1. // Coupe des confédérations
  2. // Australie-Allemagne

Thomas Broich, l’ami australien

Ce lundi, l’Allemagne et l’Australie se font face pour inaugurer leur entrée dans la Coupe des confédérations. Ce serait faire injure aux relations germano-australiennes que de ne pas rappeler l’histoire de Thomas Broich qui, après sept ans de bons et loyaux services chez les Brisbane Roar, vient de prendre une retraite forcée dans l’indifférence quasi générale. Un ancien international espoirs allemand ne mérite pas cela.

Modififié
On a beau jouer au football partout sur la planète, tous les pays ne se valent pas et nombreux sont les championnats qui continuent d’être moqués en raison de leur situation inférieure à celle des cadors du Vieux Continent. Pourtant, s’exiler aux antipodes de sa patrie n’est pas toujours synonyme d’échec. En faisant abstraction des questions financières, certains exemples montrent que le plus important dans le ballon rond, c’est avant tout de s’éclater sur le terrain. Et ce ne sont pas André-Pierre Gignac au Mexique, David Trezeguet en Argentine, David Villa aux États-Unis ou Florent Sinama-Pongolle en Thaïlande qui prétendront le contraire. Et encore moins Thomas Broich en Australie.

Mozart contemporain


Thomas Broich voit le jour à Munich en 1981. Enfant de Bavière, son club formateur s’appelle Unterhaching. Mais sa vingtième bougie soufflée, il s’envole une centaine de kilomètres à l’est et débute sa carrière à Burghausen, en D3, avant d'accéder directement à l’antichambre de la Bundesliga la saison suivante. Une autre époque, lorsque l’on sait que le Wacker flotte aujourd’hui dans les méandres de la D4. Très vite, le jeune Broich fait parler de lui et pas seulement pour son talent derrière le piano, un instrument qu’il a appris dans sa jeunesse. Le Mozart du football, comme le surnomment certains médias, est transféré au Borussia Mönchengladbach en 2003, et d’aucuns le qualifient déjà de nouveau Günter Netzer. Mais tel un Freddy Adu, Marvin Martin ou Royston Drenthe, il ne parvient pas à régaler à la hauteur des espoirs placés en lui. Pour sa défense, certains plaideront les changements d’entraîneurs, tandis que d’autres martèleront qu’il n’était tout simplement pas assez affûté pour être un milieu offensif de première division.


Les statisticiens se rappelleront de Broich comme étant l’homme qui a inscrit le 40 000e but de l’histoire de la Bundesliga à l’occasion d’une victoire 2-1 contre le Werder Brême. Qu’importe, au bout de quatre ans, il quitte Gladbach et retourne un étage plus bas chez le rival du FC Cologne, avec lequel il connaîtra une deuxième montée dans l’élite. Mais là encore, son niveau est jugé insuffisant, et en 2009, c’est le coup de grâce : il retourne chez lui, en Bavière, et plus précisément à Nuremberg. Une vilaine blessure l’empêche de révéler son vrai niveau en Bundesliga et au terme de la saison, après 251 petites minutes grappillées en sept rencontres, c’est un Dieter Hecking intraitable qui lui montre la porte de sortie. Thomas Broich a 29 ans, quelques sélections espoirs et une cape chez les A’ dans les pattes, un pénible statut d’espoir déchu à porter comme un fardeau et surtout : il est tricard chez lui.

Nouvelle vie chez les wallabies


À ce moment-là, trois opportunités s’offrent à lui : arrêter, continuer plusieurs échelons en dessous ou tout plaquer en recommençant ailleurs. Loin. En Australie par exemple. Quelques semaines à peine après avoir été congédié du pays franconien, Thomas Broich débarque à Brisbane. Dans la capitale du Queensland, c’est une véritable résurrection qui va s’opérer pour le jeune trentenaire. Loin de la pression de son pays d’origine, il parvient à pleinement s’exprimer dans un championnat « dont le niveau est équivalent à la deuxième ou troisième division allemande » et remporte le premier titre de l’histoire du club en 2011. Une année dorée pour le Munichois qui termine également meilleur passeur de la A-League et se voit auréolé d’une place dans l’équipe type de la saison.


