1. //
  2. // Arbitres

Top 10 : Agressions d’arbitres

Lundi, un arbitre de 41 ans est décédé après avoir été battu à mort. Pour rappeler la difficulté de leur tâche, voici une sélection des agressions sur les « hommes en noir » . Qui subissent parfois la bêtise humaine et ses effrayants extrêmes.

Modififié
61 11
1. Chili 2010

Après un tacle de souillon, vaut mieux pas la ramener. Leitmotiv parfaitement assimilé par ce défenseur chilien lors d’un match en 2010. En brave boucher, le numéro 4 blanc se replace après son abattage. Ça sent la biscotte grillée et M. l’arbitre, la truffe aiguisée, flaire la piste de son gibier pour lui distribuer une « tarjeta » . Et là, c’est le drame. Vexé, ou simple fan d’UFC, le joueur se rue sur l’officiel pour lui faire une corde à linge ! «  D’où tu me mets un jaune, toi ? D’où ? »

Youtube
2. Rwanda 2010

L’Armée Républicaine Rwandaise Football Club vs. le Tout Puissant Mazembe. Voici l’affiche principale de la Coupe Kagame Inter-Club (compétition réunissant des clubs d’Afrique centrale et de l’Est) en avril 2010. Menés au score, les visiteurs congolais marquent un but, refusé pour un hors jeu inexistant. Pas acceptable selon les joueurs du TP Mazembe. Courageux, ils s'y mettent à plusieurs pour démonter l’homme au sifflet, l’un d’eux lui envoyant même un coup de pied sauté dans le buffet. Heureusement, les joueurs rwandais interviennent pour lui sauver la mise. Les agresseurs seront renvoyés de la compétition et expulsés illico presto du territoire par Kigali. L’Afrique n’aime pas le K1.

Youtube
3. Bulgarie 2012

Dimanche dernier, le FK Tcherno More Varna se déplaçait sur la pelouse du Levski Sofia en Coupe de Bulgarie, et se fait corriger 4-0. On ne sait pas si c’est l'addition, assez lourde, qui a fait péter les plombs à Sasho Alexandrov. Toujours est-il que le joueur du Tcherno a totalement craqué. À la 74e minute de jeu, 3-0 au score, ce sanguin défenseur tacle un adversaire par derrière. L’arbitre n’hésite pas et siffle penalty. Du coup, Sasho le boîte en pleine course. Rouge, évidemment, mais également six matchs de suspension et une amende de 1300€. Brassens chantait les types comme lui : « Quand on est con, on est con ! »

Youtube
4. Argentine 2011

Scène aussi cocasse que consternante en Argentine, au mois de décembre 2011. L’arbitre d’une rencontre d’amateurs se fout en rogne contre un agité. Avant même qu’il ne le sanctionne, le pauvre va connaître un triste sort: onze bonhommes en colère qui lui tombent dessus. Face à ce déchaînement de bravoure, l’humain laisse place au lièvre. Savatée comme un chiffon, la proie détale hors du stade. Vite, très vite !

Youtube
5. Ukraine 2012

Le 29 septembre dernier, le Tchernomorets Odessa reçoit le Metalist Kharkiv (10e journée du championnat d’Ukraine). Après un Euro plutôt réussi, le « foot quotidien » reprend ses droits sur les bords de la Mer Noire. Certaines débilités aussi. Le match se déroule dans une ambiance correcte. Jusqu'à ce qu'un homme débarque de nulle part pour se farcir le juge de ligne. Avant que les flics ne le plaquent, « polo violet » a juste le temps de presser la glotte de l’officiel en panique. Il faut quatre paires de biceps pour maîtriser la fougue du bonhomme. Sûrement les effets de la verveine ukrainienne.

Youtube
6. Martinique 2011

Guy-André Licran a les cartons en aversion. En octobre 2011, le joueur du Real Tartane en a fait la démo pendant les demi-finales de la Coupe de France, zone Martinique. Face au Club Colonial, l’arbitre veut l’avertir après une altercation. Mais Guy-André n’est pas content, mais alors pas du tout. La carton n’est pas encore sorti que le coupable attrape son bourreau et lui fait un plaquage cathédrale ! Craignant pour sa sécurité, l’arbitre regagne les vestiaires. Avant de revenir pour l'expulser. Si le joueur a prouvé que niveau contrôle de soi il a encore beaucoup à apprendre, niveau catch, il n’a rien à envier à Hulk Hogan. C’est déjà ça…

Youtube
7. Brésil 2009

En novembre 2009, les supporters des Corinthians sont stupéfaits de voir leur équipe dominée 2-0 par Flamengo. Plus que deux minutes à jouer. Le coup est déjà dur à encaisser, mais quand un penalty est sifflé pour le Mengao, c’en devient trop. Un fan descend sur la pelouse pour s’interposer. Seulement voilà, l’assistant prend son job à cœur et en découd avec le fauteur de trouble : un petit accrochage, une tentative de balayette. C’est presque bon enfant.

