Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Toni se remémore les blagues de Ribéry

Modififié
À 36 ans, Luca Toni arpente toujours les pelouses de Serie A, celle du Hellas Vérone très exactement, mais se souvient encore très bien de sa seule expérience loin du Calcio (mis à part son exil de six mois du côté de Dubaï) au Bayern de Munich. Un de ses meilleurs souvenirs professionnels comme il le confie dans les pages de L'Équipe, mais aussi l’occasion d’une rencontre humaine au doux parfum de romance éternelle avec Franck Ribéry :

« Avec Franck, j’ai une très belle relation d’amitié depuis Munich où on était presque tous les jours ensemble. J’étais tellement déçu qu’il ne remporte pas le Ballon d'or. Pour moi, celui qui le méritait, c’était lui ! Qui a prouvé, mais aussi gagné plus que lui la saison dernière ? Personne !  »

Triste pour son pote, l’Italien n’en est pas moins convaincu d’avoir rencontré avec Franck un homme qui lui ressemble : « J’ai joué avec tellement de grands champions, mais lui, il est tout en haut. J’ai aussi évolué avec Totti ou Del Piero qui sont immenses, mais que j’ai connus alors qu’ils avaient déjà atteint la trentaine et donc une certaine maturité. Franck, à vingt-quatre ans, il était déjà tellement fort ! Après, tout le monde le connaît sur le terrain, mais je le connais très bien en dehors. Et c’est une personne exceptionnelle. On se ressemble beaucoup au niveau du caractère. On aime bien faire des blagues, s’amuser. On en a fait tellement ! Nous étions au milieu des Allemands qui sont tous très gentils, très polis. Et on leur en a fait voir de toutes les couleurs ! »


36 ans, bientôt la quarantaine et déjà la nostalgie de ses vieux potes d’enfance un peu délurés avec lesquels tout était permis.
MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25