En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 26 Résultats Classements Options

Top 10 : barrages français

La LFP a annoncé le retour des barrages. Un affrontement entre le 3e de L2 et le 18e de L1 qui donne des envies de rétrospectives. Car oui, l'Hexagone a déjà vibré pour cette formule.

Modififié
C'est donc officiel. Les barrages sont de retour. Faute d'avoir pu imposer deux seules descentes – saleté de Conseil d'État –, les pontes du foot pro, désormais orphelin de Frédéric Thiriez, sont bien obligés de maintenir la possibilité d'une troisième montée, conditionnée donc à une confrontation avec le 18e de L1. Le public a certes dû oublier depuis le temps à quel point cette prolongation du calendrier pouvait faire vibrer le palpitant de l'entraîneur en fin de contrat ou du président devant son bilan comptable. Fluctuant dans ses formules et ses modalités au gré des contours de l'élite (en 1958 , le passage de 18 à 20 clubs offrait l'occasion à quatre équipes de monter d’un coup), certains épisodes restent pourtant gravés dans les mémoires des supporters. Et ils peuvent même rappeler de mauvais souvenirs dans le contexte actuel.

  • 8 juin 1952 : OM-Valenciennes : Marseille sauve sa peau à Bauer...


    Nous parlons de l'une des pires saisons de l'OM. Alors que le tout jeune Olympique lyonnais fait l'ascenseur et que Strasbourg l'accompagne dans sa plongée, Marseille se trouve contraint de tenter la terrible expérience - inaugurée l’année précédente - du match de barrage contre le troisième de seconde division, en l'occurrence l'US Valenciennes-Anzin. Comme le réclame alors le règlement, les deux rencontres se déroulent en terrain neutre. C'est donc à Saint-Étienne que les Marseillais se font d'abord étriller 3 à 1. Tout semble dessiner le scénario d’une inévitable catastrophe. Le « retour » se tient le 8 juin 1952, à Saint-Ouen, dans l'antre du Red Star qui venait tout juste de revenir en seconde division parmi les pros. Devant plus de 15 000 spectateurs, essentiellement des Nordistes venus encourager les leurs (et la banlieue ouvrière ne vibrait pas particulièrement à l’époque pour les Phocéens). Le miracle s’accomplira par les pieds du grand suédois Gunnar Andersson (au destin tragique, noyé dans le pastis). Il va marquer à deux reprises, réanimant l’espoir, avant que ses équipiers ne salent davantage l'addition. L’OM sauve la face et reste parmi ses pairs. Les Valenciennois se lamentent alors d’avoir été privés de leur Antoine Pazur, parti en Indochine avec l'équipe de France militaire remonter le moral des troupes (avant de bientôt rejoindre les frères ennemis du LOSC). Ce sauvetage in extremis permet en tout cas de retarder quelque temps la chute amère en D2, qui ne se produira donc, pour la première fois, qu'en 1959.

  • 1967-1968 – Les Lensois ne profitent pas de l’esprit de mai


    Alors que la France sent encore bon les lacrymos et les discours trotskistes dans les amphis de la Sorbonne, le foot français décide de réduire son élite à 18 clubs. Conséquence de ce yo-yo numérique (une des grandes spécialités françaises), seul le SEC Bastia peut accéder à l’étage supérieur. Pour les autres, il faudra rejouer un autre mini-championnat, entre les deuxièmes et troisièmes de la D2 et les 15e et 16e de la première. Une vraie compétition avec matchs aller-retour et classement pour départager l’heureux couple qui viendra s’égayer avec les grands et les recalés qui devront ronger leur frein 365 jours supplémentaires. Bien qu’en rodage, ce concept qui semble tout droit sorti d’un alinéa du plan quinquennal roumain, se révèle pourtant étonnamment équitable : le RC Strasbourg garde son statut pendant que le Nîmes Olympique renvoie le RC Lens dans les limbes où il rejoint un Stade de Reims toujours en convalescence.

  • 1951 – Le premier barrage pour colmater les fuites


    Commençons malgré tout par rappeler d’où vient l’idée. Le championnat se reconstruit doucement après la guerre. Un temps, Strasbourg et Metz sont même épargnés en raison de leur annexion par le Troisième Reich. Après diverses formules, quatre descentes seront même imposées lors du passage en 46-47 de 20 à 18 clubs, le recours à un mini-championnat de barrage est instauré. Le principe semble plus juste, et permet aussi d’offrir une seconde chance aux pensionnaires de l’élite. Ce que confirme ce galop d’essai, puisque Lens et le FC Sète en profitent pour conserver leur place à la table des grandes instances. Besançon et surtout le FC Rouen, qui en outre dit adieu à son capitaine emblématique Roger Rio, peuvent de leur coté maudire les brillants dirigeants du foot tricolore, Emmanuel Gambardella en particulier (par ailleurs ancien ponte sétois, le monde est bien fait) d’avoir introduit ce joyeux procédé si favorable aux candidats au maintien.


