1. // Coupe des confédérations
  2. // Cameroun-Australie

Tim Cahill, l'immortel

À bientôt 37 ans, Tim Cahill n'a plus ses jambes de 20 ans. Mais la légende du foot australien ne lâche pas l'affaire, dispute la Coupe des confédérations, et compte bien en être dans un an au Mondial. Histoire de devenir l'égal de Pelé, Maradona, Henry ou encore Charlton et Klose avec quatre participations au Mondial.

Modififié
« Le principal, c'est de ne jamais croire que c'est acquis. Quand on quitte ce camp d'entraînement, tu sais que cela peut être la dernière fois, que tu aies 21 ou 37 ans. C'est génial d'être ici, mais "Russie 2018" c'est encore trop loin. » À plus de 37 ans, Tim Cahill a encore faim. Taulier de l'équipe d'Australie depuis la Coupe du monde 2006, l'ancien milieu offensif d'Everton rêve d'en être pour la Coupe du monde dans un an. Ce qui lui permettrait d'entrer un peu plus au panthéon des Socceroos, dont il est l'un des plus grands joueurs de l'histoire, et de s'immiscer un peu plus dans l'univers des légendes du foot mondial.


Car avec quatre participations à une Coupe du monde, Cahill siègerait aux côtés de Pelé, Maradona, Charlton, Klose ou encore Henry. Pas mal pour un footballeur qui a déjà eu les honneurs de l'équipe type de Premier League en 2004 ou d'une nomination au Ballon d'or 2006. Sauf que le brillant milieu box to box d'Everton, huitième-de-finaliste du Mondial 2006 sous les ordres de Guus Hiddink, a perdu de sa superbe. À bientôt 38 ans, il garde un jeu de tête qui fait de lui une arme redoutable sur coups de pied arrêtés, mais n'a, logiquement, plus les jambes ou les poumons de ses 20 ans.

Joker en équipe d'Australie


D'où un retour au pays l'été dernier, pour défendre les couleurs de Melbourne City en A-League, et ainsi s'épargner de longs déplacements transcontinentaux pour être à la disposition du sélectionneur Ange Postecoglu. Pour qui Tim Cahill n'est plus un titulaire en puissance – comme l'a confirmé sa poignée de minutes de jeu contre l'Allemagne –, mais au mieux un joker de luxe qui doit apporter un peu de magie dans les fins de matchs difficiles. Autant dire que le billet pour la Russie est encore loin d'être composté pour la légende vivante australienne, déjà meilleur buteur de sa sélection, bientôt centenaire et toujours plus proche de Mark Schwarzer, le recordman actuel de capes avec l'Australie.


En novembre 2016, son absence des listes de Postecoglu avait fait du bruit. Une tendance rapidement corrigée grâce à une bonne saison en club, durant laquelle Cahill a claqué 11 buts et hissé Melbourne en finale de A-League – perdue contre Perth Glory – et à la victoire en Cup. Pour l'ancien Toffee, la présence en Russie dans un an dépendra de la qualification ou non des Socceroos et de sa capacité à rester dans une condition physique acceptable. « Tu as toujours envie d'être impliqué, c'est pourquoi je remue ciel et terre pour maintenir mon corps dans une forme optimale.  »

« Chaque sélection doit être considérée comme la première et la dernière »


Ce qui signifie concrètement un entraînement physique intensif pendant 14 jours avant la Coupe des confédérations, à base de footing et de gymnastique. « Les gens l'ont vu, quand je suis en forme, je suis libre. Je marque, je mets de l'intensité, mes statistiques montent au plafond. Quand je ne le suis pas, je dois assumer un rôle différent. » Qui consiste plus à être un simple finisseur, misant sur la ruse et l'intelligence, plutôt que l'infatigable milieu offensif observé sur les terrains anglais et pendant trois Coupes du monde consécutives. Une chose est certaine, si Cahill se bat aujourd'hui pour être en Russie dans un an, ce n'est, selon lui, pas autant pour lui que pour l'Australie : « Les objectifs personnels n'ont jamais été quelque chose que je regarde comme footballeur. Parce que normalement, quand tu commences à trop te focaliser sur ça, tu ne les atteins pas.  »


S'il n'est plus forcément un leader technique des Socceroos, Cahill n'en a pas moins l'intention de rester indispensable depuis le bord du terrain, dans un rôle de grand frère que sa longue expérience du très haut niveau rend légitime. « Désormais, l'équipe est jeune. La première chose que je demande aux joueurs, c'est de la cohérence et du professionnalisme. Ce sont les clés principales pour avoir une équipe qui gagne. Nous devons avoir certains standards pour venir en sélection. Vous ne pouvez venir sans un certain temps de jeu, sans être en forme, sans un certain pourcentage de masse grasse, sans un certain poids, sans une certaine intensité pendant les matchs... » À l'approche de la quarantaine, Cahill n'a donc pas encore prévu de passer la main, et n'hésite pas à le faire savoir aux plus jeunes qui voudraient déjà le voir à la retraite : « Ce n'est pas un environnement (la sélection, ndlr) pour les joueurs fragiles mentalement. Ils ne savent pas s'ils remettront le maillot vert et or la semaine prochaine, ou s'ils seront de nouveau appelés en sélection. Chaque sélection doit être considérée comme la première et la dernière.  » Le secret de la longévité révélé ?

