1. // Coupe d'Allemagne
  2. // 1/4 de finale
  3. // Bayern Munich/Borussia Dortmund

On aurait pu vous parler de Franz Beckenbauer, de Lothar Emmerich et d'autres mecs à rouflaquettes et/ou en noir et blanc. On a préféré parler Franck Ribéry, Mario Götze, Luca Toni et surtout Jakub Blaszczykowski et Stefan Effenberg. Bayern Munich contre Borussia Dortmund, ou les deux clubs les plus chauds d'outre-Rhin du moment. Plaisir.

Modififié
4 19
04.11.2000 / Bayern-BVB (6-2)

Lothar Matthäus a beau avoir quitté le club en fin de saison dernière, le Bayern Munich de cette époque mérite toujours autant son surnom de « FC Hollywood » . Il faut dire que cette équipe est forte en gueules : Oliver Kahn, Bixente Lizarazu, Mehmet Scholl, Ciriaco Sforza, Stefan Effenberg, Giovane Elber et Carsten Jancker, entre autres. Une équipe composée d'ego surdimensionnés, mais une team redoutable quand même. Le Borussia Dortmund l'apprendra à ses dépens : les Schwarzgelben ont beau ouvrir la marque dès la 2e minute par Heiko Herrlich, des doublés de Salihamidzic et de Scholl (ainsi que des buts d'Elber et Paulo Sergio) calmeront les ardeurs du BVB. Ce Bayern a un mental d'acier. Qui lui permettra notamment de remporter le championnat à la dernière seconde de jeu (le fameux coup franc de Patrik Andersson à Hambourg), ainsi que la Ligue des Champions face à Valence.

07.04.2001 / BVB-Bayern (1-1)

LE match le plus heurté de cette dernière décennie. Le moins que Herr Strampe puisse dire, c'est que ce soir-là, il a eu du boulot. 13 joueurs différents avertis (dont 10 côté Bayern), 3 cartons rouges. Les buts de Roque Santa Cruz et de Fredi Bobic sont anecdotiques. Ce soir-là, la star, c'est Stefan Effenberg, qui quitte la pelouse en envoyant des bisous au public du Westfalenstadion.

Youtube

19.02.2005 / Bayern-BVB (5-0)

2005, l'année de la dèche pour le Borussia Dortmund. Les caisses du club sont vides, le BVB est quasiment sur la paille. Les supporters font des pieds et des mains pour que leur club chéri ne disparaisse pas : manifestations, ventes de produits estampillés « Borussia » ... Autant dire que l'ambiance n'est pas au top à l'Est de la Ruhr. Une aubaine pour Roy Makaay, qui se fait plaisir en se permettant luxe d'être impliqué sur tous les buts : 3 pions, 2 assists. Makaay, peut-être l'un des attaquants les plus sous-estimés de ces dernières années.

13.05.2006 / Bayern-BVB (3-3)

Lors de la journée précédente, le Bayern s'offrait le 20e Meisterschale (saladier de champion) de son histoire. Le dernier match de la saison se joue donc pour le fun. C'est donc pour le fun que le géant Jan Koller marque deux fois de la tête sur des passes de Nuri Sahin, c'est donc pour le fun que Michael Ballack marque le dernier but bavarois. Un Michael Ballack qui fera à cette occasion ses adieux à l'Allianz Arena, qui lui répondra par un concert de sifflets. Tristesse.

19.04.2008 / BVB-Bayern (1-2, a.p.)

Auteur d'une saison dégueulasse en Bundesliga (13e, le pire classement du club depuis la saison 85/86), le Borussia Dortmund et son maillot « point d'exclamation » (merci Ruhrkohle AG) espérait faire un coup en Coupe d'Allemagne. « Berlin, Berlin, wir fahren nach Berlin » , tout ça. Malheureusement, le Bayern, qui vient tout juste de remporter la Bundesliga avec dix points d'avance sur le Werder, était beaucoup trop fort. Mladen Petric et les siens auront beau emmener les Bavarois en prolongation, le BVB chute sur un doublé de Luca Toni et sa main folle. Mais comme dirait Thomas Doll, l'entraîneur d'alors, tout ça, c'est du blabla.

Youtube

12.09.2009 / BVB-Bayern (1-5)

Comme à chaque fois qu'il se fait voler « son » titre de champion, le Bayern part tambour battant la saison suivante. Cette fois-ci, la colère est grande : c'est Wolfsburg, la fille de Volkswagen, qui s'est emparé du Saladier. Le Bayern, ce modèle de gestion, a la haine de voir le titre dans les mains d'une entreprise qui ne connaît pas la crise. Alors quand les Loups se pointent à l'Allianz Arena, ils se prennent un 3-0 bien senti. Deux semaines plus tard, c'est le Borussia Dortmund qui se fait laminer à domicile. Mats Hummels, ce « traître » , ouvre le score dès la 11e minute ? Rien à foutre. Gomez, Schweinsteiger, Ribéry et Thomas Müller (par deux fois) démontent le Signal Iduna Park. La prochaine fois, Jürgen Klopp réfléchira à deux fois avant d'aligner Zidan et Rangelov en pointe. Non mais.

