Tiens, revoilà Fabio Liverani

On l’avait presque déjà oublié depuis l’arrêt de sa carrière en 2011. Deux ans après avoir raccroché les crampons, Fabio Liverani revient sur le devant de la scène, en devenant coach du Genoa. L’occasion de revenir sur une carrière mouvementée.

Modififié
L’arrêt de sa carrière n’avait pas ému grand monde. Fabio Liverani, ancien milieu de terrain de la Lazio, de la Fiorentina et de Palerme, avait décidé de dire « basta  » en 2011, après que son contrat avec le club sicilien n’avait pas été prolongé. Liverani décide alors de raccrocher, faute de nouveau challenge. Mais quelques jours seulement après avoir pris sa décision, il se lance un dernier défi, en s’engageant avec le club suisse de Lugano. Un flop total. En deux mois, il ne dispute pas la moindre minute et décide de rompre son contrat dès le mois de novembre. C’est ainsi que s’achève sa carrière. Une carrière qui a vécu de nombreux rebondissements et qui, selon certains, aurait pu connaître une ascension bien plus fulgurante. De là à parler d’un gâchis ? Non. Liverani a tout de même disputé 288 matchs de Serie A, compétition où il a fait ses grands débuts à l’âge tardif de 25 ans. Du coup, Liverani veut désormais rattraper le temps perdu. Alors qu’il a soufflé en avril dernier les bougies de son 37e anniversaire, il entreprend une nouvelle carrière, celle d’entraîneur, en débutant directement sur le banc du Genoa. Un sacré pari, lorsque l’on sait ce que le club génois a vécu lors des deux dernières saisons.

Premier joueur noir en Nazionale

Mais avant de s’intéresser à ce que Liverani compte faire du Genoa pour sa première vraie expérience en tant que coach (il entraînait les poussins du club depuis la saison dernière), revenons sur son passé de joueur. Avec, par dessus tout, une date. Le 25 avril 2001. Liverani est sélectionné en équipe d’Italie par Giovanni Trapattoni, dans le cadre d’un match amical contre l’Afrique du Sud. C’est un jour historique dans l’histoire de la Nazionale : Liverani, né d’une mère somalienne réfugiée en Italie pour fuir la guerre en Somalie, devient alors le premier joueur noir à endosser le maillot de la Squadra Azzurra. Il sera, plus tard, suivi par Ferrari, Santacroce, Ogbonna et Balotelli, mais demeure le pionnier en la matière. À ce moment-là, en 2001, donc, Liverani évolue à Perugia. Une équipe qui s’est rendue célèbre la saison précédente pour avoir ôté le Scudetto à la Juventus lors de la toute dernière journée de championnat, l’offrant sur un plateau à la Lazio. Liverani, lui, a fait le grand saut pendant l’été. Il passe de la Viterbese, club de troisième division, à Perugia, directement en Serie A. Mais son adaptation est immédiate. Il surprend par sa vista au milieu de terrain, et ses prestations sont immédiatement remarquées aussi bien par le sélectionneur national que par les grands clubs italiens. Pendant l’été, des discussions s’engagent avec d’autres équipes, mais Liverani, finalement, reste. Enfin, pas pour longtemps.

Après seulement deux journées de championnat, il est acheté par la Lazio, qui débourse pour lui quelque 14 millions d’euros. Son arrivée à Rome ne fait toutefois pas que des heureux. En effet, Liverani, né à Rome, n’a jamais caché son affection pour l’autre club de Rome, la Roma. Une photo de lui en train de célébrer le Scudetto de la Roma (trois mois avant de signer à la Lazio) fait rapidement le tour du Web et déclenche les moqueries des rivaux giallorossi. Mais Liverani fait la sourde oreille. Et répond sur la pelouse. En quelques semaines, dans une équipe en fin de cycle qui a tout gagné entre 1998 et 2001, il s’impose comme le leader du milieu de terrain. Il marque des buts décisifs, comme ce magnifique lob face à Gigi Buffon, le 25 novembre 2001, qui décide le match entre la Lazio et la Juventus (1-0). Avec la Lazio, Liverani remporte la Coupe d’Italie en 2004, sous les ordres de Roberto Mancini, et devient même capitaine de l’équipe. Mais le joueur va connaître de vrais problèmes avec le nouveau président de la Lazio, Claudio Lotito. Il s’embrouille publiquement avec lui et décide donc, en 2006, de ne pas prolonger son contrat. Il quitte la capitale après 165 matchs disputés avec le maillot biancoceleste et rejoint la Fiorentina.