Très vite, Broich devient l’un des chouchous du public. Sa nouvelle vie australienne lui apporte la renommée qu’il n’a jamais réussi à avoir chez lui. Sous la houlette de l’entraîneur Ange Postecoglou, son football n’en devient que meilleur, comme le prouvent deux autres titres de champion et deux trophées de joueur de l’année. Mieux encore : en 2014, après son troisième titre, il est élu joueur de la décennie. Mais la rançon de la gloire ne se fait pas attendre. Après l’élimination de Brisbane en demi-finale des play-offs cette année, la réforme du salary cap empêche Brisbane de le conserver. Après sept saisons en Australie, la nouvelle arrive comme une gifle en pleine poire. Malgré l’honneur d’avoir été le premier joueur de l’histoire du club à avoir été intronisé au hall of fame, Broich n’a jamais caché garder une certaine amertume : « Il y a des joueurs sur cette planète qui continuent de jouer jusqu’à 42 ans. Pourquoi ce ne serait pas mon cas encore deux ou trois saisons ? Je ne suis pas quelqu’un qui se blesse souvent et j’ai été stupéfait du nombre de matchs que j’ai joués cette saison. »

Le Zizou des kangourous


En attendant de voir s’il deviendra le nouvel Alessandro Del Piero, Thomas Broich pourra toujours se repasser quelques extraits du film qui lui a été consacré. Celui-ci est l’œuvre du cinéaste allemand Aljoscha Pause. En 2003, il flaire la hype qui entoure celui qui porte encore son statut d’espoir et le filme pendant plus de cent heures jusqu’à son départ pour les antipodes. Le résultat : un documentaire intitulé Tom meets Zizou (en référence à son adresse email à travers laquelle Broich ne cachait pas son admiration pour le double Z), primé dans plusieurs festivals et où le spectateur découvre l’homme derrière le destin : un romantique, un pionnier, un loser magnifique, mais aussi un artisan du développement du football en Australie qui, selon ses dires, « pourrait un jour parvenir à supplanter le rugby en matière de popularité » .

Mais pour l’instant sans contrat, Thomas Broich est confronté au plus grand dilemme de sa carrière : continuer ? Arrêter ? Rentrer ? Son ancien entraîneur à Gladbach Michael Oenning disait que la Bundesliga n’était « pas son monde » , ce que l’intéressé semble confirmer lorsqu'on l’interroge sur ses futurs plans : « J’ai très envie de voyager, de profiter de Brisbane, peut-être d’aller deux semaines en Nouvelle-Zélande, une semaine aux Fidji, ce genre de trucs. [...] Mais j’ai aussi envie de rentrer à la maison, en Allemagne. Je veux renouer des liens avec mes amis, ma famille, le football allemand et, espérons-le, revenir pour devenir un jour entraîneur. » Et tant pis si nul n’est prophète en son pays.

Par Julien Duez Propos de Thomas Broich recueillis par la FAZ et le Courier Mail.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Für immer WS Niveau : CFA2
Joueur doué mais arrivé une décennie trop tôt, à une époque où la Bundesliga était avant tout un championnat physique; en plus, il n'a jamais été au bon endroit au bon moment, à Köln entre 2006 et 2009 il n'avait pas vraiment de coéquipier capable de comprendre son génie de la passe.
CanardLarqué Niveau : District
Un de mes pires ennemis dans les FM quand je m'amusais avec les Melbourne Victory! J'espère qu'il trouvera chaussure à son pied pour sa future carrière.
L1Triangle Niveau : DHR
Fallait lui coller un Kevin Muscat; enfin s'il n'était pas déjà en train de purger des matchs de suspension...

Superbe Stade au passage, et que dire de la ville, une beauté.
1 réponse à ce commentaire.
il y a 10 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 8 heures Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 12 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
À lire ensuite
Mexique, Guesh connection