En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 21e journée

Toooooooooore in der Bundesliga !

38 buts en 9 rencontres, soit une moyenne de plus de 4 buts/match : les attaques se sont fait plaisir lors de cette 21e journée de Bundesliga. En ce week-end de carnaval, mention spéciale au Bayern, qui a massacré le HSV, mention au Bayer et à Wolfsburg, qui ont livré le plus beau match de la saison, ainsi qu'aux supporters de Cologne, qui se sont trompés d'endroit pour faire la fête. Alaaaaf !

Modififié
  • L'équipe du week-end : Hambourg


    Voilà près de cinq ans et demi que le HSV n'a pas battu le Bayern Munich. Pire encore, quasiment à chaque fois qu'ils rencontrent les Bavarois ces derniers temps, les Rothosen se prennent des valises : 6-0, 5-0 , 0-3, 9-2, 3-1, 0-5, 1-4, 1-3... Et donc maintenant, 8-0. Une rencontre qui a mal commencé, puisque cette fois-ci, Rafael van der Vaart a été incapable de dire à Drobný où est-ce que Müller allait tirer. Le reste relève de la blague : nombreux comme une équipe (?) de foot, voiture à ras du sol, les Hambourgeois risquent d'être les derniers locataires à décoller de la Bundesliga (qu'ils squattent depuis 1963). « J'voulais rester dans la BuLi mon père m'a dit... »

    Vidéo

  • L'homme du week-end : Marco Reus


    Tout le peuple noir et jaune l'attendait, Marco Reus l'a fait : en milieu de semaine, « MR11 » a rempilé jusqu'en 2019 avec son club de cœur. Forcément, il a été bien accueilli par son public sûr. Même si le BVB a connu un début de match difficile, il n'a cessé de monter en puissance. En témoigne le but du 2-1 où il dribble le gardien suite à un service de Kevin Kampl, mais surtout cette sucrerie pour Pierre-Emerick Aubameyang. Au final, le Borussia s'impose 4-2. Cela valait bien une salutation cordiale avec son pote Nuri Şahin.

    Vidéo

  • Vous avez raté Bayer LeverkusenVfL Wolfsburg et vous n'auriez pas dû...


    ... mais alors vraiment pas. Parce qu'en gros, vous avez raté le match de la saison (pour l'instant). Un vrai match hein, avec une opposition, pas un massacre à sens unique (n'est-ce pas, Hambourg ?). Et avec du suspense, en plus. Qui aurait cru que, mené 3-0 sur sa pelouse au bout de 45 minutes, le Bayer Leverkusen se réveillerait en seconde mi-temps ? Personne. Sauf Roger Schmidt, qui a posé ses bijoux de famille sur la table et effectué trois changements dès l'entame du deuxième round. Bien lui en a pris, puisque Heung-min Son, invisible jusque-là, a permis à son équipe de revenir dans le match. Bas Dost y va de son triplé ? Très bien, le Coréen en fait de même. Et Karim Bellarabi de s'arracher pour égaliser, justifiant ainsi son surnom de « Schnellarabi » . Mais il devait y avoir un vainqueur dans ce match épique. Emir Spahić l'a bien compris et laisse ses copains à dix après un second carton jaune suite à une manchette sur Dost. En fin de match, une action sublime des Loups se termine par un nouveau but de Dost, son quatrième de la journée, qui permet à Wolfsburg de battre le Bayer au buzzer. 0-1, 0-2, 0-3 ; 1-3, 2-3, 2-4, 3-4, 4-4, 4-5 : la Bundesliga, « where amazing happens » , qu'on vous dit.

    Vidéo

  • L'analyse définitive


    Les journées passent, et devant le Werder, tout le monde trépasse. Les Vert et Blanc sont pour l'instant la meilleure équipe de la Rückrunde et restent sur une série de cinq victoires. Cette fois-ci, c'est Augsburg qui en a fait les frais. Deux coups de boule signés Lukmiya et Gebre Selassie et un nouveau but de Franco di Santo (sur penalty) ont suffi pour disposer de l'équipe surprise de la saison, qui a tout fait pour revenir grâce à Klavan et Werner. Mais en ce début d'année 2015, le Werder est intestable. La place de lanterne rouge semble loin, si loin, qu'on se prendrait presque à rêver et à parler de Ligue Europa...

  • Les images du week-end


    Le derby du Rhin pendant la période de Carnaval ? Le Borussia Mönchengladbach et le 1.FC Cologne étaient contre. Et quelque part, ils ont eu raison. Peut-être que si le match s'était joué à un autre moment, il n'y aurait pas eu toute cette excitation et ces débordements. Déjà parce que les « Boyz » de Cologne ne se seraient pas déguisés. Mais le plus « drôle » dans cette affaire, c'est qu'il n'y a eu que deux arrestations. Comment est-ce possible ? Mystère...


    Au rayon tifos et chorégraphies, l'Eintracht Francfort a encore fait du lourd, et ce, alors que ni la police ni la Ligue ne voulaient que les supporters des « Adler » ne fassent quelque chose, en raison de leur capacité à vite partir en sucette. Au final, ils ont réalisé quelque chose de magique.

    Vidéo

    Probablement le plus beau tifo de la saison. Même Eric-Maxim Choupo-Moting a kiffé. Et encore, il n'est pas au max.


  • Les buts du week-end


    Arjen Robben : souvent imité, jamais égalé.



    Alban Meha a donné la victoire à Paderborn face à Hanovre d'un splendide coup franc. #ballonalaplaya


    Vidéo

  • La stat inutile : 500


    C'était le 500e match de Thomas Schaaf sur un banc de touche en Bundesliga. Ses joueurs lui ont fait plaisir et ont gagné 1-0 contre le FC Schalke 04. Curiosité : le 11 mai 1999, lors de son premier match en tant qu'entraîneur, Thomas Schaaf avait gagné avec le Werder. 1-0. Et c'était face au... FC Schalke 04.

  • Pal Dardai a dit


    « Bien sûr que ce n'est pas bien [de fumer]. Mais si cela permet au joueur de se calmer, qu'il en a besoin et qu'il ne le fait pas devant des enfants – ça n'est pas mes histoires. » En revanche, il va vite falloir refaire gagner le Hertha. Oh, quoique... Des derbys face à l'Union l'an prochain, ça peut être pas mal non plus.

  • Et sinon...


    - Stuttgart a encore perdu. 2-1 contre Hoffenheim, dans une espèce de derby du Bade-Wurtemberg. Ça commence à devenir tendu pour les champions d'Allemagne 2007.
    - Kaspar Hjulmand n'a pas survécu à la défaite de Mayence face à Dortmund. Il a été remplacé par Marcel Schmidt, qui entraînait jusque-là les U23 de l' « équipe de carnaval » .
    - Thomas Müller imite Cristiano Ronaldo à la perfection.

    Vidéo

    - Ingolstadt s'est fait surprendre à domicile par Sandhausen (1-3), mais reste leader de 2. Bundesliga, avec cinq points d'avance sur Kaiserslautern (vainqueur de Aalen 1-0) et six sur Karlsruhe (qui est allé battre Heidenheim 1-0). Grâce à un doublé de Simon Terodde, le VfL Bochum a battu l'Eintracht Braunschweig 3-2, tandis que Sankt-Pauli s'est incliné 1-0 à la maison face au Greuther Fürth et reste bon dernier du championnat. Tristesse.

    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
    Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40