En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Top 10 : ces gardiens qui jouent en bas de survet'

« La mode se démode, le style jamais. » Facile à dire quand on s’appelle Coco Chanel, qu’on n’a jamais connu le football et encore moins ses gardiens de but. Poste ingrat par définition, certains ont même poussé le vice à jouer, été comme hiver, les jambes couvertes. En cette fin de fashion week, hommage à ces portiers qui ont fait le choix de ressembler à des profs d’EPS.

Modififié
1 - Gabor Kiraly
Quelque part entre le pantalon de jogging du week-end et le bas de survet’ d’un carrossier. Aujourd’hui encore, il n’existe aucune explication tangible. Pourquoi donc le recordman hongrois de sélections (86), ancien gardien du Hertha, d’Aston Villa et de Leverkusen, a décidé de passer sa carrière dans du molleton gris dégueulasse ? Le goût pour le confort a ses limites. Et c’est peu dire que Gabor Kiraly les a largement franchies.



2 - Mohammed Abdullaziz al-Deayea
En 1994, lors de la World Cup américaine, le monde du football découvre qu’on peut venir d’un pays où il fait plus de 40 degrés toute l’année et jouer en pantalon. Titulaire de 178 sélections avec l’Arabie Saoudite (record toutes sélections confondues), Al-Deayea n’aura finalement commis qu’une faute de goût : ne pas choisir des pantalons à sa taille.



3 - Carles Busquets
Les fans du Barça sont partagés. D’un côté, ils louent chaque jour Carles Busquets d’avoir conçu Sergio, le meilleur milieu défensif du monde, les doigts dans le nez. D’un autre, ils ne lui pardonneront jamais, ni son niveau minable dans les cages catalanes au milieu des 90’s, ni son mauvais futal brillant.




4 - Joseph-Antoine Bell

Comme si s’appeler Joseph-Antoine n’était déjà pas suffisant comme punition. L’immense gardien camerounais n’a débarqué en Europe qu’à 31 ans bien tassés. Ceci explique peut-être son goût particulier pour les slims serrés par de vilaines chaussettes. Un crime contre l’élégance de la sape africaine.



5 - Alexander Vencel
Ses horribles falzars, Alexander Vencel les a balancés à la gueule du football français pendant plus de dix saisons. A la différence des autres, Vencel a une excuse et une bonne : il a joué à Strasbourg et au Havre, paradis des halles aux vêtements.



6 - Bernard Lama
La France a du mal à s’en souvenir, mais Bernard, entre 93 et 96, était tranquillement le meilleur gardien du monde. Ce qu’elle n’a en revanche pas oublié, c’est son allure féline accentuée par ses pantalons fuselés. Trop ringard, trop fumeur, la France sera championne du monde sans lui, avec dans les bois, un type chauve qui porte ses shorts au niveau du ventre.



7 - Ali Boumnijel
Gueugnon, Nancy, Bastia, Rouen. La trajectoire de Boumnijel ressemble à s’y méprendre à celle d’un tueur en série. Ça tombe bien, son look dans la cage avait tout de celui d’un détenu de longue peine, haut trop large et pantalon de survet’ à trous de boulette.



8 - Thomas N'Kono
« C'est en voyant jouer Nkono que j'ai eu envie de devenir gardien de but. » Les propos sont signés Gianluigi Buffon. Le champion du monde italien ne précise pas s'il s’agissait du style vestimentaire ou des qualités intrinsèques du Camerounais. Et quelque part tant mieux. Moustache et jogging ont rarement fait bon ménage.




9 - Olivier Sorin

Le gardien d’Auxerre a inventé le style hybride : les chaussettes montantes portées sur un pantalon fuseau. La référence au monde équestre est aussi évidente que douteuse. A sa décharge, passer derrière Fabien Cool ne pouvait que laisser des traces.



10 - Helton da Silva Artur Arruda
L’héritier. Soit Helton est un génie, soit c’est un provocateur. Le gardien de Porto est aujourd’hui le dernier représentant de la grande lignée des portiers en bas de survet’. Une incompréhension teintée d’une grande interrogation : et si le Portugal était quelque part un peu responsable…




Par Frédéric Losada
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 3 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 3 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4