Tigana pédagogue

0 0
Jean Tigana était réputé pour être devenu un entraîneur « Père Fouettard » , lors de sa prise de fonction. Mais dès de son intronisation aux Girondins, le technicien a confié s'être assoupli un peu suite à ses diverses expérience à l'étranger. Et à quelques heures de son retour sur le Rocher, il a expliqué sa façon de procéder.



« Je suis souvent en colère, même si je ne l'exprime pas devant vous, mais crier sur un joueur ne sert absolument à rien, car ça ne va pas le faire avancer, a-t-il lancé avec sincérité, à l'assistance de journalistes. Ce qui peut l'aider, c'est de lui montrer pourquoi il a fait l'erreur, et lui expliquer comment ne pas la refaire. »



Une approche pédagogique différente, donc. « Crier, non... le joueur le sait qu'il a fait une erreur ; il faut lui donner des clés et les bonnes solutions, et mettre en application sur le terrain, a-t-il ajouté. Il y en a qui impriment de suite, et d'autres auxquels il faut six mois, un an ou parfois plus. Je prends souvent sur moi et c'est pour ça que je dors peu... »



A Bordeaux, on se demande peut-être s'il n'aurait finalement pas mieux valu prendre Frédéric Antonetti ou René Girard...



LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bordeaux craint Monaco
0 0