Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Tony Pulis doit 3,7 millions de livres à Crystal Palace

Modififié
Aurait-il pris les Eagles pour des pigeons ?

Le coach de West Bromwich Albion, Tony Pulis, a été condamné par la justice anglaise à verser pas moins de 3,7 millions de livres (environ 4,3 millions d'euros) à son ancien club, Crystal Palace. La faute à une prime qu'il n'aurait pas dû toucher.

L'histoire remonte au début de saison 2013-14. Après un départ pourri, le club du sud de Londres remplace Ian Holloway par Tony Pulis. Dans son contrat, il est stipulé que le nouveau manager touchera un pactole de 2 millions de livres si Crystal Palace se maintient au printemps 2014 et qu'il reste au club au moins jusqu'au 31 août 2014.


Le maintien assuré, au mois d'août, le manager demande à toucher sa prime plus tôt. Requête acceptée par le club. Mais surprise, le 14 août, Tony Pulis se fait la malle ! Évidemment, Crystal Palace l'a attaqué en justice. Pour justifier sa démission juste après la demande de sa prime, le coach a invoqué « un besoin d'argent urgent » et la volonté de construire une baraque pour ses enfants.

La justice ne l'a pas entendu ainsi, estimant que son départ était la conséquence d'une réunion houleuse avec les joueurs, le 12 août... la veille de sa demande de prime. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible