1. //
  2. // 28e journée
  3. // Bordeaux/Lyon
  4. // Notes

Tolisso a la tête dure

Une splendide tête de la victoire pour effacer un mauvais match. Corentin Tolisso a compris comment se faire aimer. Également buteur ce soir, Henri Saivet a été plutôt à son avantage dans un match marqué par les erreurs techniques des deux équipes.

Modififié
11 34

Girondins de Bordeaux


Carrasso (4) : Si le scénario du match a fait galérer de nombreux journalistes, Cédric Carrasso, lui, a décidé de ne pas plomber les photographes, alors il a plongé pour le poster sur la tête de Tolisso. L'archétype du match pénible pour un gardien : deux alertes sérieuses, deux pions dans le buffet. Enfin tant qu'il y a un buffet, ça va.

Orban (6) : L'homme à la tête de demi de mêlée des Pumas argentins a encore fait le boulot dans son couloir. Des interventions rugueuses, un bon jeu de tête, quelques montées. Bref, la garde-robe du parfait latéral. Orban Outfitters.

Planus (5): Marc s'est accroché au maillot de Jimmy Briand comme on s'accroche à la barre du métro : pour ne pas tomber. Ces salauds de Lyonnais ne connaissent pas la politesse : dans les transports, on laisse sa place aux personnes en difficulté physique. D'ailleurs, pour un éclopé, il s'en est plutôt bien tiré dans sa chasse aux tibias.

Henrique (7-3) : On a tous un pote qui en a marre de jouer quand le soleil se couche le dimanche en fin de journée. Ce type-là, qui s'arrête de courir et de sauter deux minutes avant la fin, c'est Henrique. Excellent tout au long de la rencontre, le roc brésilien a décidé d'oublier Tolisso sur le deuxième but lyonnais. Il faut dire que le mec a une excuse : il s'est mangé Carrasso lancé à pleine vitesse quelques minutes auparavant. Peu en seraient sortis indemnes.

Mariano (4,5) : En première mi-temps, on a eu droit à Mariaoui et c'était beaucoup plus convaincant.

Poko (3,5) : Il paraît qu'André Poko est un joueur du futur. Sauf qu'au futur, ça fait Pokora et franchement, ce n'est pas bon signe.

Sané (4) : Lamine Sané, aligné à côté de Poko, ça fait Lamine Sakho. Et ça non plus, ce n'est pas une bonne nouvelle.

Sertic (6) : Des merveilles de coups de pied arrêtés, des bonnes transmissions et une grosse influence dans le jeu malgré quelques occasions manquées. Il y avait Grégory Lemarchal, désormais, il y a Grégory Le Maréchal.

Saivet (6,5) : Un coup de boule parfait, un caviar qui aurait dû être une passe décisive pour Sertic et énormément d'activité défensive. Ce soir, Henri n'était pas humain. Il est juste redevenu le petit point en 2D qui court sur un écran de Football Manager.

Rolan (5) : Rolan des Orichas est de retour dans la Zone Internationale après un mois de blessure. Résultat : une mi-temps de dribbles virevoltants et d'envie. Puis une mi-temps de sieste. Putain de jetlag.

Hoarau (6) : En déviation, au rebond, au dribble, à la passe et même au sprint. Bordeaux a recruté Joakim Noah.

Jussiê (non noté) : C'est sûr, c'est moins drôle qu'une entrée de Ben Khalfallah. RIP.

Olympique lyonnais


Lopes (5,5) : Au vu de son câlin donné à Biševac pour fêter la victoire, Lopes est plus à l'aise en missionnaire que dans les airs. Pas un mauvais match cependant.

Bedimo (5) : Henri l'a confié à Canal + : il est « désolé pour les spectateurs d'être arrivé au stade que pour la deuxième mi-temps » . Qu'il se rassure, malgré son but, les spectateurs sont désolés d'être venus.

Umtiti (5,5) : Un boxeur : le mec a pris des crochets toute la soirée, mais il est resté debout. Au final, s'il a souvent été provoqué et parfois effacé, les Bordelais ne se sont quasiment jamais procuré d'occasions. Des bons retours dans les pieds de Sertic.

Biševac (5) : Il a passé la soirée à sauter avec Hoarau. Comme du 11 du PSG, quand ils se sont connus.

Koné (non noté) : Cette sortie prématurée sent le T-shirt « why always me ? » le week-end prochain.

Lopes (2+5) : Centre, relance, tacle, placement... Le mec a TOUT raté. Jusqu'aux arrêts de jeu et son coup de gueule sur un ramasseur de balle pour récupérer le ballon qui a terminé dans le but de Carrasso. Vu son niveau, on peut dire que c'est une passe décisive.

Gonalons (3) : Gonalons avec l'OL, c'est le mec tellement à l'aise et complice avec sa meuf que ce soir, après ce coup loupé, elle va lui dire « c'est rien, chéri » . Mais au fond, Maxime, elle pense vraiment que tu as été nul.

