Tin-Tin : « J'étais le tatoueur du tatoueur du Barça »

Référence auprès des stars, Tin-Tin a initié il y a quelques années le Mondial du tatouage qui se tiendra à Paris, du 3 au 5 mars prochain à la Grande Halle de la Villette. L'occasion de parler foot entre gros bras, le Barça et Cantona.

Modififié
Mi-février, l'Union de Philadelphie, une franchise de MLS, a posté une annonce pour recruter un responsable des tatouages. C'est un truc qui te surprend aujourd'hui ?
Oui, quand même un peu ! Bon, aujourd'hui, plus rien ne me surprend en matière de tatouages. C'est un truc qui est tellement porteur, qui véhicule tellement de courants, qu'on peut parler d'un phénomène de société. Donc comme tout phénomène, il y a des dérives, plus ou moins heureuses... Je trouve ça un peu bizarre, car ça suppose que tous les joueurs de cette équipe veulent des tatouages, ce qui n'est pas supposé pour jouer au foot.

L'annonce parle d'une révolution.
Sûrement, mais ce n'est pas seulement dans la culture du foot, des supporters ou des joueurs. Les handballeurs ont plein de tatouages aussi. On peut remarquer aussi que les nageurs ont plus de tatouages que les skieurs, enfin, on les voit plus (rires). Bon, c'est cool de la part du club, mais ça veut dire que tous les membres du club vont être tatoués par le même tatoueur. C'est comme si tous les joueurs d'une même équipe aimaient le même peintre, le même illustrateur, le même auteur, le même dessinateur, le même cinéaste... C'est l'unicité de l'art d'un seul tatoueur que je trouve un peu bizarre dans cette démarche. Aujourd'hui, un tatoueur est un artiste.

Toi, tu te considères comme un artiste ?
Ce n'est pas à moi de me considérer comme un artiste. J'aimerais simplement qu'on me considère comme un artiste, mais j'aimerais, aussi, que les tatoueurs que je considère comme des artistes soient considérés comme tels. L'histoire dira si j'en suis un. On ne peut pas juger soi-même si on est un artiste. En revanche, je pense que les tatoueurs de ma génération sont des artistes, comme ceux qui sont là, avec moi. Je suis là pour les faire chier, leur prendre le maximum de pognons possible (rires), mais ils sont talentueux. J'espère être là comme un guide en quelque sorte. C'est un art, comme une toile, où le seul truc qu'on peut nous reprocher, c'est de le faire sur la peau des gens.

Tu considères le foot comme un art ?
C'est un vaste sujet autour d'une question : qu'est-ce qui est un art et qu'est-ce qui n'en est pas un ? J'ai vu des maçons redresser un mur et, pour moi, c'était de l'art. L'art doit être créatif. Donc, quand tu vois jouer certains footballeurs, tu peux l'assimiler à de l'art.

Dans ton salon, tu as un maillot du Barça et un du PSG. Ce huitième de finale aller de C1, c'était de l'art ?
C'était génial !
« Une équipe, c'est comme un tatoueur, des fois, c'est pourri. »
J'ai un rapport particulier avec les deux équipes. J'ai bossé pour le PSG, je leur ai fait un T-shirt, je suis assez souvent invité au Parc. Et mon maillot du Barça date de l'époque Guardiola. Là, c'était magique, presque invincible. J'étais le tatoueur du tatoueur du Barça, donc il a réussi à m'avoir un maillot de l'équipe signé par tout le monde. Eux, ils sont bons. Une équipe, c'est comme un tatoueur, des fois, c'est pourri.

Aujourd'hui, pas mal de footballeurs se font des étoiles, des petits symboles... C'est du tatouage pour toi ?
Oui, en tout état de cause. Après, si ça représente un truc qui me plaît, c'est une autre histoire... Il y a plein de très jolis tatouages que je ne me ferai pas. Ce qui est dommage, c'est que les footeux qu'on voit à la télé ont, en général, le compte en banque qui va avec, donc tu pourrais te payer le tatoueur que tu veux. Et, étrangement, tu vois souvent des tatouages pas terribles. Beckham, lui, c'est beau parce qu'il a aussi été voir les bons.

