1. //
  2. // Campagnes éliminatoires

Top 10 : c'était comment ma première campagne de qualifs ?

Dernier bizut européen, sauf surprise, Gibraltar devrait conclure sa première campagne de qualifs avec un piteux bilan de dix défaites en dix matchs. Mais qu'ont fait les autres rookies en leurs temps ?

Modififié
4 6
  • Le Monténégro au Mondial 2010

    La dernière bleusaille, c'était lui. Out la Serbie, les Monténégrins font chambre à part, mais doivent attendre 2008 pour disputer des premières qualifs. Logiquement reversés dans le dernier chapeau, ils évitent toutefois le groupe de la mort, et sans une égalisation à la dernière minute, les grands débuts auraient pu se solder par une victoire 2-1 face à la Bulgarie. Contre l'Italie championne du monde, le bilan est de deux courtes défaites (0-2, 1-2), mais trop de matchs nuls sont concédés face à des adversaires prenables. Résultat, une seule victoire contre la Géorgie et une 5e place avec 9 unités. Dès la session suivante, le Monténégro atteint les barrages et s'incline face à la République tchèque.

  • Le Kazakhstan au Mondial 2006

    En 2002, les Kazakhs demandent et obtiennent leur transfert de la zone Asie à la zone Europe. Un challenge osé quand on sait qu'ils ne se sont même jamais qualifiés pour la Coupe d'Asie des nations. Présent dans le chapeau 7 avec les autres cancres que sont l'Andorre et le Luxembourg, c'est un véritable chemin de croix. Pourtant, ça n'avait pas trop mal commencé avec une défaite à la dernière seconde 1-2 contre l'Ukraine, mais il y aura dix autres revers pour un petit nul face à la Géorgie, tandis que le 0-6 contre la Turquie reste toujours un record négatif. Néanmoins, si la sélection a peu progressé en dix ans, le football de clubs a déjà marqué sa présence en Ligue des champions. La patte Vinokourov.

    Youtube

  • L'Andorre à l'Euro 2000

    Pourtant Présipauté indépendante depuis un moment, Andorre ne se lance dans l'aventure du football que dans la seconde moitié des 90's, et personne n'a oublié ces coriaces Pyrénéens ne sortant jamais de leur surface. L'EDF championne du monde eut un mal fou à s'en défaire. Victoire 2-0 au Stade de France et succès 1-0 au retour à la 86e sur un penalty de Lebœuf. Deux résultats suffisants pour considérer comme positifs ces débuts marqués par 10 défaites certes, mais avec une moyenne de 2,8 buts encaissés et la satisfaction d'en avoir planté 3. « Foteu pena gavaxos » , comme dit l'unique commentateur de la vidéo.

    Youtube

  • La Croatie à l'Euro 96

    Tu es serbe ou croate ? La Yougoslavie interdite de compétition par l'ONU, c'est la Croatie qui récupère le leadership des Slaves du Sud. Par ailleurs, les qualifs de l'Euro 96 voient 15 nouvelles nations. 5 d'entre elles finissent dans le groupe 4 en compagnie de l'Italie vice championne du monde qui en profite pour prendre des cours de géopolitique... et de football. En effet, elle est battue à Palerme par un doublé de Davor Šuker, et ce dernier inscrit pas moins de 12 buts en 10 matchs. Unique couac, la défaite en Ukraine, mais avec 23 points, les Croates terminent premiers et s'envolent pour l'Angleterre où ils confirmeront être une des nouvelles places fortes du foot européen.

    Youtube

  • La Bosnie-Herzégovine au Mondial 98

    Arrivé un poil en retard, elle fait ses grands débuts deux ans après ses cousines de l'ex-Yougoslavie. Au programme, dernier chapeau et retrouvailles avec la Slovénie et la Croatie, histoire de bien se mettre dans le bain ! Brassard au bras, à 36 ans, Mécha Baždarević guide les siens en Grèce pour un revers 3-0, Salihamidžić est le premier buteur lors de la défaite 1-4 contre la Croatie le match suivant, tandis que le premier succès arrive contre la Slovénie. Au total, 5 défaites et 3 victoires dont un joli 3-0 face au Danemark, ce qui donne une 4e place sur 5 à 6 points des barrages. Ça n'a cessé de progresser depuis, mais attention, on n'est pas à l'abri d'une scission entre la Bosnie et l'Herzégovine.