  • 16 juin 1973 : ASM-US Boulogne, 8 à la maison


    Encore une nouvelle configuration. Désormais, il s’agit de sélectionner entre les seconds des groupes de la deuxième division. L'AS Monaco arrive donc en fin de saison contrainte de disputer son droit naturel à l’élite aux roturiers de l’US Boulogne. Ces derniers arrivent à maintenir le suspense lors du match aller en tenant en échec à domicile les Monégasques deux partout. Ils débarquent en principauté confiants dans leur capacité à réitérer l’exploit, dans un stade à peine garni de 4 500 spectateurs. La suite est un cataclysme, en grande partie sous la lame du bourreau Carlos Ruiter, joueur brésilien fraîchement arrivé des Girondins, et qui inscrit cinq buts. Au coup de sifflet final, le tableau d’affichage brille d’un terrible 8 à 1. Même entre formations de D2, les barrages servent d’abord les puissants…

  • 4 juin 1974 - PSG-US Valenciennes-Anzin : le PSG enfin...

    .

    Le LOSC et le Red star avaient décroché la timbale. Le PSG, alors second club parisien en construction, doit encore pour sa part se frotter à la rudesse de l’US Valenciennes-Anzin. À l'aller, le 31 mai, les joueurs de la capitale et de Saint-Germain-en-Laye s’étaient inclinés deux à un dans le Nord. Le match retour au Parc des Princes s’annonçait tendu. Devant une assistance pour une fois digne de ses ambitions, presque 20 000 spectateurs – on n'ose pas parler pour le moment de supporters –, les hommes de Just Fontaine retournent la situation en ce beau 4 juin, notamment grâce à un certain Mordechai Spiegler, international israëlien (auteur du seul but en Coupe du monde d'Israël) et surtout de Jean-Pierre Dogliani, auteur de deux buts, dont celui de la qualification, vivement contesté auprès de l’arbitre par les joueurs nordistes. 4 à 2, l’histoire commence… Les héros du soir portent leur entraîneur en triomphe. le PSG est en première division. Un barrage qui a changé la face du foot français, un hors-jeu sifflé, et tout aurait été peut-être différent..


  • 14 juin 1979 - RC Lens 0-0 (3-2 tab) Paris FC : Lens au bout du compte


    Il faut savoir souffrir pour être beau. Les Lensois en ont fait l'amère expérience tout au long de leur histoire. Et leur relation à l'épreuve des barrages n'aura rien à envier à celle des poteaux de Koh-Lanta. Pour retrouver le bonheur d'évoluer contre le FC Nantes de Demanes et Bossis, il leur aura d'abord fallu se débarrasser en prolongation d'Avignon. Toutefois, le pire calvaire les attend. Face au Paris FC, le foot de fin de saison se transforme en guerre de tranchée. À Bollaert, ce 14 juin, le stade bondé retient son souffle pendant que les deux formations se neutralisent d'angoisse et de maladresse. Le héros nordiste sera inattendu. Il s'agit de Francis Hédoire, le portier artésien. Il vit peut-être le grand moment de sa vie de footballeur, celle d'un honnête gardien de but qui aura effectué toute sa carrière entre Arras, Dunkerque et Lens (et une petite saison en doublure au PSG durant laquelle il se blessera lors d'un match de gala, ndlr). Les barrages possédaient parfois ce mérite. L'impression pour des braves soldats de remporter au moins une grande bataille, un trophée même virtuel ou de substitution. Roger Lemerre, son entraîneur du jour, et Daniel Leclercq, son coéquipier, futur coach du titre en 1998, peuvent le remercier également. Sans lui et sa main ferme lors de la séance de tirs au but, leurs destins à eux aussi auraient été bien différents.

  • 19 mai 1984 - ASSE 0-2 RC Paris : la descente aux enfers de Sainté


    L'ASSE, déjà devenu ancien grand club français, se remet à peine de l'affaire de la caisse noire. Ses principaux joueurs sont partis, Michel Platini en tête vers la Juventus, et Jean Castaneda dans les bois ne peut réaliser à lui seul l'impossible. Les Verts se retrouvent acculés, misant leur survie lors des barrages. Un sursis, alors que l’OM revient dans l'élite. Cependant, ils vont boire le calice jusqu'à la lie, fidèles à ce destin biblique qui les caractérise aux yeux de l’opinion depuis Glasgow. Le cauchemar est complet, car l'élimination se déroule à domicile, après un nul plutôt encourageant obtenu à la capitale. Le match retour est électrique. Le peuple vert garnit de 45 000 spectateurs des gradins qui chauffent le Chaudron à l’image d’un soir de rencontre européenne contre Kiev. Seulement, le RC Paris a les crocs, et un investisseur, Jean-Luc Lagardère, qui commence à recruter. C'est de la sorte Eugène Ekéké, futur héros de la Coupe du monde de 1990 avec le Cameroun, qui, en inscrivant le second but parisien à la 66e minute, achève définitivement les espoirs de toute une ville.

