1. //
  2. //
  3. // Lyon-Zagreb

Tiens, revoilà Ghezzal !

Rachid Ghezzal a vécu un été particulièrement agité. Étincelant lors de la deuxième partie de saison l’année dernière, il s’est attiré les foudres de son président en refusant de prolonger son contrat à l’OL à l’intersaison. Mais au moment de retrouver la Ligue des champions, c’est tout un club qui mise sur lui pour oublier les forfaits de Lacazette et Fekir.

Modififié
1k 27
Il s’est révélé aux yeux du grand public lyonnais dans la froideur d’un après-midi de janvier. Alors que l’ESTAC pensait gâcher la fête lors de l’inauguration du Parc OL, le nouvel écrin de l’écurie rhodanienne, Rachid Ghezzal a réveillé les siens d’une superbe frappe du gauche, venue nettoyer la lucarne de Paul Bernardoni pour redonner l’avantage aux siens dans ce match inaugural. Un but libérateur pour des Lyonnais en plein doute, après une série de cinq défaites en six matchs de championnat. Six rencontres suivies depuis le banc de touche par l’ailier algérien, jamais véritablement entré dans les plans d'Hubert Fournier et de son 4-4-2 losange. Frustré par son manque de temps de jeu, le gaucher de vingt-quatre ans songeait même à quitter son club formateur quelques jours avant l’ouverture du mercato hivernal. Angers s’était montré très intéressé à l’idée d’accueillir l’international algérien, mais la décision de remplacer Hubert Fournier par Bruno Génésio sur le banc lyonnais est venue chambouler le destin de « Rachon » entre Rhône et Saône. « Rachid est un joueur important. Je pense qu’il va rester avec nous jusqu’à la fin de la saison » , confie le nouvel entraîneur lyonnais, en conférence de presse dès sa prise de fonctions. Génésio, qui l’a dirigé dans les équipes de jeunes à l’OL, connaît parfaitement le potentiel de son ailier. Alors, quand il décide de remplacer le 4-4-2 losange cher à son prédécesseur par un système en 4-3-3, il laisse à Ghezzal le soin d’animer l’aile gauche de l’attaque lyonnaise. Un choix payant puisque l’Algérien permet aux Gones de retrouver de l’allant lors de la deuxième partie de saison, en inscrivant notamment sept buts et en délivrant cinq passes décisives.

Le cas Lacazette

Aulas : « Rachid, maintenant, arrête tes conneries et signe à Lyon ! »


Après avoir porté l’OL sur ses frêles épaules pendant cinq mois, permettant notamment aux Rhodaniens de se qualifier directement pour la Ligue des champions, Ghezzal reste flou quant à son avenir. Jean-Michel Aulas affirme vouloir prolonger son bail, qui arrive à échéance en juin 2017, mais le natif de Décines snobe les propositions du président lyonnais, jugées insuffisantes par son entourage. Si l’OL s’est refusé à divulguer le montant de son offre dans la presse, les dirigeants rhodaniens auraient proposé près de 200 000 euros par mois au joueur pour le convaincre de poursuivre son aventure dans la capitale des Gaules, lui permettant ainsi de multiplier son salaire par dix. Une offre refusée par les conseillers de Ghezzal, qui souhaitaient voir leur poulain percevoir, lui aussi, les 300 000 euros mensuels d’un certain Nabil Fekir.

