1. // EURO 2016
  2. // 8es
  3. // Allemagne-Slovaquie

Thomas Helmer : « Heureusement, le but en or n'existe plus »

Champion d'Europe en 1996, l'ancien défenseur du Bayern Munich prend un peu de recul entre deux trains pour parler de cette épopée qui s'est achevée sur un coup de casque d'Oliver Bierhoff. Le présentateur de Doppelpass, l'émission culte du dimanche sur Sport1, en profite également pour faire un petit bilan du parcours de la Mannschaft lors de cet Euro.

Modififié
Sur ce premier tour, la Mannschaft a une fois de plus montré qu'elle était une équipe de tournoi.
Je ne sais pas. L'Allemagne n'a fait qu'un seul bon match, face à une équipe d'Irlande du Nord relativement faible. Elle a eu beaucoup d'occasions de but, elle a montré ce dont elle était capable.

Face à une équipe de Pologne très bien organisée, on ne peut pas dire que c'était vraiment une contre-performance...
Oui, mais elle aurait dû mettre plus la pression, ce qu'elle n'a pas réussi à faire. Elle n'a presque pas eu d'occasions. Bien sûr, la Pologne a bien joué le coup, mais elle n'était pas supérieure non plus.

Pourquoi l'Allemagne a eu du mal face à la Pologne, selon vous ?
Elle a manqué de rythme, les situations en un contre un ont été mal gérées, elle n'a presque pas réussi de décalages... Sinon, vu qu'il n'y avait jamais vraiment quelqu'un dans l'axe, les centres n'ont trouvé personne.

La titularisation de Mario Gómez contre l'Irlande du Nord était donc une bonne chose.
Il n'y a pas que ça : la formation était bien. C'était plus offensif, à mon goût, il y avait un peu plus d'espace pour un Thomas Müller, par exemple, mais aussi pour un Mesut Özil, ce genre de joueurs incalculables. La présence de Gómez était une très bonne chose, parce que les défenseurs centraux adverses devaient s'occuper de lui. En conséquence, les autres joueurs offensifs avaient plus d'espace, et donc plus de possibilités.

« L'Allemagne est toujours mon favori numéro 1 » Thomas Helmer

Les Slovaques de Bundesliga

Même si l'Allemagne n'a marqué qu'un but face à l'Irlande du Nord, vous estimez qu'il y a de quoi espérer pour la suite ?
Oui, même s'il ne faut pas oublier que si la Pologne avait marqué un ou deux buts de plus, elle serait passée première de la poule. C'est pour cette raison que Joachim Löw était mécontent du résultat. Il l'a dit en conférence de presse. Et il a raison.

Il y a quand même du positif à retenir, notamment la bonne surprise qu'est Josuha Kimmich.
Il a su saisir sa chance, il a fait du bon travail, surtout devant.

Ce qui est impressionnant, c'est que Kimmich, milieu de terrain de formation, a joué défenseur central avec Guardiola durant la saison et se retrouve latéral droit en équipe nationale. Ce n'est pas donné à tout le monde...
Après, c'est un joueur qui a pas mal joué cette saison, en Ligue des champions également, ce n'est pas comme s'il n'avait pas du tout d'expérience.

L'Allemagne est toujours votre favori numéro un ?
Oui, toujours.

Et il y a d'autres équipes ou choses qui vont ont plu dans ce tournoi ?
J'ai beaucoup aimé la performance de la Croatie face à l'Espagne, je les vois bien comme favoris (interview réalisée le 23/06, ndlr). Après, il y en a beaucoup d'autres : l'Italie, la France...

« Déjà qu'on avait perdu en finale de l'Euro 1992... Contre les Tchèques, en 1996, nous avions clairement la pression, oui. » Thomas Helmer

C'est la première fois depuis longtemps qu'un tournoi est aussi homogène, non ?
Beaucoup de matchs étaient ouverts jusqu'à la fin, avec des victoires dans les dernières minutes. En fait, il n'y a plus vraiment de petites équipes. Ce n'était jamais vraiment le cas à l'Euro, mais c'est encore plus fort cette année, je trouve.

Parlons un peu de 1996. À l'époque, la donne était différente pour vous : deux ans plus tôt, vous aviez été éliminés en quarts de finale du Mondial par la Bulgarie. Il y quelques années, Lothar Matthäus nous avait confié que le problème en 1994, c'est qu'il y avait 23 leaders dans cette équipe.
Et il a tout à fait raison. Nous n'avions pas réalisé une phase de poules exceptionnelle, c'était un peu du chacun pour soi, et il y avait beaucoup de rivalités dans l'équipe. Pas les meilleures conditions pour réussir un tournoi.

Et que s'est-il passé en deux ans ?
Nous n'étions pas forcément plus forts ou plus mauvais, nous avons simplement réalisé qu'il nous fallait laisser tous nos problèmes de côté et nous concentrer sur le terrain, sur le tournoi.

