1. //
  2. // Amical
  3. // France-Côte d'Ivoire

Top 10 : ces Ivoiriens que la France a laissé filer

Ce soir, Serge Aurier sera titulaire avec la Côte d’Ivoire alors qu’il a grandi en Seine-Saint-Denis, où il a toujours des attaches, avant d’être formé au RC Lens. Aurier, c’est un joueur que les Bleus n’ont pas réussi à accrocher. Le latéral du PSG n’est pas le seul dans ce cas, ni le dernier puisqu’il se murmure que la sélection ivoirienne fait tout pour rapatrier dans ses rangs le milieu de terrain de l’AS Monaco Tiémoué Bakayoko. Deux CV qui s’ajoutent à une longue liste.

Modififié
2k 35

1. Didier Drogba


C’est sans doute LE regret des Bleus avec Aurier. Drogbiche, révélé sur le tard à Guingamp après un début de parcours qui ressemble aux duels improbables d’Intervilles : Dunkerque, Abbeville, Tourcoing, Vannes, Levallois, Le Mans. Une fois au Roudourou, l’attaquant s’envole : l’OM puis Chelsea avec des titres à la pelle, une Ligue des champions en fin de carrière et un style de jeu alliant puissance et efficacité. Celui qui utilisait l’adresse mail drogbiche72@aol.com durant son passage au MUC est devenu l’un des plus grands attaquants des années 2000. Les Bleus auraient pu en profiter, mais vont passer à côté de DD. En 2004, il va d’ailleurs lâcher une bombe : « À un moment donné, si l’équipe de France m’avait sollicité, j’aurais dis oui... » Moralité, 106 sélections et 66 buts pour la Côte d’Ivoire. Rien que ça.


2. Emerse Faé


En 2001, Emerse Faé, né et formé à Nantes, est sacré champion du monde avec le maillot tricolore sur les épaules. Il a dix-sept piges et s’adjuge le Mondial U17 avec la génération Le Tallec-Sinama-Pongolle. La suite est logique, l’élégant milieu de terrain grappille des sélections avec les Espoirs et tout le monde caresse l’espoir d’une jeunesse dorée. Mais comme souvent dans ce genre de rêve, ça ne se passe pas comme prévu. Faé va vite se tourner vers la Côte d’Ivoire qui lui offre ses premières sélections en 2005. Avec les Éléphants, il va s’envoyer sur une finale de la CAN en 2006 et un Mondial dans la foulée avant de prendre sa retraite en 2012 à cause de phlébites chroniques.


3. Guy Demel


Guy est né à Orsay, il a débuté sous la liquette de Nîmes et termine actuellement sa carrière avec celle de Marseille Consolat. Entre ses deux tranches de vie dans le Sud de la France, le garçon aura joué au Borussia Dortmund, Arsenal, Hambourg ou encore West Ham. Un beau CV pour un défenseur polyvalent qui aurait pu prétendre à une place en équipe de France, surtout durant sa période dorée au HSV (2005-2011). Mais la Côte d’Ivoire lui met la main dessus en 2004. Avec elle, il dispute deux Coupes du monde et deux CAN. Son jeune frère, Yannick Sagbo, a fait les beaux jours de l’AS Monaco et d’Évian. Lui aussi aurait pu gratter du temps de jeu avec le maillot tricolore.


4. Souleymane Bamba


Tout le monde se souvient de sa grande carcasse avec le maillot du PSG en 2004. Bamba a dix-neuf ans et mange sur le crâne de tout le monde. Plus d’un mètre quatre-vingt-dix là-haut, des épaules à faire du MMA et la tête bien faite. Au sein du club parisien, on se dit qu’on a peut-être trouvé quelque chose avec ce natif d’Ivry-sur-Seine. Convoqué avec les U18 des Bleus lors de sa formation au PSG, Bamba va finalement atterrir avec les A ivoiriens en 2008. Plus de quarante sélections au compteur et un passeport rempli de tampons : Écosse, Angleterre, Turquie, Italie, pays de Galles. Bamba triste.


5. Jean-Daniel Akpa-Akpro


Grand pote de Serge Aurier depuis leur aventure toulousaine, JDAA a été formé au TFC, il a d’ailleurs vu le jour dans la ville rose. Défenseur polyvalent, il était suivi lors de ses débuts par la FFF. En 2011, l’équipe de France des moins de vingt ans lui ouvre les bras pour stopper les avances de la Fédération ivoirienne qui le drague ouvertement avec un autre jeune espoir, Yaya Sanogo. Le début de quelque chose pour celui qui enchaîne les titularisations sous Alain Casanova dans le Sud de la France ? Non puisque la Côte d’Ivoire rafle finalement la mise sur ce grand espoir et Akpa-Akpro débute avec les Éléphants en 2014. Depuis, il enchaîne les blagues avec Aurier durant les rassemblements.