Tolisso (?) : Ce coup de tête est magnifique. Détente, geste, finition, scénario, tout y est. Le cadeau pour l'OL est sublime, mais il est emballé avec les pieds. Des pieds assez carrés ce soir. Oui : Sunday Oliseh > Dimanche Tolisso.

Ferri (3) : Coupe de cheveux, gestes, passes loupées, interview à la pause... Ce soir, le Lyonnais avait tout d'un footballeur factice. Lolo Ferri.

Lacazette (5,5) : Si courir sans s'arrêter et se battre ouvre les portes de l'équipe de France, le Forrest Gump de l'OL peut aller au Brésil. Par contre, ce serait con de tomber de l'avion sur un contact léger.

Gomis (3) : Un Bafé qui ne frappe pas mille fois au but et qui n'est pas signalé cinquante fois en position de hors-jeu, c'est un faux Gomis. Bafoué Gomis.

Briand (4,5) : Le record de Bernard Mendy du centre au centième poteau vient d'être battu ce soir et ce n'est pas rien.

N'Jie (non noté) : Le premier Clinton du foot. Un homme qui va parler plaisir oral avec Sylvain Legwinski.

Danic (non noté) : L'homme qui a tout changé, c'est évident. Danic Bordeaux.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est bien vous avez retenu la leçon chez SoFoot : mettez Swann aux notes toutes les semaines et soyez sûrs que tout le monde les lira.
Braquage à l'africaine.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
le pauvre il n'a pas pu allé se coucher plus tot parce que monsieur Brun n'avait pas lâché le résumé.
Très sévère la note de Gonalons, il s'est démultiplié et a maintenu l'équipe à flot, là où tout le monde était à l'ouest pendant les expériences maléfiques de Guardiola lors de la première demi heure.
Alors oui, il a fait ses grossières pertes de balles habituelles mais il a récupéré énormément de ballons, il a apporté du danger, 95 ballons joués, 82% de passes réussies, beaucoup de duels gagnés et au final, il est décisif avec un super centre.

Franchement c'est très sévère.
"Il paraît qu'André Poko est un joueur du futur. Sauf qu'au futur, ça fait Pokora et franchement, ce n'est pas bon signe."

Swann, je t'aime.
Message posté par Issy
Très sévère la note de Gonalons, il s'est démultiplié et a maintenu l'équipe à flot, là où tout le monde était à l'ouest pendant les expériences maléfiques de Guardiola lors de la première demi heure.
Alors oui, il a fait ses grossières pertes de balles habituelles mais il a récupéré énormément de ballons, il a apporté du danger, 95 ballons joués, 82% de passes réussies, beaucoup de duels gagnés et au final, il est décisif avec un super centre.

Franchement c'est très sévère.

Idem pour Lacazette et N'jie. Le premier a tout essayé mais n'était pas suivi par le gros lard qui lui sert de coéquipier. Le deuxième a fait une bonne entrée et a essayé de dynamiter la défense bordelaise en semant le trouble, ce qui au final c'est avéré payant.
Hoarau (6) ???
Le mec est complètement cramé, il a juste tout raté.
Mais bon, tellement difficile de donner des notes à un match comme ça ..
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Message posté par m_alive
"Il paraît qu'André Poko est un joueur du futur. Sauf qu'au futur, ça fait Pokora et franchement, ce n'est pas bon signe."

Swann, je t'aime.


Moi aussi je t'aime Swann.
Mais dés la première avec Carasso, c'est pas possible. "Tant qu'il y a un buffet ça va". Swann est un génie !
6 pour Hoarau ? C'est une blague ? ça en fait le 2ème meilleur joueur du terrain selon vos notes! Il ne mérite pas plus de 3, il a été insupportable, a tout raté devant, perdait systématiquement la balle, il a d'ailleurs était sifflé à sa sortie!
Tolisso, il nous gagne le match contre Lille dans les dernières minutes si Souaré ne stoppe pas son ballon de la main. Ou si la main est sifflée et le pénalty converti. Quelques variables, mais voilà.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Pascal Pierre


Moi aussi je t'aime Swann.


Vous m'en laissez un peu, les gars?
Gonalons joueur le plus sous-estimé de Ligue 1 (et ce, même s'il perd beaucoup de ballons dangereux sur ce match, comme à Lille).
Regardez ses stats, elles sont éloquentes.
Triste week end de foot.. Le mieu c le tennis ballon sur bein
Oh bordel ressortir Sylvain Legwinski de derrière les fagots ça c'est magique.
Mr Gillot Francis nous vous attendons a sedan pour nous inculquer la gagne ......... Allez Lyon
" Le premier Clinton du foot. Un homme qui va parler plaisir oral avec Sylvain Legwinski."
Cette phrase relève simplement du génie. :)
Cet irrépressible frisson de bonheur quand je comprends dès les premiers mots que c'est Swann qui se charge des notes ce soir... <3
Sinon, on aime tous Swann, il écrit bien, mais si vous pouviez arreter de lui prendre le chibre à chaque article qu'il écrit, on perdrait pas notre temps en lisant les commentaires.

Ah, et aussi, je t'aime Swann.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 34