Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Foot & Vacances

Top 10 : Cahiers de vacances

En vacances, il y a ceux qui enfilent leurs maillots de bain, qui avalent des scampis, qui jouent aux cartes devant un pastis bien dilué ou un cocktail bien frais. Et puis il y a ceux qui font des conneries. Et ça n'échappe pas aux footballeurs.

Modififié

1 - Je ne suis pas un Eero


Au-delà d'une première saison décevante sous les ordres de Zinédine Zidane avec deux buts en dix apparitions, Eero Markkanen, attaquant finlandais arrivé à l'été 2014 dans la réserve du Real Madrid pour deux millions d’euros, a, semble-t-il, un peu trop profité de ses vacances d’été. Au retour des congés, le petit blondinet de 24 ans surprend les préparateurs physiques par sa bedaine : le voilà revenu avec dix-huit kilos supplémentaires sur la balance. Il en pèse désormais 97, et se fait virer dans la foulée. Il retournera en Finlande au RoPS Rovaniemi, non sans avoir réagi à la nouvelle sur son compte Twitter : « Adieu la carrière »



2 - GTA grandeur nature


Qui n’a jamais rêvé d’une petite course-poursuite à la sauce O.J Simpson ? La télé, les hélicos, la célébrité... un fantasme collectif réalisé par Jairo Castillo, le double meurtre en moins. Cet attaquant colombien du Club Atlético San Martín en première division argentine s’est offert à l’été 2011 une petite partie de GTA grandeur nature dans le sud de Cali, troisième ville la plus peuplée de son pays natal, la Colombie. Alors que des policiers lui font signe de s’arrêter pour un contrôle de routine, il enfonce la pédale de l’accélérateur de son minivan Mazda et esquive le barrage, avant de balader les forces de l’ordre dans la campagne pendant près d’une heure. Puis, enfin stoppé, il profite d’un manque d’attention des forces de l'ordre pour prendre la fuite à bord d’un taxi qui passait là par hasard. Une semaine plus tard, le colonel Ramiro Castrillon, en charge de l’affaire, est obligé de faire paraître un communiqué : «  Nous ne savons toujours pas où il est allé. Nous invitons son club à nous transmettre toutes les informations dont il dispose afin de mettre la main sur lui. » . Après enquête, il s’avère que Castillo conduisait sans permis et aurait tout simplement voulu éviter une grosse amende de la justice colombienne. Étrangement, personne n'était allé fouiller chez Trevor Philips.


3 - Wayne Clooney


En vacances dans le sud de la France à l’été 2007, Wayne Rooney écarte les orteils sur son yacht. D’humeur badine, il décide de jeter à l’eau, « pour rigoler » , un petit coffret contenant les clés du bateau qu’il a loué pour la journée, et une montre estimée à 44 000 euros. Une facétie qui n’a pas beaucoup faire rire sa chère et tendre Colleen Rooney, un peu coincée niveau humour. Un ami raconte : « Colleen était très énervée, elle a traité Wayne d’abruti et s’est mise à pleurer, et ce, toute la journée. Ça a plombé l’ambiance, surtout que Wayne a commencé à sérieusement déprimer... » Pour la précision, le coffret a ensuite fait l’objet de recherches, mais n’a jamais été retrouvé au fond de la Méditerranée. Comme Emanuel Herrera.


4 - Le Havre de paix d’Adriano


Il devait être le cadeau de Noël des petits Havrais, il aura fêté son départ par une soirée bien moins catholique. Après son transfert avorté en Normandie en décembre 2014, Adriano rentre tout de go au Brésil, histoire de passer quelques nuitées en bonne compagnie. Selon le journal brésilien Extra, accompagné d’un groupe de samba, il aurait commandé pas moins de 18 filles d’un bordel de Copacabana, à mille euros la demoiselle. Le tout, réglé sur place et en liquide, pour une petit orgie qui s’est finie le lendemain matin. Là-bas, on l'appelle « L'empereur » .



5 - L’accident d’Asamoah Gyan


Quand les vacances tournent au drame. Le dimanche 6 juillet 2014, Asamoah Gyan profite d'un repos pas vraiment mérité au sud du Ghana, dans la station balnéaire d’Ada, où il se remet d'une Coupe du monde achevée à la dernière place de la poule G. Les quinze amis présents sur place décident de louer des jet-skis pour une balade sur l’estuaire de la Volta, s’éclatent un moment puis rendent les engins en fin de journée pour aller disputer une partie de beach-volley. Seuls deux membres du groupe continuent leur tour : le chanteur ghanéen nommé Castro et une certaine Janet Bandu, qui se noient. Castro et Gyan se connaissaient depuis dix ans et le premier gérait même la « structure musicale » du second, Baby Jet Promotions. Asamoah se voit alors accusé par les médias de kidnapping, de meurtre, puis de sacrifice spirituel dans le cadre d’un rituel de magie noire. Pour redresser sa carrière, qui en avait bien besoin.