6. Les frères Dja Djédjé


Franck et Brice, deux produits de la formation parisienne qui, comme beaucoup, n’ont jamais vraiment brillé dans la capitale malgré une réputation flatteuse. Le plus jeune, Brice, va surtout se révéler à Évian Thonon Gaillard avant de devenir une mobylette sous Marcelo Bielsa à l’OM. Aujourd’hui, il ronge son frein à Watford. Son grand frère, Franck, a joué en professionnel avec le PSG, mais n’a jamais percé. Les frangins ont été scrutés par la FFF quand ils étaient jeunes, Francky a même fréquenté les sélections de jeunes entre 2002 et 2006, des U17 aux Espoirs, avec une certaine réussite. Mais la marche était trop grande, alors Franck choisira l’équipe olympique de la Côte d’Ivoire en 2008 quand Brice s’invitera chez les A en 2013.


7. Abdoulaye Meïté


Il est de ceux qui ont cette démarche très particulière : quand il marche, la pointe du pied permet de soulever le corps, donnant l’impression de faire des petits sauts à chaque pas. Parisien de naissance, Abdoulaye Meïté est plus qu’une simple démarche, c’est une grande carcasse (1,85 m) et six ans à l’OM après des débuts remarqués au Red Star. Avec l’OM, il va vivre une finale de Coupe UEFA, mais aussi ses premières sélections en équipe de Côte d’Ivoire alors qu’il avait la double nationalité. La suite de sa carrière est une invitation au voyage : Angleterre, Écosse, Grèce, Finlande, mais aussi plus de cinquante sélections avec les Éléphants.


8. Giovanni Sio


À l’évocation de son prénom, on imagine un Sicilien. Ou un Romain. En tout cas, un mec qui parle beaucoup et qui met du gel hiver comme été. En fait, Giovanni Sio n’a pas le moindre cheveu. Il a une barbichette et n’est pas du tout italien puisqu’il est né à Saint-Sébastien-sur-Loire près de Nantes. Formé au FCNA où il va faire les beaux jours des équipes de jeunes de la FFF (international U16, U17 et U18), Sio prend finalement la direction de la Real Sociedad, puis de Sion, Wolfsburg, Sochaux, Bâle et Bastia avant d’atterrir à Rennes l’an dernier. Un temps de vol qui lui aura permis d’intégrer la sélection ivoirienne en 2013, avec laquelle il va défier les Bleus à Lens.


9. Lamine Koné


Comme Sio, Koné sera à Lens pour affronter les Bleus. Comme Sio, Lamine Koné a vu le jour en France, à Paris. Jeune, il découvre le ballon dans le 18e arrondissement avant de s’éloigner de Paname : Alfortville, Châteauroux, Lorient et Sunderland où il a été transféré l’hiver dernier contre sept millions d’euros. En 2010, alors qu’il termine la saison avec la Berrichonne, il s’envole pour le Tournoi de Toulon sous le maillot de l’équipe de France. Un tournoi finalement remporté par... la Côte d’Ivoire. Chez les jeunes Français, Koné ne sera pas le seul à s’envoler vers une autre sélection plus tard : Brahimi (Algérie), Belhanda (Maroc), N’Diaye (Sénégal) et Dossevi (Togo).


10. Thomas Touré


Sans cette vilaine blessure, peut-être que le rapide attaquant des Girondins de Bordeaux aurait été des vingt-trois Ivoiriens. En attendant, c’est sur son canapé que l’ancien Cannois va regarder le match. Né à Grasse, capitale du parfum, et pur produit cannois, Thomas Touré va aussi vite que son club formateur dégringole les étages. Pourtant, en U18, il joue des matchs avec l’équipe de France. Il a quelque chose, c’est indéniable. Mais la marche entre le jeune espoir et le joueur confirmé tarde à se matérialiser, et la Côte d’Ivoire ne rate pas l’occasion de le sélectionner en 2015 avant de lui offrir sa première sélection en mai dernier. Trop tard.

Et aussi : Cheick Doucouré, Gérard Gnanhouan, Axel Kacou, Yannick Sagbo.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Totti Chianti Niveau : CFA
Note : 5
En gros, la France a surtout laissé passer Didier Drogba.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Voilà.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
J'ai dégainé une demi-seconde trop tard et mon commentaire n'a désormais aucun interet.
Exactement !