Reconversion en une semaine

À Florence aussi, Liverani ne va pas faillir à sa réputation. Pendant l’été, il est même rappelé en équipe nationale pour le premier match en tant que sélectionneur de Roberto Donadoni, cinq ans après sa dernière sélection. Mauvais souvenir, puisque l’Italie championne du monde s’incline 2-0 en amical contre la Croatie. Le natif de Rome va ensuite réaliser deux saisons sublimes avec la Fiorentina, ponctuées par une demi-finale de C3 et une qualification en Ligue des champions. Pourtant, Roberto Donadoni ne le rappellera jamais en équipe nationale, malgré un Euro 2008 qui semblait être largement à sa portée vu le niveau affiché par le milieu de terrain lors des mois précédents. L’été 2008 est décidément cruel : à la surprise générale, la Fiorentina décide de ne pas lui proposer de prolongation de contrat, qui file donc gratuitement à Palerme, club où il avait fait ses gammes à l’âge de 18 ans. Là encore, Liverani ne va pas décevoir. Il devient rapidement le pilier de Palerme, dans un milieu de terrain tout en qualité composé de Nocerino, Simplicio et Bresciano, avec Miccoli et Cavani aux avant-postes.

À la fin de sa première saison sicilienne, Davide Ballardini, son coach, définit Liverani comme « le meilleur joueur qu’il ait entraîné à ce poste » . Une sale blessure casse toutefois son élan, et l’ancien Laziale, à compter de la saison 2010-11, ne pourra plus s’exprimer à son meilleur niveau. Il ne dispute que 21 matchs cette année-là, puis 12, seulement, lors de sa troisième et dernière année palermitaine. Il termine son aventure par une finale de Coupe d’Italie contre l’Inter, dans « son » Stadio olimpico de Rome. Finale à laquelle il assiste du banc de touche, en rongeant son frein. Sans contrat, et diminué physiquement, Liverani décide de raccrocher. Puis un coup de fil ravive la flamme. Lugano lui propose un contrat de deux ans. Le deal est scellé. Liverani débarque en Suisse, mais va vite déchanter. Il ne dispute pas le moindre match, et comprend qu’il est temps de s’arrêter. Le 12 novembre 2011, il annonce la fin de sa carrière de joueur, et, une semaine plus tard, le voilà déjà sur le banc des jeunes du Genoa. La reconversion la plus rapide de l’histoire.

