Tony et les bons souvenirs du PSG

Ce week-end, des dizaines de footballeurs amateurs vont se battre comme des chiens pour décrocher le droit de rêver. D’un 32e de finale contre les « Galactiques » du PSG. Le rêve ultime de tout footballeur du dimanche en Coupe de France. Les derniers à avoir goûté à ce bonheur sont les ch’tis footeux d’Arras, dans le Pas-de-Calais. C’était le 6 janvier 2013. Et Tony Kociszewski était de la partie.

Modififié
Entre Tony et Dame Coupe, c’est une grande histoire d’amour. Il y a encore quinze jours, l’arrière gauche de Saint-Omer, toujours dans le Pas-de-Calais, envoyait une mine dans la lucarne du portier havrais, Milosavljević. Et sa modeste équipe de Division Honneur balayait les professionnels normands du 7e tour. Victoire 2 à 0 et direction Yvetot, petite ville à 50 bornes du port du Havre, ce dimanche, pour continuer à rêver. Mais de quoi, justement ? Pour Tony, ce joueur amateur de 33 ans qui a déjà été au marquage de Lichtsteiner ou Kluivert lors d’un 32e entre Avion et le LOSC à Bollaert. Qui a déjà battu des L2 comme Angers ou Reims. Qui ne pourra plus rencontrer son club formateur du RC Lens, piteusement éliminé à Quevilly. Et qui a déjà bataillé sur un terrain face à Lavezzi, Pastore ou Matuidi… ?

« J’ai envoyé un tweet à Matuidi, mais il a cru que c’était une blague »


Coucou le Stade briochin ! Ça fait plaisir de te revoir !

« Tous mes coéquipiers veulent passer le 8e tour pour espérer affronter le PSG, reconnaît-il, mais bon, moi, maintenant, je préférerais jouer contre l’OM. » En effet, pour lui, Paris, c’est du vécu. Longtemps encadré, le maillot de Blaise Matuidi, souvenir de « l’apothéose de (s)a carrière » , lui sert désormais de pyjama. Il faut dire qu’il avait été plus malin que les autres, le Tony, avant cet Arras-PSG de janvier 2013 dans un stade de l’Épopée de Calais plein à craquer. « Dès le tirage au sort, j’avais envoyé un tweet à Matuidi, raconte-t-il. Je lui ai dit que j’étais un joueur d’Arras, que j’allais jouer contre lui, et que j’aimerais avoir son maillot. Bon, il ne m’a jamais répondu. Je pense qu’il a cru à une blague. Mais le jour du match, il me dit : "C’est toi le tweet ? Ok, viens me voir après le match." Et dans le couloir, il me file son maillot. Alors que mes coéquipiers ont poireauté longtemps devant le vestiaire parisien pour essayer d’avoir quelque chose. Bah oui, Ancelotti était en train d’incendier ses joueurs. »

« Nous, Arras, CFA2, on leur en met trois ! »


Pas content, en effet, « Carletto » , puisque ce soir-là son équipe, loin d’être bis (Lavezzi, Pastore, Maxwell, Verratti, Sakho, Gameiro, Matuidi, Jallet dans le onze de départ), en avait pris trois face aux Arrageois. Score final 3-4. « Vous imaginez ? Nous, Arras, CFA2, on leur en met trois ! s’exclame encore Tony Kociszewski. Aucune équipe, ni en France ni en Europe, ne l’avait fait avant nous cette année-là. Pffff… On était fous à la fin du match. Comme si on avait gagné. Nos 12 000 supporters étaient en ébullition. Réussir à faire douter tous ces internationaux, c’était une sacrée perf’ quand même. »