Youtube

26.02.2011 / Bayern-BVB (1-3)

Après avoir connu la galère, après avoir échappé à la faillite, voilà que le Borussia Dortmund renaît de ses cendres. Et, six ans après avoir failli disparaître, voilà qu'il se transforme en candidat sérieux pour le titre. Après avoir longtemps tâtonné, Jürgen Klopp a donné une identité de jeu à ce Borussia. Au moment d'affronter un Bayern malade (mais qui se hissera quand même en finale de LDC) dans son antre, les ouailles de Klopp comptent 13 points d'avance sur le Rekordmeister. Une folie. Une avance qui s'accentuera encore suite à cette rencontre. Dortmund remportera le championnat neuf ans après son dernier titre et surtout, s'imposera en Bavière pour la première fois en... vingt ans. Cela vaut bien un coup de coude de Nuri Sahin, des lunettes cassées et un œil au beurre noir, n'est-ce pas, Herr Klopp ?

Youtube

19.11.2011 / Bayern-BVB (0-1)

Comme d'hab, le Bayern n'a pas kiffé se faire voler son titre, comme d'hab, il met les bouchées doubles pour reconquérir son précieux. Sauf que ce Borussia Dortmund-là semble tenace. Une insolence. Une équipe qui ose résister aux assauts bavarois et qui met un but de filou (Mario Götze). En cas de victoire, le Bayern avait l'occasion de creuser l'écart avec son rival le plus sérieux. Il le verra revenir à deux points. Et bientôt, il sera dans son rétro.

11.04.2012 / BVB-Bayern (1-0)

30e journée de Bundesliga. Dortmund, 66 points. Bayern, 63 points. Autrement dit, ce sommet constitue purement et simplement le match pour le titre. Une rencontre âpre, serrée, que Robert Lewandowski débloquera en déviant une frappe de Kevin Grosskreutz. Quelques minutes plus tard, Robben s'effondre dans la surface sans que Weidenfeller ne le touche. Le Néerlandais verra son tir au but bloqué, ce qui provoquera une joie/haine de Neven Subotic pour le moins hilarante.

Youtube

12.05.2012 / BVB-Bayern (5-2)

Quelques jours après avoir remporté le huitième titre de son histoire, le Borussia Dortmund avait l'occasion de signer son premier doublé. En face, un Bayern Munich trop préoccupé par sa finale de Ligue des Champions à domicile, programmée le samedi d'après face à Chelsea. Du coup, les Bavarois laissent filer le match. A moins que ce ne soit le Borussia Dortmund qui ne soit injouable. Un match à cent à l'heure, et une démonstration de force du BVB, qui remporte là sa troisième Pokal, 23 ans après.

Youtube

Bilan entre les deux équipes : 96 matchs, 43 victoires du Bayern, 24 du Borussia, 29 nuls.

par Ali Farhat
Modifié

Par contre, là, ça va être chaud pour les Schwarzgelben vu la monstruosité du Bayern cette année !
 //  Fidèle du Bayern Munich
Note : 1
Ah, bor*del, ça fait plaisir de voir des images d'Effenberg. quelle sale gu*eule c'était!

C'est vraiment avec nostalgie que je revois ces images et les noms d'Elber ou de Paulo Sergio me font couler une ptite larme. Merci M. Fahrat pour ce résumé haut en couleurs (normal avec les maillots dégueu de Dortmund...^^) et émotions.

ça me fait aussi penser à ce Dortmund cuvée 96 qui envoyait du rêve.
Pour le match, Dortmund a toujours posé des problèmes aux Bayern, et je pense que sur un match ils sont capable de se hisser à hauteur si il se donne à fond.... coté bavarois, je serais surpris qu'ils passent à coté de leur match, vu la forme du moment, mais la réussite peu les fuir...
Rakamlerouge Niveau : National
Note : 1
Coquille au 1-3 à Munich en février 2011. Il s'agit de la saison 2010-11, durant laquelle le Bayern quitte la C1 en 8° contre l'Inter. Il ne s'est donc pas hissé en finale de LDC cette saison là comme le dit l'article, mais celle d'avant et celle d'après.
benbecker
Note : -1
Message posté par nico317
Par contre, là, ça va être chaud pour les Schwarzgelben vu la monstruosité du Bayern cette année !


"Schwarzgelben" ?????##€€€!!!!!§§§§§$$$$
t'es sal.aud mec tu penses pas au mec comme moi qui ont fait anglais LV1 et Espagnol LV2!
Note : 3
Subotic VS Robben... LE moment de la saison dernière !!! Put*** Aaaaah je le hais le ptit batave dégarni...on sentait Subotic à 2 doigts de lui mettre une droite ou de lui bouffer le crâne! Un vrai malade mental !!!
J'espère un peu follement une victoire de mon BVB mais le Bayern est un monstre implacable actuellement...
Le plus beau serait des les taper à Wembley en mai prochain pour une finale de C1 100% Bundesliga. Ça claquerait sur cette belle pelouse british...

Et évoquer Wolfsburg, avec sa doublette mitraillette Dzeko-Grafite (put*** Grafite quoi!!!), que de souvenirs ! Il n'y a vraiment qu'en France qu'on ne sait pas apprécier ce championnat complètement fou !
benbecker
ça me fait repenser au Borussia des années 90 avec Sammer et Moller. C'était costaud.
2 questions sur les joueurs de cette période:
- est-ce que quelqu'un a déjà vu Andréas Moller sourire?
- Il devient quoi Lars Ricken? je l'aimais bien. Bon il a pas fait la carrière grandiose qu'on attendait...
Manitas de la Bitas Niveau : CFA2
Note : 4
Jsais pas pour vous, mais moi, plutot que de me taper un PSG OM a moitie moisi, ce soir je prefere de loin me faire un bon Bayern vs BVB !!!
Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
4 19