Youtube
8. Danemark 2007

Viking time en juin 2007, lors des qualif’ de l’Euro. Tombés dans le groupe de l’Espagne, les outsiders danois et suédois veulent s’offrir la deuxième place. Match tendu au Parken Stadium de Copenhague. Tout part malheureusement en couille quand Christian Poulsen envoie un direct du droit dans le bide d’un jaune. De loin, le « supporter » Ronni N. a dû se dire que le rouge était abusé et veut corriger l’anomalie. Avant le petit numéro de celui que la presse locale surnomma « l’idiot du football » , le score était de 3 – 3. La victoire (3-0) est finalement attribuée aux Suédois sur tapis vert. Condamné à 250 000 euros d’amende, Ronni déclara, en pleurs, qu’il n’avait pas de quoi les payer. Le concept de réfléchir avant d'agir a un nouveau disciple.
Youtube
9. Russie 2011

Zénith St-Pétersbourg – Anzhi Makhachkala, c’est un peu devenu « The » sommet en Russie. La pression des oligarques a fait craquer Mbark Boussoufa en novembre 2011. L’ancien d’Anderlecht, aujourd’hui coéquipier de Samuel Eto’o, récolte un jaune sévère pour une intervention appuyée. Sûrement échaudé, l’international marocain (28 ans) ne supporte pas une nouvelle faute sifflée contre l’un de ses partenaires, plus tard dans le match. Mbark allume donc l’arbitre dans le dos. Le petit regard de la victime, qui doute du caractère volontaire du shoot, est un régal. Double jaune = expulsion + conseil de discipline.

Youtube
10. Brésil 2011

Devant une décision jugée injuste et inacceptable, tous les joueurs ne sont pas égaux. Il y a ceux qui pleurent, ceux qui beuglent, ceux qui posent une droite ou un coup de pied à l’arbitre, ceux qui tentent de négocier pendant des plombes. Bref, il y a une multitude de réactions différentes, souvent plus connes les unes que les autres. Mais s’il en est une que l’on ne connaissait pas, c’est le « défroquage » . Classe. Le joueur en question, Carlos Alberto, ne prendra même pas de carton. Et pour cause, il s’agissait d’un match de gala au profit des anciennes gloires brésiliennes Zico et Túlio. Un peu d’humour dans ce monde de brutes !

Youtube
Les bonus:

Le lieu de cette vidéo est inconnue, l’identité des protagonistes aussi. On peut juste déduire que l’arbitre « chubby » a dû gérer maladroitement la colère du « Klitschko » qui lui fait face. L’inévitable se produit : une quiche pure, limpide, efficace.

Youtube
Si la performance de cet arbitre puait des pieds, il fallait une bonne âme pour le lui signifier. Arrivé à toute berzingue, un papy en fauteuil roulant met des coups de pneus à l’officiel qui, vexé, répond par un soufflet. « Hot wheels » a une nouvelle mascotte.

Youtube


Par Gaspard Manet et Pierre Girard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dendecuba Niveau : CFA
Juste un rappel, frapper un arbitre revient pénalement à frapper un pompier ou un postier. Auprès du ministère des sports, on est chargé de service publique depuis 2003 suite à une violente agression d'un arbitre à Toulon.

Ceci dit, je vais me faire l'avocat du diable pour rappeler aux collègues arbitres, l'attitude à adopter pour éviter les problèmes. La première c'est de reconnaitre ses fautes! Un joueur a le droit de passer à travers un match, un arbitre doit se dire la même chose et le reconnaitre. Ça facilitera grandement les sorties de stades. A petit niveau ou chez les jeunes, quand les joueurs furieux viennent vous voir après un mauvais match, ils ne cherchent pas à modifier le score, ils veulent juste que vous reconnaissiez vos tords. Rien que ça, ça change l'image de l'arbitre, ça le rend plus humain et la tension redescend très vite. Les joueurs repartiront en se disant que s'ils ont perdu c'est parce qu'ils ont été mal arbitrés. On peux éviter pas mal de drames grâce à cette simple remise en question.

