1. // 26 mars
  2. // Journée mondiale du rein

Top 10 : Cassage de reins

En cette journée mondiale du rein, le football avait évidemment son mot à dire avec, pour le plus grand plaisir du public et l'enfer de la victime, le traditionnel cassage de rein. Voici une sélection de dix des plus belles mises à mort.

Modififié
2k 85

Cristiano Ronaldo sur Ashley Cole

Manchester United-Arsenal (0-0), 21 septembre 2003

Durant ses années passées à MU, Cristiano Ronaldo a redonné ses lettres de noblesse au Théâtre des Rêves. Des dribbles chaloupés, un zig, un zag, le tout à une vitesse phénoménale. Auréolé du mythique numéro 7 chez les Red Devils, le plus bel enchaînement du Portugais outre-Manche restera cette combinaison laissant Ashley Cole sur le carreau, complètement désossé. Heureusement que le latéral gauche des Gunners avait Cheryl pour lui remettre la colonne vertébrale dans le bon sens.

Youtube

Karim Benzema

Olympique Lyonnnais-RC Lens (3-0), 29 septembre 2007

De la Ligue 1 à la Liga, Karim Benzema a percé, transpercé de nombreux filets. Dont ceux du Racing Club de Lens, un soir de septembre 2007. Entré en jeu à la 66e minute à la place de Juninho, la Benz file planter un troisième but après un rush en solitaire incroyable, avec une frappe entre les guibolles de Vedran Runje pour le clou du spectacle. Il paraît que Fabien Laurenti rampe encore derrière le ballon comme Gollum derrière l'anneau. Mon précieux...

Youtube

Arjen Robben

Espagne-Pays-Bas (1-5), 13 juin 2014

« Il est venu lui faire l'amour sans préliminaires ! » Cette seule phrase de l'immense Omar da Fonseca résume parfaitement l'ampleur de l'humiliation que Robben a fait subir à toute la défense espagnole le soir de la déroute de la Roja en Coupe du monde. Après un crochet, Casillas se retrouve par terre, poursuivant sa fierté à quatre pattes. Et Arjen est là. Pour lui faire l'amour. Sauvagement. Sergio Ramos ? Il court encore dans l'espoir de rattraper la flèche.

Youtube

Eden Hazard

Chelsea-Manchester City (2-1), 27 octobre 2013

Il court, il court le Eden, le Eden de Stamford Bridge. Il est passé par ici, il repassera par là. Sans Pablo Zabaleta. Emmené dans le space moutain belge, Pablo n'a fait que deux tours avant de descendre de la nacelle pour se reposer. Manifestement, il n'est pas fan des attractions qui bougent trop.

Youtube

Ángel Di María sur Carles Puyol

FC Barcelone-Real Madrid (1-3), 26 février 2013

Parfois cantonné au banc de touche avec Louis van Gaal à Manchester United, Angél Di María était il y a deux ans de cela une pièce importante du dispositif de José Mourinho au Real Madrid. Lors du match retour en demi-finale de Coupe d'Espagne contre le FC Barcelone, les Madrilènes s'imposent en patrons au Nou Camp avec leur Ratus comme chef de file. Sur le deuxième but, Fideo embarque Puyol dans un tango où Tarzan finira écartelé. CR7 conclut l'action, mais le grand frisson sera bel et bien argentin.

Youtube

Ronaldo

Corinthians-Vasco (0-0), 3 juin 2009

De retour au pays après une belle et longue carrière de 14 ans en Europe, Il Fenomeno est revenu distiller un peu de classe sous le maillot du Corinthians. Tétanisé devant un Ronaldo déjà un peu enveloppé, le défenseur reste statique. « Si je ne me jette pas, je ne risque pas l'humiliation. Suis le ballon ! » se dit-il. Raté.

Youtube

Willian

Turquie-Brésil (0-4), 12 novembre 2014

Désossés par l'Allemagne en demi-finale de leur Coupe du monde (7-1), les Brésiliens se sont ensuite vengés sur toutes les équipes qu'ils ont rencontrées. Le 12 novembre 2014, en Turquie, Willian a donc décidé de s'amuser. Enfermé sur son aile, le Brésilien s'en sort d'une petite virgule toute en fluidité. À noter le petit saut du n°3, qui part chercher son honneur sur sa gauche, avant de réaliser qu'il est en fait déjà trop tard.

Youtube

Neymar sur Salva Sevilla

FC Barcelone-Espanyol Barcelone (5-1), 7 décembre 2014

C'est dans leurs gênes à force de jouer sur des plages ou dans la rue : les Brésiliens adorent dribbler. Bien entendu, Neymar est un homme qui ne fait pas exception à la règle. Depuis bientôt deux ans avec le Barça, la crête de footeux la plus connue dans le monde a seulement gagné une Supercoupe d'Espagne. En revanche, il a fait perdre un paquet de reins à ses différents adversaires. Le dernier mec en date, c'est Salva Sevilla de l'Espanyol. Un passement de jambe et une mise à l'amende que Doc Gynéco ne peut qu'approuver.

Youtube

Ronaldinho contre tous

Guingamp-PSG (3-2), 22 février 2003

De tous ses buts marqués au Paris Saint-Germain, celui inscrit par le prodige du Grêmio contre l'En Avant Guingamp fait partie de son Hall of Fame. Dès la vingtième minute de jeu, Ronnie reçoit la gonfle dans les pieds et démarre le show. Un coup du sombrero, une accélération pied au plancher, un passement de jambe version Joga Bonito pour terminer sur un piqué divin. Une véritable humiliation collective.