Vexé par ces exigences salariales, JMA décide alors à la mi-juillet de mettre un terme aux négociations en plaçant « Rachon » sur la liste des transferts. Le président lyonnais annonce même le départ « imminent » du joueur en réponse à des supporters sur Twitter. En attendant que son cas se décante, Ghezzal est envoyé avec l’équipe réserve en CFA pendant que l’OL prépare sa saison en amical contre le Benfica. Il réintègre l’effectif professionnel début août, mais manque le Trophée des champions contre le Paris Saint-Germain (4-1) en raison d’une douleur aux adducteurs. Et alors que la situation semble s’enliser, à la surprise générale, Jean-Michel Aulas laisse la porte ouverte à de nouvelles négociations dans une interview donnée à L'Équipe : « Pour Rachid, je reste persuadé que tout est possible. Notre plus grande volonté, c’est qu’il comprenne que son intérêt est ici. La communauté algérienne attend que Rachid signe et Rachid va signer ! Il faut lui dire : "Rachid, maintenant, arrête tes conneries et signe à Lyon !" »

Everton snobé, les absences de Lacazette et Fekir


Alors que l’OL s’apprête à retrouver la Ligue 1, au stade Marcel-Picot à Nancy, Rachid Ghezzal est encore absent du groupe professionnel. Le joueur étudie attentivement les propositions de West Ham et Everton qui souhaitent lui faire découvrir la Premier League. Si l’offre des Londoniens (8 millions d’euros) est jugée insuffisante par les Gones, les médias lyonnais évoquent un accord entre l’OL et les Toffees concernant le transfert du joueur de vingt-quatre ans. Mais un énième rebondissement va intervenir dans ce feuilleton Ghezzal. Interrogé sur les ondes de RMC à la mi-août, Jean-Michel Aulas indique que l’ailier a finalement décliné la proposition des locataires de Goodison Park : « On est dans le cas d’un jeune joueur, brillant, gentil, intelligent, qui a réussi une demi-saison l’année dernière formidable, et qui, devant une proposition très élevée d’Everton, a refusé alors que cela lui aurait permis de multiplier par vingt sa rémunération de l’année dernière. »

Si bien que le premier septembre à minuit, alors que le marché des transferts ferme ses portes, Rachid Ghezzal est toujours sous contrat avec l’Olympique lyonnais. Une fin de mercato vivement critiquée par certains supporters des Gones, qui attendaient la signature d’un attaquant pour jouer les doublures d’Alexandre Lacazette. Si JMA a toujours nié avoir approché Mario Balotelli, les dirigeants lyonnais n’auront pas réussi à attirer le Romain Juan Iturbe ou le prometteur attaquant de la Berrichonne Jean-Philippe Mateta. Et suite à la blessure de leur meilleur buteur, survenue samedi dernier contre Bordeaux (1-3), combinée aux absences de Fekir et Valbuena, les Gones se retrouvent sans véritable leader d’attaque, à l’exception de Rachid Ghezzal. L’international algérien aura donc la lourde tâche de guider ses jeunes partenaires que sont Cornet (dix-neuf ans), Kalulu (vingt ans) et Perrin (vingt ans) sur le front de l’attaque lyonnaise lors des chocs contre le Dinamo Zagreb en Ligue des champions, contre l’OM au Vélodrome dimanche prochain, et lors du premier derby de l’histoire au Parc OL début octobre. Premières pierres de ce défi posées en assumant sa contre-performance en zone mixte pour son premier match de la saison contre les Girondins, avant de se confier sur sa volonté de prolonger son aventure entre Rhône et Saône : « Moi, je l’ai toujours dit, mon souhait est de continuer à l’Olympique lyonnais. On s’est rapprochés avec le club, c’est une bonne chose. Si un accord peut-être trouvé dans les jours ou semaines qui viennent ? Oui, bien sûr. » Voilà de quoi rassurer les supporters de l’OL – qui lui ont réservé un accueil chaleureux samedi après-midi –, alors que leur club traverse actuellement sa première zone de turbulences.




Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il y a un truc que je pige pas dans cette affaire...
Le mec veut se barrer, il attends un salaire de 300 000 euros, Everton lui en propose 400 000 et il dit non...
Est ce que quelqu'un à d'autres infos, car cela me parait louche.
Claude_Corti Niveau : DHR
Ce mec est une tringle.

Aucune reconnaissance pour le club qui l'a révélé.