La route vers la finale n'a pas été des plus faciles...
Contre les Croates, on a eu beaucoup de mal (victoire 2-1), et contre l'Angleterre, on a beaucoup souffert aussi.

Heureusement pour l'Allemagne, vous aviez fait la passe décisive à Stefan Kuntz pour le but de l'égalisation.
(Ironique) À vrai dire, je ne sais pas ce que je faisais là devant, à ce moment du match.

Vous étiez confiant au moment des tirs au but face aux Anglais, un exercice dans lequel ils ne sont pas très bons ?
Non, pas spécialement. On était à Wembley, devant leur public, quand même !



En finale, les Tchèques vous ont impressionné ?
On se méfiait beaucoup d'eux. Déjà, lors du match de poule (victoire 2-0 de l'Allemagne), ils nous avaient posé pas mal de problèmes. Ils nous connaissaient bien, vu qu'ils avaient quelques joueurs qui jouaient en Bundesliga. Et puis en demies, ils ont sorti la France. Il était clair pour nous qu'on ne devait pas les prendre à la légère, tandis qu'eux, ils avaient déjà réussi leur tournoi, ils n'avaient plus rien à perdre.

Mais vous, oui.
Déjà qu'on avait perdu en finale de l'Euro 1992... Nous avions clairement la pression, oui. Les Tchèques étaient assez défensifs, tandis que nous, nous allions toujours de l'avant, et même si le score était de 0-0 à la mi-temps, nous y croyions, au vu des occasions que nous avions réussi à nous procurer.

« En 1996, Matthias Sammer avait réalisé une superbe saison : champion avec Dortmund, champion d'Europe. Au milieu du terrain, il faisait tout. Il était techniquement au-dessus, et devant comme derrière, il dominait. » Thomas Helmer

Les Tchèques ont fini par ouvrir la marque sur penalty (Patrik Berger), et puis Oliver Bierhoff est arrivé. C'est vrai que c'est la femme du sélectionneur Berti Vogts qui avait convaincu son mari de le prendre ?
J'ai entendu parler de cette histoire ; comme quoi, il faut toujours écouter sa femme. Elles ont de très bonnes intuitions !

Quand vous êtes retrouvés en prolongation, aviez-vous un peu plus la pression à cause de la règle du but en or ?
Il est clair qu'il fallait rester un peu plus concentré que d'habitude. Après, les Tchèques avaient décidé de ne plus prendre de risques et de constamment balancer vers l'avant.

Elle est horrible cette règle, non ?
Oui, fort heureusement, elle n'existe plus.



Cette année-là, Matthias Sammer a été désigné Ballon d’or. C'est le dernier défenseur à l'avoir remporté. C'était justifié pour vous ?
Absolument. Il avait réalisé une superbe saison, champion avec Dortmund, champion d'Europe. Au milieu du terrain, il faisait tout. Il était techniquement au-dessus, et devant comme derrière, il dominait. Et il savait aussi être décisif, comme lors du match contre la Croatie en quarts de l'Euro. C'était un joueur des moments importants.

Vous travaillez aujourd'hui encore dans le foot, mais à la télé. Vous présentez notamment « Doppelpass » , le talk dominical sur la chaîne « Sport1 » . C'est comment ?
J'aime bien le fait d'être au milieu des acteurs du football et de modérer les discussions, même si je trouve ça plus fatigant que de jouer au foot. Il y a beaucoup de choses à préparer pour que l'émission se déroule bien, et il faut constamment être concentré, beaucoup plus que sur un terrain, être attentif à tout ce qu'il se dit, pour pouvoir rebondir du mieux possible sur les réponses des intervenants. Et ce n'est pas parce que j'ai été joueur que c'est plus facile pour moi. Après tout, je ne suis pas journaliste à la base. On traite de l'information de la veille (la journée de Bundesliga qui s'est jouée en grande partie le vendredi et le samedi), il faut se tenir au courant de tout, et être préparé aux imprévus de dernière minute. Et puis, l'émission est en direct, tu n'as pas le droit à l'erreur. C'est un gros challenge !



Propos recueillis par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Sammer est le dernier libéro (à l'allemande, donc offensif) à avoir gagné le ballon d'or, mais le dernier défenseur pur (même le seul ) reste l'italien Cannavaro. Sammer était un immense joueur, avec une endurance au-dessus de la moyenne, un gagneur, un peu chiant mais c'était pour le bien du collectif. Aujourd'hui, il est largement oublié (comme joueur je parle). C'est là que tu vois que le foot est vraiment devenu un produit de consommation ...

Cette règle du but en or devait être stressant pour les joueurs, surtout les gardiens, mais en tant que spectateur, je trouve ça génial et je milite pour son retour. D'ailleurs, cet Euro 96 était bien chiant aussi !
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 35
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 32
dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 28 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25