Car, oui, selon l’arrière latéral d’Arras FA, le PSG avait tremblé en toute fin de match : « Dans les cinq dernières minutes, quand on revient à 4-3, on sent un léger doute dans leurs regards. Ils n’attaquent plus, ils restent sur leurs gardes, ils ne procèdent plus qu’en contres. » C’est cette « petite fierté » que ressent encore aujourd’hui le footballeur artésien. Être revenu dans une partie pourtant bien mal engagée face à des joueurs de niveau mondial : « Au bout de dix minutes, il y avait déjà 0-2, se remémore le défenseur. Là, on se regarde avec les potes et on se dit qu’on va prendre une sacrée raclée. Paradoxalement, c’est ça qui nous libère, qui nous ôte la pression, et on se met à développer notre football. On avait mal géré l’avant-match. Souvent, on voit nos adversaires de près lors de la reconnaissance de la pelouse, bien avant l’échauffement. Là, notre coach nous avait fait rentrer au vestiaire avant que les Parisiens n’arrivent. Finalement, c’est dans le tunnel avant le coup d’envoi qu’on les voit vraiment de près. Et là, on se dit : "Waouh, ils sont bien là, ils sont hyper concentrés, ils ne rigolent pas, ils sont pas venus faire un match à la con." Et on passe totalement à côté de notre premier quart d’heure. »

« Matuidi était partout, c’était un truc de fou »


Impressionnants les « Galactiques » du PSG, même sans Ibra ou Thiago Silva ? « Carrément, avoue Tony, ce qui frappe le plus, c’est leur sérénité balle au pied, leur maîtrise technique. Là, on se dit de suite que c’est la très grande classe. La chance qu’on a eue, finalement, ce soir-là, c’est que Matuidi prend malencontreusement un léger coup d’un coéquipier. Ancelotti ne prend pas de risque, il le sort à la 20e. Or, il était partout, je n’avais jamais vu ça, une activité hors du commun, un truc de fou. Sans lui, le PSG n’a plus eu le même visage. »

« J’étais au duel avec Lavezzi, j’ai vraiment senti ce que c’était d’avoir du muscle »


Autre constat, implacable : « À chaque fois qu’on réduisait le score, ils accéléraient et là, ça faisait très mal. » Tony était, lui, au marquage d’un sacré client : Ezequiel Lavezzi. Impressionnant, là encore : « Lors des premiers duels, j’ai vraiment senti ce que c’était d’avoir du muscle. Du dur, du très dur (rires). J’avais jamais vu une telle masse athlétique sur un terrain de foot. Alors, imaginez mon pote attaquant, coincé entre Sakho et Camara… Forcément, pour les bouger, il faut qu’on soit à 200% et eux à 50. » Tony se souvient encore d’un match très correct dans l’état d’esprit : « Hormis un collègue qui s’est chauffé avec Bodmer, on va dire entre deux caractères forts, il n’y a eu aucun problème. Les Parisiens étaient très respectueux. Ils ne bronchaient pas quand ils prenaient un coup et s’excusaient s’ils en mettaient un. »

En grand fan du Milan AC, Tony a vécu ce soir-là comme un « honneur » d’avoir pu serrer la main à Carlo Ancelotti. Mais, sans doute troublé par cette journée du 6 janvier 2013 « tellement riche en émotions » , voire par un mois de décembre « de folie, inoubliable » qui a vu jusqu’à des caméras de M6 débarquer chez lui, ce préparateur de véhicules d’occasion chez Hyundai à Liévin en avait oublié de sortir de son sac le maillot rossonero qu’il voulait faire dédicacer par son idole « Carletto » . Pas grave, après tout. Puisque lui s’endort chaque nuit avec le maillot de Matuidi sur le dos en revoyant les images de cet Arras-PSG, et en rêvant désormais d’un Saint-Omer – PSG. Mais pour cela, lui et ses potes de l’Audomarois – dont le coach n’est autre que Jérôme Dutitre, le buteur calaisien de la finale de la Coupe de France 2000 contre Nantes - devront d’abord aller s’imposer en Haute-Normandie ce dimanche. Puis attendre lundi et le tirage au sort. Et avec un peu de chance, Tony pourra balancer un tweet à Thiago Silva, son autre idole du PSG.



Par Youri Hermano
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4
mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41