Mlada et Marseille est sans aucun doute l'un des moments les plus gênants de l'histoire des commentateurs français ... Les mecs sont 2 et aucun n'a compris la règle ... Le pire c'est sans doute qu'ils allaient rendre l'antenne en pensant que Marseille était qualifié, et qu'un stagiaire ou un mec supposé être moins spécialiste est allé les prévenir. Soit dit en passant, le mec s'en tire plutôt bien ... Mais quand même, ils ont du passer pour de sacrés guignols si les commentateurs tchèques étaient dans la cabine d'à côté
mackallaway Niveau : CFA2
Pour Toulouse, c'est quand même dur, l'adversaire était largement supérieur et une qualif aurait été synonyme d'exploit.

Par contre, en tant que supporter parisien, je suis très déçu de ne pas retrouver le PSG-Maccabi...
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Message posté par sny86000
Depuis Avi Assouly et devenu député PS... Comme quoi on aime les incompétents chez les socialos... Euh euh


Alors je te JURE que je croyais que tu trollais, mais par curiosité je suis allé voir sur Wikipédia voir la fiche au nom de ce pseudo-journaliste... Et j'ai constaté avec horreur que non, tu ne trollais pas et le PS s'est réellement entiché d'un incompétent pareil.

Je commence à croire que le PS s'entoure volontairement d'idiots... De plus quand on regarde la deuxième nationalité de ce monsieur, on comprend encore mieux pourquoi il n'a pas été licencié (coucou Roger Cukierman) !

PS : j'ai réécouté cette vidéo avec plaisir, et je pense que je ne vais pas m'en lasser tout de suite.
clement6628 Niveau : CFA2
Message posté par So_Be_Heat
"Apoel Nicosie pour Lyon en 2011-2012 ou l'AEL Limassol, l'autre club de la ville" ... Face Plam...

Je veux bien que ce soit une petite ile , mais Limassol et Nicosie c est quand meme 2 villes differentes...


C'est en réponse au Limassol (l'Apollon) qu'a joué Nice ! Cette manie de vouloir trouver les erreurs dans les articles...
Simon_Adebisi Niveau : DHR
Sur Nice-Limassol, "Gaston Sangoy (aucun rapport avec Israël)" Mouah la vanne, fallait la trouver!
Par contre, j'ai voulu me renseigner sur le bonhomme en allant visiter sa page wiki, ben il a joué pour l'Hapoel Ashkelon (15 m / 4 buts) en 2007!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
18 32