Tu aurais aimé le tatouer ?
« Je n'ai pas tatoué beaucoup de footeux, je me rappelle avoir fait Trémoulinas par exemple. Mais surtout Cantona. »
Oui, j'aime bien tatouer tout le monde à partir du moment où t'es sympa. Je n'ai pas tatoué beaucoup de footeux, je me rappelle avoir fait Trémoulinas par exemple. Mais surtout Cantona. C'était pour la couverture de Première, un faux tatouage, un maori, pour reprendre l'âme des guerriers. Son frère, je l'ai tatoué aussi. Cantona, le rencontrer, ça fait forcément un truc.


Ton rapport au foot remonte à quand ?
Je n'y ai jamais joué et, si je suis pas forcément un gros amateur, je me laisse aller sur un match où ça joue bien. Un match du PSG, un match du Barça... Après, comme tous les gamins... Moi, j'ai 51 ans, donc j'ai connu les Verts, Dominique Bathenay, Gérard Janvion... Je te cite les obscurs !

Le stade, ça te parle ?
Oui, j'y vais de temps en temps, au Parc surtout. Je suis souvent dans la loge, donc t'es pas vraiment dans le Parc. C'est un plaisir quand même, tu les vois d'une autre manière. Quand je suis pas dans le lounge, j'aime bien aussi hein.

Pas mal de supporters se font tatouer le logo de leur club sur le visage ou sur le corps. Tu comprends cette démarche ?
Le visage, c'est le jusqu'au-boutisme ! C'est intéressant dans certaines cultures, mais bon. Pour un supporter, je comprends, c'est une démarche normale. Un tatouage, c'est ce qui te correspond, un côté de ta passion. Tu affiches dans ta peau ce qui te ressemble, ce qui te fait vibrer. C'est un truc qui a toujours existé. Ce qui a changé, c'est la proportion : il y avait déjà des flics tatoués, il y en a plus, il y avait déjà des voyous tatoués, il y en a plus aussi. Il y a toujours eu des rois, des reines, des chefs d'État avec des tatouages.

Ton style, tu le définirais comment ?
Chaque tatoueur a son style. On ne se fait pas tatouer par n'importe qui. Moi, je fais du chaponoise, un mélange entre le japonais authentique et ce que j'en fais (rires) et du réalisme, du portrait. Le tatouage, ça vient de la rue, c'est là-dedans que ça s'attrape. J'ai appris aussi comme ça. Tu vois les tatoueurs, tu as envie de leur piquer leur machine et de faire mieux qu'eux.

Tu penses y être arrivé ?
L'histoire jugera. Ce qui est vrai, c'est que si je commençais le tatouage aujourd'hui, je serai complètement anonyme au milieu de la masse. Il y a vingt ans, on se connaissait tous. Désormais, il y en a des milliers. C'est pour ça aussi qu'on a voulu faire le Mondial, pour un mélange des styles et des cultures.

Les infos du Mondial du tatouage.

Propos recueillis par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

AlvaradoRecoba Niveau : DHR
Il a un petit air de ressemblance avec Dupont-Moretti.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 11
Et sur la page d'accueil, on dirait Alain Soral. Dans tous les cas, il a une tête d'habitué des tribunaux.

En ce qui concerne ce délicieux sujet, je ne suis pas trop tatouage moi. Ce marquage tribal a perdu toute signification. Comme tout élément un tantinet subversif, le truc s'est fait lessiver plus blanc que blanc.
Mes frangines ont des tribaux dans le bas du dos et sur l'épaule, mon grand frère a carrément un dragon sur l'épaule (véridique hélas, bienvenue dans Strip-Tease). Ce sont évidemment les gens les moins subversifs du monde.

Pour ma part, je ne me suis fait tatouer qu'une fois à l'adolescence. J'ai fait tatouer "Droit au but" sur ma bite. Ça m'a valu certains compliments lorsque le tifo était correctement déployé.
Mais la plupart du temps, et l'âge avançant, je réalise que j'ai juste un petit bazar sur lequel est écrit "DOUT".

En cela, je me sens totalement en phase avec l'OM Champion Project.
Salut Alegria,

Pareil pour soral!

Concernant les tatouages, joueurs de foot et tatoo je trouve ca toujours grotesque. Quand je vois Debuchy avec ca tete de faillot qui se fait tatouer tout l'avant bras par exemple, ca me fait penser aux gars quelconques quand on etait en primaire ou au college debarquaient du jour au lendemain avec un anneau à l'oreille genre je suis cool now
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 2
Signe extérieur de coolitude.

