En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lilian Thuram

Thuram explique sa reconversion

Modififié
En ce moment, on ne l'arrête plus.

Dans les colonnes de Nice Matin, l'ancien international français Lilian Thuram a expliqué comment de footballeur, on devient président d'une fondation qui lutte contre le racisme sous toutes ses formes. « Je me suis donc questionné pour savoir pourquoi les personnes de couleur noire étaient enfermées dans cette image négative. J'essayais de comprendre pourquoi les personnes de couleur blanche avaient parfois un complexe de supériorité sur les non-blancs. J'ai donc commencé à lire, à observer la société, à poser des questions. Puis durant ma carrière, on m'a invité dans les écoles pour parler du racisme. Petit à petit, je me suis dit que je devais me servir du fait que j'étais joueur de football, médiatique, pour questionner la société sur l'égalité entre les personnes » a expliqué l'ancien défenseur de Parme et de la Juve.

« Arrêtons d'être hypocrite en croyant que le racisme n'existe que dans les stades de football. Il est encore plus présent dans nos sociétés. Et plus violent. Et il touche des personnes qui n'avaient pas le même niveau social que moi. Se défaire de nos préjugés demande une prise de conscience, un vrai travail sur soi. »


Tout ça pour une interview qui devait, à la base, se cantonner à la rencontre entre Monaco et la Juventus, ses deux anciens clubs. Costaud. GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9