1. //
  2. // Bilan

Top 10 : Buts du Calcio

Non, l'Italie, ce n'est pas que Pippo Inzaghi qui marque du genou sur un ballon dévié, ou Totti qui met des panenkas sur pénalty ! Cette saison, la Serie A a encore offert une flopée de buts magiques. Sélection.

Modififié
0 9
10. Alexis SANCHEZ

Cagliari-Udinese-0-4

La saison n'est terminée que depuis quelques semaines, et déjà, l'Europe toute entière s'arrache Alexis Sanchez, le petit Chilien made in Frioul. Explosif aux côtés de Di Natale, Sanchez a fait tourner les têtes des défenseurs, et notamment ceux de Cagliari. Terrain traversé, défenseurs effacés et gardien dribblé, le tout en huit secondes. Prends ça Usain Bolt.







9. Michele MARCOLINI

Chievo-Bologna-2-0

Roi du match nul et surtout du 0-0, le Chievo n'a pas vraiment régalé son public cette saison, malgré un maintien honorable obtenu sans grand souci. Heureusement, les fidèles du stadio Bentengodi auront tout de même vu un but exceptionnel, signé Marcolini. Un lob du milieu de terrain audacieux et culotté. Tout ce que n'a pas vraiment été le Chievo cette année.







8. AMAURI

Roma-Parma-2-2

À la Juve, Amauri était devenu un fantôme. Prêté à Parme, l'Italo-Brésilien s'est souvenu qu'avant son passage à vide turinois, il faisait trembler les défenses transalpines. Après s'être présenté à ses nouveaux tifosi avec une superbe bicyclette contre la Fiorentina, Amauri s'offre une Madjer volante au stadio Olimpico. Ça c'est la classe.







7. Antonio DI NATALE

Udinese-Napoli-3-1

Toto Di Natale, c'est 130 buts en sept saisons depuis son arrivée dans le Frioul. Avant-centre implacable, redoutable dans la zone de vérité, le meilleur buteur de Serie A n'est pas non plus maladroit lorsqu'il s'agit de tirer de loin. Ce jour-là, il plante un triplé face à Naples, dont cette frappe d'une précision chirurgicale. Cavani, il sait faire ça ?







6. Alessandro DEL PIERO

Juventus-Brescia-2-1

Depuis plus de quinze ans, quand la Juventus a le feu au cul, elle s'en remet à son pompier préféré, Alessandro Del Piero. Alors que la Vieille Dame vient d'enchaîner quatre matches sans victoire et est tenue en échec par Brescia, "Ale" fait olé avec la défense lombarde. Et conclut le tout du pied gauche. Pied droit, c'était trop facile.






[page]



5. Javier PASTORE

Palermo-Bologna-4-1

Le génie argentin est devenu le chouchou de Palerme pour ses gestes techniques et ses passes décisives magiques. Mais parfois, quand ça lui chante, Xavier Pasteur sait aussi mettre des grosses pralines. Emiliano Viviano, le portier de Bologne, a eu l'honneur d'y goûter. Et en plus, il a dédié ce but à « toutes les mamans d'Argentine » . Coquin va.





4. Ciro CAPUANO

Milan-Catania-1-1

Cette saison, Ciro Capuano, défenseur de Catane, n'a marqué qu'un seul but. Mais quel but ! À San Siro. Face au futur champion. Et de 35 mètres. Une volée magistrale, il fallait bien ça pour battre la meilleure défense de Serie A. Et pour aller choper un point à la Scala du football.





3. Andrea PIRLO

Parma-Milan-0-1

Andrea Pirlo n'avait plus marqué en Serie A depuis le 15 mars 2009. Une attente trop longue pour un joueur aussi habile avec ses pieds. Face au manque de solutions proposées par ses coéquipiers, le milieu de terrain prend sa chance de loin. Il s'agira là de son dernier but avec le maillot rossonero. On a vu pire, comme sortie de scène.







2. Edinson CAVANI

Napoli-Lecce-1-0

Réponse à Di Natale : oui, Cavani sait faire ça. Mieux encore, l'Uruguayen, dauphin de Di Natale au classement des buteurs, inscrit celui-là dans les arrêts de jeu, alors que le score est de 0-0. Cette perle a rendu dingue le commentateur du Napoli et tout le San Paolo, lançant le Napoli vers une superbe qualification en Ligue des Champions. Di Natale, il sait faire ça ? Ah oui...







1. Zlatan IBRAHIMOVIC

Lecce-Milan-1-1

Il est assez rare de terminer une saison sans une pépite de Zlatan. Spécialiste des talonnades, retournés, et autres frappes de poney (à Amsterdam, Turin, Milan ou Barcelone), le Suédois a inscrit, avec ses nouvelles couleurs, un but invraisemblable contre Lecce. Un contrôle, un coup d'œil au gardien, et une frappe télécommandée. Ça a l'air simple. Si simple.







Par Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

je serais même tenté de dire que ce mec a un talent et une facilité jamais vue en foot!
Non mais sérieusement, pas possible de marquer autant de chefs d'oeuvres avec une telle facilité!
Quel gâchis ce mec!
Mon préféré reste celui de Cavani. Question de contexte.

Sinon, mention spéciale aux anciens, Pirlo et Del Piero.
Zlatan pour l'image, Cavani pour le son.

Bravo à Lecce dans les deux cas.
Ce qui fait la différence avec les autres, je trouve que c'est son agilité pour un physique de folie. Dans le passé, les joueurs "devaient" choisir entre ces deux qualités. Et je suis d'accord avec toi pour dire, malgré son palmarès, que ce joueur est un gâchis. Il aurait pu marquer l'histoire.

Les buts de Pirlo, Pastore, Ibra et Cavani sont somptueux!
héhé! tu m'as bien fait rire drbenway!
Zlataaaaaaaannnnnnnnnnnnnn !
Sacré Ibra. Le mieux de la vidéo ça reste l'expression de Galliani dans les tribunes... Ou aussi le défenseur de Lecce qui hausse les bras genre "qu'est-ce tu veux qu'on fasse contre un type comme-ça". Pirlo c'est tellement de facilité, d'élégence, "bon ba puisque vous ne vougez pas je vais le faire tout seul", de classe, sans aucun effort... Il va vraiment nous manquer... Même si s'il arrive à remonter la Juve il aura fait un bien fou à l'Italie entière.

Mais aussi ce qui triste triste tristounet c'est que presque tous les stades sont vides :(
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les chiffres de mai
0 9