    




  • 29 avril 1986 - ASNL 3-0 FC Mulhouse : Wenger 1 Domenech 0


    Arsène Wenger n'est encore qu'un ex-bon joueur du championnat français reconverti en coach, quand il doit mener une mission essentielle : sauver Nancy contre l'un de ses anciens clubs, le FC Mulhouse. Ce dernier désire ardemment retourner en D1 pour enfin accomplir la prophétie du second « grand club » alsacien capable de voler la vedette au Racing. Bref, le Haut-Rhin veut sa part de lumière au-delà de son destin industriel. Un téléfilm policier, Trois morts à zéro, diffusé en 1983, lui inventait d'ailleurs une stature capable de taquiner les géants italiens en Coupe d'Europe. Seulement, la vie n'est pas fiction, y compris de FR3, et l'ASNL enterre d'un cinglant 3-0, dès le match aller, les illusions que caressaient ses adversaires et leur joueur-entraîneur Raymond Domenech. La victoire du FCM 2-0 au retour ne changera pas la donne. « Et Jésus dit aux apôtres, méfiez-vous des Lorrains. » Vieux dicton de Kronenbourg...

    Vidéo

  • 10 juin 1988 - Caen 3-0 Niort : Caen c'est l'heure...


    Encore divisée en deux groupes, la D2 expédie Strasbourg et Sochaux à l'étage supérieur. Il reste aux suiveurs à se départager. Le Stade Malherbe, dépassé à la différence de buts par les Alsaciens, sort de ces pré-barrages la tête haute, après avoir notamment sorti un Olympique lyonnais désormais aux mains d'un tout jeune président, Jean-Michel Aulas, qui doit encore faire du Minitel pour exprimer son mécontentement. Le rendez-vous est donc pris avec les Chamois niortais au Stade de Venoix pour décrocher le tant désiré troisième ticket. Le duo Franck Dumas, enfant du Calvados, et de l'ex-international yougoslave Slavoljub Nikolić fera une dernière fois merveille, mais c'est Éric Pécout qui, d'un doublé, rend à la Normandie sa présence légitime dans l'élite. Un indiscutable 3-0 sous le sifflet vigilant de Joël Quiniou clôture les débats. Les Deux-Sèvres ne connaîtront, pour le moment, jamais la L1... Saloperie de décentralisation.

  • 13 mai 1992 - RCS 4-1 Rennes : Strasbourg enfin...


    Pour cette der des ders des barrages, nous sommes en plein Drang nach Osten. Strasbourg joue son va-tout face à des Rennais qui espèrent évidemment sauver leur place. Il y a de quoi avoir la rage sur les bords du Rhin. Deux fois que les Alsaciens se cassent les dents en trébuchant sur la dernière marche ( bloqués dans leur élan par Lens en pré-barrage inter D2, et atomisés en plein ciel azuréen par Nice). Les coéquipiers de Frank Lebœuf ramènent cette fois-ci un bon nul de Bretagne, qui laisse présager un petit miracle. Le retour à la Meinau s'effectue devant 35 000 spectateurs, qui croient dur comme fer à la énième renaissance du Racing. Ceux qui regardent aussi le match sur Antenne 2 en ce 13 mai, qui pleure la disparation de Jacqueline Maillant, admirent donc un José Cobos inspiré ouvrir le score de la tête dès la cinquième minute, avant qu'une égalisation ne vienne doucher l'enthousiasme des tribunes. Heureusement, un boulet de canon de l'international nigérian Stephen Keshi met tout le monde d'accord et offre un quasi-sacre à la formation coachée par Gilbert Gress, qui parfait à cette occasion son statut de sauveur.



    Par Nicolas Kssis-Martov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:22 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
    Hier à 15:52 Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 48 Hier à 15:49 Le classement FIFA réformé après le mondial 36 Hier à 11:56 Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 Hier à 11:43 Chapecoense assure son maintien 2 Hier à 10:28 Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 121
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 08:40 L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 40 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 13 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 8 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13 lundi 23 octobre Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 lundi 23 octobre Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2