1. //
  2. // Interview Kenneth Zohoré

Tiens, on a rencontré le cousin de Didier Drogba

Kenneth Zohoré est actuellement inconnu en France. Pourtant l'attaquant d'Odense, âgé de 21 ans, est le petit cousin de... Didier Drogba. Rencontre dimanche dernier, dans les couloirs de Parken à Copenhague, avec le plus grand fan de l'avant-centre de l'Impact de Montréal.

Modififié
1k 1
Salut Kenneth. Quels sont tes liens de famille avec Didier Drogba ?
Didier Drogba est le cousin de mon père, mais je ne l'ai presque jamais vu durant mon enfance. J'ai juste vu son père lorsqu'il était venu à Copenhague pour un repas de famille. Didier Drogba n'est jamais venu au Danemark pour me voir. Sauf quand il a joué à Parken avec Chelsea.

À quel moment l'as-tu vu pour la dernière fois ?
En mars 2011, lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Je jouais au FC Copenhague à l'époque et nous avions rencontré le Chelsea de Didier Drogba. J'avais à peine 17 ans. J'étais très excité après le tirage au sort. Nous avions un peu discuté à la fin du match. Il m'a dit que j'étais un bon joueur et de continuer de travailler durement pour devenir encore meilleur. À Londres, il m'a offert son maillot après le match. Je l'ai toujours à la maison.

As-tu son numéro de téléphone ?
J'avais son ancien numéro, mais il date de plusieurs années. Je ne l'ai jamais appelé.

Comment juges-tu sa carrière ?
Didier Drogba est mon idole. Il a toujours été mon exemple. C'est l'un des meilleurs attaquants du monde. J'ai toujours regardé des vidéos de lui, il est fort, rapide et marque beaucoup de buts. J'aimerais être aussi bon que lui de la tête dans la surface de réparation.

Continues-tu de le suivre même s'il évolue désormais en MLS à l'Impact de Montréal ?
Bien sûr. Je continue de regarder ses matchs seulement quand il joue l'après-midi.

Le suivais-tu quand il jouait en France ?
Quand il jouait à Marseille, Chelsea ou Galatasaray, j'ai regardé tous ses matchs. Pas quand il jouait au Mans ou à Guingamp, car les rencontres n'étaient pas diffusées au Danemark. Je n'avais qu'un seul joueur favori quand j'étais jeune : Didier Drogba. Mon équipe préférée était Marseille quand il jouait à l'OM, mais je suis devenu fan de Chelsea à partir de 2004.


Tu es encore inconnu du public français. Où as-tu grandi au Danemark ?
J'ai grandi à Copenhague dans le quartier de Nørrebro. Mais j'ai joué à Østerbro étant jeune. Désormais, mes parents habitent à quelques mètres de Parken, le stade de la sélection nationale.

Tu as joué ton premier match en professionnel à 16 ans avec le FC Copenhague en mars 2010. Tu es ainsi devenu le plus jeune joueur de l'histoire à jouer un match de Superliga danoise...
C'était énorme pour moi. J'étais très jeune. Peut-être trop jeune. Mais j'ai profité. Le record m'appartient toujours. Je suis aussi le deuxième plus jeune buteur de l'histoire de la Superliga danoise. C'était quelques mois après ma première apparition dans le championnat danois.

À 18 ans, tu es parti à la Fiorentina. N'était-ce pas trop jeune pour toi ?
Peut-être. J'avais joué quelques saisons au Danemark et je voulais découvrir un nouveau championnat. Il y avait une énorme concurrence en attaque avec Mario Gómez, Juan Guillermo Cuadrado ou Luca Toni. J'ai appris à travailler dur et à donner le meilleur de moi-même chaque jour. Après mon prêt à Göteborg, la Fiorentina voulait me faire signer un nouveau contrat. Mais si je voulais jouer (aucun match en Serie A, ndlr), je devais partir. En Italie, je me suis forgé un mental avant de revenir au Danemark (prêt à Brøndby en 2013-14 et arrivée à Odense en 2015, ndlr).


Tu as marqué sept buts depuis le début du championnat 2015/16 avec Odense. Comment juges-tu ton début de saison ?
Je sens que je progresse. Je me sens de mieux en mieux sur le terrain. J'espère que dans trois ans, je ferai partie des meilleurs attaquants. Je suis un buteur, rapide et solide. Mais je dois encore progresser dans le travail défensif.

À l'avenir, dans quel club souhaiterais-tu jouer ?
J'espère en Angleterre. Je rêve de jouer à Chelsea. Sinon pourquoi pas en France, car je parle un peu français.

Tu es un des attaquants de l'équipe des moins de 21 ans du Danemark. Tu es danois, mais également ivoirien. Quelle sélection vas-tu choisir ?
La Côte d'Ivoire m'a déjà sollicité. Mais je n'ai pas encore choisi.


Propos recueillis par Clément Lemaître, à Copenhague
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Anecdote intéressante,concernant le joueur il a fait comme beaucoup l'erreur de partir trop tôt dans des grands championnats, il a perdu du temps sur sa marge de progression et va devoir bosser dur pour rattraper.

J'espère qu'il réussira à jouer en Angleterre si tel est son souhait.

Autrement le Parken à Copenhague c'est quelque chose, un vrai bijou.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 1