Thuram devant la justice italienne

Modififié
2 13
« Je n'ai jamais fait de publicité pour Parmalat, et je n'ai jamais signé de contrat publicitaire non plus avec Parmalat. Ce sera facilement vérifiable. » La justice italienne est sur le dos de Lilian et le Français se défend.

La procureur de Parme Paola Dal Monte a en effet demandé le renvoi devant la justice de plusieurs ex-stars du club pour « banqueroute frauduleuse involontaire » . 26 personnes parmi lesquelles Lilian Thuram, mais également Hernán Crespo, Juan Sebastián Verón, Hristo Stoitchkov, les Italiens Enrico Chiesa et Dino Baggio ou encore le Colombien Faustino Aprilla, seraient impliqués dans l'affaire.

Le géant de l'agroalimentaire Parmalat aurait versé aux joueurs près de 10 millions d'euros en faux contrats publicitaires. Des versements directement à l'origine de la chute de l'entreprise, selon les conclusions de l'enquête : « Les prestations en réalité n'étaient en aucun cas exécutées et totalement inadéquates avec les compensations payées. »

Un beau petit pactole pour faire des cadeaux à Karine. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Banqueroute frauduleuse involontaire en bande organisée ! Un truc de dingue !
Business is business. Pour Parmalat ça c'était de la petite monnaie, un cadeau parmi d'autres, rien à voir avec la mise en place de leur monopole dans les conditions qu'on connait.
Cela dit, un beau slogan serait : libérez Calisto et prenez Hristo à la place.
Mehmet Scholl Niveau : CFA
J'attendais une chute sur Lamarchande, mouais bof, z'auriez pu faire mieux !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Roma n'est plus leader
2 13