  • Les pays baltes bien avant qu'on ne le pense

    La Lituanie, la Lettonie et l'Estonie font partie de ces nouvelles équipes qu'accueille l'UEFA en 1996, mais ce n'est pas pour autant qu'elles sont vierges. En effet, ces trois nations ont été indépendantes entre les deux guerres mondiales, avant que l'URSS ne les réengloutissent pendant un demi-siècle. Ainsi, Lituanie et Estonie participent aux éliminatoires du Mondial 34 et sont devancées par la Suède. En 38, l'Estonie bat la Finlande, mais finit dernière de son groupe composé également de l'Allemagne et de la Suède, tandis que Lituanie et Lettonie s'affrontent seules. Les Lettons écrasent leurs adversaires et s'offrent l'Autriche contre qui ils s'inclinent courageusement 2-1 à Vienne. Suite à l'Anschluss, cette dernière n'existe plus, et la FIFA, plutôt que de repêcher la Lettonie, propose la place vacante à l'Angleterre, laquelle refuse. Le Mondial se jouera donc à 15. Déjà des champions, les ancêtres de Blatter.

  • Les îles Féroé à l'Euro 92

    Avec Saint-Marin, c'est la grande nouveauté de ces éliminatoires. Si les premiers prennent pilule sur pilule depuis, les seconds entrent dans l'histoire par la grande porte en tapant l'Autriche, présente au dernier Mondial, d'emblée sur le score de 1-0. Bûcherons et charpentiers ont même le droit à un derby face au Danemark. Les Féringiens décrocheront un autre petit point en Irlande du Nord et termineront bons derniers de leur groupe... devancé à la différence de buts par l'Autriche.

    Youtube

  • Géorgie à l'Euro 96

    Outre la Croatie, la Géorgie est l'autre néo-nation qui a fait bonne impression lors de ces qualifs. Et pourtant, tout avait mal commencé avec une défaite contre la Moldavie, elle aussi débutante, mais dès le troisième match, c'est un joli 5-0 collé au pays de Galles. Quatre autres succès arriveront, deux contre l'Albanie, un autre face à Galles et un face à la Bulgarie. 15 points, 5 victoires et 5 défaites, 14 buts marqués, 13 encaissés et une 3e place à 7 longueurs de la Bulgarie. On se dit que... mais à part Kaladze, en fait non.

    Youtube

  • La Turquie pionnière

    Non, la Turquie n'a pas vu footballistiquement le jour avec Hakan Şükür à l'Euro 96. C'est bien avant qu'elle a eu l'occasion de participer à une compétition estivale. Engagée pour ses premières qualifs, celles du Mondial 50, elle bat la Syrie 7-0 au 1er tour et bénéficie au 2nd du forfait d'une Autriche encore meurtrie par WW2. Qualif ? Que nenni, les Turcs renoncent au long voyage au Brésil. Pas grave, guidés par l'Italien Sandro Puppo, ils se rattraperont quatre ans plus tard en éliminant l'Espagne en match d'appui. La Suisse étant moins loin, cette fois, la Turquie en est.

  • La Slovaquie à l'Euro 96

    La France aussi a eu le droit de tester les nouvelles nations de ces éliminatoires. Dans un groupe très homogène (Roumanie, Israël, Pologne et Azerbaïdjan, autre rookie), les Bleus débutent leur campagne par quatre 0-0 et se font des frayeurs. Ils buttent notamment face à ces Bratisla Boys emmenés par l'immense Ľubomír Moravčík, et qui finissent à une belle 3e place avec un bilan de 4 victoires, 2 nuls et 4 défaites. À noter, les trois buts de Jancula, passé simple de Jankulovski.

    Youtube


    Par Valentin Pauluzzi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Belle équipe de Croatie. On le repète souvent mais quel serait le palmarès de la Yougoslavie aujourd'hui si celle-ci n'avait pas éclaté. Même actuellement, le milieu de terrain technique des croates, une attaque Dzeko-Jovetic-?, une défense à penchant plutôt serbe, ça pourrait donner un cocktail du tonnerre.
    Note : 3
    C'est bizarre, vous parlez de la Slovaquie mais pas de la République tchèque ? Surtout que les mecs 2 ans après la séparation sont déjà finaliste de l'Euro 96...
    RobbieKPai Niveau : DHR
    La voix du commentateur Féringien, quasiment la même que Sangoku en pleine concentration pour devenir Super Saïyen.
    C'est quoi exactement un "rookie" ?
    lilisushi Niveau : DHR
    Message posté par George is the Best
    C'est bizarre, vous parlez de la Slovaquie mais pas de la République tchèque ? Surtout que les mecs 2 ans après la séparation sont déjà finaliste de l'Euro 96...


    En fait je crois que la république tchèque a récupéré l'historique de la tchécoslovaquie et n'a donc pas débuté avec 0pt au coeff UEFA (comme la Russie et l'URSS). Donc pas des "vrais" nouveaux...
    Et personne pour un jeu de mots sur Jancula?
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    4 6