Aucune reconnaissance pour le club qui a patienté des années en attendant un semblant de niveau de jeu, entre blessures et entrées en jeu infâmes.

Il demande un salaire de cochon pour 6 bons mois réalisés. Et met la pression sur le club en menaçant de partir libre.

Moi président ... Le petit rachon aurait pourri toute l'année en CFA avant de signer libre a Watford ou a Crystal Palace pour aller se faire briser les chevilles en Angleterre.

Le business est aussi une affaire de principes ... Espèce de petit ingrat !
Claude_Corti Niveau : DHR
Message posté par fuzat
Il y a un truc que je pige pas dans cette affaire...
Le mec veut se barrer, il attends un salaire de 300 000 euros, Everton lui en propose 400 000 et il dit non...
Est ce que quelqu'un à d'autres infos, car cela me parait louche.


Rassure moi, pour 300K €, il fait l'intendance, le ménage au club, sert au self service et tond la pelouse ?
Fruitcoteur Niveau : DHR
A mon avis Everton a juste servi de faire-valoir histoire de pouvoir faire monter les enchères. J'ai du mal à croire qu'il préfère Everton, sans Ligue des Champions, dans un nouveau championnat et une nouvelle équipe, alors qu'il est chez lui à Lyon et qu'il commençait à devenir un titulaire crédible l'année dernière.
Il faut aussi se poser la question de l'influence de son entourage et notamment de son agent.
J'ai bien peur qu'il mette 3 mois à retrouver un niveau de jeu correct et s'il y arrive c'est pas dit que le schéma tactique ne change pas entre temps. Car autant dans un 4-3-3 il est un des rares ailiers crédibles, et à ma connaissance le seul gaucher, mais dans le 4-4-2 c'est une autre histoire.
Attention.

Je ne défends pas Ghezzal qui n'est pas un joueur que j'apprécie plus que ça.

Mais Aulas est, comme d'habitude, le seul ou presque à parler et a dévoiler des chiffres.
Il tente sûrement de mettre la pression sur les joueurs en les faisant passer pour de vils mercenaires auprès du public.

Déjà, l'an dernier, il n'a jamais défendu Lopes alors que les médias parlaient de sa prétendue envie de départ alors qu'il semble que l'idée ne lui avait jamais traversé l'esprit (preuve en est, sa signature rapide au retour de vacances).
Il dévoila dans vergogne les chiffres proposés à Lacazette alors que le joueur restait mutique.
Il parlait dans honte de Gomis alors que celui-ci se taisait et jouait en réserve.

Bref, les exemples sont multiples et il faut vraiment prendre les déclarations d'Aulas agace des pincettes tant les parties adverses ne s'expriment pas.
Je pense comme fuzat que c'est louche a mon avis que c'est pas une histoire de thunes sinon il serait à everton ou autres.

Mais lyon ne digère pas le fait qu'il ai choisit la sélection algérienne et la oui pour une histoire de thune. Le montatnt du transfert dépend aussi de aussi de sa sélection un international français vaut actuellement plus cher qu'un international algérien.
Claude_Corti Niveau : DHR
Message posté par Algiers
Attention.

Je ne défends pas Ghezzal qui n'est pas un joueur que j'apprécie plus que ça.

Mais Aulas est, comme d'habitude, le seul ou presque à parler et a dévoiler des chiffres.
Il tente sûrement de mettre la pression sur les joueurs en les faisant passer pour de vils mercenaires auprès du public.

Déjà, l'an dernier, il n'a jamais défendu Lopes alors que les médias parlaient de sa prétendue envie de départ alors qu'il semble que l'idée ne lui avait jamais traversé l'esprit (preuve en est, sa signature rapide au retour de vacances).
Il dévoila dans vergogne les chiffres proposés à Lacazette alors que le joueur restait mutique.
Il parlait dans honte de Gomis alors que celui-ci se taisait et jouait en réserve.