L'équivalent micropénistique de la grosse bagnole.
Du coup la fin de l'histoire fait douter du passage sur la passion de ta mif pour les tribals et les dragons chinois. C'est vraiment vrai ? Je veux y croire.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
C'est hélas absolument authentique.
defense classique Niveau : CFA2
C'est bien connu des tifos marseillais qui sont parmis les plus impressionants d'europe ! Ca fait toujours vibrer !
6 réponses à ce commentaire.
Il y a quelques années, mon père avait balancé devant un match de l'EDF "il n'y a que les légionnaires et les marins qui ont le droit de se tatouer, qu'est-ce qu'ils ont fait pour mériter leur tatouage eux ?", c'est con mais j'avais envie de le dire.

L'article en parle rapidement mais je trouve que tout les footballeurs voir même les anonymes ont les mêmes tatouages à peu de chose près, il y a un truc "perso" sur l'épaule ou l'avant-bras et ensuite ce n'est que du remplissage pour compléter la manche (étoiles, "vagues", symbole religieux...), c'est très stylé mais est-ce qu'on ne finit pas par s'en lasser ?
Si des tatoués sur le forum ont un avis la-dessus...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 3
"Les tatoués du forum" ! Trop bon.

Les légionnaires, les marins et les bagnards ! Y'a de superbes pages sur le la mystique du tatouage chez Jean Genet (Notre-Dame des Fleurs, Querelle de Brest).

Au-delà de ça, le tatouage a à voir avec les rites antiques de scarification. On marque sa chair pour rendre immuable le souvenir d'une initiation, d'un affranchissement ou d'une appartenance tribale.

Le simple fait de voir autant de tatouages (aussi peu variés) pulluler sur autant de corps aujourd'hui n'atteste que d'une chose : le règne du veau d'or et la progressive disparition de toute chair canonique. Ou canonisable. Ou tout simplement canon.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
L1Triangle Niveau : DHR
@Mcfly,

Ton pere parle surement de Légionnaires et de marins car ce sont des types qui par leur profession vivent pas mal d’événement marquant surtout a l époque.

J'ai souvenir de bon nombre de bouquins de tattoo que je feuilletais pour l'image le style de l'auteur, l'art tout simplement, et beaucoup de ces marins anglais surtout avaient ces superbes bateau, leurs fiefs, leurs chateaux ambulants
, ces filles de joies, souvenir impérissable d'une nuit et d'une vie, un "maman" sur le coeur, un mort au vaches bien cinglant.

Le tattoage c'est ca, le souvenir d'une époque, d'un être aimé, d'un désir profond, d'un souhait irréalisable.

Mais surtout c'est PERSONNEL, et ça le restera toujours, ceux qui se le font enlever la plupart du temps, sont ceux qui en effet ce sont fait tattouer uniquement pour le style, sans même savoir chez qui ils iraient. J'ai absolument voulu que mon premier tatto soit réalisé dans ma ville natale par exemple, c'est con mais bon...
et fleurs de bagne

Fatalitas comme dirait Chéri-bibi

https://etudesphotographiques.revues.org/273

L1Triangle Niveau : DHR
Merci Gwayhir, deux lien très intéressants !
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Cher Alegria!

Bon je te l'ai déjà dit je kiffe tes commentaires!

Mais sur le sujet du tattoo tu nous avances un peu la perspective qui t'arrange là! Il y a beaucoup de travaux en sociologie sur le tatouage (Rioult, Le Breton). Des thèses récentes soutenues ces dernières années. Une d'entre elles, Valérie Rolle, a vraiment fait une magnifique thèse qui est publiée d'ailleurs. Comme tout bon sociologue qui se respecte il n'y a aucun jugement. Mais c'est passionant.

A côté il y a la rhétorique/vulgate Sciences Po qui te pond des sociologues qui s'inscrivent dans la mouvance "le tatouage ou l'illusion de la liberté". Ca c'est sans commentaire.