Idem sur le terrain, c'est mieux de discuter avec les joueurs que de se comporter comme un petit dictateur, comme si on allait plus vous respecter pour ça...Le travail d'un arbitre c'est 80% de psychologie.

Enfin respectons le jeu nous autres arbitres!! A l'inverse des joueurs, on est pas là pour se mettre en avant, on sait qu'on a fait un bon match quand personne ne s'est rendu compte de notre présence!
celle lors du match amateur en Argentine est absolument hilarante
La colère soudaine provoque des gestes improbables quand même (vid 3 et 6 notamment). Mettez une bonne droite, merde quoi.
OH la première tof avec Matuidi "103 SP" et Branko " le kainri" Boscovic sous le maillot de Troyes..
Manitas de la Bitas Niveau : CFA2
Argentine 2011, MEMORABLE !!
Entre le gardien qui fait sa relance pleine tronche de l'arbitre, et l'abrutis du staff technique (polo vert) qui va se chercher une barre de fer a 0:56...
Gerrard ment vu ca !
Dendecuba : Si je pouvais te mettre +100, je le ferai. Vous (les arbitres) êtes sacrément courageux pour arbitrer au niveau District. Je vois beaucoup de matchs autour des terrains et je suis de plus en plus affligé de l'intolérance qu'on a envers vous.

Personnellement, je pense que les pros ont aussi leur rôle à jouer là-dedans, à commencer par arrêter de venir à 115 autour de l'arbitre quand il siffle un pénalty ou qu'il met un rouge...
Un peu d'organisation là-dedans ne ferait pas de mal : le capitaine (d'où l'intérêt de choisir non pas le plus fort, mais le plus diplomatique) va voir l'arbitre, discute avec lui, et avec du bon sens, l'homme en noir PEUT REVENIR SUR SA DECISION, ça c'est déjà fait, notamment quand il va consulter ses assistants...

Sly : Hilarant, je dirais pas ça. Honteux ou primaire conviendrait plus.

Sinon je suis pas sûr que Boussoufa fasse exprès...

Et à mon goût, celle de la wheelchair est grandiose !
superslash Niveau : CFA2
un peu tristounet ce top ...
Je crois que la citation de Brassens s'applique à l'ensemble des abrutis dans ces vidéos.

Mention spéciale au supporter ukrainien énervé qui a dû se faire éclater le visage à la tonfa après que les flics l'ont sorti du terrain (et donc du champ des caméras).
et encore dites vous qu'il y a des officiels autour.

j'ai vu personnellement sur du district un nez cassé (l'arbitre de touche), un crane cassé (le joueur qui a agréssé l'arbitre, avec une bouteille de JB prevu pour la 3eme mi-tps) et un pistolet a grenailles (l'arbitre central)

bon par contre quand le car de crs a deboulé et que le premier qui descend est un black aussi grand que large avec un cou de taureau les esprits ce calment.
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Le foot rend complètement fou. Je connais pas d'autres sports qui cristallisent autant les esprit
Je me suis toujours dit que c'était le contexte qui faisait perdre la raison à ces pov'typ, ou plutôt qui leur fait gonfler la pastèque. Sous pretexte que t'es à 11 ctre onze avec des maillots différents avec plus ou moins de public, ça devient le champ d'honneur, et le mec il se permet des trucs que même sa femme lui foutrait une baffe, il s'en irait en chialant...

Après perso, j'ai tout vu: du mec qui vient limite en treillis défendre sa cause (la connerie) à la moindre opportunité (genre t'as essayé de lui prendre le ballon du coup ben t'as mis un petit coup d'épaule, du coup sa majesté est vexée et veut te faire fusiller). Ou alors, j'ai vu des arbitres tellement bêtes et mauvais, qu'il était finalement dangereux de les laisser arbitrer. Quand t'envoies un de ces types pour siffler un match, tu sais que c'est comme si tu mettais un maillot jaune (ou noir, ou vert, ou bleu,etc..) sur un morceau de viande que tu jetterais aux lions!!!

Plus sérieusement, je suis autant triste qu' en rage quand j'apprends que des ados causent la mort d'un juge de ligne ou quand je vois des vidéos de mecs qui se courent après comme dans une cours d'école: triste et ridicule! Violence de merde'!!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
61 11