Encore un 0-0

Reste à savoir, désormais, si Liverani va être aussi bon pour dicter une stratégie à ses joueurs qu’il ne l’était pour dicter le jeu à ses coéquipiers. Car le défi est de taille. Le Genoa est une équipe malade qui, lors des deux dernières saisons, a dangereusement flirté avec la relégation, n’assurant son maintien qu’à la toute dernière journée. Le président Preziosi veut du changement, et ce changement passe par le nouveau coach, qui veut ramener de l’enthousiasme de ce côté-là de Gênes. « Mon idée du football est basée sur l’équilibre et l’organisation. Je voudrais un football qui propose des choses et pas seulement qui attend l’adversaire » , a-t-il affirmé lors de sa première conférence de presse. L’objectif, évidemment, c’est de retrouver une place dans le haut du classement de la Serie A. Mais visiblement, Liverani n’a aucun doute là-dessus. « Nous allons disputer un championnat tranquille. Après deux années de souffrance, les tifosi méritent cela, et pas autre chose » , a-t-il assuré. Pour le moment, le Genoa s’est renforcé avec les arrivées de Marchese, Gilardino, Perin, Konaté et de l’excellent Lodi. Mais, selon le nouveau technicien, il manque encore « un gardien expérimenté, un défenseur central et un attaquant  » pour que l’effectif soit complet. Le premier match amical du Genoa griffé Liverani s’est soldé par un bon vieux 0-0 face aux Grecs de Kallonis. Le même score que lors des trois dernières journées de Serie A, face au Torino, l’Inter et Bologne. Pour le changement, on attendra donc encore un peu. Mais pas trop quand même, hein.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Milieu offensif gaucher, peu connu en dehors des frontières italiennes, mais doté d'une grande technique et d'une superbe vista qui auraient dû lui octroyer une carrière et un palmarès plus riches. Content que M.Maggiori relève qu'il fût le premier joueur noir à porter la vareuse nationale; la plupart des gens et beaucoup de médias continuent à ne parler que de balotelli et oublient (ou ignorent) ceux qui l'ont précédé!
Fitzcarraldo Niveau : District
Et si Preziosi avait enfin trouvé la raison?
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA
Note : 2
Ce mec me rappelera toujours un bon vieux souvenir. Je l'avais découvert en lisant un but ou un onze. A l'epoque, il y avais une page cartonnée avec 4 joueurs censés devenir des pépites. Sur la même page, il y avais Aimar, Riquelme, Liverani et un autre mais je pense pas que quelqu'un se rappelle de ce joueur. Je crois qu'il s'agit de Djao. Les connaisseurs de FM 1998-1999 sauront de qui je parle. A l'epoque c'etait avec Simao, les deux pépite portugaise les plus prometteuses.
romlakers Niveau : CFA2
La Genoa a également transféré pour 5 millions Vrsalkjo , perle fm. Se maintenir ne devrait pas trop poser de problème mais viser le haut de tableau me parait complètement improbable, il y a bien 10 équipes supérieures.
Ce type n'est pas noir. Modeste m'bami est noir. modou Sogou est noir. Michael jordan est noir. Ce type n'est pas noir.
Oui mais en Italie, on fait pas la différence.
Quel pied gauche, quelle vista! Le Meyrieu transalpin!
StefanoMauri Niveau : Loisir
"Le Meyrieu transalpin", étant originaire de Lorraine, et supportant la Lazio, je ne peux que approuver ton commentaire !
Stephanek 94 mukongo
Message posté par juda
Ce type n'est pas noir. Modeste m'bami est noir. modou Sogou est noir. Michael jordan est noir. Ce type n'est pas noir.


Faut arrêter avec ça y'a pas de chabin, mulâtre,colored ou je ne sais quoi, en Italie ce joueur est noir et pas qu'en Italie d'ailleurs.

Sinon pour en revenir au joueur je l'ai connu sur pes à l’époque lazio,fin technicien que j'appréciais beaucoup.
Gratte-papier Niveau : District
À Pérouse, il a laissé un très bon souvenir. À l'époque, il formait un sacré trio au milieu de terrain avec Davide Baiocco et Giovanni Tedesco. Le tout sous la coupe de ce fou furieux génial de Serse Cosmi qui avait réussi à qualifier cette équipe formée de joueurs achetés en Serie C1 ou dans des coins du monde plus qu'exotiques niveau foot, en Coupe de l'UEFA. Fort !
Sans oublier, Dario Hübner, dégaine ultra-vintage, meilleur buteur de série A avec Perugia (pas loin de 30 buts), le temps en grillant 1 paquet de clopes/jour et en marchanr sur le terrain.. Ce type avait 10 ans d'avance sur Ibrahimovic ...
Gratte-papier Niveau : District
Hubner est effectivement passé par Pérouse mais c'est du côté de Piacenza qu'il avait flambé (niveau buts hein !), non?
Exactement c'est à Piacenza qu'il a fini meilleur buteur! Bien joué!
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
Top 10 : Jubilés