Parce que les autres franchement... à part Meïté qui est dans mon coeur à jamais bien sûr
Je pense que l'on est tous d'accord ! C'est suffisamment rare pour être noté ! :)
pinpin666 Niveau : DHR
En même temps le cas de Drogba est un peu particulier. Il est un immigré au sens propre du terme, et n'a pas été véritablement formé dans les structures fédérales, puisqu'il vient du monde amateur. Il semble normal qu'un immigré qui a du talent puisse évoluer en équipe de France; mais l'inverse ne me paraît pas scandaleux non plus. Sinon Trezeguet et Higuain n'auraient pas dû
être appelé en EDF, avec le bonheur que l'on connaît pour le premier.
5 réponses à ce commentaire.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Et en étant réaliste deux minutes, on peut être sûr que très peu auraient eu leur chance en équipe de France de toutes façons. Et à part Drogba ils auraient tous plafonné à dix sélections maximum.
Surtout que Drogba est appelé en sélection alors qu'il ne jouait que depuis 6 mois à Guingamp, et il était âgé de 24 ans sans être passé par les équipes de jeunes pour l'EdF.

Bref, un immense joueur révélé sur le tard.
10 selections?????

Je vois pas qui aurait pu etre appelé a part DD
2 réponses à ce commentaire.
Mouais, à part Drogba on a bien fait de laisser filer les autres
saucissonbière Niveau : CFA2
J'ai absolument rien contre les Ivoiriens mais ça casse pas trois pattes à un canard.

Drogba personne pouvait deviner sa carrière. En 2004 devant t'avais Trezegol, Cissé, Henry, Anelka, Wiltord.... Je pense que ça allait.
Totti Chianti Niveau : CFA
C'est vrai.
Mais à partir de 2006, et surtout 2008 et 2010, il aurait fait du bien le DD.
saucissonbière Niveau : CFA2
Ah carrément ! Mais bon il était sélectionné depuis 2002... j'avoue j'ai vérifié la date je ne pensais pas qu'il avait été appelé si tôt.
2 réponses à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
J'ai du mal à comprendre comment tu peux regretter Drogba quand tu as Henry et Trezeguet mais soit.
Jacques-Alaixys Niveau : District
Parce qu'entre 2008 et 2012 il aurait bien été utile, avec tout le respect que j'ai pour Titi et Trezeguet
Georges tu n'aimes pas Drogba soit, mais à partir du moment où il explose (2004-2005) il est non seulement à mon sens meilleur que ceux que tu cites mais surtout il a un mental que Henry n'a jamais eu. Je signale que si Zidane n'avait pas existé la France n'aurait rien gagné avec Henry comme principal atout offensif, lui qui n'avait ni le football, ni surtout le mental pour hisser l'équipe au sommet du football mondial, ça s'est vu à chaque fois que Zidane a pris sa retraite (temporaire ou définitive).
Enfin un qui a pigé que Henry était une arnaque!
3 réponses à ce commentaire.
De toute façon on le sait tous,la France ne laisse aux nations africaines que les peu talentueux d'entre eux
Donc tout ceux sur la liste à part Drogba nul d'entre eux n'aurait jamais faire carrière en équipe de France
D'ailleurs ca mets en perspective le fait que la France ne forme pas pour les nations africaines comme on peut l'entendre très souvent
Elle joue les maraîchers (la France)elle garde les meilleurs fruits pour elle et envoie à ces pays les pas bons voilà
Les quelques nations africaines qui profitent de la formation française c'est à dire l'Algérie,le Mali et le Sénégal ne font rien dans les compétitions africaines ou internationales et elles sont nulles comme tout
euh sofoot, pas un article passe encore, mais pas une seule breve sur le déces de Laurent Pokou, vous me décevez.
un des plus grands joueurs du football africain, ...

Mes plus plates excuses si quelque chose a été écrit sur le sujet.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Mieux vaut pas de brève que le "Merci Pokou" de l'Equipe. Hum.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Mais je suis bien d'accord cela dit. Le premier grand joueur ivoirien, et un des rares grands joueurs étrangers passés à Rennes (avec EH Diouf, Frei, Cech, Luis Fabiano)
2 réponses à ce commentaire.
Verratti-fozzi Niveau : District
Vu notre problème de latéraux (bon, en soit je ne m'inquiète plus autant avec Sidibé / Kuzawa, mais on peut tout de même souligner que ce dernier à des problèmes au niveau défensif quand l'équipe n'a pas la maîtrise du ballon), je n'aurai pas craché sur un Serge Aurier aujourd'hui.

Au niveau discipline on pourrait m'opposer que vu le climat actuel avec ses bourdes Périscopiennes et autres déconvenues avec la justice, DD l'aurait recalé, mais qui sais, si il avait choisit la France, peut-être aurait-il surveiller son comportement sur le territoire national, de peur de louper le train de la sélection à chaque trève...
jaimelefootenmarchant Niveau : DHR
A quand un top 10 des joueurs que l'Afrique a laissé filer à la France?
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Parce qu'il y a des joueurs que l'Afrique a laissé filer à la France?
1 réponse à ce commentaire.
Un peu moyen l'expression "laisser filer"
Prisme colonialiste qui veut que la France choisit qui est digne de porter le bleu en laissant les restes à l'Afrique...
Sinon, ces joueurs ont aussi pu choisir par eux-mêmes... ceci dit au passage...
Bref... ça m'a déçu.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Ces joueurs ont fait toutes les étapes footballistiques en France donc ils sont des produits de football français.

