Tigana, le retour

0 0
Les supputations allaient bon train depuis quelques jours au Haillan, au sujet du futur entraîneur bordelais. Mardi, c'est Jean Tigana qui a signé comme successeur de Laurent Blanc. Pour deux ans. Un truc qui lui collait encore au cœur et encore.



« C'était d'abord le choix du cœur, a déclaré celui qui a sévi à Lescure de 1981 à 1989, tout heureux de l'opportunité. Si cela n'avait pas été Bordeaux, je ne serais pas revenu en France, après trois ans d'inactivité. Pour moi, c'est un moment assez spécial... Un grand moment même car je pense avoir été au départ de cette aventure avec les Girondins de Bordeaux. Je suis content de donner un coup de main au club dans cette période limite. Revenir sans imposer et sans demander était le minimum que je pouvais faire » .



En attendant, l'homme à la main de fer, qui sera accompagné par Michel Pavon, a annoncé la couleur en termes d'objectifs, avant même sa direction, et sans garantie : la Ligue des Champions !


« Je n'ai eu aucune exigence, ni aucune assurance au sujet des joueurs, a-t-il prévenu. Il faudra être vigilant en raison de l'absence de C1 et du budget, mais je vais m'adapter aux possibilités du club et faire le maximum. On va être intelligents, faire en fonction du potentiel que l'on a, et recruter de bons jeunes » .



Cette fois-ci, c'est sûr, l'ex-besogneux milieu de terrain est de retour aux affaires. Aux affaires de cœur...





LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0