Youtube

Pelé contre Mazurkiewicz

Brésil-Uruguay (3-1), 17 juin 1970

Quand on est surnommé O Rei, on se doit d'être le meilleur d'entre tous. Et être le meilleur, ça passe par se sentir en avance sur son temps. Pour cette demi-finale du Mondial mexicain contre l'ennemi uruguayen à Guadalajara, Edson Arantes do Nascimento avait envie d'innover, de créer. De son esprit viendra cette feinte de corps complètement dingue sur le portier de la Celeste, Ladislao Mazurkiewicz. Le plus beau non-but de l'histoire.

Youtube

BONUS : Amantino Mancini contre Anthony Réveillère

Olympique lyonnais-AS Rome (0-2), le 6 mars 2007

Le plus classique de tous... S'il était avant tout un footballeur, Amantino Mancini est devenu professeur. Depuis ce soir de mars 2007, toutes les universités de médecine dans le monde apprennent l'ablation d'un rein à leurs élèves en disséquant les passements de jambe d'Alessandro. Bistouri ? OK. Scalpel ? OK. Perte d'honneur ? OK. Le réveil en salle post-opératoire a dû être extrêmement compliqué pour ce bon Réveillère.

Youtube


Par Antoine Donnarieix et Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

HerbyCohen Niveau : CFA2
Réveillère était un bon joueur (même si je ne suis un admirateur) et c'est dommage que l'on se souvienne de lui uniquement pour ça. Même en temps quel kiff et il est tellement à la rue, ça va beaucoup trop vite pour lui!
Ian Curtis
Robben, il peut faire un top ten à lui tout seul.
marshallnigga Niveau : District
Je m'inquiétais au fur et à mesure de l'article de ne pas trouver trace du "duel" Mancini-Réveillère. Me voilà rassuré par ce bonus en VO
Ce top 10 mériterait d'être un top 100.
Non non, je n'essaie pas de vous donner une idée.... quoique, ça pourrait être cool un nouveau top 100, hein ?
Je m'attendais vraiment à voir le cassage de Messi sur Nani : https://www.youtube.com/watch?v=M0KKkmWUnnY
Note : 6
Sur le but de Robben, Casillas fait encore peine à voir, le pauvre !
Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
J'ai un petit peu regardé et vu:

-Le gros Ronaldo qui ne bouge pas devant un défenseur qui ne moufte pas non plus. On dirait un de ces vieux jeux vidéos à 2 joueurs où les joueurs ont lâché les manettes c'est un peu pathétique jusqu'à que l'équipe des Corinthians finisse par perdre le ballon et l'équipe adverse de dégager. Pas trop une humiliation.

-Ronaldinho qui humilie tellement Guingamp que ces derniers gagnent en mettant trois buts. C'est ce qu'on appelle une équipe limitée à la classe d'un seul joueur (PSG d'alors) contre une équipe dont le talent collectif est supérieur à celui de ses individualités (ce qui est un peu la marque de fabrique de l'EAG).

-Par contre, Neymar, là, j'ai vu de la classe. J'aurais voulu ne voir que ça.

je me rappelle d'un double contact en suspension de Roberto Carlos en équipe nationale qui pousse au suicide deux argentins, y appas?
Message posté par Ian Curtis
Robben, il peut faire un top ten à lui tout seul.


Et il ferait bien de la peine comparé au top 10 de Ronaldinho.
Robben met une accélération de fou a ramos mais en aucun cas il lui casse les reins ! Le cassage de rein d'angel sur puyol est mythique c'est de loin le number one !!
Paper planes Niveau : District
Busquets vs Ozil, petite feinte de corps et ramassage complet en mondovision pour le teuton, magique :
https://youtube.com/watch?v=n_afcUHHb5c
Juventine7 Niveau : CFA2
Franchement j'ai ri presque à chaque fois, bon article les 2 filous et mention spéciale pour toi Antoine avec un nom à faire partie du village d'Astérix!!
Message posté par Hôtel avec Beauvue
J'ai un petit peu regardé et vu:

-Le gros Ronaldo qui ne bouge pas devant un défenseur qui ne moufte pas non plus. On dirait un de ces vieux jeux vidéos à 2 joueurs où les joueurs ont lâché les manettes c'est un peu pathétique jusqu'à que l'équipe des Corinthians finisse par perdre le ballon et l'équipe adverse de dégager. Pas trop une humiliation.

-Ronaldinho qui humilie tellement Guingamp que ces derniers gagnent en mettant trois buts. C'est ce qu'on appelle une équipe limitée à la classe d'un seul joueur (PSG d'alors) contre une équipe dont le talent collectif est supérieur à celui de ses individualités (ce qui est un peu la marque de fabrique de l'EAG).

-Par contre, Neymar, là, j'ai vu de la classe. J'aurais voulu ne voir que ça.

je me rappelle d'un double contact en suspension de Roberto Carlos en équipe nationale qui pousse au suicide deux argentins, y appas?


AHAH Ok tu kiff L'EAG mais aujourd'hui tout le monde s'en tape qu'il aient gagnés et surtout le but de Ronnie est bien plus classe que l'action de neymar
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 6
Concernant le combo cassage de rein / Rim-K, j'ai instantanément pensé à ce bijou face à Puyol :
https://www.youtube.com/watch?v=byNdSANx66k
floyd pink Niveau : CFA
Franchement vous avez pas trouvé mieux pour Ronaldo le vrai ? Vraiment ?
Vous avez pas cherché longtemps alors
Fabien Lemoine ?
Le plus beau de tous , vous aviez pas le droit de le rater les gars... Zizou <3

https://youtu.be/-_UQ1AGLIQI
Notre maitre à tous ! Certains sont incroyables
Notre maitre à tous ! Certains sont incroyables

https://youtu.be/yiRv8vnt0eY
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 85