Bon je ne suis pas sociologue je suis historien. Là il y en a beaucoup moins. Et ce n'est pas du tout ma spécialité. De tous temps les hommes se sont tatoués (de mémoire je crois que le prmeier tatoué que les archéologues ont retrouvé remonte à quelques millénaires avant JC). En aucun cas les tatouages ne se sont réduits aux marins et aux légionnaires. On peut aussi citer les prisonniers de guerre, les prisonniers politiques, les soldats, les gangs, les esclaves... Dans certaines civilisations le tatouage avait une vertu thérapeutique. Beaucoup de rois et de reines étaient tatoués. C'est un sujet extrêmement délaissé et il n'y en a des masses à écrire dessus. Souvent, à la différence de ce que je lis plus bas, la dimension de l'autre n'entre pas en ligne de compte (et même si elle y entrait, quelle dimension humaine ne tient pas compte de la notion philosophique d'Autrui?), de même que la scarification (qui relève d'une autre logique et même d'un autre art chez les professionnels: un tatoueur n'est pas scarificateur; généralement ce sont des perceurs qui scarifient). En revanche le rapport avec Dieu me semble beaucoup plus récurrent (souvent personnel). Bref tout ça pour dire qu'il y a au moins autant de conceptions du tattoo qu'il y a de tatoués!

Personnellement j'adore (et je suis tatoué sur des endroits non visibles au quotidien: où est Autrui? Une coupe de cheveux est considérablement plus exposée!), mais je me garderai de juger les anti-tattoo.

Y'avait une super expo au Quai Branly y'a pas si longtemps.

Je ne connaissais pas les commentaires sur la mystique du tatouage chez Genet. J'y vais de ce pas. Merci pour l'info!

Au plaisir de te relire.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Merci pour ces précisions l'ami !

Je n'aurais pas la prétention de livrer une quelconque réflexion sur le tatouage, je ne connais pas suffisamment le sujet. Pour ma part, je n'ai évidemment rien contre ça, à partir du moment où ça signifie quelque chose pour le tatoué. Mais je dois reconnaître que la plupart de mes proches qui s'est tatoué l'a fait par pure considération esthétique, sans porter d'attention au sens profond de l'acte.

Alors oui, globalement on peut dire que le tatouage s'est vidé de son aspect subversif et profondément signifiant. Mais Dieu merci il y a encore des gens pour qui le tatouage reste un geste profondément signifiant.

PS : Jean Genet, c'est de la balle. Le plus-que-parfait du subjonctif chez Genet, c'est comme une passe de Zidane, ça te remet tout le corps de la phrase à l'endroit. Le mec écrit des phrases impitoyables, dans Le Journal du Voleur, il passe 3 pages a décrire un tube de vaseline (...), c'est crade, c'est moche, tous les mots sont plus orduriers les uns que les autres, et soudain au détour d'une phrase tu tombes sur un plus-que-parfait du subjonctif absolument cristallin. Un diamant dans un caniveau. C'est authentiquement bouleversant.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Il faut vraiment que je me mette à lire Genet un jour. Je vais suivre ton conseil et aller vers le Journal du Voleur.

Après Diop qui m'apprend que Casarès a été traduit en français, la clique sud-am je vous aime!
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Comme on dit, chacun voit midi à sa porte.
J'aime beaucoup l'univers du tatouage, mais je n'en ai moi-même qu'un, ainsi qu'un deuxieme qui arrive sous peu.
J'ai fait le premier après avoir réalisé mon rêve de gosse (je voulais me souvenir du sentiment d'accomplissement) et mon deuxième fait suite à toute une série d'objectifs que je m'étais fixé (un gros défi remporté sur moi-même) pour me rappeler que rien n'est insurmontable quand on se donne les moyens de ses ambitions. Je sais que ces deux tatouages auront leur signification toute leur vie et que je ne pourrais les regretter.
J'ai par contre plus de mal avec les gens (dont certains de mes potes) qui se sont encré la moitié du corps en 2-3ans avec tout et n'importe quoi, parce que ça donne un côté badass. Mais encore une fois, rien ne sert de juger les autres.
Je comprendrais toujours les tatouages personnels, du moment que l'on ne fait ni tribal, ni étoiles, ni phrases comme "Only God Can Judge Me"/"Follow your dreams"...
Note : 1
ça me rappelle le gars qui s'était fait tatoué "only judge Judy can judge me"... Mythique.
Ce commentaire a été modifié.
La naïveté que m'évoque ton pseudo tranche singulièrement avec la gouaille hargneuse de ce blog.
Mais j'ai bien ri au son de la sulfateuse ininterrompu qu'utilise le gars. Ça m'a dévasté le blush.
Il a un vrai problème d'homosexualité refoulée en tout cas.
Cet amour pour les marins, dis donc..
Perso je suis plein de tatouages, un bonne 10aine sur mon corps. Certains ont été fait par rapport à des membres de ma familles ou ami décédés, et d'autres par contre n'ont aucune signification, juste je trouvais ça beau. J'en ai un que j'ai dessiné moi même par exemple et qui ne veut rien dire du tout. J'en ai qui ont aussi été fait par mon frère, ils sont dégueulasses mais ça reste des bon souvenirs, notamment le visage de Bender Rodriguez (Cf. Futurama) qu'il m'a tatoué sur le cul, et je peux te dire que ça me fait bien marrer à chaque fois que je le vois ou que j'y pense (comme maintenant par exemple).
14 réponses à ce commentaire.
Beefheart Niveau : DHR
J'ai beaucoup d'avis là dessus. Mais mon avis on s'en fiche. Par contre j'avais lu une géniale interview d'un tatoueur l'année dernière, déjà dans le cadre du mondial, qui disait grosso modo en substance qu'a force ceux qui viennent demander ou expliquer ce que signifie tel ou tel tatouage c'est fatiguant. A un moment faut assumer qu'un tatouage c'est esthétique, c'est une manière de se présenter, c'est là pour faire joli ou faire genre ou ce que tu veux mais c'est jamais uniquement pour toi, c'est pas vrai, t'as pas besoin de te foutre un truc indélébile sur la peau pour t'en rappeler tous les matins si c'est si important. Bref il terminait par dire que l'esthétique devait primer, et qu'après pourquoi pas avoir une idée derrière la tête derrière.