6 - L’affaire des veuves noires


À l’été 2011, Walter Busse, joueur d’Independiente, connaît une belle mésaventure. Alors que son frère et lui pensent passer une nuit torride avec un trio féminin, ils ignorent avoir en réalité affaire à un groupe de jeunes femmes appelées les « veuves noires » . Les deux garçons, en plus de passer la nuit sur la béquille, se réveillent le lendemain avec un gros mal de crâne : ils ont été drogués avec de la kétamine, un anesthésiant destiné généralement aux chevaux et aux « teknivaliers » . Avant de s'éclipser, les trublions ont pris soin d’embarquer la télé, l’Ipad, la chaîne hi-fi, les mobiles, l’ordinateur, un masque de diable et les clés de la mini Cooper du couple Busse. Walter annonce dans un premier temps qu’il a été victime d’une simple effraction à son domicile, avant que sa femme ne révèle les dessous de l’affaire sur Twitter. Pourquoi ? Parce que les filles ont aussi embarqué son chien, à elle, un shar peï. « Ça me tue de ne pas savoir si mon toutou est bien traité. Est-ce qu’il mange bien ? Est-ce qu’il est traité avec humanité ? Où que tu sois, sache que je t’aime plus que Walter. »


7 - Romário au bal masqué


Interrogé par L’Équipe Mag, le 21 avril 2012, le taquin Johan Cruyff déballe une petite histoire sur l’attaquant brésilien Romário, qu’il a eu sous ses ordres à Barcelone entre 1993 et 1995. « Vous allez comprendre quel genre de lascar était Romário avec une seule anecdote, explique-t-il. Une fois, il est venu me demander s’il pouvait sécher deux jours d’entraînement pour rentrer au Brésil, il devait y avoir le carnaval de Rio... Je lui ai répondu : "Si tu marques deux buts demain, je te donne deux jours de repos de plus que le reste de l’équipe." Le lendemain, il a marqué son deuxième but à la 20e minute de jeu et il m’a immédiatement fait signe qu’il voulait sortir. Il m’a dit : "Coach, mon avion part dans moins d’une heure !" » Cruyff s’interpose, et Romário réplique : « Tu te prends pour qui, mon père ? Alors, tu la fermes. Mon boulot, c’est de jouer au foot. Je n’ai de comptes à rendre à personne.  » L’histoire, en revanche, ne dit pas si « O Baixinho » a bien eu son vol.



8 - Le râteau de la méduse


Chris Smalling aime la mer. Il aime l’eau bleue, l'air iodé, les animaux marins de toutes les couleurs et les vagues qui s’écrasent sur les rochers. Mais plus que tout, Chris Smalling aime le surf. Sauf ce jour d’été 2016 à Bali, où le défenseur était parti oublier le piteux Euro 2016 des Three Lions conclu en queue de poisson islandais. Après avoir lourdement chuté depuis sa planche, il retombe dans son malheur sur une énorme méduse, qui le pique allègrement. On l’apercevra plus tard en train de signer un autographe à un petit supporter mancunien. Toujours pro.



9 - Best Hair


« Je ne veux pas que quelqu'un d'autre s’en occupe. Vous savez, le soleil est difficilement supportable quand on a les cheveux longs. » Mais pourquoi diable George Best râle-t-il ? Alors star de Manchester United, l’Anglais raconte lors d’une interview à un journaliste ce jour où il avait été contraint de revenir en Angleterre pendant ses vacances à Majorque... afin de se faire couper les cheveux par son ami Malcom Wagner. Le tout pour « 56 pounds, 12 shillings et 6 pence » – soit environ 64 euros. Sans compter le billet d’avion aller-retour.


10 - Man vs wild


La fin des vacances, ce sont aussi les stages de présaison. Il fait encore beau, le soleil tape gentiment sur les mollets, et le temps est idéal pour un petit footing en forêt. Jan Trousil, défenseur du FC Slovácko, se trouve à ce moment-là près de chez lui, en Tchéquie. Toute l'équipe effectue un footing dans les bois, et c’est lui qui raconte la suite au quotidien MF Dnes : « J’étais en train de courir avec tout le monde, et je me suis arrêté à un moment pour pisser contre un arbre. Quand je suis revenu sur le sentier, il n’y avait plus personne. J’ai continué à courir, mais je n’entendais plus un bruit et la nuit commençait à tomber. J’avais froid, j’avais de la neige jusqu’aux mollets et j’étais complètement effrayé. Comme je n’ai jamais pris de cours de survie, je ne savais pas comment faire pour allumer un feu, donc j’ai passé quatre heures à hurler dans les bois en priant pour qu’on m’entende. Quand la police m’a découvert, j’étais exténué. Ils m’ont dit que j’étais un miraculé parce qu’à cette époque-là, les loups du coin sont plutôt agressifs. J’aurais pu mourir à cause de ce jogging. » Ce à quoi son entraîneur, Svatopluk Habanec, répondra déçu : « Désormais, on ne fera plus de stages en forêt et c’est dommage. Jan a été retrouvé à plus de dix kilomètres de l’endroit où on l’avait perdu. D’habitude, il ne court pas autant à l’entraînement. »


Bonus :


George Best, concernant son passage dans le club de Los Angeles : « J'avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n'ai jamais vu la mer... »


Auraient pu être cités...


Christian Vieri, agressant à Milan l’ancien photographe Fabrizio Corono, qui fricoterait avec l’une de ses ex. Le Tchèque, Václav Drobný, décédé après avoir percuté un arbre avec une luge. Ou encore Nicklas Bendtner, assez éméché pour frotter son sexe à la vitre d’un taxi.



Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 24 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 48