Bref, les exemples sont multiples et il faut vraiment prendre les déclarations d'Aulas agace des pincettes tant les parties adverses ne s'expriment pas.


C'est fou Gomis est un saint pour les haters de Lyon.

Le mec a exilé lisandro Lopez sur un côté. Avec son niveau de jeu déplorable.

Il a mis la pression sur Lyon en refusant de prolonger. Il a refusé de partir a Swansea qui jouait la coupe euro l année d'après, pour finalement partir un an plus tard a Swansea, libre, mais sans coupe d'Europe cette fois ci.

Il est parti "pour le challenge sportif" ! En la mettant bien profond a l'OL.

Et on insulte Aulas pour quelques matchs qu'il a joué en CFA ? Mais il aurait du jouer toute la saison en CFA!! Au moins lacazette aurait explosé en pointe un an plus tôt !

Un grand homme ce Bafé !
@Claude

Je suis donc un hater de Lyon ? Je note mon ami, ca risque de suprendre ma famille toussa.
Message posté par Claude_Corti
C'est fou Gomis est un saint pour les haters de Lyon.

Le mec a exilé lisandro Lopez sur un côté. Avec son niveau de jeu déplorable.

Il a mis la pression sur Lyon en refusant de prolonger. Il a refusé de partir a Swansea qui jouait la coupe euro l année d'après, pour finalement partir un an plus tard a Swansea, libre, mais sans coupe d'Europe cette fois ci.

Il est parti "pour le challenge sportif" ! En la mettant bien profond a l'OL.

Et on insulte Aulas pour quelques matchs qu'il a joué en CFA ? Mais il aurait du jouer toute la saison en CFA!! Au moins lacazette aurait explosé en pointe un an plus tôt !

Un grand homme ce Bafé !


1- C'est l'entraineur qui a placé Lisandro sur le côté, aux dernières nouvelles, il revient le plus souvent à ce dernier de choisir le positionnement de ses ouailles sur le terrain. Celq m'étonnerait que Gomis ait eu la crédibilité technique nécessaire pour dicter son positionnement.

2- Le joueur, bien que certains phénomènes récents comme le TPO peuvent le laisser penser, a encore son libre arbitre concernant sa future destination et n'est pas une vulgaire charolaise que l'on vend sur les marchés. Gomis avait parfaitement le droit de choisir sa destination et de ne pas céder aux caprices d'Aulas afin d'aider ce dernier à alléger le coût financier de nombreux choix sportifs désastreux. Aulas a essayé de faire passer Gomis pour le Judas local en lui imputant la necessité de la vente de Martial. Un peu facile quand on sait que si l'OL n'avaient pas multiplié les recrutements onéreux et sportivement catastrophiques (Cissokho, Keita, Gourcuff, Makoun, Ederson), le club n'aurait certainement pas eu à vendre en urgence leur meilleur espoir.
Romansochaux Niveau : National
Au-delà des considérations sur ses émoluments et sa loyauté envers Lyon, je trouve que ce joueur a un truc, il joue la tête bien haute, il est aussi fin techniquement que physiquement et il est capable par moment d'éclairs de génie. Je suis sûr qu'il a le potentiel pour faire quelque chose de grand mais il faut vraiment qu'il évite l'Angleterre, machine à broyer les joueurs français (pour un Kanté combien de Veretout ?) et Lyon me paraît l'endroit idéal pour qu'il s'épanouisse, un club de haut niveau qui joue les grandes compétitions européennes et qui laisse la place à ses jeunes.
@Claude

Sinon Arigold t'a exposé les grandes lignes de ce que je pense, je ne vais pas faire doublon.
Lis-le avec attention.
Barney_Stinson Niveau : CFA2
Bah moi ce que je retiens à propos de Ghezzal, pour en revenir à lui, c'est un gosse qui a pris le boulard après 6 bons mois à l'OL ... en tout cas c'est ce qu'il semble se passer, essayons tout de même de prendre un peu de recul.