Donc si le mec aime son remplissage, l'a fait parce qu'esthétiquement il trouve ça beau, ou parce que c'est une manière pour lui de se présenter au monde, je suis d'avis qu'on lui foute la paix avec la signification. S'il a fait un tatouage parce que c'est à la mode, effectivement, il va le regretter, mais ça vaut tout autant pour les trucs soi disant perso en fait.

Bref, je m'arrête là, mais on pourrait déviser encore longtemps.
L1Triangle Niveau : DHR
@Beefheart,

Un tatouage est esthétique, certes, tout bonnement car quand tu vas te faire tatouer, tu vas pas forcément représenter ton truc a la zeub, tout le monde pourraient rouler en deuch, ça tiens la route grave, le son est bon, et ça consomme que dalle, pourtant, ta Ford capri elle a une super gueule, tu l'a pas achetée pour que tout le monde la regarde mais parce que comme ta femme, je l'espère elle te correspond, a minima...

Des tatouages j'en ai 5 (Bouhhhouu le beauf !) aucun n'a était réalisé pour l'esthétique bien qu’heureusement ils le soient (a mes yeux), les quelques lignes écrites le sont en latin, impossible donc pour 75% des gens de déchiffrer le truc, surtout que si tu déchiffres le truc faut comprendre le sens derrière... Et les grosses pièces sont bien cachées.

Quand les gens me demandent ce qu'ils veulent dire je dis simplement que ça ne les regarde pas, c'est personnel, bien qu"une croix occitane faut pas sortir de Saint cyr, pour plus ou moins deviner ce que veut véhiculer le gonze.

Enfin je sais que c'est un peu Taboo le tatoo en ce moment, "regarde le mec se prend pour un bad boy"; mais juste non quoi...C'est comme tout une façon d’interpréter les choses, la vie, "de démolir" ton corps si tu le souhaite comme je le lis souvent.

L1triangle, défenseur du tatouage.
Beefheart Niveau : DHR
Je le défends aussi, j'en ai même, tu as lu ce que tu voulais lire, ou ce sur quoi tu voulais t'opposer.
Je disait justement au type du dessus (en cliquant mal sur la fonction répondre, pardon, je viens pas souvent sur le forum) qui se plaignaient que le remplissage et les étoiles de certains voulaient certainement rien dire pour eux, que en réalité c'était pas bien grave voir plutôt une bonne chose, à partir du moment où ils kiffaient.
2 réponses à ce commentaire.
Le vrai rebelle de nos jours c'est celui qui n'a pas de tatouages .
kim jung kill Niveau : National
Note : 2
Le vrais rebelle c'est pas celui qui fait se qu'il veut? Que se soit la mode ou pas
C'est clair, il y a certains à qui le truc va super bien esthétiquement c'est chouette et ça colle avec leur personnalité que ça soit un grand truc, ou un tout petit discret.
Et puis il y a les autres... T'as juste l'impression qu'ils ont fait ça, pour cocher la case.
Ça me fait de la peine, parce qu'on voit qu'ils ont cherché une idée pour faire différent, mais c'est naze, ou ça ne ressemble pas à leur personne.
Mais bon ils semblent heureux d'être différent comme tous leurs semblables.
kim jung kill Niveau : National
Finalement peut importe si le tatouage est beaux ou pas. Ou si il a signification ou non. Qu'il soit en lien avec ta culture ou pas. Le plus important est d'assumer son tatouage. Et pas que dans quelques années tu regrette de t'être fais tatoué
3 réponses à ce commentaire.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Entre lui qui dit que les tatouages de Beckham "c'est beau parce qu'il a aussi été voir les bons" et Miss Atomik qui les trouvaient pourri, qui croire?

