Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Top 10 : Buts en L1

Défenses infranchissables, gardiens extrêmement talentueux ou attaquants en bois, s'il y a moins de buts en L1 qu'ailleurs, on y trouve quand même son lot de perles.

- 1) Moussa Sow (Lyon 3-1 Lille, 17 octobre 2010)

Sur ses vingt-cinq pions, Moussa Sow, plus qu'une version 2.0 de Matt Moussilou, a mis quelques pépites. Ce soir-là, Lille n'est pas encore leader et n'impressionne pas outre mesure. Sow, lui, effraie déjà les défenses adverses.






- 2) Marvin Martin (Sochaux 4-0 Nice, 18 septembre 2010)

En ce début de saison, Marvin Martin n'est pas encore international mais le talent, lui, est déjà bien présent. A Bonnal, Sochaux impressionne et en ce soir de septembre, Nice prend cher, très cher.






- 3) Jussie (Bordeaux 2-0 Lyon, 19 septembre 2010)

Ce jour-là, Bordeaux reçoit un OL avec la zone rouge au cul. Guère mieux, les Girondins ne rendent pas une copie parfaite, certes, mais Jussie se charge tout de même d'humilier avec classe toute l'équipe lyonnaise.






- {4) Dimitri Payet (Lyon 0-1 Saint-Etienne, 25 septembre 2010) }

Lyon en crise, suite. Une semaine après leur revers en Gironde, les hommes de Claude Puel sombrent sur leur terrain face à l'ennemi stéphanois, à cause d'un homme : Dimitri Payet. Mais au final, elle est pour qui la Playstation ?






- 5) Ryad Boudebouz (Saint-Étienne 3-2 Sochaux, 14 aout 2010)

Deuxième journée de championnat. Saint-Étienne tient le match en menant 3-0 à trente minutes de la fin. Moment choisi par Boudebouz pour envoyer son pétard. Une minute plus tard, Marvin Martin y va également de son but. Trop tard.






- 6) Michaël Ciani (Bordeaux 1-0 Lorient 2 octobre 2010)

Non, on ne se fait pas toujours chier à Chaban-Delmas. Début octobre, Bordeaux n'est déjà pas au mieux. La saison va être longue, Michael Ciani le sait. L'exercice 2010-2011 aura été un long chemin de croix pour l'international français. Foutu pour foutu, il se laisse aller à quelques facéties techniques et inscrit, contre ses anciens partenaires, le plus beau but de sa carrière.






- 7) Eden Hazard Marseille 1-2 Lille, 6 mars 2011)

Comment passer à côté de celui-là ? Match charnière dans l'optique du titre, ce Marseille-Lille n'a pas accouché d'un spectacle exceptionnel, non. Mais le Belge s'est chargé de faire le show en début de rencontre. Avant que PAF ne crucifie les Phocéens dans le temps additionnel. Chose qu'il n'a jamais faite au PSG.






- 8) Jimmy Briand (Lyon 4-0 Nancy 18 février 2011)

La comparaison avec la bicyclette de Rooney contre Manchester City est évidemment facile. Mais seul le geste est comparable. Briand étant à des années lumières de Rooney tout comme l'enjeu de ce Lyon-Nancy face au derby de Manchester. Mais bon, avec ça, Jean-Michel Aulas doit se dire que le transfert de l'ancien Rennais n'est qu'un demi-échec.






- 9) Nenê (Valenciennes 1-2 PSG, 11 décembre 2010)

A l'époque, le milieu parisien ne touche plus terre. A dix minutes de la fin, Paris encaisse un but valenciennois et se voit déjà perdre deux points bêtement. C'était oublier le Brésilien. Nenê s'en va inscrire un doublé d'une frappe lumineuse dans la lucarne de Penneteau, sans doute ébloui par les projecteurs...






- 10) Nolan Roux (Brest 2-0 Rennes, 9 avril 2011)

Le buteur breton ne devrait pas s'éterniser dans le Finistère. Attaquant opportuniste, Roux frappe énormément au but pour un pourcentage de réussite finalement assez faible. Mais quand c'est cadré, voici ce que cela donne.






Sylvain Michel

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 13:12 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses
À lire ensuite
Dallas Tex-Mex