Contre Bordeaux, je l'ai trouvé absolument minable, même dans la bonne période de l'équipe (première mi-temps en gros). Aucun repli, jeu souvent vers l'arrière ...

Va falloir qu'il réagisse parce que l'année dernière il était vraiment pas mal !
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Message posté par AriGold
1- C'est l'entraineur qui a placé Lisandro sur le côté, aux dernières nouvelles, il revient le plus souvent à ce dernier de choisir le positionnement de ses ouailles sur le terrain. Celq m'étonnerait que Gomis ait eu la crédibilité technique nécessaire pour dicter son positionnement.

2- Le joueur, bien que certains phénomènes récents comme le TPO peuvent le laisser penser, a encore son libre arbitre concernant sa future destination et n'est pas une vulgaire charolaise que l'on vend sur les marchés. Gomis avait parfaitement le droit de choisir sa destination et de ne pas céder aux caprices d'Aulas afin d'aider ce dernier à alléger le coût financier de nombreux choix sportifs désastreux. Aulas a essayé de faire passer Gomis pour le Judas local en lui imputant la necessité de la vente de Martial. Un peu facile quand on sait que si l'OL n'avaient pas multiplié les recrutements onéreux et sportivement catastrophiques (Cissokho, Keita, Gourcuff, Makoun, Ederson), le club n'aurait certainement pas eu à vendre en urgence leur meilleur espoir.


C'est un peu court jeune homme.
Aulas a peut-être ses coupables désignés, qui sont (dans le cas des recrutements foirés), Claude Puel et Bafé Gomis pour son comportement qui n'était pas très pro.
Gomis c'est un petit mercenaire, qui a tout compris niveau communication.
Avec son joli sourire de gamins de 13 ans et son "amour du maillot en publique" (je me souviens d'une embrassade d'écusson à la Michel Bastos notamment). Maintenant il est à l'OM, en venant de Sainté.
Si le supporters le détestent, c'est qu'il a joué la victime à chaque fois.

Donc il y a bien sûr un mauvais comportement d'Aulas, de Puel, peut-être de Garde, mais je n'en suis pas sûr. Effectivement, tout n'a pas toujours été réglo à l'OL, mais les supporters savent aussi qui aimer, qui haïr, et à Lyon on n'aime pas que tu fasses appel à notre soutiens, pour après nous la mettre profond.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Note : -1
Message posté par Barney_Stinson
Bah moi ce que je retiens à propos de Ghezzal, pour en revenir à lui, c'est un gosse qui a pris le boulard après 6 bons mois à l'OL ... en tout cas c'est ce qu'il semble se passer, essayons tout de même de prendre un peu de recul.

Contre Bordeaux, je l'ai trouvé absolument minable, même dans la bonne période de l'équipe (première mi-temps en gros). Aucun repli, jeu souvent vers l'arrière ...

Va falloir qu'il réagisse parce que l'année dernière il était vraiment pas mal !


Je suis bien d'accord avec toi, avec, en point d'orgue, sa simulation ridicule dans la surface.
C'est toute l'équipe qui se doit de réagir. Deux défaites c'est pas la fin du monde, mais la crise vient vite, il suffit de se souvenir de la saison dernière.
Y a du talent, que ce soit Ghezzal, Coco Tolisso (qui pour moi est l'un des seuls qui portent l'équipe en ce moment), Darder ou même Fekir et Lacazette qua
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Message posté par ThomasDandy
Je suis bien d'accord avec toi, avec, en point d'orgue, sa simulation ridicule dans la surface.
C'est toute l'équipe qui se doit de réagir. Deux défaites c'est pas la fin du monde, mais la crise vient vite, il suffit de se souvenir de la saison dernière.
Y a du talent, que ce soit Ghezzal, Coco Tolisso (qui pour moi est l'un des seuls qui portent l'équipe en ce moment), Darder ou même Fekir et Lacazette qua


nd ils sont là. Donc ils peuvent le faire, mais pour ça, il faudra se sortir les doigts
number 13 baby Niveau : CFA2
Message posté par AriGold
1- C'est l'entraineur qui a placé Lisandro sur le côté, aux dernières nouvelles, il revient le plus souvent à ce dernier de choisir le positionnement de ses ouailles sur le terrain. Celq m'étonnerait que Gomis ait eu la crédibilité technique nécessaire pour dicter son positionnement.