Par Nicolas Jucha Propos de Tim Cahill extraits du Daily Telegraph et du Herald Sun
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

À bientôt 38 ans plutôt, il est né en 1979 ;)
im Herzen von Europa Niveau : DHR
qu'est ce qu'il ma fait bander ce joueur sur cette action (surtout que je ne suis pas fan des PB)

https://www.youtube.com/watch?v=p2tmftLN2lY


Aujourd'hui encore, quand j'y repense, j'ai une mi-molle qui s'active dans le calecon...
Note : 1
Je vois beaucoup de nostalgiques du foot d'avant mais j'ai pris un tel pied lors de cette coupe du monde 2014. Le premier tour a quand même été exceptionnel et les phases finale de même facture en dehors de la demie PB - Argentine
Comme quoi tous les goûts sont dans la nature : la demie Pays-Bas - Argentine a été mon match préféré de la phase finale.
2 réponses à ce commentaire.
 //  09:22  //  Hooligan de Tours
Note : 3
J'ai toujours adoré ce joueur, même lorsqu'il jouait pour "l'autre" club de Liverpool.
Pas le plus doué mais quelle hargne, quelle puissance, un bon sens du but (56 pions marqués en un peu plus de 220 matchs avec les Toffees en jouant box-to-box)et ce timing (et cette détente) dans le jeu aérien. Et ces célébrations en boxant le poteau de corner...
Il symbolise une équipe d'Australie qui était un savant mélange de dureté (Lucas Neil, Craig Moore, Kevin Muscat, Vince Grella) et de finesse technique (Kewell, Viduka, Bresciano) et qui était toujours intéressante à voir évoluer.
Ce putain 8e de finale en 2006 contre la Squadra (et ce pénalty en carton accordé à cette catin de Grosso) laisse encore un goût amer. Surtout que derrière en 1/4, se présentait une faible équipe d'Ukraine... Mais bon avec des si.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Tim Cahill, ça se respecte, :))).
TEENAGE FANCLUB Niveau : DHR
Je plussoie.

Viduka, Kewell, Bresciano... Des noms qui me rappellent des parties endiablées sur PES 6.
Juste t'as pas le droit de foutre Muscat dans le lot. Il avait zéro talent.
 //  11:45  //  Hooligan de Tours
charrua : comme je l'indiquais Muscat c'était la dureté voire le côté boucher qu'on a aussi vu avec les Aussies, en particulier ceux qui jouaient dans les divisions inférieures anglaises. Muscat en est le meilleur (pire?) exemple, peu de talent, toujours à la limite voire plus. Un type que le crazy gang de Wimbledon n'aurait pas renié. Il avait dézingué Duga à la Coupe des confédérations sur un tacle qui valait presque un bannissement à vie et il avait eu l'aplomb derrière de s'embrouiller avec presque tout le banc de l'équipe de France. Je crois que Vieira avait dit que c'était un lâche et qu'antant il avait un profond respect pour des durs comme Roy Keane, autant Muscat était un assassin déguisé en joueur de foot de Sunday League.
Ce commentaire a été modifié.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  13:49  //  Amoureux du Qatar
Note : 1
C'était un match amical qui avait fait couler beaucoup d'encre si mes souvenirs sont bons (l'attentat de Muscat).

Faire un si long voyage pour un amical contre une équipe médiocre, c'est vrai que c'était loin d'être une bonne idée.
Mais bon à l'époque, l'EDF, c'était les "Harlem Globe Trotters" et paradait, avec ses titres de champion du Monde et d'Europe, dans le monde entier (Il y a eu un autre amical en Afrique du Sud aussi je crois).

On connait la suite en 2002...
Exact, amical de fin 2001.

Dans les déplacements aux quatre coins du monde qui n'ont servi à rien entre 2000 et 2002, outre la Coupe des Conf' en Corée, l'amical en Afrique du Sud et cet Australie - France que tu rappelles, souvenons-nous d'un Chili - France durant l'été 2001, avec si je ne dis pas de connerie, un belle gaffe diplomatique de Roger Lemerre sur la période Pinochet (on avait joué dans un stade jadis célèbre pour les exécutions d'opposants politiques qui y avaient lieu).
Je garde également un excellent souvenir de ce huitième de finale.

Le regard de samouraï de Totti, qui revenait de blessure, filmé comme un film de Sergio Leone. Et ce pétard dans la lucarne qui offre une victoire méritée à l'Italie, injustement réduite à 10 après l'expulsion de Materazzi (qui avait pourtant taclé son propre coéquipier) Magnifique!

Et que dire de la sublime chevauchée de Grosso, le même qui abattra l'Allemagne et réduira à néant les espoirs français. Quel joueur! Quelle science du jeu! Quel contraste avec la naïveté de cet australien qui met trois plombes à se relever après un tacle et qui fait opposition de tout son corps.
7 réponses à ce commentaire.
Note : 2
Absolute legend
TEENAGE FANCLUB Niveau : DHR
J'admire cette volonté de vouloir continuer à jouer un rôle malgré son âge et les sacrifices que demande le haut niveau. Un joueur expérimenté apporte toujours quelque chose, que ce soit sur le terrain ou sur le banc. J'espère qu'on le verra en Russie.
Long live the King

Quel joueur, quelle carrière.
Depuis l'épopée de Millwall en Cup, où notre ami Tim amène presque à lui tout seul l'équipe en finale (ok, avec Ilfill, Reid et Capt'ain Wise), je suis (du verbe suivre, hein) ce joueur passionnément (ma femme étant australienne, on est deux à la maison à le kiffer)

Ses coups de boules rageur, ses célébrations au poteau de corner, ses buts à la dernière minute...

Mr Cahill, je vous salue bien bas.
Medicinal Fried Chicken Niveau : District
Son but contre les pays bas à la coupe du monde 2014...
https://www.youtube.com/watch?v=XYtAaz9qWrk
En exclusivité live.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
MathySmith Niveau : CFA2
Pour moi c'est lui qui méritait d'avoir le trophée du plus beau but du dernier Mondial. Cette reprise de volée contre les Pays-Bas...
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 30 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13