De plus, laisser filer ne veut pas dire qu'on a donné l'autorisation de partir. Il n'y a rien de colonial là-dedans.
Je critiquais l'expression "laisser filer" employée par Sofoot...

Je suis d'accord pour dire que ce sont des produits de football français, mais il n'en reste pas moins que ces joueurs ont le droit de jouer pour la nation qu'ils choisissent.

A aucun moment, je ne sous-entends qu'il y a une question d'autorisation, je critique juste le verbe employé par le journaliste qui, justement peut laisser à visualiser les choses de cette manière-là (genre la France doit décider qui prendre et qui laisser filer).

Bah non. Formation française ou pas, chaque joueur doit décider de lui-même la nation qu'il souhaite représenter en compétition. :)
Three-Eyed Frenchy Niveau : Ballon d'or
Note : 1
Et encore, ils auraient pu titrer "Top 10 ces Ivoiriens volés à la France"...
Merci Mighty ! C'est une très bonne remarque.
arnaquéun10juillet Niveau : District
En effet faut pas oublier qu'ils ont le choix !
Les exemples Fekir, benzema et même trezeguet qui ont choisi la france !

Maintenant pour aurier franchement je suis presque content qu'il ne soit pas en EDF, le gars a quand même bien l'air stupide ou idiot, bien qu'il a l'air pas mechant, mais c'est le genre de joueur qui manque un peu d'education et du coup ba il enchaine les catastrophes mediatique !
Deja qu'on a tous eu honte de l'episode afrique du sud en 2010, il aurait pu nous faire même pire le aurier !
5 réponses à ce commentaire.
Tout le problème des "binationaux" qu'on aurait sans doute intérêt à inviter sur les matchs en plastique style amicaux du mois d'août.
Sur cette liste pas grand chose à dire hormis Drogba en 2ème partie de carrière mais actuellement on aurait peut-être du Guerreiro à proposer à gauche.
A méditer pour éviter de voir partir d'autres jeunes prometteurs (Bakayoko à Monaco comme le dit l'article, Lucas à Madrid..)
Le Sénégal pourrait en revanche se plaindre d'avoir eu des binationaux qui ont fait le choix de la France : Vieira, Evra, et dans une moindre mesure Ibou Ba ou Amara Simba (ne me parlez pas de Sagna). Raoul Diagne c'est trop ancien, cela n'aurait pas vraiment eu d'impact sur la destinée des Lions de la Teranga. Et puis comment ne pas penser à Jean Pierre Adams.
Merde alors, on a manqué Ouech gros Serge aka "repris de justesse" aka "merde guezz saucisse " Aurier.... Ca c'est de la grosse perte frero , tu vois bien qu'ça manque de negros lobotomisés bete comme des lavabos en EDF.

Tain je vais pas m'en remettre pour sûr!
So foot
A parler de Socrates e Consors vous en faites des milliers d'articles
Mais de Laurent Pokou non!!!
Voilà bien 3jours qu'il n'est plus au articles ou même une brève en son honneur
N'est pas une célébrité ??
Parce qu'il est noir???
C'est vrai que pour vous il ne compte pas mais il a quand même marqué le football africain dans son ensemble et surtout rennes
Ce n'est peut-être pas assez pour vous de lui faire un article ou une brève ????
Clair que bon, c'est un poil à sens unique. Que dire des griezmann ou laporte rejetés par la France et qu'elle est bien contente de compter dans ses rangs. Que dire des anthony lopes ou guerreiro qui sont allés dans d'autres sélections voire des super crack perquis ou obraniak qui se sont découverts des racines polonaises ou portugaises (tiens eux, c'est marrant, c'est pas traitres comme ceux qui choisissent le maghreb, ils peuvent même battre leur pays d'adoption que personne sit rien (enfin seulement certains y trouvent à redire en fonction des origines). Que dire encore de certains du genre mavuba sélectionnés une poignée de fois juste pour les préempter et les empêcher de jouer ailleurs, sans compter certains genre du maghreb qui auraient pu jouer ailleurs mais ont choisi la France avant de se faire mettre de côté (vous pensiez qu'ils auraient choisi la France s'ils avaient su qu'à 25 ans, ce serait fini?)
La france sans ses colonies, ses immigrés maghrébins (zizou au pif), polonais (kopazewsciezky au pif), italiens (platini au pif), sénégalais (vieira au pif) ou ghanéen (dessailly au pif) voire ses dom tom (trésor ou thuram au pif), on aurait bien rigolé avec une équipe de français "de souche" à ces époques
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 35