2- Le joueur, bien que certains phénomènes récents comme le TPO peuvent le laisser penser, a encore son libre arbitre concernant sa future destination et n'est pas une vulgaire charolaise que l'on vend sur les marchés. Gomis avait parfaitement le droit de choisir sa destination et de ne pas céder aux caprices d'Aulas afin d'aider ce dernier à alléger le coût financier de nombreux choix sportifs désastreux. Aulas a essayé de faire passer Gomis pour le Judas local en lui imputant la necessité de la vente de Martial. Un peu facile quand on sait que si l'OL n'avaient pas multiplié les recrutements onéreux et sportivement catastrophiques (Cissokho, Keita, Gourcuff, Makoun, Ederson), le club n'aurait certainement pas eu à vendre en urgence leur meilleur espoir.


Ok pour le recrutement.

Mais Gomis nous met une belle carotte. Et s'il pars un an plus tot pour 15 patates à Swansee, on garde Martial.
C'est un fait. C'est pas Aulas qui essaie de faire passer un quoi que ce soit....
@ThomasDandy
Loin de moi l'idee de dedouaner totalement Gomis mais l'eriger en bouc emissaire tout en avalant sans broncher le storytelling aulassien, j'ai du mal a l'accepter.

Oui Gomis a une communication maitriser (et des accointances mediatiques utiles) mais replacons nous dans le contexte de l'epoque ou Aulas le donne en pature a la plebe lyonnaise.

Le mec vient de St E et a grandi a Toulon donc, outre ses obligations contractuelles, n'a aucun devoir "moral" envers le club et j'ai envie de te dire surtout pas envers un club qui veut limite s'asseoir sur le droit du travail en essayant de l'envoyer a Kazan ou Swansea.

Gomis est loin d'etre con et, a malin malin et demi, a sagement attendu 12 mois afin de partir gratos et d'empocher une belle prime a la signature.
Aulas, du cote employeur, a fait exactement la meme chose pour Nkoulou en essayant de forcer l'OM a la vente en arguant de sa gratuite dans 12 mois sauf qu'il y a juste un petit detail dans la relation employeur-employe qui s'appelle le contrat de travail, que JMA ou l'un de ses mandataires a du signer.

Oui Gomis s'est venge et, tout en etant completement neutre concernant l'OL et JMA dont j'ai toujours admire le boulot, cela ne manque pas de sel. Cela n'a visiblement pas permis de mettre du plomb dans la tronche de JMA qui continue de brandir l'argument de la "protection des interets de l'OL" des que cela lui chante.
@dandy

Je sais d ailleurs, d'une accointance médicale locale, que Gomis a provoqué cette situation en partie parce qu'Aulas fut pour le moins incisif.

Gomis s'est senti heurté et s'est fait un point d'honneur à respecter son contrat jusqu'au bout.
*médiatique.

Je ne suis pas certain que la politique offensive d'Aulas en termes de contrats serve l'OL plus globalement.

Et elle n'est pas glorieuse en termes de droit du travail et de la personne.

Ce qu'a fait Aulas avec Puel et Gomis n'est pas défendable (même si les deux ont leurs grands torts).
Ce n'est pas parce que ces personnages ne sont pas aimés qu'on peut accepter sa communication.

Et, sportivement, c'est Garde le fautif.
Il n'a pas su imposer Lisandro alors que c'était une évidence.
Un article sur Ghezzal où on finit par parler de Gomis. Ok les gars, changez rien.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 27