http://www.sofoot.com/miss-atomik-les-t … 02272.html
Chatperché Niveau : CFA2
Salut,

J' ai toujours dessiné les miens et rien de trop visible (avant bras, mains...)
C' est qque chose de visceral, parle de ce que tu as en toi comme dit double Tin, tes passions. C' est nécessaire sinon c' est un truc de "poseur".

Je connais pas mal de "suiveurs / poseurs", dont des militaires d' ailleurs, qui se font enlever l' encre au laser car n' assument plus après 2 ans (ce qui coute plus cher que le tatouage lui meme)...

Mais ca peut être aussi pour un coté "chirurgie esthétique", donc c' est dur de juger si la personne se sent mieux dans sa peau (ahah)

Le lien que peuvent avoir les footeux avec les marins/ légionnaires, c' est qu ils bourlinguent de plus en plus, comme les marins quoi... sinon je vois pas car ce sont des personnages publics et donc tout l' inverse d' un légionnaire.
Maintenant on peut presque qualifier ca de "signe extérieur de richesse", comme les grosses bagnoles...
L1Triangle Niveau : DHR
@Chatperché,

Merci gars, je me retrouve énormément dans ton commentaire, fan de dessin depuis gamin, j'ai aussi dessiné toutes mes pièces, même si certains ne sont que copie, croix occitane par exemple, tous sont handmade, et je demandais a chaque fois a mon tatoueur de ne surtout rien rajouter/enlever, car c'est aussi mon oeuvre.

Et que du noir et blanc pour ma part, je met un point d'orgue la dessus vis a vis de mes tatoos !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Un point d'honneur plutôt qu'un point d'orgue (qui marque une suspension).

Décidément, ces tatoués...;)
L1Triangle Niveau : DHR
Merde, jolie remarque O Alegria DO Povo !

Faut vraiment plus que j'me tatoo! ou que j’arrête les têtes au foot !

Dilemme Cornélien ! (il passe crème celui-ci non ?)

O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Pour avoir écrit dilemme sans ce putain de n, tu as tout mon respect, ami tatoué !
4 réponses à ce commentaire.
les tatouages c 'est comme les chiens , j' adore, mais chez les autres ....
J'ai un pote metalleux qui s'est fait tatouer une maison sur le flanc droit. Il l'exhibe régulièrement en disant que c'est sa maison sur la côte.
Le tatouage c'est un vaste sujet mais au final au-delà de la beauté intrinsèque ce qui rend un tatouagz marquant c'est qu'il correspond au personnage. Un pote s'est fait un vrai tatouage maori en NZ, le tatoueur a pris le temps de lui parler pour savoir ce qu'il voulait que ça repreprésente et son tatouage saute aux yeux. A l'inverse dans la scène rock garage les mecs ont des tatouages parfois complètement pétés (une fois j'ai vu un mec avec sur le bras "Bisous maman") mais ça correspond toujours à leur côté connard je-m'en-foutiste et c'est parfait.

Le problème des footballeurs tatoués ce que souvent des mecs inintéressants avec pas une personnalité de fou. Genre Messi qui craque son slip et fait 15 tatouages en 6 mois ça ne rime absolument à rien.
La Crampe Niveau : DHR
J'ai une dizaine de tatouages que je n'exhibe pas, je n'en ai pas sur la nuque ou les avant-bras. J'utilise le tatouage comme une forme expression, certains expriment un sentiment, un moment de ma vie, une idéologie mais certains sont simplement esthétiques, pour harmoniser le reste.
C'est une passion mais pas un mode de vie. Certains se cachent derrière leurs tatouages. A contrario, les miens me révèle. Il ne faut pas blâmer celui qui se tatoue pour s'affirmer, pour se montrer plus fort, chacun dispose de son corps comme il l'entend et devra assumer ce qu'il s'est fait faire.

Article nécessaire tant le phénomène est lié au football.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26