Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // TOP 10

Top 10 : Centenaires sans titre en Serie A

Hier, Sergio Pellissier est devenu le 80e joueur à passer la barre des cent buts dans l'histoire de la Serie A, mais surtout le 36e à atteindre ce chiffre symbolique avec un seul et même maillot. Enfin, il est le 10e à réussir cette performance sans remporter le moindre Scudetto, qui sont les (mal)heureux élus ?

Modififié

10 - Sergio Pellissier, 100 buts avec le Chievo


Auxquels il faut ajouter les 22 en Serie B. Évidemment, Sergio est tout excusé de ne pas avoir mené son équipe au titre suprême. Sur ses quatorze saisons de Serie A, il n’a atteint la dizaine qu’en quatre occasions. Meilleur classement ? La quatrième place au terme de la saison 2005-06 grâce aux pénalités à la suite de l’affaire Calciopoli, sinon, sur le terrain, c’est une septième. Il se consolera avec le fait d’être le premier valdôtain centenaire, et probablement pour longtemps encore.


9 - Antonio Vojak, 102 buts avec le Napoli


Un Scudetto, il en a bien remporté un avec la Juventus, mais débarqué au Napoli l’année du lancement officiel de la Serie A (saison 1929-30), le natif de Pula (aujourd’hui en Croatie) a enfilé les pions en vain. Au mieux, ce seront deux troisièmes places. De quoi manger son inséparable béret avec lequel il disputait les rencontres.


8 - Christian Vieri, 103 buts avec l’Inter


Et en seulement 143 matchs s’il vous plaît (troisième meilleure moyenne des centenaires mono-club après Nordahl et Nyers). Lui aussi a goûté à l’ivresse du Scudetto avec le maillot blanc et noir, mais lorsqu’il débarque à Milan en 1999, c’est évidemment avec l’ambition de remettre ça. Il en passera tout près en 2002, un fameux 5 mai. Il ouvre d’ailleurs le score face à cette Lazio que ses propres tifosi invitaient à perdre, mais ses coéquipiers s’écroulent. À une année près, il en avait un en cadeau sur tapis vert.



7 - Gino Pivatelli, 105 avec Bologna


Avant de finir quasiment défenseur central avec le Milan de Nereo Rocco remportant un championnat, la Piv’ affolait les compteurs à Bologne. Capocannoniere avec 29 pions en 1955-56, l’année précédente, les Rossoblù se classent à une quatrième place. Normal, direz-vous ? Non, car jusque dans les 60’s, les Felsinei faisaient partie des cadors du Calcio et un titre de champion était un objectif tout à fait dans leurs cordes.


6 - Giuseppe Signori, 107 buts avec la Lazio


Et là aussi une moyenne à la Bobo puisqu’en seulement 152 rencontres disputées. En cinq saisons et demie, il finit même trois fois meilleur buteur. Beppe aura tout essayé, mais rien à faire : cinq, quatre, deux, trois, deux, mais jamais un. Dix-huit mois après son départ, la Lazio remporte son deuxième et dernier Scudetto à ce jour. Une carrière maudite, puisque seule la Coupe Intertoto orne son armoire à trophées.


5 - Aldo Boffi, 109 buts avec l'AC Milan


Le seul à réussir cette performance avec l'un des trois cadors du football transalpin. Drôle de façon d’entrer dans la postérité. D’autant qu’il ne compte pas moins de trois titres de chef-canonnier. Or, lors de sa période d’activité, de 1936 à 1943, les Rossoneri naviguent dans la médiocrité et ne font pas mieux que deux troisièmes places. Il n’a rien gagné avec le Milan.


4 - Silvio Piola, 143 buts avec la Lazio


Le meilleur buteur all-time de la Serie A (274 au total) n’a jamais remporté le championnat, que ce soit avec la Pro Vercelli, la Juve, Novara et donc la Lazio. Fou, mais pas inédit, puisque Jimmy Greaves est dans le même cas en Angleterre. Avec le premier club de la capitale, il alterne le bon et le moins bon avant-guerre, preuve en est, il décroche une seconde place, mais aussi un maintien à la différence de buts. Mais le destin n'a pas voulu s'acharner.



3 - Kurt Hamrin, 150 buts avec la Fiorentina


Deux Coupes d’Italie, une Coupe des coupes, une Coupe Mitropa et même une Coupe des Alpes. Le petit ailier suédois a mis à profit ses neuf saisons sur les bords de l’Arno, mais il devra filer au Milan pour remporter une édition de Serie A. Il aura pourtant tourné autour, avec notamment deux places de dauphin dès son arrivée. Il devait probablement penser être le Florentin le moins verni, mais on fera mieux que lui trois décennies plus tard...


2 - Gabriel Batistuta, 152 buts avec la Fiorentina


... Ou pire dans un sens, puisque la troisième position avec le Trap en 1998-99 est le meilleur classement de Bati avec sa Viola, qu’il a même accompagnée en Serie B au début de son expérience. Seul championnat qu'il remporte (plus une coupe et supercoupe nationales). Là comme ça, à deux, ça fait 300 pions balancés par la fenêtre. Après une idylle de neuf ans, c’est à contre-cœur que le « Roi Lion » file à la Roma où il touche le gros lot au premier coup.


1 - Antonio Di Natale, 191 buts avec l’Udinese


D’aucuns affirment qu’en conservant Handanović, Inler, Alexis Sánchez, Quagliarella, Asamoah et compagnie au fil des années, les Frioulans auraient eu toutes leurs chances de prétendre au Scudetto. Pour le coup, c’est un raisonnement tout à fait légitime. Or, gagner des titres ne fait pas partie de la priorité de la famille Pozzo. Elle se contentera de cette belle troisième place en 2011-12 et de deux qualifications (puis éliminations) aux barrages de la Ligue des champions. Comme on dit par chez nous : 191 buts + 0 titre = la tête à Totò.



Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:58 Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
Hier à 17:42 Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 13 Hier à 15:43 Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 55
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 12:12 Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 63 dimanche 19 août Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25